Tests matériels

Test : Klipsch RF-7 MKII

Test Klipsch RF-7

Test d’enceintes cette semaine, avec les fameuses colonnes Klipsch RF-7 MKII, modèle chapeautant la série Reference de la marque américaine. Des enceintes colonne à l’excellente réputation, taillées tant pour le home-cinéma que pour la hi-fi, qui s’expriment autant avec une amplification à tubes audiophile qu’avec un ampli home-cinéma. Imposante, hors normes tant techniquement que musicalement, l’enceinte Klipsch RF-7 MKII bénéficie de solutions acoustiques exceptionnelles. Nous allons vous expliquer en quoi et, surtout, comment sonne cette fameuse enceinte. Ce test est la version intégrale de celui publié sous une forme courte dans notre catalogue de l’hiver 2015. Vous pouvez par ailleurs retrouver l’interview de Mark Casavant, directeur général adjoint de Klipsch, dans notre espace passion Klipsch.

 

Klipsch-RF-7-MK-II-Merisier_L1_1200

Klipsch RF-7 MK2 : les bénéfices du haut rendement

L’une des principales caractéristiques de la RF-7 MK2 repose sur sa sensibilité particulièrement élevée. Alors que la plupart des enceintes peinent à délivrer un volume sonore supérieure à 92 dB pour 1 W de puissance injecté (mesure standard à 1 m), la Klipsch RF-7 délivre elle 101 dB dans les mêmes conditions. Par comparaison, le niveau sonore maximum en salle de cinéma est de 105 dB. Il ne faut donc que quelques Watts à la RF-7 pour délivrer un son très réaliste. Cet écart de 9 dB équivaut à une intensité sonore huit fois plus élevée à puissance égale, pour la RF-7 que pour une enceinte tierce. Autrement dit, la Klipsch RF-7 MK2 réclame huit fois moins de puissance à l’amplificateur pour produire la même intensité sonore. L’intérêt ? Un effondrement de la distorsion et un accroissement exponentiel de la musicalité.

Test Klipsch RF-7

 

Klipsch RF-7 MK2 : des haut-parleurs très performants

Klipsch a développé pour sa gamme d’enceintes Reference MK2 des haut-parleurs de grave-médium à membrane en céramique, recouverte d’un alliage à base de cuivre. Légère, hyper rigide, cette membrane se déforme peu et se montre ainsi à la fois performante dans le grave et précise pour la restitution des registres bas-médium et médium. La Klipsch RF-7 MKII embarque une paire de haut-parleurs Cerametallic de 25 cm de diamètre, équipé d’un aimant très puissant et d’une bobine de belle section. Les grandes dimensions de l’enceinte garantissent à ce couple de haut-parleur un volume de charge important, propice à un très bon rendement pour les basses fréquences. Deux énormes évents circulaires à l’arrière de l’enceinte assurent l’accord bass-reflex et permettent une réponse jusqu’à 30 Hz. De quoi faire frémir n’importe quelle poitrine en écoutant de l’orgue ou un film d’action.

Klipsch RF-7 MK2 : les bénéfices du pavillon acoustique

Parlons un peu de ce fameux pavillon Tractrix, qui intrigue autant qu’il effraie les auditeurs ayant déjà souffert – en concert – d’enceintes de sonorisation utilisant la même technologie. Disons immédiatement que ce problème d’agressivité et de projection du son n’existe pas avec la Klipsch RF-7 MK2. En sonorisation, le tweeter doit pouvoir encaisser des puissances infiniment plus élevées qu’en hi-fi ou home-cinéma et de ce fait est équipé d’un diaphragme plus épais, infiniment moins rigoureux et précis que le dôme en mylar de la Klipsch RF-7 MK2. Ici le pavillon est utilisé certes pour augmenter le rendement du tweeter dans les fréquences médium, mais non pas pour produire un niveau sonore assourdissant, mais surtout pour limiter ses excursions, et incidemment la distorsion du son. Le diaphragme est dans le cas de la RF-7 MKII un modèle de 1,75″ (4,4 cm) logé au fond de la gorge d’un pavillon carré en résine.

Test Klipsch RF-7

L’enceinte Klipsch RF-7 MKII fait bon ménage avec l’ampli home-cinéma Pioneer SC-LX57

Klipsch RF-7 MK2 : conditions de notre test

Nos enceintes Klipsch RF-7 MK2 de test ont été couplées successivement à un amplificateur stéréo hi-fi McIntosh MHA100 et à un ampli home-cinéma Pioneer SC-LX57. Nous avons choisi des câbles d’enceintes Viard Audio Silver HD12 et confié le décodage de nos fichiers numériques FLAC (CD, HD) aux bons soins des DAC intégrés à nos amplis.

