Interviews

Interview : Jack Fox, directeur général de QED

Jack Fox QED

Directeur général chez QED, Jack Fox supervise les opérations commerciales et marketing ainsi que le développement des produits. Avant son arrivée chez QED, Jack Fox a principalement travaillé dans le développement de produits et dans le domaine commercial, aussi bien dans le secteur public que privé, souvent en relation avec le monde du son.

Pouvez-vous nous présenter QED ?

QED est une entreprise basée au Royaume-Uni et est aujourd’hui une des plus anciennes marques de câble en activité. QED a été fondée en 1973 par Bob Abraham et s’est fait un nom sur la scène internationale au milieu des années 70, avec les modèles QED 42 et 79, deux câbles qui font d’ailleurs toujours partie du catalogue de la marque. Notre philosophie est “le son de la science” (The Sound of Science) et notre approche de la conception des câbles est donc totalement scientifique : une garantie que tout ce qui est inscrit sur l’emballage de nos produits est bien basé sur des tests scientifiques. Chez QED, nous ne voyons pas l’intérêt de l’ésotérisme, ce qui nous intéresse ce sont les faits et non la fiction. Notre mission est donc de nous baser sur des méthodes scientifiques pour proposer des produits conçus pour optimiser les performances sonores d’une installation.

Pourquoi les câbles d’enceintes sont-ils importants ?

Les câbles d’enceintes sont absolument essentiels car ils établissent la relation entre l’amplificateur et les enceintes. Pendant les années 90 nous avons conduit des recherches extrêmement poussées sur ce sujet, le compte rendu de ces recherches, appelé le ‘Genesis Report’ est disponible en téléchargement libre sur notre site officiel. Un des facteurs étudiés dans le cadre de ce rapport est la résistance. Ce facteur est essentiel dans la réponse du haut-parleur, c’est ce que nous appelons l’amortissement. C’est pourquoi certains câbles offrent des basses fermes et contrôlées et d’autres des basses lâches avec un haut niveau de distorsion, tout simplement parce que le câble ne communique pas le signal électrique émis par l’amplificateur de façon optimale et par conséquent ne contrôle par le haut-parleur comme il le faut. J’ai entendu des systèmes haut de gamme produire un son terne et dénué de vie, voire mauvais, parce que les câbles utilisés étaient de mauvaise qualité. Une fois ces câbles remplacés par des QED, la différence était époustouflante. Après tout, vous ne mettriez pas des roues en bois sur une voiture de course.

QED Supremus

Le nouveau câble QED Supremus

Que peut on attendre d’un câble d’enceintes haut de gamme ?

Le but absolu d’un câble d’enceintes est de transmettre le signal émis par l’amplificateur aux enceintes sans l’altérer. Notre objectif est donc que les enceintes reçoivent le signal tel que l’amplificateur le transmet. Ce qu’il faut attendre d’un câble haut de gamme est une reproduction précise du signal qui ne devrait avoir aucune incidence sur les performances des enceintes, ni de l’amplificateur. Vous avez choisi votre amplificateur et vos enceintes parce que vous aimez leur signature sonore, notre vocation est de préserver ce son. Pour atteindre cet objectif, un câble haut de gamme devrait afficher une faible résistance, capacitance et inductance. Ce n’est pas aussi facile à obtenir que cela en a l’air, mais les technologies propriétaires QED, comme par exemple la technologie QED AircoreTM mise en oeuvre pour le câble QED Supremus, nous permettent d’obtenir un résultat qui nous différencie de la concurrence.

Il a été annoncé que la conception du câble QED Supremus a pris 21 ans, pouvez-vous nous en dire plus ?

Notre produit phare en ce qui concerne les câbles d’enceintes, le QED Genesis, a été conçu suite au ‘Genesis Report’ mentionné précédemment. Pour développer le Supremus nous sommes partis d’observations que nous avions faites en 1995 et nous nous sommes demandés comment améliorer le Genesis, ce qui a donné naissance au QED Supremus. Suite à quoi nous avons rédigé le ‘Supremus Report’ qui fait état de nos nouvelles avancées.

QED Supremus

Pouvez-vous décrire sa structure ?

