Tests matériels

Test : Meze 99 Classics

Test Meze 99 Classics

Test du casque hi-fi et nomade Meze 99 Classics cette semaine, unique modèle d’un fabricant roumain qui ne jure que par l’artisanat et le design. Nous l’avons très longuement écouté.

Qu’il en a gagné des prix Antonio Meze, avec son casque Meze 99 Classics ! Le dernier en date est un Golden A’Design Award, pas plus tard que la semaine dernière. Un casque hi-fi qui gagne des concours de design, voilà qui aurait tendance à nous rendre méfiant… design allant assez rarement de pair avec musicalité. Et ce d’autant que le site de Meze Headphones regorge de superbes photos marketing. Un détail toutefois attire l’attention : la courbe de réponse du casque Meze 99 Classics, qui laisse à penser que M. Meze, en plus de dessiner de beaux objets, en connaît un brin en haute fidélité…

Test Meze 99 Classics

Meze 99 Classics : présentation

Le Meze 99 Classics est donc un casque circum-aural, équipé de transducteurs large bande de 40 mm, logés au creux d’oreillettes en mousse à mémoire de forme, recouvertes de cuir synthétique, fermées par des coques en bois massif. Le casque Meze 99 Classics présente la particularité d’être entièrement démontable, aucune pièce n’étant collée. Une volonté claire de son créateur, qui a conçu son casque pour durer.

La sensibilité du Meze 99 Classics s’établit à 103 dB à 1 kHz pour 1 mW de puissance, son impédance à 32 Ohms et sa réponse en fréquence de 15 Hz à 25 kHz. Sur le papier, ce casque peut donc être alimenté par le plus anémique des smartphones autant que par un excellent baladeur ou DAC.

Test Meze 99 Classics

Meze 99 Classics : accessoires livrés

Le casque Meze 99 Classics est livré avec une boîte de rangement en plastique moulé. Très pratique avec sa fermeture éclair, elle abrite une petite pochette de rangement circulaire souple, dans laquelle se trouvent deux câbles de modulation : l’un de 3 m avec terminaisons mini-jack 3,5 mm, l’autre de 1,2 m doté d’une télécommande filaire avec microphone intégré, pour passer des appels vocaux avec un smartphone ou une tablette, par exemple. Un adaptateur mini-jack vers jack 6,35 mm mâle et un adaptateur avion sont également présents.

Test Meze 99 Classics

L’adaptateur pour avion et le convertisseur mini-jack>jack du casque Meze 99 Classics

Test Meze 99 Classics

La télécommande filaire du câble court, avec microphone intégré.

Test Meze 99 Classics

Meze 99 Classics : ergonomie

C’est une réussite. L’arceau à ajustement automatique est très bien conçu et la pression exercée sur la tête est uniforme. Aucun réglage n’est donc requis. Les oreillettes sont très confortables et l’isolation phonique passive est très bonne. Avec 260 g, le casque Meze 99 Classics est agréable à porter et aucune inertie pénible n’est à déplorer lorsqu’on bouge la tête. Le 99 Classics est aussi bien adapté à une écoute sédentaire que nomade. Il est parfaitement utilisable couché, les coques en bois ne transmettant aucun bruit parasite pénible au contact d’un oreiller par exemple, ce qui est rarement le cas des coques en plastique. Seul bémol, l’arceau transmet des bruits parasites lorsqu’il est touché. Rien de problématique et nous n’avons jamais été gêné pendant nos écoutes. Les câbles détachables sont revêtus d’une gaine en kevlar et ne s’emmêlent donc pas.

Test Meze 99 Classics

Meze 99 Classics : finition

Difficile de reprocher quoique ce soit au Meze 99 Classics. On peut ne pas aimer la finition Gold de notre modèle de test, mais deux autres coloris existent, plus discrets. Peut-être l’emploi d’un cuir synthétique, dont l’odeur de neuf n’est pas bien flatteuse pour les narines. Mais nos oreilles, elles, n’ont pas trouvé à s’en plaindre. Toutes les pièces de ce casque sont très bien usinées et on ne peut que saluer le savoir-faire roumain.