Klipsch RF-7 MK2 : une enceinte impériale

L’enceinte Klipsch RF-7 MK2 n’est pas, sur le papier, la plus discrète des colonnes, avec ses 120 cm de haut et ses 40 kg sur la balance. Elle a même de quoi impressionner. En réalité ses proportions sont étonnamment harmonieuse : les deux grands haut-parleurs cuivrés s’intègrent parfaitement à la robe merisier – aux tons ambrés – et on se surprend vite à contempler ce bel objet. Si l’on ne peut avoir de légitimes réticences à accueillir dans son salon une si grande enceinte, elles sont vites levées à leur écoute.

Test Klipsch RF-7

La robe cuivre et feu de la Klipsch RF-7 séduit par sa qualité de finition. L’enceinte est fabriquée à la main aux États-Unis.

Klipsch RF-7 MK2 : nos impressions d’écoutes

Puccini: Turandot – Erich Leinsdorf, Renata Tebaldi, Leonardo Monreale, Orchestra dell’Opera di Roma(FLAC 16/44)

Test Klipsch RF-7

Les évents circulaires de la Klipsh RF-7 MKII, d’un diamètre voisin de 12 cm

À l’inverse d’enceintes qui peinent à établir une scène crédible, la RF-7 époustoufle l’auditeur par sa fluidité. Beaucoup d’espace, d’aération autour des solistes, l’étagement des plans sonores est criant de vérité. La surface émissive du pavillon et des haut-parleurs n’est sans doute pas étrangère à cette sensation d’immersion. L’absence de coloration dans le registre grave est évidente, tout comme la capacité dynamique égale du grave à l’aigu. On peut qu’aimer l’opéra à l’écoute d’une pareille restitution.

Brahms: Hungarian Dance No. 1 In G Minor Laure Favre-Kahn, Les Trilles Du Diable – Nemanja Radulovic (FLAC 16/44)

On se régale de la micro-dynamique, de l’archet qui sautille sur les cordes des violons, autant que des attaques franches, restituées avec crédibilité. Le piano à l’arrière est aérien.

For All We Know, Chet Baker (FLAC 16/44)

Un redoutable test, où la contre-basse reste toujours articulée et surprend par des plongées et des vibrations de cordes puissantes et sourdes. Ce jeu ne doit pas éclipser celui des balais des caisses claires. La tessiture de la voix de Chet Baker est parfaite. L’écueil de la trompette jouant fort est surmonté avec maestria. Nous avons adoré. Même chose sur le titre suivant, une reprise de Blue Moon, dont le solo de contre-basse puis de batterie appellent une grande rigueur.

André, Sanseverino (FLAC 16/44)

Violon et guitares virevoltent joyeusement, sans s’entrechoquer. On tape volontiers du pied. C’est toujours bon signe.

Un autre monde, Le jour s’est levé, Jean-Louis Aubert – Live = Vivant (FLAC 16/44)

Un mixage avec excès de compression, mais l’ambiance reste plus que convaincante. La voix de l’artiste est restituée avec beaucoup d’émotion, les r roulent, sa gorge vibre… aucune enceinte conventionnelle ne peut se targuer d’une telle vivacité.

Lose Yourself to Dance, Daft Punk (FLAC, 24/88)

Purement addictif. Les RF-7 MK2 sont à la fête, ça tape très bas et très fort, on dépasse le Watt d’après le vu-mètre du McIntosh et tout cela donne furieusement envie de ne pas rester assis. Décidément cet album est une perle technique, malgré une compression assez marquée, la restitution est endiablée et pourtant toujours sous contrôle. La guitare basse de Get Lucky est un régal.

Test Klipsch RF-7

Le bornier de la Klipsch RF-7 est compatible avec la bi-amplification. Nous avons utilisé des straps de câble Viard Audio Premium HD pour les inter-connecter.

Klipsch RF-7 MK2 : une enceinte impériale

À l’écoute, la Klipsch RF-7 MK2 brille par son incroyable limpidité, du grave à l’aigu. Et même à volume confidentiel ! Contrairement à ce que peut suggérer son gabarit, sa signature sonore est d’une incroyable douceur. Maria Callas, Chet Baker, London Grammar, Led Zeppelin, Beyoncé… cette enceinte se joue de toutes les musiques avec sérénité, respectant la balance de chaque prise de son sans y ajouter de coloration. Le registre grave est splendide, capable de surprendre l’auditeur sans le stresser, ni le faire sursauter, l’énergie délivrée de l’infra-grave au haut grave toujours égale. Évidemment, en poussant le volume, on obtient un très important niveau sonore, mais là encore avec une maîtrise de tous les instants. Le registre médium est somptueux – c’est le point fort de cette RF-7 MK2 – servi par le pavillon Tractrix, qui réalise un travail de mise en relief des voix humaines délectable. Le tweeter, d’un diamètre pourtant important, file dans l’aigu sans dureté ni projection.

