Tests matériels

Test : Onkyo RZ-900 et Klipsch RP-280FA

Test de l’ampli home-cinéma 7.2 Dolby Atmos Onkyo RZ-900 et des enceintes Klipsch RP-280FA cette semaine. Soit l’un des amplis audio-vidéo les plus en vue et les toutes premières enceintes colonne Dolby Atmos, dérivées des excellentes Klipsch RP-280F.

Onkyo RZ-900 : présentation

Le RZ-900 est un ampli home-cinéma capable d’amplifier 7 enceintes simultanément, compatible avec tous les formats audio HD stéréo et multicanaux et qui offre des fonctions de streaming audio depuis un réseau domestique ou depuis Internet (radio web, Deezer, Spotify, etc.). Son contrôleur HDMI 2.0 est certifié UHD 4K et 60 images/s, ce qui le rend compatible avec le futur Blu-ray HD. Deux particularités notables : cet ampli est certifié THX Select2 et Dolby Atmos (5.1.2).

Klipsch RP-280FA & Onkyo RZ-900

Onkyo RZ-900 : puissance

Comme souvent avec les amplis home-cinéma, bien difficile de déterminer la puissance simultanée sur 7 canaux avec un signal large bande (du grave à l’aigu). Onkyo annonce 200 W pour un canal en service et à 1 kHz : il ne faut pas se fier à cette valeur, certes normée, mais guère représentative, puisqu’il s’agit d’un « bip » continu. En pratique, l’Onkyo RZ-900 délivre 2×100 W de 20 Hz à 20 kHz avec une distorsion hi-fi. La certification THX Select2 Plus garantit un niveau sonore très élevé dans une pièce de vie de 30 m², avec une distorsion très faible. Bref, cet ampli est taillé pour alimenter des enceintes colonne telles que les Klipsch RP-280FA, ainsi qu’une centrale de belle taille, des enceintes surround et des enceintes Atmos. Soit une configuration 5.1.2 (.1 pour un ou deux caissons de basses actifs). Un coup d’oeil au travers du capot supérieur laisse entrevoir un très gros transformateur torique. Un bon présage.

Onkyo RZ-900

Qu’est-ce que le Dolby Atmos ?

Il s’agit d’un format audio multicanal orienté objet, dans lequel sont proposés de plus en plus de films édités sur support Blu-ray. À la différence des formats multicanaux classiques (Dolby Digital, DTS-HD, etc.) qui contiennent 6 ou 8 pistes sonores, le format Dolby Atmos contient des sons complémentaires (qui représentent environ 15 % du total des données audio) qui sont attribués dynamiquement aux enceintes installées dans la pièce d’écoute. Dans ces 15 % de données supplémentaires figurent des informations de spatialisation très précises, qu’un ampli tel que l’Onkyo RZ-900 analyse pour positionner finement les effets sonores. S’il était déjà possible de réaliser cette opération avec un codage Dolby Digital ou TrueHD traditionnel, la précision est avec l’Atmos infiniment supérieure et le positionnement désormais réalisé en 3D (largeur, longueur, hauteur) alors que les formats classiques 5.1 ou 7.1 ne sont que 2D (largeur, longueur).

Les enceintes Atmos sont obligatoires ?

Oui, mais ce ne sont pas tant ces enceintes supplémentaires que le positionnement dynamique du son sur les 5 ou 7 autres, qui fait la différence avec les formats Dolby et DTS classiques. Lorsque nous avons chez Son-Vidéo.com découvert la nouvelle norme Atmos et cette génération d’enceintes orientées vers le plafond, nous étions circonspects. Diffuser du son au-dessus du point d’écoute de manière indirecte et en utilisant le plafond comme réflecteur est très aléatoire.

Existe-t-il des disques Blu-ray Atmos ?

Oui, la plupart des films ayant bénéficié pour le cinéma d’un mixage Atmos sont présentés en versions Blu-ray Atmos. En pratique, la piste Dolby TrueHD 7.1 est enrichie de données Atmos, prises en charge par le décodeur Atmos de l’ampli. Si l’ampli n’est pas compatible Atmos, seul le noyau TrueHD 7.1 est décodé. Le format est donc rétro-compatible.

