Tests matériels

Test : ampli casque Lehmann Audio Rhinelander

Lehmann Audio Rhinelander

L’ampli casque Lehmann Audio est fabriqué main en Allemagne

L’amplificateur pour casque est certainement l’une des électroniques les plus mésestimée. Ce n’est guère surprenant, l’intérêt d’intercaler un appareil et des câbles de modulation supplémentaires entre une source et un casque plaidant – à priori – surtout l’altération du signal original. Pourquoi donc utiliser un ampli casque alors que n’importe quel amplificateur intégré, mini-chaîne, lecteur CD ou DAC USB en est déjà équipé ? C’est à cette question que nous allons tenter de répondre en présentant le Lehman Audio Rhinelander.

À quoi sert donc un ampli casque externe ?

La réponse n’est pas aussi simple qu’on pourrait l’imaginer. Oui l’ampli casque a vocation à augmenter l’intensité du signal audio pour offrir à l’auditeur un volume d’écoute plus confortable, mais ce n’est pas tout. Pour bien comprendre ce qu’apporte un ampli casque à la restitution de la musique, il faut envisager cette dernière comme un empilement de calques/plans sonores dans au moins deux dimensions : largeur et profondeur. Avec un ampli casque embarqué (smartphone, baladeur, ampli intégré, téléviseur, etc.), ces plans ont tendance à se resserrer, à s’enchevêtrer à mesure qu’on augmente le volume. Si on ajoute à ce phénomène la distorsion qui accompagne nécessairement toute augmentation de volume, on obtient une écoute agressive et étriquée. L’impression que tous les enregistrements se ressemblent est ainsi prédominante.

Un bon ampli casque sait « écarter » les plans sonores, rendre leur place aux plans contenant des micro-informations, afin d’offrir une restitution réaliste, avec une sensation d’aération. Immédiatement des détails insoupçonnés se feront entendre, certains sons seront perçus sous un éclairage nouveau : notes mieux soutenues, respirations de l’artiste, écho, etc.

Tour du propriétaire

L’ampli casque Lehmann Audio Rhinelander est le modèle d’entrée de gamme de la marque allemande. Pour autant, il s’agit d’un appareil résolument audiophile, fabriqué à la main, qui embarque des condensateurs MKP de haute qualité et des composants rarement vus à ce niveau de prix.

Lehmann Audio Rhinelander

La face arrière intègre deux entrées stéréo analogiques au format RCA-Cinch, ainsi qu’une prise d’alimentation. En face avant, on trouve une sortie casque au format Neutrik (jack 6,35 mm), un potentiomètre de volume et un petit commutateur. Ce dernier permet de transformer la seconde entrée analogique en sortie pré-out, afin d’alimenter un ampli de puissance par exemple. La sortie casque est alors logiquement coupée. L’alimentation est un modèle à découpage qui ne paie pas de mine.

Lehmann Audio Rhinelander

La seconde entrée peut être transformée en sortie pré-out pour amplificateur de puissance

 

La nomenclature des connecteurs est indiquée sous l'appareil

La nomenclature des connecteurs est indiquée sous l’appareil

Configuration de test

Nous avons écouté l’ampli casque Lehmann Audio Rhinelander avec deux casques très différents : l’un orthodynamique, le HiFiMAN HE-500, et l’autre dynamique et d’entrée de gamme, le Sennheiser PX-100. Deux sources ont été associées successivement au Rhinelander : les DAC USB Arcam rPAC et Graham Slee Bitzie USB. L’ensemble a été interconnecté avec des câbles Viard Audio Premium HD RCA et un câble USB Audioquest Coffee USB. Notre PC d’écoute utilisait Foobar2000 en mode Wasapi avec des fichiers FLAC. Autant dire que nous avons placé le Lehmann Audio Rhinelander dans une configuration cohérente.

Lehmann Audio Rhinelander

Le Lehmann Audio Rhinelander donne des ailes au casque HiFiMAN HE-500

Compte rendu d’écoutes

La première impression est celle d’une grande douceur dans la restitution du son, la signature sonore de chaque DAC étant respectée. L’écoute est sereine. Les différents plans sont décortiqués, la stéréo mieux marquée. Les temps de montée et de descente des notes semblent mieux maîtrisés, le son plus rapide, tout en étant paisible. On pousse donc volontiers le volume sans craindre d’être agressé.