La Klipsch RF-7 MK2 s’exprime sans difficulté dans une pièce de 30 m², mais possède les qualités pour s’épanouir dans de très grands espaces de vie. Sa polyvalence est totale et sa réputation plus que méritée.

Un mot sur les amplis à lui associer : si sa sensibilité permet d’utiliser des électroniques de faible puissance, l’idéal reste tout de même d’adjoindre à ces enceintes des amplis avec grosse alim. En home-cinéma, on pense aux Pioneer de la gamme SC-LX, au Denon AVR-X5200W, au Cambridge Azur 751R V2 ou aux électroniques Parasound notamment. En hi-fi, la démarche doit être la même : rechercher coûte que coûte les amplis de classe A/B ou A, avec grosse réserve de courant pour se faire plaisir. On trouve de tels modèles au sommet des gammes Marantz, Denon, Atoll, Musical Fidelity, Onkyo, Magnat ou Hegel. Sans oublier McIntosh évidemment.

Dans un configuration home-cinéma, les enceintes Klipsch RF-7 MKII peuvent être associées aux enceintes centrale et surround de la gamme Reference, à l’image des ensembles home-cinéma Klipsch RF-7 MKII System et Klipsch RF-751 MKII System.

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

172 Commentaires

  • Bonjour Tristan,

    Je suis équipé d’un ampli Harman Kardon AVR 365 et souhaite changer mes enceintes. Cet ampli est-il suffisant pour les RF7 MK2? J’hésite également avec les Monitor Audio Silver 10. Quelle serait la meilleure configuration pour écouter du Jazz + utilisation en home cinéma?

    • Oui, l’Harman Kardon AVR-365 est adapté aux Klipsch RF-7 MKII. Ces enceintes sont un meilleur choix dans l’absolu et plus spécifiquement pour une écoute jazz et cinéma. C’est le type de programme sonore que nous avions écouté avec les RF-7 lors de notre test et le résultat était bluffant.

  • Bonjour,
    Pour accompagner ces rf7 que je compte m’offrir pour Noel ,quel ampli HF avec dac me conseillez vous pour un budget de 1000 euros + ou – 300
    Par avance merci

  • Bonjour,

    Je possède un ampli Naim Audio NAP 100 associé à une paire de Klipch RF82. J’envisage de faire évoluer mon système en changeant les enceintes.

    Je suis intéressé par les RF-7 et j’aimerais savoir si mon ampli est suffisamment puissant pour les driver ? Je précise que ma pièce d’écoute a une surface de 45m².

    Je regarde également du coté des Klipsch Cornwall III. J’aurais donc la même question les concernant.

    Merci,

    Loïc

  • Bonjour,
    C’est fait ,après avoir écouté ce we à Lyon les rf7 je ne pourrai en écouter d’autres mon choix est fait quelle merveille !
    Reste plus qu’à trouver l’ampli pour aller avec.
    Pouvez-vous me donner votre avis sur la sélection suivante.
    REGA ELEX R
    ARCAM FMJ A29
    CAMBRIDGE CX A80
    MOON NÉO 250i
    Un ampli à tube pourrai aussi compléter ce choix
    Merci d’avance

    • chez quel vendeur as-tu pu écouter ces fameuses Klipsch rf7 dont on parle tant ?si tu peux me répondre sur mon adresse mail ce serait sympa ! merci

  • Bonsoir,
    Heureux propriétaire depuis peu des RF7, je souhaiterais savoir quel amplificateur leur adjoindre pour une surface d’ écoute de 80m2 ( 100m2 avec la cuisine ouverte). J’ ai pu tester récemment l’ association des Klipsch R26F avec le Marantz PM 6006 j’ ai été séduit par cette écoute, sachant que cet amplificateur tempère et adoucit le rendu des enceintes.
    Donc, je pense au Marantz PM 8005, bien que la puissance annoncée me laisse perplexe quant à sa possibilité à bien alimenter les RF7. Autre choix possible, le Cambridge AX 80.
    Je reste dubitatif sur la puissance annoncée par certains fabricants: cela a été le cas pour le HK 8770, écouté dans les mêmes conditions que le Marantz PM 6006. Certains constructeurs ne gonflent-ils pas artificiellement les chiffres?
    Donc, Marantz PM 8005, Cambridge AX 80 ou HK 8770 pour les RF7 pour écouter tout type de musique?

