Tests matériels

Test : B&W CM6 S2

B&W CM6 S2

L’enceinte B&W CM6 S2 appartient au second millésime de la gamme CM, dont elle reprend les principales technologies, en l’occurrence la charge tubulaire pour tweeter Nautilus, les membranes de haut-parleurs en Kevlar et les évents circulaires FlowPort. La marque britannique a réalisé de menus ajustements aux conséquences soniques bénéfiques. Les nouveaux transducteurs bénéficient de pièces d’amortissement afin d’améliorer leur fonctionnement, un gel synthétique étant par exemple utilisé pour les tweeters. Les filtres passifs ont été reconduits en termes de topologie, mais intègrent désormais des condensateurs Mundorf de haute qualité.

B&W CM6 S2

Le tweeter à double dôme est débafflé, ce qui a pour conséquence d’approfondir la scène sonore.

Un tweeter à double dôme

La B&W CM6 S2 offre une bande passante élargie, avec une atténuation du niveau produit au delà de 38 kHz contre 30 kHz pour l’ancienne gamme. L’intérêt de cette montée en fréquence repose sur la préservation des fréquences harmoniques et un meilleur respect de la phase électrique du signal audio. Pour parvenir à ce résultat, Bowers & Wilkins a développé un nouveau tweeter à double dôme en aluminium. En pratique, deux dômes ont été superposés, l’un étant découpé en son centre afin de rigidifier le premier, ce qui permet une réponse en fréquence étendue grâce à de plus petites excursions. Ce nouveau tweeter est chargé par un tube Nautilus qui en atténue l’onde arrière. Débafflé et logé au sommet de l’enceinte, le tweeter en est découplé pour améliorer la spatialisation.

B&W CM6 S2

Le résonateur bass-reflex est un évent circulaire évasé, avec structure alvéolaire

B&W fidèle au Kevlar

L’enceinte B&W CM6 S2 est également équipée d’un haut-parleur FST de grave-médium de 16 cm de diamètre, plongé dans un volume accordé selon la technique du bass-reflex. La réponse utile s’étend ainsi jusqu’à 45 Hz environ. Ce haut-parleur dont la membrane en Kevlar se déforme peu, vaut par sa rapidité et la faible distorsion du signal émis. L’évent FlowPort garantit quant à lui un écoulement d’air régulier et silencieux, notamment à fort volume d’écoute. Touche de raffinement : le saladier du haut-parleur ne laisse apparaître aucune vis de fixation.

B&W CM6 S2

Le haut-parleur de grave-médium de la B&W CM6 S2 en fibres de Kevlar

Impressions d’écoute

B&W CM6 S2

Bi-amplification possible pour cette enceinte compacte

Nous avons écouté cette enceinte couplée aux amplis McIntosh MHA100 et Pioneer SC-LX57 notamment. La rigueur du haut-parleur de grave-médium est saisissante, l’énergie du registre grave habilement concentrée dans sa partie haute, ce qui a pour effet d’apporter une articulation réaliste aux percussions ou aux lignes de basse. Le médium est sec et rigoureux, sans cesse dans la retenue. Le registre aigu est aérien, limpide même grâce à un filtrage passe-haut positionné vers 4 kHz, qui permet au tweeter de monter en fréquence avec une belle vélocité. Le débafflage du tweeter a pour principal intérêt de faire “reculer” la scène sonore.

On associera la B&W CM6 S2 à des électroniques peu montantes, idéalement réputées pour leur solidité dans le registre grave et capables de délivrer d’importantes quantité de courant si on souhaite se faire plaisir avec un volume d’écoute élevé. Une très belle enceinte pour oreilles exigeantes.

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

23 Commentaires

  • bonjour,

    j’ai un ampli cambrige audio cxa60 couplé a des kef 500.

    Pensez vous que les remplacer par des cm6 serai le bon choix et quels seraient les gains?

    merci

    • Pourquoi pas, cet ampli double sa puissance de 8 à 4 Ohms, ce qui plaide une très bonne alim. Cette compacte à une impédance minimale assez basse, un tel ampli devrait convenir. Mais je n’ai pas écouté cette association.

  • Bonjour,

    Je lorgne sur ces CM6 S2 depuis un petit moment déjà, je suis déjà équipé en Elipson P3i mais le volume de ma pièce d’écoute n’étant pas énorme je privilégierai de bonnes compactes plutôt qu’une montée en gamme en colonnes…

    Je dispose déjà d’un intégré Cambridge 651A plutôt bluffant et d’un lecteur réseau Pionneer N-50, est ce qu’ils supporteraient bien l’arrivée de ces magnifiques anglaises ? Le tout cablé en Mogami 2921 😉

    Musicalement, merci.

      • Merci pour cette réponse rapide.

        C’est bien mon dilemme, je souhaiterais gagner en qualité d’écoute sans faire l’impasse sur le bas du spectre. J’ai une tendance naturelle à pousser un poil le potentiomètre des basses sur le Cambridge.
        L’idéal serait de bonnes biblios montées en 18 et pas trop incisives pour le mariage avec le 651A, le tout pour un budget d’environ 2000 euros hors pieds.

        Ma pièce est d’environ 18m², de forme rectangulaire avec la position d’écoute dans le sens de la largeur (évent frontal obligatoire). 1m70 entre chaque enceinte, distance d’écoute à 2m60 avec un mur juste derrière moi à 40cm.

        En cas de bons conseils je suis preneur.