Onkyo RZ-900

Onkyo RZ-900 : comment brancher ses enceintes Atmos

L’ampli Onkyo RZ-900 dispose de 7 canaux amplifiés, mais de 11 sorties pour enceintes. Si seulement 7 enceintes peuvent être amplifiées simultanément, jusqu’à 11 peuvent être connectées. Trois paires de borniers pour des enceintes surround arrière, haute et des enceintes situées dans une autre zone d’écoute peuvent être utilisées. Pour connecter des enceintes Dolby Atmos, telles que celles des Klipsch RP-280FA, il faut utiliser les borniers HEIGHT de l’Onkyo RZ-900. Dans le menu de l’appareil, on détermine ensuite s’il s’agit d’enceintes Atmos hautes avant, hautes centrales ou hautes arrière. Dans le cas des Klipsch RP-280FA qui diffusent vers le plafond, au-dessus du point d’écoute, nous avons choisi « centrales ».

À savoir : la sortie amplifiée zone 2 ne fonctionne pas lorsque le mode Dolby Atmos est actif, ce qui peut se comprendre dès lors que les 7 canaux d’amplification sont requis en Dolby Atmos et que la zone 2 est nécessairement privée d’amplification.

Quant à la mise en oeuvre globale, il suffit de suivre les instructions sur le téléviseur connecté à la sortie HDMI pour réaliser le paramétrage des enceintes et la calibration acoustique par microphone. Les menus sont clairs.

Onkyo RZ-900

C’est aux borniers HEIGHT qu’il convient de connecter les enceintes Atmos à l’ampli Onkyo RZ-900, pour une configuration 5.x.2

Klipsch RP-280FA : présentation

Les enceintes colonne Klipsch RP-280FA sont directement dérivées des enceintes Klipsch RP-280F que nous avions testées il y un an environ, au moment du lancement de la nouvelle gamme Reference Premiere. Leur particularité est d’intégrer une enceinte Atmos (identique à la Klipsch RP-140SA) en leur sommet, dont les haut-parleurs sont orientés vers le haut, avec un angle de 30° environ, de façon à diffuser le son au plafond au-dessus du point d’écoute. La RP-280FA est plus profonde que son aînée, en raison de l’intégration de la section 2 voies Atmos et afin de conserver le même volume de charge. La finition de l’enceinte est différente, puisque c’est un placage bois et non une finition vinyle qu’a choisi Klipsch. Visuellement, la RP-280FA est plus belle et son toucher plus agréable aussi.

Klipsch RP-280FA : les technologies mises en oeuvre

Pour qui ne connaît pas Klipsch, il est bon de rappeler que la société américaine fabrique des enceintes depuis la première moitié du siècle dernier et que sa signature est le pavillon acoustique associé à un rendement élevé. Klipsch a d’ailleurs conservé dans sa gamme Heritage des enceintes de prestige conçues il y a quelques décennies et qui n’ont pas pris une ride sonore. Dans la gamme Reference Première, seul le tweeter est monté sur pavillon acoustique. Nommé Tractrix, ce pavillon carré recouvert de silicone amplifie mécaniquement les fréquences médium, qu’il diffuse avec précision bien plus loin qu’un tweeter classique. Cette amplification mécanique permet de ne réclamer que peu d’énergie à l’amplificateur, qui fonctionne dans des conditions optimales. La membrane du tweeter bougeant de fait très peu, la distorsion est infime. Conséquence : le son est d’une très grande clarté et très ample (grâce à la surface émissive du pavillon).