Test Meze 99 Classics

Meze 99 Classics : les haut-parleurs

Antonio Meze indique avoir écouté énormément de haut-parleurs avant de trouver celui qui convenait à ses exigences auditives, et qui par ailleurs s’accorderait bien avec le bois sélectionné pour la fabrication des coques. Le transducteur de 40 mm retenu présente une courbe de réponse admirable, avec une sensibilité moindre dans le registre médium que dans le registre grave, et une légère embellie dans le registre aigu.

Sur le papier, c’est l’assurance d’une écoute bien incarnée, peu agressive, avec ce qu’il faut de clarté pour être flatteuse.

Test Meze 99 Classics

Disons-le clairement : ce type de courbe pour un casque est rarissime, la mode étant (malheureusement) aux courbes accidentées dans le médium et l’aigu, avec une proéminence de ces fréquences pour donner une illusion de définition.

La courbe du Meze 99 Classics est physiologique, ce qui signifie qu’elle est idéalement adaptée à la sensibilité de l’oreille humaine. Les basses fréquences (~ 20 Hz à 200 Hz) auxquelles notre oreille est moins sensible, sont restituées avec 2 à 4 fois plus d’intensité que celles du registre médium – auxquelles notre oreille est très sensible. À l’écoute, ceci devrait se traduire par un son équilibré, généreux en basses fréquences, mais la courbe de 20 Hz à 200 Hz étant peu accidentée, la restitution devrait être nuancée. Quant au registre aigu, il est au-delà de 5 kHz accidenté (c’est normal pour un haut-parleur large bande) mais tient dans une plage de 3 dB. Les hautes fréquences devraient être sous contrôle. Et au final l’équilibre très bon.

Test Meze 99 Classics

Il est amusant de constater que cette courbe ressemble à celle des enceintes des années 70-80 : un grave omniprésent, un médium en retrait entre 2 et 4 kHz (absence de dureté donc) et un aigu presqu’au niveau du grave, afin d’apporter une clarté non fatigante à l’écoute.

Bref, la courbe du Meze 99 Classics est prometteuse et ce n’est pas un hasard si Antonio Meze l’a imprimée sur la boîte de son casque.

Meze 99 Classics : conditions de tests

Volumio DLNA DMRNous avons écouté le Meze 99 Classics avec différentes sources : DAC Audioquest DragonFly Red, Audioquest DragonFly Black, DAC Encore mDSD, DAC HiFiMAN EF2C, baladeur Sony NW-ZX100, smartphone Meizu m3 Note, tablette Xiaomi MiPad 2, tablette Cube i7 Remix. Dans le cas des DAC avec ampli casque, nous avons utilisé un Raspberry Pi 2 avec la distribution Linux Volumio. Les fichiers audio FLAC lus étaient transmis en streaming avec le protocole DLNA DMR, depuis un ordinateur Windows.

Meze 99 Classics : impressions d’écoutes

Cela faisait 10 ans que nous n’avions pas eu un tel coup de cœur pour un casque. Le Meze 99 Classics délivre un son superbement balancé, avec une énergie épatante du grave à l’aigu. Il n’est pour autant jamais fatigant et explore chaque morceau de musique avec brio. L’extraction des détails est assez sidérante pour un casque de ce prix et, soyons tout à fait sincère, même les modèles haut de gamme d’acteurs historiques du casque audio sont loin de faire aussi bien. Pour ne rien gâcher, on prend un plaisir comparable à écouter le Meze 99 Classics avec un smartphone Meizu qu’avec les petits DAC Audioquest DragonFly Red ou même Black.

