Tests matériels

Découverte du téléviseur OLED 4K LG 65EG960V

Le téléviseur LG 65EG960V est un modèle OLED offrant une image UHD 4K de 165 cm (65″) de diagonale. Sa dalle incurvée affiche des couleurs exceptionnellement nuancées et, point fort, un noir absolu. Le meilleur téléviseur du moment ?

LG 65EG960V

Les diodes électroluminescentes organiques (OLED) révolutionnent l’image télévisée, qui n’a jamais été aussi belle. Contrairement à la technologie LED qui met en oeuvre des diodes blanches rétro-éclairant un film à cristaux liquides, les OLED produisent à la fois lumière et couleurs. Chacune peut s’éteindre complètement, pour délivrer un noir total. Du jamais vu.

LG 65EG960V : des réglages d’images impératifs

La tentation est grande de visionner le téléviseur LG 65EG960V sans chercher à en optimiser l’image. C’est une erreur, qui peut conduire à (très) mal apprécier les performances de sa dalle OLED. De la même manière, utiliser les profils de couleurs vifs employés pour les démonstrations dans les linéaires de la grande distribution est une très mauvaise idée. Pour bien profiter de l’image du LG 65EG960V, nous avons modifié les modes Expert 1 et Expert 2, entièrement paramétrables, l’idée étant de régler l’image pour une utilisation en environnement fortement éclairé d’une part, et pour un visionnage dans la pénombre d’autre part. Le profil cinéma est très bien balancé, mais là encore il est conseillé de calmer les ardeurs des OLED.

Dans les deux cas, diminuer luminosité et surtout le contraste est essentiel, d’autant que le noir étant absolu, l’image reste magnifiquement nuancée.

Comme souvent, le procédé de fluidification de l’image (TruMotion chez LG) n’est bénéfique que pour certains programmes. Pour rappel, cette technologie consiste à augmenter le nombre d’images par secondes en en dupliquant certaines, afin d’éviter l’effet de déchirement qu’on peut constater lors des scènes rapides ou des travellings. En visionnage cinéma, TruMotion risque de ne pas être du goût de tout le monde. Certes on évite les saccades, mais l’image perd en naturel, même en réglant l’intensité du procédé à sa valeur la plus faible. Sur un programme sportif (foot, tennis), le bénéfice est en revanche appréciable.

LG 65EG960V

LG 65EG960V : dans une petite pièce de vie ?

Peut-on profiter d’un si grand téléviseur dans une petite pièce de vie ? La réponse est clairement oui, tant l’image du LG 65EG960V est nuancée et précise, même avec seulement trois mètres de recul. Le spectateur est immédiatement plongé dans le programme visionné, quelle qu’en soit la source. L’image issue du tuner TNT a manifestement fait l’objet de beaucoup de soins de la part de LG. Le travail de désentrelacement est exemplaire. TF1, Arte, M6, RMC Découverte, toutes diffusées en HD 1080i distillent une image séduisante, nuancée et profonde, sans aberration colorimétrique (notamment dans les aplats). Les chaînes diffusées en basse définition sont correctement mises à l’échelle, mais le plaisir n’est pas le même. Vivement le passage généralisé à la HD au printemps 2016.

LG 65EG960V : qualité d’image TNT

Elle varie énormément d’une chaîne à une autre. Pour rappel, peu de chaînes de la TNT sont à l’heure actuelle diffusée en HD. C’est le cas de TF1, France 2, Arte, RMC Découverte et quelques autres, dont le format de broadcast est d’ailleurs le 1080i, qu’on peut assimiler au format 720p. Les autres chaînes sont diffusées au format 576i, soit la résolution du DVD-Vidéo et par ailleurs avec un codage vidéo Mpeg-2, inférieur au Mpeg-4 AVC des chaînes HD. Résultat, les chaînes en définition standard sont pénibles à regarder, l’image manquant cruellement de précision et de nuances. Mais ceci n’a rien à voir avec les performances du LG 65EG960V, qui réalise une mise à l’échelle impeccable et un débruitage vidéo efficace.

LG 65EG960V

LG 65EG960V : lecteur multimédia intégré minimaliste

On est à mille lieues de Kodi ou Plex, les références en la matière, puisque le player multimédia du LG 65EG960V n’indexe pas les contenus du disque USB connecté. S’affichent les dossiers et les titres des fichiers, rien de plus. La lecture de fichiers MKV n’a posé aucun problème lors de nos tests, tant que la vidéo est encodée en AVC ou en HEVC, avec codage de couleurs 4:2:0 et 8 bits (720p, 1080p, 2160p). La vidéo de Tears of Steel en 2160p codée sur 10 bits était malheureusement saccadée. L’image de Terminator Genysys, Jurassik World, Raiponce ou Oblivion nous est apparue très bien balancée et très correctement définie.

