Actus

Sessions d’écoutes chez Son-vidéo : épisode 1

Première session d’écoutes comparatives Hi-Fi, ce vendredi dans l’auditorium de Son-Vidéo. Nous avions réuni une partie de l’équipe afin de recueillir les impressions de chacun et échanger autour d’un déjeuner sur le pouce. Un exercice intéressant animé par le responsable des achats, Hugo, grand amateur de vinyles et d’électroniques chaleureuses – soit dit en passant. Étaient ainsi réunis autour de lui acheteurs, téléconseillers, assistantes commerciales et rédacteurs web. Au menu de cette session, une paire de colonnes Highland Audio Oran 4305. Pas un modèle des plus récents, mais une colonne souvent plébiscitée pour sa capacité analytique et la douceur du son qu’elle délivre. Un modèle on ne peut plus classique, avec une paire de HP de 13 cm de grave/médium chargés en bass-reflex, relayés par un tweeter à dôme coupé à 2,5 kHz.

Ces Highland Audio ont globalement plu à tout le monde, même si certains lorgnaient avec envie vers la paire de Klispch RF-52 installée tout à côté. Mais ce sera l’objet d’une prochaine écoute ! Nous avons écouté les Highland avec quatre couples de lecteurs CD et amplificateurs stéréo. Tout d’abord, les Yamaha CD-S300 et ADS-300, les Cambridge Audio 640C et 640A ensuite, puis les Marantz CD6003 et PM6003 et enfin les Denon DCD-1510 et PMA-1510. Quant à notre disque du jour, il s’agissait de l’album CD éponyme de Selah Sue, que nous avons écouté après un petit échauffement aux rythmes lascifs d’une compilation reggae de Radio Nova. Si vous ne connaissez pas Selah Sue, sachez que cette jeune chanteuse belge a une voix à mi chemin entre Macy Gray et Amy Winehouse, et qu’elle sait plutôt bien jouer de la guitare acoustique. Son album est très proprement masterisé et Yannick ne s’est pas trompé en le choisissant dans sa collection.

C’est avec la plus grande attention que nous avons donc écouté son titre Raggamuffin. Le couple d’électroniques Yamaha nous a semblé très crédible et même surpris compte tenu de son prix plancher. Le pied de grosse caisse est convaincant, la ligne de basse aussi et la voix éraillée de l’artiste s’extirpe sans grande difficulté. Tout passe correctement, on ne peut qu’aimer les Oran 4305 ainsi alimentées. A l’écoute du couple Cambridge, c’est tout à fait autre chose. Hugo nous a un peu piégé en poussant un tout petit peu le niveau d’écoute. Trois fois rien, mais la réverbe est tout autre, l’écoute s’aère instantanément et le grave bien plus convaincant. Tout à coup cela tape sèchement tout en filant dans l’aigu. Le dôme tissu des Highland est à la fête, sans colorer excessivement la voix de l’artiste. Les cordes de sa guitare swinguent et nos oreilles apprécient. L’entente avec le couple Marantz est moins évidente et nous sommes un peu calmés dans nos ardeurs. Peut-être le Cambridge était il un poil exubérant ? Toujours est-il que l’écoute semble moins vivante, avec quelques sifflantes dans la voix de Selah Sue. Le grave moins présent favorise subjectivement le haut du spectre et l’aigu se retrouve légèrement projeté. Moins de chaleur donc.

Vient ensuite le couplage avec les électroniques Denon. Premier constat, le gain du potentiomètre est le plus élevé de nos quatre ensembles et il va falloir baisser d’un cran. On entre clairement dans une autre dimension sonore, placée sous le signe de la maîtrise. Le couple Denon a bien plus de souffle et tient mieux la note, n’en rajoute pas. Les micro-détails foisonnent au second plan et l’écoute est plus linéaire, très clairement maîtrisée.

Vos questions sur ces matériels sont bienvenues… A vos commentaires !

Equipe Son-vidéo

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

16 Commentaires

  • Les Highland Audio Oran 4305 offrent une écoute très agréable, notamment associées à l’ampli Cambridge. Au chapitre esthétique, elles sont vraiment réussies (tout particulièrement en finition noir laqué) !

  • L’écoute des Highland Audio Oran 4305 est surprenante, un grave assez présent sans masquer le reste du message musical.
    Les différentes électroniques utilisées pour tester les Highland Audio Oran 4305, nous prouvent qu’elles sauront être à la hauteur des attentes de bien des auditeurs.

  • Purement et simplement géniales ces enceintes !

    L’écoute est fluide, chaude, et en plus associées au Cambridge 640, c’est vraiment extra !

    A CONSEILLER!

  • Point intéressant lors d’un test d’électroniques, c’est de comprendre vraiment l’intérêt de monter en gamme, ou de pouvoir avoir des électroniques plus haut de gamme !
    Et le couple Denon marche vraiment bien !

  • Impressionnant ces enceintes colonnes!

    Un son chaleureux et agréable a été traduit par les diverses électroniques associées.
    Elles ont su traduire le message musical à chaque morceau et ceci sur tout style de musique.
    Un très bon produit que je recommande fortement.

  • Je suis entièrement d’accord avec tout les commentaires c enceinte sont vraiment fantastiques elles sont branchées à un ampli dussun v8i en classe a et un lecteurs cd marantz 8006 le son est superbe cordialement M carbonini .

  • Bonjour, dans votre essai, s’est glissé une coquille, en effet , le tweeter n’est pas « un dôme tissu » mais un néodymium, j’ai récupéré une paire de ces enceintes récemment, pour 120 euros la paire, (l’une d’elle avait « choqué » et le moteur d’un des hp etait décentré, (rien de bien grave), je les écoute en ce moment, couplées à un intégré TEAC AI2000 , ce sont effectivement de très bonnes enceintes, et méritent de très bonnes électroniques, le passage d’un ampli à un autre le révèle très facilement, il faut optimiser un maximum avec ces enceintes, contrairement à certaines autres, pour lesquelles cela ne changerait rien
    musicalement votre Did

  • Bonjour je possède actuellement une paire de kef q100 couplé à un marantz cr510, pour une utilisation 70% ciné et 30% hifi, j’aimerais investir dans une platine vinyle car la musique en numérique ne me convient pas ma question serait de savoir si le passage au highland par rapport au kef serait un plus ou non en terme de qualité hifi, ouverture de la scène que je trouve un peu fermé comparé au Davis Éva 5 que j’avais avant? Merci

    • C’est certainement le passage du format colonne à compacte qui a provoqué cette perte d’ouverture. Les colonnes Highland Audio sont bien équilibrées, moins portées vers le haut du spectre que les KEF.

  • Elles sont associées actuellement à un Advance Acoustic ix 60, je suis intéressé par le Hegel h80 pensez vous que ce soit une belle association?

    • Ce sont des borniers de bi-amplification. Ils sont théoriquement reliés les aux autres (+ au +, – au -). De ce fait, vous pouvez brancher la paire de câbles aux bornier du bas ou du haut, cela n’a pas d’importance.

Laisser un commentaire