Klipsch RP-280FA

Les haut-parleurs de grave utilisent des membranes en aluminium recouvertes de céramique, afin là encore d’abaisser la distorsion du signal. Ils sont animés par de très puissants aimants et leur sensibilité atteint dans le cas des Klipsch RP-280FA la sensibilité de 98 dB à 1 m de distance pour 1 W injecté. Ainsi, la puissance exigée de l’amplificateur est environ 4 ou 5 fois moindre qu’avec toute autre enceinte colonne. La réponse en fréquence s’étend de 32 Hz (très gros évent bass reflex à l’arrière) à 25 kHz environ.

Autrement dit : rien qu’avec une dizaine de Watts délivrés par l’Onkyo RZ-900, c’est le cinéma à la maison et sans forcer.

Klipsch RP-280FA : section Dolby Atmos

On trouve dans la partie haute de l’enceinte un haut-parleur de grave-médium Cerametallic de 16,5 cm et un tweeter à dôme titane de 25 mm, sur pavillon Tractrix carré. Loin d’être linéaire dans sa réponse en fréquence, cette enceinte est réalisée sur cahier des charges Dolby. Les fréquences médium sont ainsi mises en avant, afin de tenir compte de l’atténuation liée au cheminement de l’onde sonore via le plafond.

Klipsch RP-280FA

Onkyo RZ-900 et Klipsch RP-280FA : configurations d’écoutes

Nous avons pour ce test écouté les enceintes Klipsch Reference Premiere RP-450CA (centrale de la gamme Klipsch Atmos en finition bois naturel également) et surround Klipsch Reference Premiere RP-250S, ainsi que deux caissons de basses Klipsch R-112SW, afin d’obtenir une configuration Dolby Atmos 5.2.2. Nous étions donc tout proches de la configuration offerte au gagnant de notre concours anniversaire. Ajoutez à cela un téléviseur OLED 4K de 65″ (LG 65EG960V) et quelques images ISO de disques Blu-ray Dolby Atmos (Mad Max Fury Road, Expandables notamment). En complément, nous avons écouté les Klipsch RP-280FA en stéréo (avec l’ampli Onkyo RZ-900) et quelques fichiers FLAC (16/44 à 24/192), l’ampli étant certifié Hi-Res Audio.

Les câbles d’enceintes étaient pour l’écoute multicanal des NorStone Silver 250 et pour les écoutes stéréo des Viard Audio Silver HD 12. La calibration acoustique Onkyo n’a pas été réalisée, les Klipsch RP-280FA sonnant très bien dans notre pièce d’écoute.

Klipsch RP-280FA

En bas, les borniers classiques de la Klipsch RP-280FA. En haut, les borniers de la section Atmos.

Onkyo RZ-900 : impressions d’écoutes

L’ampli Onkyo s’est montré très équilibré en écoute musicale, avec un étagement crédible des plans sonores et une onctuosité plaisante. On atteint évidemment pas la chaleur communicative des meilleurs amplis hi-fi, mais qu’on écoute des fichiers FLAC ou Deezer, la présentation sonore est convaincante. Les enceintes Klipsch RP-280FA sonnent de la même manière que les RP-280F, avec une ouverture assez sidérante dans le médium et l’aigu, ainsi qu’une réelle capacité à descendre dans les tréfonds du spectre audio.
Le RZ-900 sait délivrer ce qu’il faut de courant pour tenir les 4 haut-parleurs de 20 cm et l’important volume d’air qui les charge. Klipsch RP-280FA AtmosLe grave est donc proprement restitué.

C’est en écoute cinéma que les Klipsch RP-280FA s’avèrent brillantes. Un auditeur qui n’aurait jamais écouté d’enceintes à pavillon en home-cinéma risque de rester bouche-bée un bon moment.

Les ambiances sonores les plus délicates sont restituées avec une précision chirurgicale, donnant en permanence l’impression d’extraire toute les informations de la piste audio. Ces remarques valent aussi pour les enceintes centrale et surround.