    En vous remerciant par avance de vos conseils.

    PS: le Marantz présenterait aussi l’ avantage d’ être associé au lecteur Cd correpondant.

    • Le Marantz PM-8005 est un ampli solide, il ne pèse pas 12 kg pour rien si j’ose dire. Marantz annonce 2×70 W sous 8 Ohms et c’est une puissance véritable, exprimée du grave à l’aigu, pas en crête à 1 kHz. Le Cambridge CXA-80 devrait bien s’entendre avec les Klipsch RF-7 MKII, car il est expressif dans le bas-médium et que ce trait de caractère équilibrerait davantage ces enceintes. Vue la sensibilité de ces enceintes, avec 2×20 Watts, il y a de quoi produire beaucoup de niveau, même dans 100 m2.

      • Bonsoir,

        Je vous remercie d’ abord pour la rapidité de votre réponse, mais également pour votre test sur les RF7 qui a permis de guider mon choix et finaliser l’ achat de ces enceintes. Mon interrogation portait donc surtout sur la puissance relative de l’ association entre enceintes et amplificateur Hi-Fi, même dans le cas très particulier de la très forte sensibilité des RF7.
        La puissance annoncée par les constructeurs n’ est donc pas représentative de la qualité d’ écoute et même du niveau sonore,
        faute de quoi j’ aurais pu opter pour les HK 3770 ou Yamaha AS 701, amplis moins onéreux. Mais à quand une harmonisation nécessaire sur la puissance réelle de sortie des amplis? J’ ai à ce point été surpris par le rendu du « petit » Marantz PM 6006 par rapport à certains amplificateurs de puissance (annoncée) largement supérieure. D’ ailleurs, auparavant propriétaire d’ un Luxman A 331, je n’ ai jamais pu utiliser que la moitié de sa puissance et de façon très occasionnelle!
        Mon choix va donc se porter sur le Marantz PM 8005 , en raison notamment de son association avec l’ excellent SA 8005.
        Cordialement

    • Je suis désolé de ne pas vous avoir répondu. Son-Vidéo.com commercialise des produits Moon. Je n’ai pas pu écouter l’association que vous évoquez. Le tout avec les Klipsch RF-7 MKII est de ne pas leur associer un ampli faiblard dans le grave et/ou turbulent dans le médium. Elles sont besoin de courant et de douceur dans le médium. Sans doute est-ce que qu’offre le Moon 250i dès lors qu’il fonctionne en classe A jusqu’à 5 W et que sa puissance double de 8 à 4 Ohms (à supposer que les mesures sont effectuées sur la même plage de fréquence et avec une distorsion identique). Sur le papier, ce Moon 250i peut faire le boulot. Voilà ce que je peux vous répondre.

  • Bonjour Tristan

    Je possède une installation en 5.1 Klipsch ( 2 RF7MKII + 1 RC 64 + 2 RB61 MKII + 1 Caisson RS115 ) raccordée un ampli Onkyo TXNR3030 +lecteur Onkyo BD 809.
    Câbles pour les RF7 en Viard audio HDSILVER 3 mètres en fiches Bananes , Viard Audio HD premium sur les RB61 , Audioquest Boxer 5 mètres pour le caisson . pour l’instant je ne monte pas le son au dessus du niveau 52 de l’ampli Onkyo car je ne suis pas sûr que l’ampli Onkyo soit suffisamment dimensionné pour alimenter les RF7 à volume plus élevé occasionnellement que ce soit en Home Cinéma 5.1 ou musique en Stéréo . J’ai eu un gros problème avec un ampli Pionner SCLX 85 dont la carte ampli a laché alors que je n’ai jamais poussé le volume à niveau élevé . Donc aujourd’hui je suis repassé à Onkyo en classe A/B mais je souhaite quand même le préserver , ainsi que les enceintes de tous problème de sous alimentation latente .

    En effet ,Il semblerait que les RF7 demandent une grosse alimentation que je pensais suffisante avec l’Onkyo , mais je n’en suis pas certain selon les avis qui différent complétement .

    Pour régler le problème , j’envisage de m’équiper d’un ampli de puissance, mais j’ai une contrainte de hauteur disponible restante de 13.3 cmc dans mon meuble pour loger l’ampli .
    J’ai repéré le modèle Parasound Halo 23 ( 2X120 Watts ) qui mesure 10.5 en hauteur qui pourrait convenir avec une hauteur disponible pour l’aération de 2.8 cms.

