Tests matériels

Test : Naim mu-so QB

Naim mu-so Qb

Il y a deux ans, Naim avait lancé l’enceinte sans fil Naim mu-so, un modèle au design atypique, mêlant aluminium massif, verre et Plexiglass, équipé de nombreux haut-parleurs et d’une ribambelle d’amplis numériques. Nous l’avions testé et beaucoup aimée, notamment parce que sa restitution était neutre et de haute fidélité. Le savoir-faire de Naim sautait donc autant aux yeux qu’aux oreilles. La Naim mu-so Qb est une version plus compacte et cubique de la mu-so. Mais est-elle à la hauteur ?

Naim mu-so Qb

L’écran tactile de l’enceinte Naim mu-so Qb est cerclé d’un potentiomètre de volume

Naim mu-so Qb : design et électronique

La Naim mu-so Qb est donc un petit cube de 21 cm de côté, fabriqué en aluminium massif et qui repose sur un socle en Plexiglass, lequel intègre des LED blanches (dont l’intensité est contrôlable smartphone en main). La face arrière prend la forme d’un dissipateur thermique, sous lequel se trouve la connectique (entrée ligne, optique, USB), ainsi qu’une LED d’état. Les flancs et la face avant abritent les haut-parleurs, occultés par une grille en plastique galbé, recouverte d’un tissu acoustique. Amovible, ce cache est disponible en option dans différents coloris pimpants (grille acoustique Naim mu-so Qb).

Naim mu-so Qb

Naim mu-so Qb

Le logo Naim et le socle en Plexiglass est éclairé par des LED : très élégant

Naim a installé par moins de 7 haut-parleurs dans son enceinte. Stéréo oblige, on trouve une paire de tweeters à dôme textile de 2,5 cm, associés à deux haut-parleurs de médium de 6 cm. Le registre grave est confié à un transducteur de 14×8 cm environ, associé celui-ci à deux hauts-parleurs passifs, ces derniers étant logés sur les côtés de l’enceinte. Pas de stéréo donc pour le registre grave, ce qui ne pose guère de problème dès lors que les basses fréquences sont très souvent enregistrées en monophonie. La charge par haut-parleurs passifs permet de produire des basses fréquences malgré un faible volume d’air interne.

Naim mu-so Qb

La face avant de l’enceinte Naim mu-so Qb intègre les 5 haut-parleurs actifs, tandis que les deux passifs sont logés sur les côtés

Naim annonce une amplification de 4×50 W (section médium-aigu) et 1×100 W (section grave). Ces puissances sont certainement exprimées en crête à 1 kHz, tant de si petits haut-parleurs ne peuvent encaisser une telle puissance. Simple précision, car on peut difficilement suspecter la marque d’avoir installé autre chose qu’une amplification performante.

Enfin, au sommet de l’enceinte se trouve un écran tactile circulaire en verre noir, cerclé d’un gros potentiomètre de volume à forte inertie : un régal à manipuler.

Naim mu-so Qb

Une pression et l’enceinte s’éveille, une seconde et une source est immédiatement lue : une radio Internet par exemple. Le contrôle complet s’exerce smartphone en main

Naim mu-so Qb : les sources possibles

Radios Internet
Des centaines de radios web sont accessibles et les format MP3 et AAC sont supportés.

Spotify
Moyennant un abonnement payant à Spotify Premium, l’écoute de millions de titres est permise. Le protocole Spotify Connect est géré et la Naim mu-so peut être utilisée directement depuis l’application officielle Spotify. Parfait.

Tidal
Là encore, un abonnement payant est requis pour accéder au service de musique en ligne lossless. La navigation a lieu dans l’application Naim.

Serveurs UPnP/DLNA
L’enceinte Naim mu-so Qb détecte automatiquement les serveurs DLNA présents sur le réseau domestique. La plupart des Box Internet et des routeurs en intègrent un, pour partager ses fichiers audio, sans aucune perte de qualité. L’installation d’un serveur logiciel sur un ordinateur, un NAS ou même un smartphone est possible.