L’écoute de Mad Max Fury Road est comme nous l’imaginions très démonstrative et la scène exceptionnellement riche. On baigne dans une scène très bien articulée, sans la moindre acidité à fort volume (les nouveaux tweeters LTS de Klipsch ont été développés dans ce but). Le son prend de la hauteur (au sens propre) avec parcimonie et c’est plus la scène à 360° qui saisit l’auditeur. L’expérience est clairement supérieure à celle de la plupart des grandes salles de cinéma. Si l’on allume les deux caissons Klipsch SW-112, c’est un festival de grondements sourds et surpuissants. Ces deux monstres là ne sont vraiment nécessaires que pour conserver une écoute équilibrée à très fort volume (> 105 dB) et il conviendra de prévenir les voisins avant toute séance pyrotechnique.

Onkyo RZ-900 : ce que nous avons aimé

  • Le design massif mais élégant
  • Le son agréable en hi-fi et franchement jouissif en home-cinéma (Atmos et non Atmos)
  • L’impression de puissance qui se dégage de toute écoute
  • Le support de Deezer et Spotify
  • La possibilité d’activer la bi-amp et d’écouter en stéréo tous les HP de l’enceinte Klipsch RP-280FA

Klipsch RP-280FA : ce que nous avons aimé

  • Le son Klipsch
  • La qualité de finition supérieure aux RP-280F
  • Les capacités analytiques du tweeter LTS (jamais rugueux)
  • La faculté à descendre très bas et avec du coffre
  • La section Atmos
  • La polyvalence hi-fi / home-cinéma

Conclusion

L’ampli Onkyo RZ-900 réussit une convaincante synthèse hi-fi et home-cinéma. L’entente avec les enceintes Klipsch RP-280FA est excellente. Ces dernières sont aussi brillantes sinon plus que les Klipsch RP-280F, leur section Atmos pouvant être utilisée en écoute hi-fi avec un ampli hi-fi équipé de borniers A & B. Cette configuration stéréo ou 5.x.2 procure beaucoup de plaisir.

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

54 Commentaires

  • Bonjour des colonnes Focal Diamond 918+Centrale CC1000S..(pas de surround pour l’instant).L’ampli AV Onkyo RZ 900 est ce l’idéal avec mes « Focal »??..Ou Attendre les futurs remplçant des  »1030 et 3030 » en supposant qu’ils serons bien plus qualitatif,à commencer pour les connections arrieres,Transfo…etc!!!Histoire d’avoir l’excellence.
    En esperant une bonne reception.Cordialement.

  • Un ampli tel que le RZ900 est adapté à une configuration 3.0 avec vos enceintes Focal. Son alimentation est de qualité. Evidemment un 3030 est supérieur, mais cela s’entendrait surtout dans une configuration avec 5 enceintes ou plus. Et d’ailleurs, ce n’est pas tant le remplaçant du TX-NR3030 qu’il faudrait chasser, mais le 3030 lui-même en fin de vie.

    • Bonjour j ai le TX-NR3030 et 4 colonnes RP 280F et une centrale RP 450C et en atmos au plafond 2 CDT 580 CII.
      Sur l ampli l impédance des enceintes et de 4 et 6 ohms pas 8 donc il faut mettre quoi?
      En Height 1 type d enceintes il faut mettre top Middleton ou dolby en bled speaker (front ou surround)?
      Merci pour vos réponses

      • Vous parlez du réglage d’impédance dans le menu OSD de l’ampli ? Si tel est le cas, c’est l’impédance la plus élevée qu’il faut choisir, afin que l’alimentation de l’ampli ne fonctionne pas en mode dégradé. C’est le réglage top middle qu’il faut choisir pour les enceintes Atmos au plafond (borniers Height 1 pour ces enceintes).

  • Pensez-vous pouvoir rédiger un article sur les puissances d’amplifications? Il y a déjà un article sur votre site, mais je le trouve pas assez complet pour un novice.
    En effet, vous avez brillamment précisé en début d’article que la puissance donnée par cet amplificateur est à remettre dans son contexte pour être comparable à la puissance d’un ampli hi-fi.
    Cependant, je dois avouer me perdre beaucoup dans ces puissances et ne pas vraiment savoir si tel ou tel ampli a la capacité pour driver telle enceinte. Par exemple est-ce que le RZ900 délivre la même puissance que le Yamaha A-S201 pour deux enceintes sous 8 Ohms?