    Pouvez me dire si :

    1) Cet ampli de puissance est suffisant pour régler définitivement la question de la dimension de l’alimentation , réserve de courant , facteur d’amortissement etc…
    2) Est ce que la puissance de 2×120 watts de cet ampli , en retrait par rapport à l’Onkyo qui fait 135 Watts / canal , est suffisante pour exploiter le potentiel des RF7 et régler définitivement le problème de l’alimentation ( s’il y en a un effectivement ) ?
    3) Pour obtenir occasionnellement en effet  » WAOUH ça pousse fort et bien  » et afin de ne plus avoir à se poser la question sur le problème d’alimentation et autres risques , détérioration , ecretage , fatigue de l’ampli Onkyo , etc , dois je envisager un choix vers un ampli de puissance d’une catégorie supérieure avec un budget forcement plus important ? ( Ex Parasound Halo 21 2×250 Watts en classe A A/B , Rotel RB 1582 MKII 2 X200 Watts , Musical Fidelity M6PRX 2X 200 Watts , Parasound Halo Intégré 2×160 watts )
    4) Quels serait selon vous la marque et le modèle le plus sécurisant qui serait adapté un la recherche d’un puissance accrue en rapport avec celle admissible des enceintes de 250 Watts RMS avec la meilleure alimentation pour ce type d’enceinte ?
    5) Autre alternative possible à l’ampli de puissance , celle d’un ampli HIFI raccordé comme ampli de puissance à L’Onkyo ?

    Merci de votre avis éclairé

    Cordialement

    Olivier

    • Le Parasound Halo A23 convient totalement aux Klipsch RF-7. C’est une marque recommandée chaudement par Klipsch pour les RF-7, et il me semble que cela nous avait été précisé par le directeur de le marque. Il utilise lui-même des amplis Parasound avec ses enceintes personnelles. Ceci étant, votre ampli Onkyo dispose d’une protection et se mettra en protection si son alimentation est trop sollicitée. Mais un Parasound A23 apportera une autorité supérieure c’est certain.

  • bonjour,

    quel ampli DAC pour utilisation hifi avec une paire de Klipsch RF-7 et un Klipsch R-115SW ?

    NuPrime IDA-16
    Parasound Halo Integre
    autres proposition… pour metre en valeur tout le potentiel de ces enceintes.

    ps: à part le parasound Halo integre qui propose un filtre passe haut pour coupé les colonnes à la frequence voulu et raccorder le caisson (si j’ai bien compris),comment faire avec un ampli plus « classic » dépourvu de filtre integré?

    Cordialement

    • L’ampli Parasound est le meilleur choix avec les Klipsch RF-7 MKII.
      Sur le filtre passe haut, il est très rare sur les amplis hi-fi et permet de soulager et l’amplificateur et les membranes des haut-parleurs de grave d’excursions excessives. L’objectif étant d’obtenir un volume sonore très élevé sans casse. Ce filtre est aussi pratique pour optimiser le raccordement avec un caisson de basses. Ceci dit, un filtrage actif peut générer des rotations de phase (comme tout filtre) et perturber la réponse en fréquence (bosse ou creux désagréable).

      Un ampli hi-fi sans filtre passe-haut (cas le plus courant) envoie un signal large bande aux enceintes, même lorsqu’il est équipé d’une sortie pre-out. Il arrive que cette sortie pre-out soit filtrée (filtre passe-bas), mais la fréquence de coupure et la pente d’atténuation sont généralement inconnues. C’est donc le filtre passe-bas de l’ampli du caisson de basses actif qui assure seul la gestion du recouvrement des basses fréquences des enceintes et du caisson.

      Si vous n’avez pas acheté le caisson Klipsch, je ne suis pas bien sûr qu’il soit obligatoire avec l’ampli Parasound.

      • Le réglage avec un caisson de basse en hifi semble compliqué.

        Apres reflexion je pense acquérir uniquement une paire de RF7.

        Dans se cas toute les « options » du parasound seront superflues… pourriez-vous m’orienter sur un ampli plus simple de conception mais de meilleur qualité?
        La meilleur option serait peut etre meme un dac externe avec un tres bonne ampli hifi?

        • Le parasound est l’un des meilleurs choix pas seulement pour ses nombreuses « options », mais avant tout pour ses qualités d’amplification propres tout particulièrement avec les Klipsch.

        • Un ampli généreux dans la basse ou avec réglage « basse treeble » pour compenser en cas de manque?
          Ecoutant principalement du reggae et dub la ligne de basse est tres importante.

          Merci de vos réponses.

