Tests matériels

Prise en main : baladeurs Astell&Kern, FiiO, Sony, Onkyo et Cowon

test baladeurs audiophiles

Prise en main cette semaine de plusieurs baladeurs audiophiles, tous capables de lire des fichiers de qualité CD et HD.

FiiO X1

FiiO X1

C’est le petit poucet de cette session d’écoutes. Malgré son petit prix, le Fiio X1 prend en charge les fichiers audio de qualité studio, jusqu’à 24 bits et 192 kHz. Son interface pilotable par une roue et quatre boutons est identique à celle des X3 et X5, soit dépouillée à l’extrême, mais fonctionnelle. L’écran couleur est de qualité correcte, non tactile. Ce baladeur est réactif, indexe rapidement les fichiers de sa carte microSD.

L’écoute est propre, contrôlée, sans excès de médium ou d’aigu. Le FiiO X1 n’use d’aucun artifice pour flatter l’oreille. On n’atteint pas le raffinement de modèles à double DAC, mais le FiiO X1 fait mieux que n’importe quel smartphone. Écoute neutre mais vivante.

Nous avons aimé : l’équilibre tonal, l’autonomie constatée de 10 h.
Nous aurions aimé : un mode DAC USB

FiiO X3 II

FiiO X3 II

C’est un FiiO X1 équipé d’un DAC haut de gamme, d’un ampli casque bien plus puissant (3x) et d’une connectique plus complète. Avec son DAC Cirrus Logic CS4398 et sa double horloge de synchronisation, le FiiO X3 II peut prendre en charge les fichiers DSD. Nous avions déjà eu l’occasion de consacrer un test au FiiO X3 II. Passée une période de rodage où l’écoute est un peu sèche dans le médium et l’aigu, le FiiO X3 II distille un son avec du caractère, solide, avec une légère emphase toutefois sur le registre médium. La somme d’informations transmises à l’oreille est agréablement élevée.

Point fort : le FiiO X3 II convient aux écouteurs comme aux casques hi-fi de faible sensibilité et offre un réglage de gain.

Nous avons aimé : la somme de détails, la spatialisation, la puissance de sortie pour les casques à forte impédance, l’égaliseur à 10 bandes et le mode DAC USB.

FiiO X5 II

FiiO X5

Franche montée en gamme avec le FiiO X5 II, dont le gabarit est d’ailleurs plus imposant que les modèles X1 et X3 II. En cause, l’intégration de composants plus volumineux, nécessaires à la mise en oeuvre du DAC Texas Instrument Burr Brown PCM1792. Cette puce située au sommet de la gamme Burr Brown donne beaucoup de densité à l’écoute. L’impression de puissance est permanente.

FiiO X7

FiiO X7

L’un des tout meilleurs baladeurs du moment, infiniment supérieur musicalement aux autres modèles du constructeur. Il surpasse des modèles bien plus onéreux. À cela rien de surprenant, le FiiO X7 intégrant le DAC ESS Sabre 9018S, considéré depuis des années comme le meilleur DAC au monde. L’ESS Sabre 9018S gérant 8 canaux, on peut considérer que ce baladeur embarque 4 DACs. Nous avions trouvé l’écoute miraculeuse dans notre récent test du FiiO X7, avec des fichiers de qualité CD comme DSD.

Signe que le FiiO X7 est excellent, n’importe quelle voix féminine ou masculine est extirpée de l’enregistrement, protégée de toute interférence avec le message musical. Et ceci vaut pour des fichiers de qualité CD comme studio ! On découvre de nouveaux instruments ou choristes auxquels on avait pas prêté attention. On entend les cordes vocales de Robert Plant vaciller (« Let me take you there ») sur Kashmir de Led Zeppelin.

Nous avons aimé : la musicalité sans égale dans ce comparatif, la mémoire interne de 128 Go vraiment rapide
Nous aimerions : que le mode DAC USB prévu par FiiO devienne rapidement réalité et que l’interface s’améliore encore

Note : ce baladeur sera disponible à la fin du mois de novembre et son interface permettra l’installation d’applications Android. Qobuz, Deezer, Spotify, Google Music…

Astell&Kern AK Junior

Astell&Kern AK Junior

Longtemps la gamme d’Astell&Kern a manqué d’un baladeur à prix réellement attractif. C’est chose faite avec l’Astell&Kern AK Junior, taillé pour les écouteurs et les casques de sensibilité élevée. L’écoute est onctueuse et précise, le timing crédible, la signature tonale bien ficelée. On retrouve la neutralité du DAC Wolfson WM8740. L’AK Junior plaira à qui cherche un baladeur classieux, avec une interface tactile réactive. Attention, le format DSD est supporté, mais par conversion préalable en PCM. Pour le reste, les fichiers FLAC, ALAC, AIFF ou WAV sont décodés jusqu’à 24 bits et 192 kHz.

Nous avons aimé : la neutralité et le peps de l’écoute, l’interface élégante et fluide, les 64 Go de mémoire interne, l’endurance de la batterie (12h environ en écoute mixte SD/HD).
Nous aurions aimé : un mode DAC USB

Astell&Kern AK 100 II

Astell&Kern AK100 II

Successeur de l’AK100, premier baladeur audiophile d’Astell&Kern, l’Astell&Kern AK100 II a troqué le DAC Wolfson WM8740 pour le Cirrus Logic CS4398, compatible DSD. Plus d’autorité et de précision à l’écoute. La présence d’un contrôleur WiFi permet l’écoute depuis le réseau domestique et Astell&Kern fournit ainsi un logiciel de partage, compatible avec les fichiers audio SD et HD, jusqu’à 24 bits et 192 kHz.