    Merci d’avance pour vos commentaires

  • Les puissances, voilà un sujet compliqué. C’est le rare mètre étalon pour apprécier les performances d’un ampli, mais il est très insuffisant. Vous avez raison, le Yamaha A-S201 délivre 2×100 W sous 8 Ohms, autant que l’Onkyo RZ-900. Mais leurs performances sont pourtant très différentes. Il faudra que nous expliquions dans un billet, vous avez raison, les raisons des ces différences.

    Pour vous répondre ici, les 2×100 W du RZ-900 sont supérieurs aux 2X100 W du petit Yamaha en raison de la qualité de l’alimentation des transistors. Les constructeurs annoncent 2×100 W mesurés, mais c’est avec une charge d’impédance fictive, autrement dit en labo et sans enceinte connectée. C’est là que le bât blesse. Car l’impédance des enceintes varie d’un modèle à un autre. Surtout, elle varie en fréquence, du grave à l’aigu, avec une résistance plus ou moins importante selon les haut-parleurs, le volume d’air, le filtre, passif, etc. Lorsque l’impédance plonge à 4 Ohms vers 100 Hz par exemple, puis remonte à 40 Ohms à la fréquence de résonance de l’évent bass-reflex, l’ampli « souffre ». Conséquence, les transistors sont très perturbés dans leur fonctionnement, encore plus lorsque leur alimentation est faiblarde. Dans le cas du RZ-900, nous avons des transistors performants ET une grosse alimentation. C’est l’inverse, si j’ose dire, pour l’A-S201. C’est notamment ce qui explique l’écart de poids sur la balance : 6,7 kg pour le Yam, 18 kg pour l’Onkyo. Un bon transfo, c’est lourd.

  • Bonjour,

    en mode stéréo comment se situe le RZ 900 par rapport au cambridge audio cxr 120 testé précédemment ?

    Merci d’avance pour votre avis éclairé

  • Merci Tristan pour votre retour. L’exemple que j’ai pris est évidemment le cas d’école.
    Il est clair qu’à part lire les tests plus ou moins subjectif de la presse ou de faire une écoute dans les mêmes conditions que ce que l’on souhaite avoir (chose souvent assez compliqué), il est très difficile de lire entre les lignes de spécifications données par un constructeur pour savoir où s’orienter.

    C’est dommage qu’il n’y ait pas une standardisation ramenée à une norme.
    Je comprends bien que la puissance n’est pas vraiment synonyme de qualité sonore, mais cela permet déjà de savoir ou il faut regarder.
    Je reprends un exemple : Pour des Magnat Quantum 1009S, je ne sais pas quel type d’ampli Ciné ou Hifi pour les faire chanter correctement.
    Dans les specs des enceintes, il est dit Power Handling: 320W RMS / /620W Max, impédance 4-8Ohms, sensibilité 94dB, recommended amplifier output from 30W (euh…). On pourrait être tenté de se dire que le pauvre Yam S201 à 200€ serait capable de les faire tourner, chose dont je doute fortement. Le RZ900 qui certes a une meilleure alimentation et transistors est-il suffisamment costaud ici?
    Il n’y a pas vraiment de calcul si j’ai bien compris.

    A moins de se renseigner auprès de professionnels, mais attention lesquels, on a tendance un tâtonner un peu.
    Ça serait super d’avoir effectivement un billet qui reprenne les bases et donne quelques pistes pour filtre ces recherches. Merci d’avance

  • Les Magnat Quantum 1009S sont difficile à alimenter, cela tient à l’important volume de charge, à la surface des haut-parleurs (4 x 20 cm) et au filtre passif du 4e ordre (qui implique une ribambelle de composants sur le chemin du signal). Le RZ-900 n’est pas assez dimensionné pour de telles enceintes, d’autant que s’agissant d’un ampli cinéma, il devra alimenter des enceintes supplémentaires.