          • C’est vrai, il y a beaucoup de modèles. En ce moment Tristan est en train d’écouter les Heresy avec le NAD C388, 2×150 W sous 4/8 Ohms, et il dit que c’est excellent. Cet ampli est sur le point d’être commercialisé, peut-être serait-ce un candidat possible de plus…^^

  • Oui, le NAD C388 est un sacré client et il a une signature qui devrait coller aux RF-7 MKII, c’est vrai. Il n’excite pas les tweeters à chambre de compression des Heresy et appuie fort dans le grave. C’est articulé à souhait. Si tout se passe bien, test publié demain vendredi.

  • Bonjour,
    je souhaiterais avoir un avis concernant ces enceintes Klipsch RF-7 MKII.
    Je possède actuellement deux enceintes Focal chorus 726 avec un ampli Hifi hybride Vincent SV226MKII.
    Je suis très satisfait de cette ampli que j’ai choisi pour ces excellentes critiques. il possède une alimentation vraiment importante pouvant driver quasiment toute les enceintes.
    Mon problème est que malgré que je trouve ces enceinte focal ont un aigu relativement cristallin et des mediums bon à mon oreille, les bass manque de présence et surtout de punch.
    Est-ce que ces enceintes Klipsch RF-7 MKII pourrais éventuellement convenir pour palier ce problème?
    Klipsch à une réputation de son un peu sec et peut être légèrement criard en aigu (sauf si je me trompe, dites le dans ce cas), est ce que du coup avec cette ampli hybride offrant détail et rondeur tout en ayant une grosse alimentation pourrais faire un bon duo afin d’avoir de bon aigu, medium et des bass très présentes et SURTOUT dynamique et punchi???

    Merci par avance et superbe continuation à son-vidéo.

    • Les Klipsch RF-7 MKII boxent dans une catégorie bien supérieure à celles des colonnes Focal avec haut-parleurs de 16 cm. L’écoute serait bien plus dynamique, c’est certain, avec une extension du registre grave convaincante et une ouverture très supérieure dans le médium et l’aigu. La Klipsch RF-7 MKII est une enceinte bien à part dans la gamme Klipsch : le tweeter est un modèle de 4,5 cm de diamètre, couplé à un pavillon dont la bouche est aux mêmes dimensions. Il n’est pas concerné par les soucis de projection sonore des anciens modèles à tweeter de 2,5 cm. Votre ampli est totalement adapté.

  • Bonjour, je possède des Klipsch RF-82MK2 qui m’apportent entière satisfaction. Mon Ampli Nad T751 vient de me lâcher après 16 années de bons et loyaux services. Ma question est toute simple : Quel ampli choisir ? Le NAD C388 me fait de l’oeil. Dois-je céder ? Merci de vos conseils. Cordialement

  • Bonjour Tristan !
    Je voudrais savoir si avec un ampli à tubes primaluna prologue classic équipé en kt88 genalex delivrant 2×40w si il est compatible avec les rf7 mk2 et si il y avait aussi un bon rendu ?
    Merci d’avance de votre réponse .
    Cdl

    • Je ne connais pas l’ampli, mais dans l’absolu un modèle à tubes KT88 devrait avoir assez de jus pour driver les 25 cm. Quant à la signature de l’ensemble, il est possible qu’elle soit un peu montante, du fait de l’emploi d’une électronique Atoll. Quelles enceintes écoutez vous actuellement avec ces électroniques ?

      • D’accord …je trouve que c’est un bon ampli au son chaleureux avec câblage en l’air , je pense aussi qu’il a quand même pas mal de jus surtout monté en kt 88 ..on peut aussi y mettre des el 34 delivrant 2×35 wt .
        je l’écoute avec des focal 726 black style mais je les trouve juste et en qualité aussi …j’ai essayé les aria 948 c’est mieux et plus puissant mais il manque quelque chose je trouve surtout a haut rendement même si je n’écoute pas la musique souvent forte …j’entends dire et par vous même que les rf7 sont bien mieux que les 948
        ..donc j’ai envi de les acheter mais je voudrais d’abord votre avis donc

        • Quand je parle que les rf7 doivent être mieux que les 948 je parle pour la qualité du son ..le régal des oreilles ..pas la puissance …je sais qu’elles sont plus puissante avec 101 db contre 92.5 des aria

        • Il y a une pêche et une aération avec les Klipsch RF-7 MKII très supérieure à ce que proposent les Focal. C’est vraiment saisissant. C’est un modèle à part dans la gamme Klispch, de loin supérieur à toutes les colonnes de la série Reference Premiere. Le plus dur avec les RF-7, c’est de pouvoir les loger, car elles sont relativement imposantes. Mais si vous avez envisagé les Aria 948, ce type de gabarit ne doit pas vous effrayer :). Et puis la finition bois est vraiment sympa.