Le QED Supremus est un épais câble de 6,2 mm² de section, mettant en oeuvre la technologie propriétaire Aircore. Le câble Supremus est composé de deux ensembles de 16 conducteurs en cuivre OFC plaqué argent, enroulés autour d’une âme en polyéthylène AircoreTM. Chaque conducteur est traité par cryogénie et isolé individuellement à l’aide d’un isolant à base d’émail.

Pourquoi isoler chaque conducteur ?

À cause de la capacitance du câble, l’énergie, le rythme et la synchronisation peuvent être impactés par le simple fait d’avoir plusieurs conducteurs. Ce problème peut cependant être corrigé en séparant les conducteurs et en les isolant. Sur toutes nos gammes précédentes, nous avons utilisé du téflon pour isoler les conducteurs mais avec le Supremus nous avons voulu pousser la qualité encore plus loin en utilisant un isolant en émail conçu à l’aide d’une machine spéciale. Le résultat se fait sentir avec le Supremus, ce dernier améliore le rythme et la musicalité.

Pourquoi utiliser des conducteurs solid-core plutôt que des conducteurs torsadés ?

Nous nous sommes penchés sur la question dans le Genesis Report et nous sommes arrivés à la conclusion que l’isolation et la géométrie des conducteurs solid-core permettaient d’obtenir des performances supérieures. C’est donc l’association des conducteurs et de l’isolation qui est à l’origine de cette différence. Pour le câble Supremus, nous avons utilisé des conducteurs solid-core pour leur inductance moindre permettant un meilleur transfert des hautes fréquences.

Qu’est-ce que la technologie AirCore ? Pouvez-vous expliquer les avantages apportés par cette technologie ?

Les conducteurs sont enroulés autour d’un centre creux en polyéthylène et séparés par plusieurs couches afin de maintenir un espace précis entre chaque conducteur ainsi qu’une structure homogène sur toute la longueur du câble. Cette construction permet non seulement de réduire l’inductance et la capacitance (déjà une véritable performance en soi), mais affecte également la structure magnétique du câble afin de s’assurer que les hautes fréquences sont bien transmises via la partie centrale du conducteur plutôt qu’en périphérie. Ce phénomène, connu sous le nom d’effet de peau, affecte tous les câbles de large section et provoque une perte de détails et de clarté. Cependant la technologie QED Aircore permet une synchronisation unique et un niveau de détails sans égal dans les aigus.

QED Supremus

Quelles enceintes tireraient le mieux parti de câbles QED Supremus ?

C’est une question que je trouve difficile car je ne crois pas en l’idée de modifier le son de son système avec des câbles. Par exemple, si quelqu’un utilise certains câbles pour réduire la brillance de ses enceintes, je me demande toujours pourquoi cette personne a acheté ces enceintes en premier lieu.

Comme je l’ai mentionné précédemment, l’objectif principal d’un câble est de transférer le signal depuis l’amplificateur jusqu’aux enceintes en l’affectant le moins possible. Un câble d’enceintes véritablement performant ne devrait donc rien ajouter d’audible. Pour donner une réponse courte, je dirais donc toutes les enceintes. Des enceintes d’entrée de gamme bénéficieraient du câble Supremus, bien entendu, mais dépenser plus pour ses câbles que pour son système va à l’encontre du bon sens. Le câble Supremus est donc principalement indiqué pour toutes les enceintes haut de gamme, compactes ou colonnes.

Quel équipement hi-fi utilisez-vous à la maison ?

Dans mon salon, j’utilise des électroniques NAD de la gamme Master Series avec des enceintes Q Acoustics Concept 2, évidemment tout est connecté avec des câbles QED. J’ai également deux barres de son Q Acoustics Media 4 que j’adore. Une se trouve dans mon bureau et une dans la chambre. Je peux profiter d’un son de qualité dans toutes les pièces de la maison.

Enfin, quel est votre meilleur souvenir musical ?

Je suis un grand fan de rock et un des mes albums favoris est ‘The Colour and Shape’ du groupe Foo Fighters. Cet album a presque 20 ans et la production est toujours phénoménale. Certains morceaux comme ‘My Hero’ et ‘Everlong’ font partie de mes morceaux rock préférés. J’aime aussi la musique électronique et la folk, mais je suis avant tout un grand fan de rock.

Découvrez notre test du câble QED Supremus.

 

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

La Rédaction

3 Commentaires

Répondre à Test : QED Supremus | Le blog de Son-Vidéo.com X