Périphérique de rendu DLNA (DMR)
La plupart des smartphones et tablettes disposent d’une application mobile de lecture audio qui permet de lire les fichiers audio de leur mémoire interne, vers un périphérique audio DLNA. La Naim mu-so fait partie de ceux-là. La lecture depuis un ordinateur est possible, par exemple avec Foobar2000 sous Windows.

Bluetooth
Faute de réseau domestique WiFi ou Ethernet, le streaming audio sans fil est possible dans un rayon de 10 m environ (sans obstacle majeur, cloison, plafond, etc.). Les principaux formats de transmission sont supportés, de l’universel SBC à l’apt-X.

Naim mu-so Qb

Port USB pour iPod/clé, prise RJ-45 Ethernet, optique Toslink et entrée ligne mini-jack sont logés à la base de l’enceinte Naim mu-so Qb

Port USB
On peut y connecter une clé USB voire un disque dur, sous réserve que la partition soit au format FAT. Les fichiers MP3, ALAC, AAC, FLAC, WMA, WAV, AIFF ou Ogg Vorbis sont lus. Le contenu s’affiche dans l’app mobile Naim. Les iPod sont également gérés.

Entrée numérique optique
Compatible 24 bits / 192 kHz, l’entrée optique Toslink située à l’arrière de l’enceinte permet d’utiliser un lecteur CD ou un téléviseur avec la Naim mu-so Qb.

Entrée analogique
Au format mini-jack 3,5 mm, elle sera utile pour toute source analogique : baladeur, platine vinyle (avec préampli intégré), etc.

Naim mu-so Qb : mise en oeuvre

Nous avons emprunté l’enceinte Naim mu-so Qb en démonstration dans notre boutique de Nantes, sans emmener avec nous son emballage. Un parti pris, afin de voir si sans notice aucune il nous serait possible d’installer facilement cette enceinte sans fil. Pour cela, il nous a suffi de télécharger sur notre smartphone Android, l’application mobile Naim depuis le Play Store.

Naim mu-so Qb

Dès son premier lancement, l’application invite à mettre l’enceinte Naim mu-so sous tension et vérifier l’état d’une petite LED, située au bas de l’enceinte sur sa face arrière. Clignotant violet : tout va bien, l’enceinte n’est connectée à aucun réseau WiFi.

Naim mu-so Qb

Quelques phrases non traduites dans le processus d’installation

L’application invite à connecter le smartphone au point d’accès WiFi de l’enceinte elle-même, de la nommer, puis de choisir le réseau domestique WiFi auquel la connecter.

Naim mu-so Qb

Le mot de passe WiFi saisi, la configuration est transmise par l’application à l’enceinte, qui redémarre. Voilà, l’installation est terminée et l’enceinte est opérationnelle.

À noter : l’installation et le contrôle de plusieurs enceintes Naim mu-so Qb est possible. L’application Naim commande ensuite les différentes enceintes en mode multiroom.

Naim mu-so Qb : premiers pas

L’application Naim propose une présélection de radios web pour écouter immédiatement de la musique. Bien qu’ajouter de nouvelles stations soit très simple, disposer immédiatement d’une source de musique est bien agréable. La recherche des stations est intuitive, par pays et l’ajout ou le remplacement de favoris est intuitif.

Naim mu-so Qb

Rapidement, nous quittons l’application Naim pour le lecteur audio de notre smartphone, afin de vérifier que l’enceinte Naim mu-so Qb est bien détectée comme périphérique de rendu DLNA. C’est le cas. La lecture d’un fichier FLAC 24 bits / 96 kHz débute immédiatement. L’enceinte répond au doigt et à l’oeil.