    Compte tenu du rendement de l’enceinte (94 dB), on peut se contenter d’un ampli de 30 W, c’est certain (on obtiendrait > 105 dB d’intensité à 1m, à peu près le volume d’une salle de cinéma), mais il faudrait un ampli avec une très grosse capacité courant. Un Cayin A88T MKII (tubes KT88) de 2×45 W pourrait sans doute faire de belles choses. Un Denon PMA-2020AE à transistors de 2×80 plus probablement encore, parce son alimentation est énorme.

    Je suis tenté de vous répondre que c’est le poids de l’ampli qu’il faut surveiller. Avec les 1009S, en deça de 20 kg, point de salut.

    Nous allons réfléchir à un guide, c’est promis.

  • Bonjour je viens d acquérir le rz 900 sa pousse assez fort de la dynamique à bas volume comme en haut très bien en écoute cd et pas si mal en hc. Pour information j’ai des électro 926 en front.
    Et pour se prix il y a pas photo.
    Voilà

    • Bonjour a vous . comme j’ai déja écrit j’ai le rz 900 très content de cet ampli .
      je veux améliorer mon système en passant en 7.2.2 avec un ampli de puissance stéreo.
      lequel me conseillez vous à prix convenable.? ( 1200 euros Maxi ) merci d’ avance
      philippe.k

  • Bonjour à toute l’équipe, je suis très intéressé par l’onkyo rz900 pour remplacer mon DENON AVR331..

    Possédant un Lecteur Blu-ray PIONEER LX88 et une configuration KEF 3.0 ( 2x iq90 + la centrale iq60c)

    Cherchant améliorer ou faire évoluer les éléments de ma configuration surtout l’ampli..

    D’où ma hésitation parmis ces 3 amplis:

    PIONEER SC-LX89
    MARANTZ SR7010
    Et ONKYO RZ900

    Lequel des ces 3 amplis peut vraiment faire évoluer ma petite configuration..??

    Merci.

  • Les trois :). Le Pioneer SC-LX89 et le Marantz SR-7010 sont plus performants. En optant pour le Marantz, vous retrouveriez l’ergonomie du Denon (menus). Le SC-LX89 est démonstratif, « tape bas », le Marantz SR-7010 plus équilibré.

  • Bonjour, ayant commandé un yamaha rx-a2050 en remplacement de mon vieux et fidèle denon avc10 et ne sachant que faire en lisant vos commentaires je doute de mon choix en hésitant fortement entre l’onkyo tx-rz 900 ou le marantz 7010 en comparaison de yamaha rx-a2050 aimant le coté hifi et la puissance dinamique hc, que me conseillez-vous en attente de votre réponse merci.

      • Bonsoir Tristan ! Merci pour vos conseil, je pensé que Onkyo rz 900 était plus puissant que Yamaha rx-a 2050 en faite je recherche un produit aussi puissant que mon vieux Denon avc10se sinon plus, avec les meilleurs technologie actuel !

          • Bonsoir Tristan ! Merci pour vos fameux conseils qui me serais utile si je ne savais être patient en l’attente interminable de ma commande du Yamaha RX-A2050 qui a ce jour na jamais était livré, cependant j’ai pu acquérir le RZ 900 sur un prix promotionnel très intéressant. Voila ! en résumer le RZ-900 en Hifi me semble supérieur au Denon avc10se , mais le soucis est au niveau cinéma dépourvu de sensation impact action mais ayant quand même une ambiance musicale d’excellent niveau. Du reste étant déçu je reste sur ma faim tout en regrettant de ne pas avoir étais patient, qui de plus regrettablement avoir cédé mon apprécié Denon pour une bouchée de pain.

    • Franchement pas, tous les diffuseurs (téléviseur, vidéoprojecteur) intègrent un scaler. Un scaler externe a un intérêt lorsqu’il est de très haute qualité (comme c’est le cas des modèles intégrés aux lecteurs BD Oppo).

