Actus Technique

Que faut-il attendre de la norme HDMI 2.0 ?

La norme de transmission audio-vidéo HDMI 2.0 vient d’être finalisée. Le HDMI Forum a profité du salon de l’IFA 2013 pour annoncer la ratification des spécifications de la norme appelée à remplacer le HDMI 1.4a. Sans surprise, la principale nouveauté repose sur une augmentation significative de la bande passante, presque doublée de 10,2 Gbit/sec à 18 Gbit/sec. L’objectif est de permettre la transmission d’un flux vidéo 4K (4096 x 2160 pixels, ou 2160p) à la cadence de 60 images par seconde, contre 24 actuellement. La norme HDMI 2.0 permet également la transmission simultanée de 32 canaux audio, avec une fréquence d’échantillonnage potentielle de 1,536 MHz. S’ajoutent à cela la prise en charge du ratio 21:9 et de nouvelles extensions CEC pour piloter plusieurs appareils chaînés les uns aux autres.

Quels enseignements en tirer ? Le premier c’est qu’actuellement aucun matériel n’offre de compatibilité avec cette norme HDMI 2.0. Le second, c’est que l’avenir de la définition 4K – et donc des téléviseurs UHD et 4K – semble être promis à une évolution de la traditionnelle cadence de 24 images /sec à 48 voire 60 images /seconde, soit vers une fluidité sur le papier très agréable. Reste qu’aucune chaîne de la TNT HD ni aucun film sur support Blu-Ray ne propose de tels flux vidéo, qui impliquent une bande passante très élevée. Il est même probable que le 4K à 48 ou 60 images par seconde ne nous arrive que sur un support optique inédit, capable de stocker au moins deux fois plus de données qu’un Blu-ray 1080p.

Autre enseignement, la prise en charge du ratio 21:9 laisse à penser que, peut-être, nous pourrions voir commercialisés davantage de téléviseurs au ratio 2,35:1 (autre que ceux de Philips), ce format étant celui de nombreux films de cinéma. Quant au support de l’audio ultra HD sur 32 canaux, cela ne devrait avoir d’intérêt que pour des applications professionnelles. Toutefois, il est bon de lire que la résolution des flux audio va encore augmenter, ce qui ne peut être qu’au bénéfice d’une écoute plus naturelle.

La norme HDMI 2.0 fait donc le plein de nouveautés, mais sans conséquences immédiates. Patience…

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

5 Commentaires

  • La vraie chose à retenir c’est que les cables High Speed (Catégorie 2) existant sont déjà capable de faire passer le débit supérieur de cette nouvelle norme. Pas besoin de racheter un cable hors de prix.

    Sur le site HDMI.org : « HDMI 2.0 does not define new cables or new connectors. Current High Speed cables (Category 2 cables) are capable of carrying the increased bandwidth. »

    Pour rappel, il n’existe que 2 catégories de cables : Standard et High Speed, avec des logos correspondant que le fabricant doit obligatoirement faire figurer sur l’emballage. Le Standard garanti le passage d’un signal 1080i/720p. Le High Speed lui garanti le support des fonctions les plus avancées de la norme HDMI : 1080p, 3D, etc …

    Comme le signal est numérique, il n’y a aucune différence de qualité d’image ou de son entre un cable ou un autre. Et si il y a un problème, alors le cable est défectueux est doit vous être changé ou remboursé par le vendeur (en Europe, on a 2 ans de garantie par le vendeur et les 6 premiers mois, il n’y a pas besoin pour le client de prouver que le défaut était présent à la livraison).

    Ainsi, le cable SVD Pro HDMI Eco vendu 4.90€ par Son Video vous donnera la meilleure image possible, identique à un cable plus cher.

    Ensuite les produits les plus chers peuvent se différencier sur la qualité de fabrication (connecteurs plus solides, matériaux plus nobles, plus « beaux », …) ou sur les fonctions (connecteur coudé, cable plat, …) mais dans la même catégorie HDMI, il n’y a aucune différence. Et si c’était le cas, c’est que le cable est défectueux et doit être échangé.

    • Vous avez raison sur le fait que les câbles actuels intègrent des conducteurs d’une qualité probablement suffisante pour véhiculer un signal nécessitant une bande passante élargie (4K), tout du moins pour les courtes distances.

      • Ce n’est pas moi qui le dit mais HDMI.
        Un câble HighSpeed doit être capable de supporter un signal 4K à 30ips car c’est déjà inclus dans la norme 1.4. Et il doit également être capable de supporter le 4K à 60ips de la norme HDMI 2.0 vu que HDMI dit que c’est le cas. Et ce, quelque soit la longueur du câble car justement la validation d’un câble ne concerne pas que ces connecteurs ou le conducteur utilisé ou la qualité des soudures mais le produit fini et utilisable.

        Cela dit, même si les câbles Standard ne sont pas supposés supporter plus que le 720p/1080i, il est très courant que pour les petites longueurs le 1080p ou la 3D soient fonctionnels. Dans le doute, un câble certifié HighSpeed ne coûte que 5€ sur Son Vidéo.

Laisser un commentaire