Grave : quel punch ! Le Meze 99 Classics frappe juste et très bas, sans roublardise, toujours avec une vélocité exemplaire. Jamais le grave ne semble trop en avant, ni en retrait, mais toujours juste. Guitare basse et contrebasse sont reproduites avec mordant et volupté. C’est tout simplement excellent.

Médium : en retrait sur la courbe mesurée par le fabricant, il est en pratique judicieusement placé en terme de volume, parfaitement intégré aux registres grave et aigu. Là encore le régime transitoire du haut-parleur est remarquable : tout est intelligible, décortiqué, souligné, mais jamais dur.

Aigu : limpide, exempt de brillance, calibré comme il faut pour apporter de la clarté sans tasser la scène sonore.

Test Meze 99 Classics

Ziggy Stardust (The Rise and Fall of Ziggy Stardust), David Bowie – PCM 88,2
Pour tout dire, on ne l’a jamais entendu comme cela. L’immersion est intense, la guitare sèche à gauche, les deux électriques de part et d’autre du studio, l’auditeur bien au centre. La basse est très présente, la voix de Bowie très claire et convenablement posée.

My Home is in the Delta (Folk Singer), Muddy Waters – FLAC 88,2
Si vous nous lisez régulièrement, vous savez certainement que cet album est l’un de nos préférés. La restitution du Meze 99 Classics est proche de la perfection. Là encore nous ne l’avons jamais écouté comme cela au casque. Tous les registres sont très bien intégrés, les cordes des différentes guitares parfaitement reconnaissables. Le timing est tout à fait exceptionnel. À faible comme à fort volume, c’est miraculeux.

Urgent (Live, The Best of Foreigner 4 & More), Foreigner – MP3 16/44
Une prise de son redoutable, avec une batterie rageuse (le kick du batteur est terrible). C’est un festival du début à la fin.

Plug in Baby (Live At Rome Olympic Stadium), Muse (FLAC, 16/48)
Malgré la compression dynamique de l’enregistrement et la nature oppressante du morceau, la restitution est décontractée. Les assauts de la guitare et de la batterie n’occultent pas le jeu des synthés ou de la basse. Même le public échauffé est audible lors des passages intenses. L’immensité de la foule qui chante le refrain est saisissante. Les solos de guitares au top. Sacré spectacle !

The Same To You,  Melody Gardot, FLAC 24/44
Quel punch ! Ce que nous trouvons intéressant avec ce titre, c’est le comportement des haut-parleurs sous les assauts de la grosse caisse à volume soutenu. Il est courant que l’instrument soit reproduit avec puissance mais absence de contrôle. Or trop de grosse caisse tue la grosse caisse. Le Meze 99 Classics contourne cet écueil : dès l’introduction l’impact est puissant mais n’occulte pas le jeu des balais sur la caisse claire à gauche, puis celui des cymbales franchement à droite. Les micro-détails, impacts et résonances des cymbales sont un régal.

Duel of Fates, John Williams, FLAC 16/44
Souffle épique. Les chœurs sont intelligibles, l’espace autour des choristes très vaste, les cuivres bien intégrés, pas une once de dureté. Les roulements de toms résonnent très bas, avec ampleur et puissance. Impérial.

Princes of the Universe, Queen – FLAC 24/88,2
Restitution rageuse, rarement la grosse caisse n’a frappé si bas et avec autant de variations. Preuve d’ailleurs que le petit Audioquest DragonFly Red en a sous la semelle. Un vrai bon bout de rock, qui transporte et amuse l’auditeur.

The World (is going up in flames), Charles Bradley – FLAC 16/44
Une prise de son difficile, car peu généreuse en grave et aigu. La balance du Meze 99 Classics fait mouche et le morceau s’écoute facilement, sans projection des fréquences médiums. Mission accomplie.

Godzilla (2014), DTS stéréo 24/96
À fort volume, c’est dantesque. L’extension du registre grave est un gros point fort de ce casque. Le bénéfice à l’écoute est identique à celui d’un (très) bon caisson de basses, correctement réglé. Des notes tenues avec densité et fermeté, sur toute la bande passante. Ce casque descend très bas, avec une puissance peu commune, sans sacrifier les deux registres médium et aigüs. La scène de libération du Muto donne des sueurs froides.