L’ampli casque Lehmann Audio Rhinelander apporte des bénéfices immédiats dans les registres graves et bas-médium, sur des signaux qui nécessitent précisément beaucoup d’intensité électrique pour être restitués avec précision et réalisme. Jamais le Rhinelander ne semble forcer. Il s’accommode des sonorités dures avec brio, ne laissant jamais un instrument déborder de sa partition.

Devant tant de maîtrise, nous avons pris un malin plaisir à jouer des morceaux agressifs ou à priori déséquilibrés.

Lehmann Audio Rhinelander

Le Lehmann Audio Rhinelander couplé à l’Arcam rPAC devrait ravir les possesseurs de casques peu généreux dans le grave

You Got It, Roy Orbison (FLAC 16/44)

La voix de velours de l’artiste surfe sur la guitare sèche, elle-même jamais écrasée par la section rythmique ou la guitare électrique. Les chœurs masculins sont aussi bien placés.

Is it a Crime – Lovers Live, Sade (FLAC 16/44)

La grosse caisse est époustouflante de fermeté avec le Bitzie lors de l’intro et tout au long de la chanson. La guitare basse en souligne chaque impact. Sans le concours du Rhinelander, ni le Bitzie, ni le rPAC ne frappent aussi fort.

No Ordinary Love, Sade (FLAC 16/44)

Surprise, la guitare basse lancinante n’est pas aussi envahissante que prévu… La part belle est faite à la voix de la chanteuse, plein d’une réverbe qu’on ne lui connaissait pas. Que d’air !

Paranoid Android, Radiohead (FLAC 16/44)

Le mixage riche de ce titre d’anthologie est restitué avec minutie et fureur. On aimerait encore plus d’impact pour la grosse caisse. Cela manque toute de même encore d’unité : la faute probablement à nos DAC d’entrée et cœur de gamme.

Blizzard, Fauve (FLAC 16/44)

Un excellent test pour évaluer l’articulation des fréquences médium. Le Rhinelander rend hommage à la diction et au souffle de Quentin Postel. On aime.

Game of Thrones Main Title, Ramin Djawadi (FLAC 16/44)

Le mixage original serait-il en 5.1 ? Les plans sonores nous semblent trop proches les uns des autres et le placement des instruments ne semble pas répondre à l’acoustique d’une grande salle. La partition du Lehmann Audio Rhinelander est un peu fade.

Papaoutai, Formidable, Alors on Danse – Deezer Session, Stromae (AAC 16/48)

Que ça descend bas ! Ce type de test sur une prise de son fortement compressée est toujours intéressant. La voix de Stromae est un régal lors de ce concert. Le Rhinelander fait un très bon travail de dissection de la section rythmique.

Des bénéfices saisissants en écoute HD

Eh bien, on prend en quelque sorte une petite claque. Random Access Memories de Daft Punk en version Qobuz (FLAC 24/88,2) est tout simplement époustouflant ! Le Lehmann Audio Rhinelander offre une densité à l’album qu’on avait fait qu’effleurer jusqu’ici. The Game of Love invite à s’esquinter les tympans. L’interview de Giorgio Moroder tout a long de Giorgio by Moroder est d’une grande clarté, chaque respiration étant perceptible. Seuls, les DAC Arcam rPAC et Graham Slee Bitzie ne peuvent offrir tant d’aération. Les deux dernières minutes du titre sont un festival de caisse claire avec une énergie que n’aurait pas reniée Cerrone. On s’en met plein les esgourdes. L’intro de Loose Yourself to Dance crépite littéralement, le batteur frappe comme un sourd pour notre plus grand plaisir sans que la voix de Pharell Williams ne peine à trouver sa place.

Conclusion

L’ampli casque Lehman Audio Rhinelander nous a épaté. Son apport à des DAC USB pourtant réputés est évident : échelle, spatialisation, grave puissant et articulé… les bénéfices sont nombreux. Si vous imaginiez qu’un ampli casque ne peut que dégrader le signal original, le résultat est exactement inverse. La musique ressort du Lehmann Audio Rhinelander totalement survitaminée, l’écoute étant paradoxalement moins agressive. Que l’on possède un casque d’une impédance de 300 Ohms ou de 16 Ohms, on entre à coup sûr dans un nouvel univers musical.

La qualité des câbles de modulation est déterminante avec un ampli casque. Les câbles Viard Audio Premium HD RCA-RCA se sont montrés admirablement neutres lors de nos écoutes.

La qualité des câbles de modulation est déterminante avec un ampli casque. Les câbles Viard Audio Premium HD RCA-RCA se sont montrés admirablement neutres lors de nos écoutes.

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

Laisser un commentaire