Le logiciel de lecture intégré est compatible avec les formats audio DTS et Dolby (HD ou non), ainsi qu’avec les sous-titres éventuellement présents.

Les formats audio Dolby Digital et DTS (notamment HD-MA) ont tous été décodés. Les sous-titres intégrés aux fichiers sont pris en charge, avec la possibilité d’en changer la taille et les couleurs. Conclusion : le lecteur multimédia intégré assure l’essentiel, soit une belle image. Mais il est chaudement conseillé d’utiliser un lecteur multimédia HDMI plus fonctionnel et idéalement un lecteur Blu-ray.

LG 65EG960V

Le lecteur multimédia Cood E TV utilisé avec le téléviseur LG 65EG960V

LG 65EG960V : taillé pour les films et séries HD

Nous avions dans notre escarcelle plusieurs films : Jurassic World, Mad Max Fury Road, Oblivion, Les Gardiens De La Galaxie (1080p) et Tears of Steel (4K 8 bits) ont fait partie de nos tests avec le LG 65EG960V. Que ce soit avec un lecteur multimédia connecté sur une entrée HDMI du téléviseur ou avec le logiciel intégré, quelques réglages d’images sont impératifs. Nous avons donc procédé à une calibration colorimétrique puis ajusté le profil Expert du téléviseur, en prenant soin de diminuer le contraste. Dès lors, c’est un régal, les scènes tournées en basse lumière bénéficient d’une profondeur abyssale, que le programme visionné soit en 1080p ou en 4K. Regarder Game of Thrones sur le LG 65EG960V est magique. Cela devient époustouflant en 4K (Tears of Steel notamment).

Mais le visionnage d’une série TV en 720p, lorsque le débit du fichier est convenable, donne de superbes résultats, laissant à penser que la colorimétrie a plus d’incidence sur la qualité perçue que la définition elle-même. 

Deux paires de lunettes 3D à verres polarisants sont fournies pour profiter d’une image en relief. Tous les modes courants sont supportés et les résultats plairont aux amateurs de 3D. Les puristes préféreront se délecter de l’image 2D.

LG Web OS

Si le curseur rose ne plaît pas, il est toujours possible de le remplacer par un petit pingouin…

Fonctions Smart TV et qualité sonore

Le téléviseur LG 65EG960V fonctionne sous WebOS, dont l’interface dépouillée est plutôt rassurante. La télécommande livrée dispose d’un gyroscope, qui pilote le curseur affiché à l’écran. Un mouvement, un clic et on accède au menu convoité : pratique pour déclencher l’enregistrement d’un programme en cours sur notre disque USB. L’interface web donne accès aux services de VOD (Netflix notamment) et de replay.

Point fort : les haut-parleurs intégrés sont signés Harman Kardon et produisent un son équilibré et non projeté à volume soutenu. Ce n’est pas de la hi-fi, évidemment, mais c’est très écoutable. Les réglages de sortie audio numérique (vers un ampli ou un DAC) sont complets.

Conclusions

En terme de colorimétrie et grâce au noir absolu, l’image procurée par ce téléviseur dépasse ce que proposaient les meilleurs téléviseurs 4K. Le noir absolu, cela change vraiment tout et l’image est de toute beauté. Restent quelques légères saccades lors des scènes rapides qui nuisent au réalisme de l’image en visionnage HD. Quoiqu’il en soit, le LG 65EG960V est un téléviseur addictif qui donne envie de redécouvrir tous ses films et séries avec une image digne des meilleures salles obscures.

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

La Rédaction

4 Commentaires

  • bonjour ,

    très bon test !

    je viens de m acheter cette tv… pourriez vous me communiquer vos réglages expert 1 et2 svp ! ?? car on trouve nulle part de reglages pour ce modele …

    merci d avance !

  • Monsieur,

    très intéressant, serait-il possible de recevoir par retour d’e-mail vos réglages de l »images ?

    Cordiales salutations

    Cédric

    • Je suis désolé, mais je n’ai plus ce téléviseur à disposition. De mémoire, c’est le mode cinéma, qui était notre point de départ et nous avions ensuite diminué la luminosité afin d’obtenir une image douce.

Répondre à Tristan Jacquel X