Nous avons aimé : les lignes et la qualité de fabrication, l’interface Android maison très fluide, le potentiomètre de volume, le mode USB et la sortie S/PDIF pour attaquer un éventuel DAC externe ou un ampli avec DAC

Astell&Kern AK240

Astell&Kern AK240

Le baladeur audiophile Astell&Kern AK240 délivre un message sonore ample et suave, regorgeant de détails remarquablement bien étagés. Les premières notes écoutées sont d’une grande douceur, avec une pointe d’éclairage dans les registres médium et haut-médium (à noter : le réglage Pro de l’égaliseur offre une restitution plus linéaire). Cette douceur perdure lorsque le message sonore se complexifie et à mesure que le volume sonore est augmenté. Le registre grave nous est apparu dégraissé, voire un peu discret dans le haut-grave.

Nous avons aimé : pratiquement tout
Nous aurions aimé : plus de générosité dans le grave

Sony NWZ-A15

Sony NZW-A15

Le Sony NWZ-A15 est le plus compact et le plus léger des baladeurs audiophiles compatibles audio HD, avec seulement 66 grammes sur la balance et des mensurations qui permettent de le glisser facilement dans une poche. Il est compatible avec les fichiers PCM jusqu’à 24 bits / 192 kHz et dispose d’une mémoire interne extensible. Particularité : il dispose d’un tuner FM. Son écoute est plaisante, sans atteindre le raffinement des meilleurs. Un appareil taillé pour l’écoute avec des écouteurs ou un casque arceau de bonne sensibilité.

Nous avons aimé : le format ultra-compact, l’interface réactive, l’écoute enjouée et le contrôleur Bluetooth pour une écoute avec une enceinte sans fil.

Sony NW-ZX100

Sony NW-ZX100

La réponse de Sony à Astell&Kern. Le baladeur Sony NW-ZX100 est une très bonne source nomade, dont l’amplification manque légèrement d’ampleur. Il gagne à être associé à l’ampli DAC Sony PHA-1AEU, qui lui donne des ailes. La transmission sans fil Bluetooth est elle irréprochable, avec un niveau de qualité et de contrôle exemplaire. C’est là incontestablement le point fort de ce baladeur, qui donne entièrement satisfaction lorsqu’il est associé à de bons casques Bluetooth, à l’image du Sony MDR-770BN (toujours aussi facile à écouter et terrifiant dans l’exploration du registre grave) ou du Sony MDR-1ABT (rigoureux et très confortable).

Nous avons aimé : les réglages Bluetooth exhaustifs.

Onkyo DAC-HA300

Onkyo DAC-HA300

L’Onkyo DAC-HA300 est peut-être le baladeur audiophile le plus atypique de cette sélection. Il n’est pas le plus agréable à utiliser, ni le plus logeable dans une poche, mais l’essentiel est ailleurs. Onkyo a sélectionné un DAC Burr Brown PCM1795, associé à d’excellentes amplis Muses. Cet Onkyo peut alimenter absolument n’importe quel casque, même d’une impédance de 600 Ohms. Avec des écouteurs ou un casque sensible, le DAC-HA300 produit un son superbement charpenté, avec énormément de nervosité dans les basses fréquences, sans opulence toutefois.  Il fonctionne également comme DAC USB externe.

Nous avons aimé : l’écoute charpentée à l’ancienne, agile néanmoins, le mode DAC USB et la compatibilité avec les cartes microSD de 128 Go ainsi qu’avec les iPhone. Nous aurions aimé : une interface avec plus de trois lignes d’affichage

Cowon Plenue 1

_MG_5302

Et l’on retrouve le DAC Texas Instrument Burr Brown PCM1792A et il fait ici encore des étincelles. Cowon a soigné sa mise en oeuvre et le son produit est à la fois précis et charpenté. L’interface est superbe, le design aussi. Le Cowon Plenue 1 est autoritaire, mais il sait où il va si l’on peut dire. Des trésors de musicalité et de longues heures de plaisir, quoiqu’on écoute.

Nous avons aimé : le son puissant et mélodieux, la batterie de fonctions d’égalisation, la mémoire interne de 128 Go.

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

La Rédaction

4 Commentaires

  • Bonjour,
    Le suis très surpris que dans votre  » prise en main baladeurs » de ne pas voir à mon avis des appareils excellents à savoir
    l’ Acoustic Research M2( pour sa compatibilité d’installation d’applications Android via WiFi ou depuis tout fichier APK préalablement téléchargé. Spotify, Deezer, Qobuz) et surtout le Questyle Audio QP1R qui est à mon avis l’un des meilleurs baladeur du moment au niveau du son avec une capacité énorme de stockage.
    merci
    Cordialement
    PBichain

  • Bonjour,
    Je souhaite faire l’acquisition d’un baladeur de qualité, je suis grandement intéresser par les Fiio x3 gen II et x5 Gen II. Vous qui avez l’opportunité de tester et vendre fréquemment ces modèles j’aurais quelques questions à vous poser avant de commander à l’aveugle:
    La différence de prix (X3 ii vs X5 ii) vous semble valoir la peine ? (bien sur en utilisant des fichiers de qualité)
    Les testes nous parlent rarement des écouteurs, sont-ils fournis ? sont-ils intéressant ou est-il conseillé de prendre d’en prendre d’autres ?
    Vôtre boutique ne vends malheureusement pas le casque Plantronics BackBeat Pro, sa réduction active/bonne restitution (lecture de test) m’intéresse, avez vous eu l’occasion de le tester ? Serrait-il un bon mariage avec un Fiio ?
    Selon vous le smartphone miezu pro 5 peut-il concurrencer ces baladeurs ?
    Merci par avance (et désolé de la liste importante de question d’un néophyte/internaute)
    Et merci pour vos divers articles très agréables à lire, à la fois détaillé et simple de compréhension pour un débutant.

Laisser un commentaire