Pour une écoute home-cinéma, le Meze 99 Classics est hautement recommandable.

Test Meze 99 Classics

Meze 99 Classics : conclusions

Nous avons aimé

  • La balance tonale
  • Les capacités d’analyse
  • Le régime transitoire « foudroyant », du grave à l’aigu
  • La facilité d’alimentation
  • Le confort de port et l’arceau auto-ajusté
  • Les matériaux employés et la qualité de finition
  • L’isolation passive
  • La boîte de transport

Nous aurions aimé

  • Nous cherchons encore…

Un casque brillant, remarquablement fini et superbement musical, qu’on peut écouter pour swinguer du matin au soir, et même au moment de trouver le sommeil, tant il sait bercer l’auditeur à faible volume. Confiez-lui les pires prises de son et il en fera de l’or. La concurrence n’a qu’à bien se tenir, le Meze 99 Classics chasse sur les terres de modèles valant 5 fois son prix. Bravo.

Test Meze 99 Classics

 

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

24 Commentaires

  • Possèdant le 99 Classics depuis un peu plus de 2 mois maintenant, je peux affirmer qu’il s’agit de mon fermé préféré « que je puisse me payer »! Pour la comparaison avec des casques « 5 fois plus cher », je n’irai pas jusque là mais c’est un excellent casque qui chasse facilement sur les terres des sédentaires de 300 à 700€. Pour ce qui est du comfort en revanche, il est assez moyen sur ma « grande » tête, les pads étant trop petits pour être un véritable circum aural.

    Enfin, une bonne nouvelle pour Meze d’être vendu chez Son-Video après une distribution très confidentielle ces derniers mois!

  • Je viens de recevoir mon 99 en version silver, suite à vos conseils, question de gout mais je le trouve magnifique dans cette version silver… Même s’il est photogénique, il dégage vraiment une impression encore plus forte de qualité une fois en main. Le confort est parfait et l’auto-ajustement est un régal. Pour l’écoute, le plus important, il me semble parfait et cela correspond à ce que vous aviez annoncé : du plaisir avant tout, il me reste à écouter, je le découvre juste et pour l’instant je suis comblé… Un grand merci pour vos conseils.

    Un seul bémol : la texture des câbles qui est très rugueuse, si le câble glisse sur un obstacle (col de chemise, bord de mon fauteuil de bureau, cela conduit le bruit de frottement aux oreilles), mais rien de méchant

  • je ne peux m’empêcher de compléter ma petite review d’amateur : je viens de le tester sur 2 titres difficiles (selon moi) : « sarajevo » de max richter et sur un morceau au son « vintage » des smiths et là j’avoue que c’est la claque, ce casque est excellent, il peut faire le grand écart entre du rock old school mal enregistré, du classique orienté film (max richter) , du hip-hop électro us etc sans sourciller et en en tirant toujours le meilleur !

      • oui et pour compléter, je n’avais pas eu le temps de le connecter à mon dacmagic xs de cambridge et là c’est encore autre chose… peut-être pas le dac le plus performant mais pour l’écoute sur mon pc le rendu sonne très bien (très chaud et rond).