          • Bien bien …donc les rf7 sont mieux que les aria 948 ….et pour casi le même prix !! Je vais donc me laisser tenter par ces belles et imposantes alors …oui cela ne m’effraie pas le gabarit avec leur côté chabal :))
            Les aria aussi sont costaud !
            J’espère avoir une bonne qualité musicale avec mon ampli à lampes même à volume moyen !!?
            En vous remerciant des conseils :)

  • Bonjour,
    Je dispose d’une pièce de 35 m2, plafond plutôt haut 2,65m ouverte sur une cuisine et une ouverture sur un couloir.
    J’ai une utilisation 70% musique, electro, trance, rock majoritairement et d’autre musique varié.
    Et une utilisation 30% home cinéma. Mon point d’écoute est à 3m de la tv.
    Actuellement j’ai des bose accoustimass 15 et un ampli Pioneer LX76 9*180 w.

    à l’heure actuelle je m’interoge sur l’achat d’une pare de RF7, une central RC 64 et une paire de bipolaire RP 250 ou RP240 pour améliorer mon système actuelle

    Mes questions dans

    – Est ce que la pièce est suffisamment grande , sachant qu’il ne s’agit pas d’un « cube fermé » et que le volume est plus important du à la hauteur du plafond.
    – Est ce que l’ampli a une alimentation suffisante? Quel sera le rendu? Dans votre test, il a été essayé avec un pioneer de la série LX aussi.
    – Faut il adjoindre un caisson avec cette configuration dans ma pièce avec mon utilisation? si oui lequel?
    – Les RF 7 seront placé à environ 20 cm du mur à l’arrière. Est-ce suffisant? quelle est la distance minimum?
    – La central à 3m ne sera pas trop puissante? après avec le micro de calibration le volume sera ajusté aussi.
    – Les surrounds sont placés au plafond, au 2 tiers de la profondeur de ma pièce. Faut il les descendre au mur ou puis je les laisser en hauteur en aménageant une inclinaison vers le point d’écoute? Les RP 240 seront elle suffisamment puissante ou vaux t’il mieux les 250? Des bipolaires sont elles adaptées dans cette configuration avec les surrounds placés au 2 tiers de la profondeur de la pièce?

    Je vous remercie par avance.
    Cordialement,
    Olivier

      • Merci pour la réponse.
        Effectivement je pense que pour le HC, le caisson sera un plus :-)
        Il me manque les réponses à mes autres questions sur le reste de l’installation.

        • Bonjour,
          est ce que quelqu’un pourrait m’apporter les réponses à mes questions.
          Je ne vous connais pas Tristan mais si vous pouviez m’apporter vos lumières (vous avez l’air de maitriser le sujet), ça serait sympa.

          Merci
          Olivier

  • Bonjour,
    Je dispose actuellement du système 7.1 suivant:

    ONKYO TX NR1030

    JBL Studio L 890 x2 (avant)
    JBL Studio LC2 x1 (centre)
    JBL Studio L830 x2 (surround)
    JBL Studio L820 x 2 (arrière)
    Caisson de basses fait maison.

    J’écoute surtout des concerts pop en DVD/Bluray, de la musique pop/rock et un peu de HC.
    J’adore écouter très fort. De plus en plus, en fait. Et lors des dernières écoutes j’ai été frustré par de la distorsion/saturation, principalement au niveau de la voix.
    J’envisage de remplacer les deux HP avants et le central par des Klipsch RF-7 MKII et RC-62 MKII respectivement.

    Malgré mes recherches, je n’ai pas trouvé de comparaison.

    Pensez-vous que le gain sera sensible?

    Question subsidiaire:
    Est-ce qu’on pourrait imaginer 4 RC-62 MKII à la place du RC-64 MKII ?

    Merci

    • La différence serait très importante, du fait des technologies employées par Klipsch. L’enceinte centrale qui convient aux Klipsch RF-7 MKII est la Klipsch RC-64 MKII. Employer plusieurs RC-62 me semble inutile, dès lors que l’ampli verrait ses performances s’écrouler. La RC-64 MKII est très suffisante.
      J’ignore la disposition de votre pièce, mais avez-vous envisagé 3 Klipsch Heresy III (gauche, centre, droite) ? Elles ne descendent pas aussi bas que les RF-7, mais vous avez un caisson de basses et leur surface émissive est équivalente. Surtout, une Heresy III en tant que centrale est infiniment plus performante que toute autre enceinte centrale horizontale.