  • Bonjour

    J’aimerai acquérir un ampli HC pour les films et la musique, j’ai des enceintes dali zensor 7.
    J’hésite avec entre le martantz SR7010 et l’Onkyo RZ900
    Lequel serait le plus adapté pour une écoute musicale avec mes zensor 7 ?
    Merci
    Cdlt

  • Bonjour à tous
    Actuellement possesseur d’un ONKYO 809, j’hesite entre le Trio martantz SR7010 Yamaha 2050 et l’Onkyo RZ900 pour driver mes Chorus 836, en HC tout comme en Hifi. lequel conviendrait le mieux par exemple niveau gestion musique dématérialisée (NAS)?
    Merci

  • Bonjour Tristan,

    Je cherche à mettre à jour mon installation (Onkyo Integra TX DS 939 THX DD5.1 / NAD216 THX / pack enceintes Jamo THX One).

    Je me demande si ce RZ-900 joue dans la même catégorie en terme de punch, et curieux des différences entre deux générations aussi éloignées.

    Existe-t-il par ailleurs un moyen d’upgrader mon système en ajoutant des enceintes supplémentaires Atmos?

    Merci

    • Le 939 était un très gros ampli. Le RZ-900 ne peut pas rivaliser. Certes il est plus fonctionnel, mais c’est tout. Pour utiliser des enceintes Atmos, avec votre système actuel, il faudrait un ampli avec décodeur Atmos et sorties pre-out, en guise de préampli, pour utiliser l’Onkyo 939 et le NAD 216 comme amplis de puissance. Chez Onkyo, le RZ800 dispose de sorties pre-out 7.1 et d’un processeur Dolby Atmos.

  • Bonjour,
    Pouvez-vous m’indiquer comment peut-on brancher le rz900 en 7.1.2.
    Possédant un ampli home cinéma supplémentaire qui ne me sert pas je pense pouvoit l’utiliser pour paramétrer en 7.1.2
    Merci

  • Bonjour tristan,
    toute petite question, L ‘association rz900 avec le pack enceintes Jamo C109 HCS 5.1 est il bon ??? le rz900 a t il suffisamment de puissance pour driver ce pack d’enceintes ? merci d’avance pour votre réponse

    • Oui, l’Onkyo RZ-900 conviendrait aux enceintes Jamo C109. D’autant que la présence du caisson actif dans le pack permet de soulager l’ampli des basses fréquences au moins sur les canaux central et surround.

  • Bonjour,2
    equipé d’un Onkyo TX-R838 et de Klipsh RF82 en frontale, j’hesite a rajouter des RP-140SA ou carrement changer par des RP-280FA.
    car je n’envisage pas de changer les arrieres pour le moment.

    Une conseil ?

    Merci

    • Les Klipsch RP-280FA sont plus douces à l’écoute que les RF-82. La différence repose principalement sur le tweeter et son pavillon, qui sont moins accrocheurs. Si le son de vos enceintes vous plaît et que vous souhaitez surtout passer au Dolby Atmos, le simple ajout des Klipsch RP-140SA est certainement la meilleure décision.

  • Bonjour,

    Je compte installe des enceintes encastrable B&W cwm cinema 7 à l’avant et des bibliothèques à l’arrière (sûrement des CM1 mais c’est pas encore décider), le RZ900 convient il pour ce genre d’enceinte? Elle seront principalement utilisé pour le home cinema et l’écoute de la radio par internet.

    • Oui, l’Onkyo RZ-900 est adapté aux enceintes encastrables. Ce sont rarement des enceintes difficiles à alimenter. La sensibilité des B&W étant relativement faible, un ampli puissant comme celui-ci conviendrait.