Naim mu-so Qb

Si l’application de lecture audio de votre smartphone Android est compatible DLNA, vous pourrez l’utiliser directement pour écouter vos musiques sur l’enceinte Naim mu-so Qb

Naim mu-so Qb : impressions d’écoutes

La Naim mu-so délivre un son parfaitement équilibré, sans aucune esbroufe. Entendez par là qu’aucun registre n’est mis en exergue, mais que tous sont très bien intégrés les uns aux autres. Peu d’enceintes sans fil peuvent se targuer d’une telle prouesse, la plupart jouant la carte d’un registre aigu surexposé pour donner l’illusion d’un son détaillé. Au contraire, les hautes fréquences sont avec la mu-so Qb finement distillées, la part belle étant faite au médium et surtout au bas-médium. Le registre grave trahit une légère surtension vers 60 Hz, agréable eut égard à la rigueur des autres registres. L’enceinte répond bien en fréquence de 50 Hz à 20 kHz, avec une manifeste linéarité. Rigueur, chaleur, Naim a visé juste. L’écoute des radios web est paisible et détaillée, celle de fichiers FLAC HD nettement plus dynamique. Normal nous direz-vous, mais finalement peu d’enceintes sans fil sont capables de marquer franchement les différences entre les flux audio compressés (MP3) et les lossless (FLAC).

Naim mu-so Qb : conclusions

Nous avons aimé : l’écoute neutre et chaleureuse, la lecture audio 24/192, le design, les fonctionnalités et l’ergonomie.

Nous aurions aimé : difficile de lui trouver des défauts

L’enceinte Naim mu-so Qb est bien la descendante de la Naim mu-so. Son format ultra-compact et sa musicalité relaxante la rendent encore plus désirable. Un coup de maître.

Naim mu-so Qb

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

43 Commentaires

    • Non, pas d’utilisation stéréo possible actuellement. Pas certain que Naim l’envisage, car les tweeters et HP de médium étant « croisés », il serait certainement compliqué de créer une scène stéréo convenable avec deux enceintes.

  • Un comparatif avec l’enceinte connectée MC INTOCH RS 100 serait le bienvenu….
    ou à défaut un banc d’essai du RS 100 ….
    histoire d’avoir un avis sur ce nouveau produit….difficile dans la phase de recherche d’une enceinte connectée de faire un choix…
    Le Look du macintosh n’est pas désagréable mais qu’en est il du rendu sonore ?????
    La difference de prix entre les 2 produits est elle justifiée ….????
    Voilà donc une suggestion de banc d’essai qui permettrait au consommateur d’avoir un avis éclairé….

  • Bonjour,

    Et relié en optique à la TV pour regarder des films, qu’en pensez vous ?

    Est-ce comparable, leur prix étant relativement proche, à une bonne barre de son telle que la Dali kubik one ?
    En terme de rendu des dialogues et de la spatialisation notamment (avec le mu-so Qb placé sous la TV).

    Par avance, merci.

    Cordialement

    • Pour regarder des films, avec des dialogues centrés et une scène immersive, je pense que la mu-so Qb n’est pas adaptée. Mieux vaut une barre de son, large, avec 3 voies et une prise en charge du Dolby Digital et du DTS. Et un caisson en renfort.

      • Merci pour votre réponse.

        Par conséquent, la Dali n’est également pas recommandable pour les films si je vous suis car c’est une 2 voies stéréo, c’est bien cela ?

        • La Dali Kubik Free ? C’est une enceinte 2 voies mono, inappropriée pour une écoute stéréo donc. La Dali Kubik One en revanche est une barre de son stéréo. Dans cette gamme de prix, il y a des barres de son plus intéressantes. La SONOS PLAYBAR est convaincante (et en plus offre des possibilité d’écoute en streaming étendues).

      • Bonjour,

        La Playbar de chez Sonos ne prenant pas en charge le DTS, quelle barre est préférable à la Dali Kubik One (cf. votre commentaire du 15/09) ?
        Par avance, merci !

        J’arrête ici le HS.

        • La prise en charge du DTS et du Dolby Digital n’a véritablement d’intérêt que pour une barre de son capable de communiquer avec des enceintes sans fil surround. Avec une barre de son sans enceintes additionnelles, une conversion préalable du DTS en PCM (par le téléviseur) règle le problème de la non prise en charge du DTS par la barre. Certes la barre ne reçoit qu’un signal PCM stéréo qu’elle répartit ensuite sur ses différents haut-parleurs, mais on ne fait pas facilement la différence entre ce tour de passe-passe et une décodage natif du DTS, dont leur seul intérêt serait une meilleure séparation des canaux et un gain en volume supérieur (qui se rattrape en montant justement le volume de la barre).