        Musicalement, merci

        • Avec ce budget et ces exigences, 2 références me viennent à l’esprit (je ne devrais pas vous les suggérer car SV ne les vend pas :)) :
          – Elac BS 403
          – Paradigm Prestige 15b
          Ce sont de mon point de vue les meilleures compactes actuelles, capables de produire des basses dignes de bonnes colonnes.
          Vous avez bien sûr aussi la possibilité d’ajouter un caisson à votre système si vous maintenez les CM6 S2.

          • Merci pour cet aiguillage, je prends note. Les Prestige 15b ont l’air plus qu’intéressantes.

            Quid des Venere 2.0 de chez Sonus Faber ? Sur le papier elles sont bien pourvues et l’esthétique est très plaisante, difficile par contre d’avoir des retour sur celles ci.

          • Les Venere 2 ont l’air bien aussi, mais il faudrait aller les écouter car effectivement peu de retours. Pour info, après avoir échouer à acheter les Elac (2 erreurs consécutives d’Amazon qui n’a pas été foutu de me les vendre !!) j’ai revu mes ambitions à la baisse et j’ai pris des Sonus Faber Chameleon B. J’en suis très satisfait même si les Venere 2 doivent être meilleures.

        • C’est la réponse d’Anonyme qui me fait me rappeler que j’ai pu écouter les Sonus Faber Chamelon B avec un 651A l’an dernier. Elles m’avaient séduit justement par leur restitution du grave. Le modèle colonne était moins convaincant, quoique très bon. C’est une piste.

  • Les Sonus Faber Chameleon B sont effectivement très très bonnes. J’avais pu les écouter au siège de Sonus il y a quelques mois (avec un Cambridge 651A si ma mémoire est bonne). Je les avais préférées aux colonnes Chameleon. Les Venere 2 sont plus compliquées à driver et appuient un peu trop sur le registre médium.

  • Bonjour,

    Je pense m’équiper prochainement en electronique Advance Acoustic; le mariage Pré -Ampli Smart AX1 et l’ampli de puissance BX1 paraît-il judicieux avec les BW ?
    Je pense que je vais perdre au niveau du grave; j’ai actuellement dès Triangle Lyrr
    que je pense abandonner au profit des petites BW. Quelle solution s’offre à moi pour retrouver un peu de grave ?

    En vous remerciant
    Cordialement
    Dominique

  • Hello à tous,

    Un plaisir de lire cette review et vos commentaires qui l’accompagnent.

    Alors voilà, moi aussi je regarde pour m’équiper, avec les B&W CM6 S2, ou d’autres. Utilisation ciné mais aussi et surtout hifi.
    Voici mes critères:

    – Enceintes de bibliothèque (car des colonnes prendraient trop de place dans mon appartement actuel) – budget 1000 / 2000€;
    – Ampli Home Cinéma avec tout type de connectique, pour un budget de 1000 / 2000€ (un Marantz SR-7011 peut être, ou quelqu’un a mieux à proposer?)

    Et donc j’épluche les avis à droite à gauche. J’avais lu un très bon retour sur les FOCAL ARIA 906, que j’ai donc testé hier. L’event étant à l’avant, je les avais privilégié aux B&W (qui ont un event arrière, ce qui me fait peur vu que le mur ne sera pas loin derrière l’enceinte). Mais bon voilà, j’ai été très déçu par la profondeur en basse des FOCAL.

    J’ai cru comprendre que les CM6 donnaient vraiment dans les basses, ce qui m’attire fortement. Ou alors il me reste l’option de prendre un SUB en plus, mais alors du coup lequel, et à quel prix…
    Je viens aussi de lire une review sur les PARAGDIM 15B, ça a l’air tip top comme bébé ça aussi.

    Musicalement, j’écoute de tout, de la pop, du jazz, du reggae, comme de l’électro. J’aime aussi pousser un peu le volume. Mais j’ai l’oreille sensible, donc je veux le top du top! C’est un beau cadeau que je veux me faire.

    Donc voilà, vous savez à peu près tout. Quelqu’un aurait une config 2.0 ou 2.1 au top à me conseiller? Quelque chose d’évolutif que je pourrais passer un jour en 5.1 ou 7.1?

    Merci d’avance!

  • Pour les enceintes, vous visez des compactes haut-de-gamme. Les canadiennes Paradigm 15b ont une excellente réputation, tout comme les allemandes Elac bs 403 (évents en-dessous). Mais mon vrai coup de coeur va à des pures françaises : les Atohm gt1, que j’ai eu l’occasion d’écouter et qui sont réellement bluffantes. Leur présence sonore était si hégémonique que je me souviens être allé demander confirmation au responsable de la salle d’écoute que c’est bien elles qui jouaient, tellement on avait l’impression que seules les colonnes juste à côté pouvaient être à l’origine d’un tel son !
    De très bonnes compactes dans une catégorie de prix inférieure :
    – Sonus faber chameleon b, avec évents en-dessous (les miennes, vraiment excellentes !)
    – Dynaudio emit m20
    Enfin, ce n’est qu’un avis perso, mais méfiez-vous de la réputation un peu surfaite de certaines anglaises… il y a parfois davantage de marketing que de technologie derrière.

  • Bonjour,
    Que pensez-vous de l’association des BW Cm6. S2 avec un ampli NAD C375BEE et le lecteur Cd NAD C565.BEE ?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Amitiés
    Jm

Laisser un commentaire