      • Hello,
        Dans votre écoute du meze, vous constatez que la courbe de réponse a beaucoup de ressemblance avec la son des enceintes des années 70-80.
        Mais à y regarder de plus près, il semble qu’il en soit de même pour l’ Audio Technica ath msr7 dont la courbe de réponse est assez semblable et qui, lui aussi a attiré mon attention pour un prochain achat.
        Voilà qui risque de compliquer mon choix ! D’ autant que les performances sonores sont louables en apparence dans les deux cas.
        Comme il est impossible en province de comparer ces 2 casques en magasin, mon choix se fera au pifomètre ou majoritairement grace à une convergence d’ opinions dont la votre. Je voudrais bien éviter la 1ère solution!
        lecteur cd nuforce cdp8, cable jorma3, ampli casque lehman rhinelander et….casque koss pro4AAA en attendant!!! (des années 70-80 lui-aussi! Donc bien bouché !)
        Merci et bien cordialement.
        JD

        • Le casque Audio Technica que vous évoquez n’a pas du tout la même courbe de réponse, attention. L’ATH-MSR7 a une belle bosse entre 1 et 2 kHz, avec presque 2 fois plus de niveau qu’entre 50 Hz et 1 kHz. Au contraire, le Meze 99 Classics est linéaire entre 1 et 2 kHz, cette bande de fréquence étant en retrait par rapport à la plage 50 Hz 1 kHz. Ils ne peuvent donc pas sonner de la même manière. Personnellement, je n’aime pas le type de courbe de l’ATH-MSR7, car la bosse dans le médium donne souvent une illusion de clarté, qui séduit de prime abord, mais fatigue à long terme, d’autant que le bas-médium et le haut-grave sont en retrait.

  • Hey merci pour ce test qui donne vachement envie de prendre ce casque, cependant je n’ai aucun moyen de le testé alors j’aimerais connaître vôtre avis: J’ai un Akg k702 associé à un FiiO Olympus E10K, je compte me prendre ce Meze 99 Classics avec un FiiO X5 III, aurais-je une grande différence niveau qualité ? (je parle pour le casque, au niveau du baladeur encore heureux que oui !) Et ensuite, en prenant l’Akg k702 comme point de comparaison, comment sonne l’un par rapport à l’autre ? Merci d’avance ;3.

    • L’AKG K702 est un casque ouvert, il est très délicat de le comparer à un casque fermé. Par définition, un casque ouvert offre une scène plus large mais moins immersive. Les courbes de réponse de ces deux casques sont assez similaires, avec une bonne assise et un aigu fluide et ciselé. Le Meze 99 Classics vous mettre davantage sous pression, notamment avec le registre grave, sans pour autant être pénible car l’articulation est exceptionnelle. Son impédance plus basse le rend très facile à alimenter. Couplé au FiiO X5 III, c’est le jackpot.

  • Bonjour
    je possède actuellement un Bang & Olufsen H6 dont je suis très content (après un excellent Vmoda 80). Je l’utilise exclusivement dans les transports en commun et il est parfait pour cela (très confortable et facile à ranger dans un sac, quoi qu’un peu juste parfois en isolation). Ce superbe Meze 99 fera t’il une grande différence en terme de qualité sonore et convient il à un usage nomade ?
    Merci d’avance pour votre réponse
    Michel

    • Les BO H7 et H8 ont été testés sur ce blog et ont laissé une impression pour le moins mitigé… Ce Meze, c’est tout le contraire : il a été un vrai coup de coeur pour le même testeur.
      Si vous êtes très content de votre H6, il se pourrait que vous ayez des goûts assez différents du sien, et donc – par exemple – que vous trouviez le Meze trop neutre ou trop inexpressif à votre goût. Le mieux serait de lire les tests du H7 et du H8 parallèlement à celui du Meze 99, afin de vous faire votre opinion.

  • Bonjour/bonsoir,
    Avez-vous testé le Meze 99 Neo ? Et si oui notez vous une différence dans le son avec le Classic ?
    Merci par avance de votre réponse.

  • Bonjour à tous et à toutes.
    Possesseur d’un AKG Q701, je souhaite passer à un casque « nomade ». j’hésite beaucoup entre l’Oppo PM3 et ce Meze 99 classique.
    L’écoute se fera essentiellement sur un FIIO X5 III et un peu d’écoute sur mon Mac via Audirvana.
    qu’en pensez-vous ? Oppo ou Meze ?
    Merci.

Laisser un commentaire