          Je ne connais pas de barre de son avec enceintes surround prenant en charge le DTS. Certaines barres sans enceintes surround le gère, mais l’intérêt est extrêmement limité de mon point de vue.

          La Sonos Play Bar est une enceinte connectée facile à vivre, avec une app de contrôle aux petits oignons et c’est vraiment là l’essentiel. Elle saura rematricer du DTS downmixé en stéréo.

          • Merci pour cette réponse ultra précise et pertinente.
            Par ailleurs, avec mon TV réglé sur PCM sans barre de son associée, je perçois pourtant une différence assez nette lors de la lecture d’un Blu-ray (sur PS3 slim) entre une piste dts 5.1 (en français) et une piste 5.1 DTS HD Master (en V.O généralement).
            Pourtant dans les 2 cas j’obtiens bien du PCM et non du Core DTS n’est ce pas (mon TV ne décode pas le DTS) ?
            Comment expliquer une telle différence (meilleure dynamique, spatialisation, clarté des dialogues, son moins enfermé) ???

        • Lorsque le film est doublé en VF la prise de son est radicalement différente de la VO, qui est logiquement supérieure. Les différences que vous percevez pourraient provenir de là. On a parfois la même impression en changeant de canal audio sur des films diffusés en direct à la télé lorsque plusieurs langues sont disponibles.

          • Oui, typique des doublages. Le problème vient du fait que les sons périphériques naturellement captés par le microphone qui sert à la captation des voix humaines sont tout simplement supprimés du doublage. Exit les respirations naturelles, les bruits de tissu, des contacts avec les objets environnants, etc. On perd énormément de sons d’ambiance dans une autre version que l’originale, pratiquement tout ce qui est mixé sur le canal central. Or le canal central véhicule 60 % au moins des informations sonores d’un film. En version doublée, il ne reste plus grand chose d’original, ce qui est dans le principe assez idiot.

  • Bonjour,

    Merci Tristan pour ce test instructif. Je n’ai malheureusement pas la possibilité de faire une écoute, et encore moins une écoute comparative… :'( Aussi je m’en remets à vous.

    Je compte acheter une telle enceinte pour écouter ma musique dans mon bureau. Donc mettre le son fort est exclu.
    La diminution du format de cette Qb par rapport à sa grande sœur est pour moi intéressante, mais ce n’est pas le critère le plus déterminant.

    Donc, étant donné la différence de prix, La Mu-So est 40% plus chère que la Qb, y a-t-il une raison de préférer l’une à l’autre ? La Mu-So vaut-elle la différence de prix ?

    • La Naim mu-so diffuse un son plus ample, la scène est plus large. Je pense qu’il faut choisir l’une ou l’autre en fonction de leur format, les performances audio étant similaires. Une mu-so Qb se loge bien plus facilement sur un bureau qu’une mu-so.

  • Bonjour,
    Je ne suis pas sûr que ce soit vraiment comparable, mais j’hésite entre cette enceinte et la klipsch stadium…
    La grande sœur Muso n’a pas un format compatible avec l’emplacement d’installation (utilisation : TV -optique- et musique DNLA et Bluetooth), dans mon salon (20/25 m2).
    Pour moi ce n’est pas vraiment la puissance qui compte, mais un bon rendu à bas et moyen volume…
    Merci d’avance de vos lumières.
    Un lecteur assidu de ce blog.
    L.M.

    • La Klipsch Stadium est infiniment supérieure à mon avis. Sans prendre en compte la puissance des amplis embarqués, les HP Klipsch et les pavillons diffusent un son bien plus expressif, quel que soit le volume sonore, sans frustration.

      • Klisch stadium achetée, aucun regrets, je vous remercie de vos conseils Tristan. Dommage qu’ il n’ y ait pas encore d’application sur playstore… Uniquement sur l’Apple store ! Et pas de Wi-Fi direct, étonnant sur un produit de cette gamme.