      • Merci beaucoup de votre réponse qui me conforte dans mes envies de changement :-)
        L’option d’une enceinte centrale type colonne n’est pas envisageable dans mon cas car il s’agit du séjour équipé d’une TV sur meuble. Dans l’absolu, il y aurait probablement moyen de trouver une solution mais je crains fort que mon épouse n’apprécie guère. De plus, je suis déjà dans la limite haute de mon budget avec les RF-7 et RC-64…

        • … au passage, en relisant mon premier message, j’ai constaté une coquille: mon intention était bien de remplacer ma centrale actuelle par une RC-64 MKII et non pas une RC-62 MKII.

  • Bonjour,
    Je remet mon message car un autre était en bout de fil et a apparemment trouvé réponse.
    Si Tristan ou d’autre connaisseurs peuvent me répondre c’est gentil .

    Bonjour,
    Je dispose d’une pièce de 35 m2, plafond plutôt haut 2,65m ouverte sur une cuisine et une ouverture sur un couloir.
    J’ai une utilisation 70% musique, electro, trance, rock majoritairement et d’autre musique varié.
    Et une utilisation 30% home cinéma. Mon point d’écoute est à 3m de la tv.
    Actuellement j’ai des bose accoustimass 15 et un ampli Pioneer LX76 9*180 w.

    à l’heure actuelle je m’interoge sur l’achat d’une pare de RF7, une central RC 64 et une paire de bipolaire RP 250 ou RP240 pour améliorer mon système actuelle

    Mes questions dans

    – Est ce que la pièce est suffisamment grande , sachant qu’il ne s’agit pas d’un « cube fermé » et que le volume est plus important du à la hauteur du plafond.
    – Est ce que l’ampli a une alimentation suffisante? Quel sera le rendu? Dans votre test, il a été essayé avec un pioneer de la série LX aussi.
    – Faut il adjoindre un caisson avec cette configuration dans ma pièce avec mon utilisation? si oui lequel?
    – Les RF 7 seront placé à environ 20 cm du mur à l’arrière. Est-ce suffisant? quelle est la distance minimum?
    – La central à 3m ne sera pas trop puissante? après avec le micro de calibration le volume sera ajusté aussi.
    – Les surrounds sont placés au plafond, au 2 tiers de la profondeur de ma pièce. Faut il les descendre au mur ou puis je les laisser en hauteur en aménageant une inclinaison vers le point d’écoute? Les RP 240 seront elle suffisamment puissante ou vaux t’il mieux les 250? Des bipolaires sont elles adaptées dans cette configuration avec les surrounds placés au 2 tiers de la profondeur de la pièce?

    Je vous remercie par avance.
    Cordialement,
    Olivier

  • Bonjour Tristan.

    Je voudrais juste savoir, pour une écoute à faible volume laquelle de ces 2 enceintes est la mieux adaptée : Klipsh RF7 MKII ou Herery III.
    Merci de votre réponse.

    • La RF7 mk2 sans hésiter!
      Le probleme de l’heresy c’est son grave non pas mauvais mais court qui ne peut hélas pas reproduire correctement certains morceaux de Jazz, de reggae ou autre.
      Un bon grave, c’est important aussi.😉

  • Bonjour,
    Je dispose d’une pièce de modestes dimensions (5mx3),les 3m étant le recul dont je dispose par rapport aux enceintes.
    Pensez-vous que les RF7 puissent convenir?
    Bien à vous,
    Didier

  • bonjour étant plus ou moins novice dans le domaine de l’audiophilie je voudrais savoir les différences qu’il y a entre les rf7 et les Aria 948 au niveau de la qualité du son.
    grave médium aigu profondeur et largeur de scène…
    l’une ou l’autre remplacera déjà avantageusement mes java mc40.
    En sachant qu’elles seront drivées par un micromega mydac relié à un ampli marantz sr7011(pure direct).
    avez vous déjà effectué le test matériel sur les aria948? car les avis divergent entre ces deux colonnes prestigieuses.
    Je recherche surtout la qualité de son et pas la quantité.
    ma pièce d’écoute est de 30 mètres carrés en appartement(DSL les voisins).
    dans une de vos réponses précédentes vous dites que les klipsh sont plus aérées mais le son est il plus détaillé et agréable à écouté.
    désolé pour toutes ces questions mais pour moi c’est un gros budget.
    cordialement et musicalement

  • Bonjour Tristan,
    Les rf7 MKII appartiennent à présent au passé, les RF7 MKIII viennent de les remplacer. A quand un test de ce « nouveau » modèle?
    Vous pourrez nous exprimer votre ressenti ou analyse à propos de cette nouvelle mouture. Espérons juste que cet évolution ne se résume pas juste à un objectif marketing.
    Musicalement

Répondre à Simon X