  • Bonjour Tristan
    j’ai un ampli onkyo TXNR 626 et Bw cm10 s2,cmc2 s2, cm6 s2 et PV1D
    qu’est ce qui conviendrai comme ampli pour améliorer ma config?
    sachant que je pense avoir déjas un bon « son »
    mais on m’a dit que mon ampli n’était pas assez puissant pour les enceintes
    merci de votre réponse

    Fabrice

  • Bonjour a tous j’hésite entre ce onkyo rz 900 et le yamaha 2050
    Mon utilisation 80% hc
    Ma configue 2rf82+1rc62+2rb51klipsch+sub

    360
    Je cherche de la dynamique et un sonavec une bonne spatialisation
    Pouvez vous me donner la hauteur des pieds de ce rz 900
    Un grand merci pour vos réponses

  • Bonsoir,
    j’aurais voulu savoir si il y aura une réelle différence entre mon DENON X4100 et cet ampli. Le tout étant accompagné d’enceintes KLIPSCH (RP280F/RP450C/RS62MKI/R115SW).
    Les enceintes Klipsch étant en 8 ohms et l’ampli ONKYO au maxi en 6 ohms, quel sera le réglage? Je dirais en 6 ohms mais pas certain.
    Merci de votre retour
    Cdlt
    Sébastien

    • L’Onkyo n’est pas « au maxi en 6 ohms », il peut très bien fonctionner avec des enceintes 8 ohms et sans réglage particulier. C’est juste qu’il va alors délivrer un peu moins de puissance qu’en 6 ohms.

    • Ne vous attendez pas à une différence très marquée entre ces deux amplis. Le Yamaha RX-A2040 serait plus indiqué pour gagner en précision et en ampleur. Ses DAC ESS Sabre sont très bien mis en oeuvre.
      Ne vous inquiétez pas de l’impédance des enceintes Klipsch , elle ne poserait aucun problème à ces amplis.

  • BONJOUR JE POSSEDE UN AMPLI LX 88 PIONEER UNE TUERIE ET JE VOUDRAIS PASSER EN DOLBY ATMOS ,DTSX,ET AURO 3D QUE ME CONSEILLEZ VOUS UN AMPLI EXTERNE AVEC DECODEUR PRE CITE
    MERCI
    CORDIALEMENT VOTRE

    • La version Ver 1-295-008-518-124 du firmware du Pioneer SC-LX88 apporte le décodage Dolby Atmos. Pas le DTS:X ni l’Auro 3D pour lesquels il faudrait absolument changer d’ampli. Objectivement, l’Atmos est suffisant.

    • N’importe quel ampli home-cinéma de constructeur réputé à vrai dire : Yamaha, Denon ou Marantz par exemple. Un Yamaha RX-V5xx par exemple. Ou pourquoi pas un modèle slim chez Yamaha ou Marantz. Le besoin de puissance n’est pas important, dans la mesure où il vous faut obliger l’ampli à adresser les basses fréquences à votre caisson de basses.

  • Bonjour,

    J ai un pack d enceintes Monitor Audio Reference 7.1 ( Mr6 front, Mr2 surround) associe avec cet ampli, quelle marque ou avec quel pack d enceintes j obtiendrai un meilleur résultat pour une écoute HC et hi fi .
    Merci!

  • Bonjour Tristan merci pour ce test .

    J’ai 2 questions.

    Si je prends 2 colonnes rp 280fa suis-je obligé de prendre une centrale rp450ca ou une rp250c fera le affaire?

    Et ayant un onkyo rz 800 faut il rajouter un bloc de puissance ou un ampli hifi pour les colonnes?

    Merci

  • Bonsoir, possédant un onkyo rz900 me servant de preampli out frontal relié à un am 200se atoll pour alimenté mes magnat quantum 757 pour une écoute en hi-fi. Là question est lorsque j’utilise le mode pur audio le son est bien distinct et les instruments bien détachés un peu trop dans les aigus pas assez de basse, manque de rondeur et de chaleur. Que dois-je faire ? Une écoute en mode stéréo puchbass qui sortirai du sublime de la hi-fi ou peut-être un réglage au niveau du rz900. En attente de vôtre reponse cordialement.

  • Bonjour

    Je reviens vers vous . Avec un ampli Onkyo rz 800 et des klipsch rp 280fa y a t il besoin d un bloc de puissance en plus? J’ai vu un marantz 5 canaux mm 7055. Merci

Laisser un commentaire