    • Je n’ai pas écouté ces Geneva. Le modèle large est équipé d’un HP de 15 cm pour la section basses fréquences et je pense que la Geneva est sur ce plan supérieure. En ce qui concerne la partie applicative, Naim a une longueur d’avance.

  • Bonjour,
    J’hésite entre entre la QB et la Beoplay A6 que vous avez aussi testé. Avez-vous une recommandation à faire, en particulier au niveau de la qualité du son ? Par sa forme j’ai l’impression que la A6 pourrait avoir une restitution stéréo un peu meilleure que la QB.

    • Plus d’ampleur avec la BeoPlay A6, qui impressionne dans le grave d’ailleurs. Pour la stéréo, il ne faut pas rêver, la proximité les voies gauche et droite étrique nécessairement la largeur de la scène. Quant au format, la B&O est bien plus imposante.

  • Bonjour !
    Jusqu’à ce jour je voulais un phantom silver devialet.
    (Je veux supprimer mon ampli HK3480 et les enceintes filaires).

    Je veux sonoriser une piece (salon ouvert sur cuisine de 50m2, 5m de hauteur).
    Aujourdhui j’hesite en vous lisant.
    Lequel remplira le mieux la pièce ? Les bass du phantom ne sont elles pas trop présentes ?
    Les Naim Mu So et QB sont-elles assez puissantes ?
    Idem pour la geneva aerosphere. (j’ai deja une geneva S dans une chambre par exemple).

    Doit servir d’enceinte de tous les jours, de la radio du matin au film du soir ou à la soirée musicale des ados.

    Merci pour vis conseils avisés.
    Julian

      • Merci. Elle a déjà 3ans et commence à ne plus etre referencée dans tous les magasins audio. Il faudrait que je puisse la tester, effectivement.
        De olus son design est vieillissant comparé aux Naim ou Devialet.
        Avec le AirPlay le Phantom aurait été parfaite. Je suis encore plus indécis du coup !!!

        • Ceux qui ont testé les 2 (naim muso et stadium) disent que le stadium produit une scène sonore bien plus vaste, qui du coup semble mieux adapté aux dimensions de l’espace d’écoute que vous décrivez… Regardez par exemple les réponses de Tristan du 20/06/16 et du 17/12/15 (comparaison avec le Phantom) dans les commentaires du test consacré au Naim Muso.

          • Effectivement c’est un plébiscite pour la Stadium.
            A voir si je serai gagnant par rapport a mon vieil ampli HK 3480 (mais performant) et mes mosscade 502.
            La phantom est donc un produit publicitaire ?
            Dommage car l’idée d’acheter français était séduisante.

          • Le Phantom n’est pas nécessairement un mauvais produit, après tout Apple a accepté de le distribuer. Mais leur façon de communiquer pose question : quand on assiste à une sorte de propagande / fanfaronnade incessante de leur part, on ne peut s’empêcher de se demander pourquoi un produit réellement supérieur aurait besoin de se mettre en avant de façon si outrancière en vue de se vendre en dehors des circuits de distribution classiques, alors que ces derniers lui feraient des ponts d’or s’il était vraiment au-dessus du lot comme il le prétend ?? L’expérience compte aussi beaucoup en hifi pour mettre au point un produit bien équilibré et fiable sur tous les registres ; Devialet possède-t-il ce recul ? Comme partout, il existe ici des voies de facilité, comme par ex utiliser des filtres qui suppriment tout ce qui est difficile à restituer ou à amplifier, afin d’éliminer toute source de distorsion… (je ne dis pas qu’ils le font).
            Maintenant si vous décidez de faire partie des cobayes pionniers du Phantom, votre retour intéressera tout le monde ici j’en suis sûr. Et puisqu’ils proposent 45 jours d’essai gratuit, le risque semble limité, du moins sur le papier.

  • Je crois que je vais me passer du phantom… et me diriger vers le multiroom… garder cependant mon HK et mes enceintes filaires connectés à une box SONOS AMP. Je vais y ajouter 2 Play 5 en stereo et d’autres ajouts pour les autres pieces et étages.
    Cependant j’irai ecouter le Stadium chez un vendeur parisien en prenant rdv.
    (L’ecoute du Naim Mu So en magasin m’avait a moitié convaincu…)
    Merci !

  • Tout d’abord je retrouve tout le sérieux qui vous caractérise à travers ce test . Pour mon utilisation , AirPlay via iPhone et fichier16 Bit à 44 kHz et 24 Bit 96 à 192 kHz je suis équipé d’ une MUSO qui sonorise mon salon de 40 m2 , aucuns problèmes. D’ailleurs j’attends le QB pour ma chambre de 25 m2 en multiroom . Je dois dire que le résultat est excellent pour ce budget ! Et pour être complet , j’ai également une Sylver Devialet pour le même usage qui me prouve qu’aucun produit n’est parfait , autant elle me procure une expérience viscéral quand je lui balance un Muse Madness en 24 bit , ou via son » Dialogue  » par câble optique pour me faire un interstelar à m’en mettre les larmes aux yeux , ou simplement écouter là radios Beat 181.fm ou Bandcamp. Mais si vous avez un roadster dans votre garage rien ne vous empêche d’avoir une sportive .👌

  • Bonjour, vous parlez de Spotify parmi les sources possibles et pas de Deezer ! Peut on l’utiliser en passant par son téléphone ou son ordi et quelles sont les conséquences par rapport à Spotify ? Merci pour votre réponse et pour votre article.

    • L’une ne remplace pas l’autre, ce sont deux produits bien différents. La Naim mu-so est plus rigoureuse acoustiquement que la mu-so Qb, notamment pour la reproduction des basses fréquences. Le format est très différent également.

  • Bonjour,
    Si l’on a plusieurs MU-SO QB et que l’on branche une platine vinyle en optique sur une, peut-on diffuser en même temps le son sur les autres ?
    Quel platine vinyle recommanderiez-vous ?
    Merci

  • Bonjour Monsieur

    Système actuel: Laptop – Cable USB – Meridian Explorer – Cable Toslink – Marshall Stanmore.

    Le DAC au sein du Naim mu-so Qb est superieur au Meridian? Quelle modification apporte le meilleur surclassement pour mon système; remplacer tout avec le mu-so Qb ou focaliser sur surclassement de DAC, même cable USB?

    Merci d’avance

    • Le câble optique Toslink entre le DAC Meridian Explorer et l’enceinte Marshall n’a aucun intérêt. C’est au Meridian Explorer de procéder à la conversion N/A, pas au DAC de l’enceinte Marshall qui est de qualité inférieure. Si en utilisant une liaison analogique entre le Meridian Explorer et l’enceinte Marshall, le son n’est toujours pas à votre goût, c’est l’enceinte qu’il faudrait envisager de remplacer. La Naim mu-so Qb apporterait plus de musicalité. Si vous recherchez un son avec du punch, la Klipsch The Three est hautement recommandable.

  • Bonjour,
    Je souhaite remplacer mon vieux materie HIFI par une enceinte Klipsch Stadium.
    Je suis plutot novice, et ma principale interrogation concerne la fonctionnalité en WIFI : j’ai un TV samsung qui est deja relié en WIFI à ma Freebox Revolution, et je voudrais savoir si la Stadium (une fois reliée en WIFI à la box) pourrait reproduire a)le son de la TV, b)le contenu audio du disque de la box ?

    Merci d’avance pour votre aide !

  • Bonjour,

    je suis à la recherche d’un système audio sans fil de bonne qualité, sans être un audiophile hyper exigeant. A priori, j’étais parti pour une Sonos play 5 + une ou 2 play 1, ou deux libratone Zipp, pour avoir du stéréo. Est-ce que ces solutions sont comparables à la naim muso qb, voire à la klipsch stadium? lequel préférer entre tout ça? Il est clair que libratone apporterait une possibilité nomade en plus, voire de compléter le système à pas trop cher (p. ex. libratone mini zipp).

    Il s’agit de sonoriser la pièce à vivre de la maison, qui fait environ 60m2. Merci pour les conseils et avis.

Répondre à Romain X