Tests matériels

Test de la platine vinyle Elipson Alpha 100

Lancée il y a quelques mois, la platine vinyle Elipson Alpha 100 constitue avec la Elipson Alpha 50 l’entrée de gamme des platines du constructeur hi-fi français Elipson. Cette platine est un modèle entièrement manuel à entraînement par courroie. Elle est équipée d’une cellule phono Ortofon OM10.

Platine vinyle Elipson Alpha 100 lecture

Elipson Alpha 100 : une gamme complète

La platine vinyle Elipson Alpha 100 fait partie de la gamme de platine Alpha du constructeur Elipson. La platine vinyle Elipson Alpha 50 qui ouvre la gamme est dotée de la cellule phono Ortofon OM5E (en exclusivité sur votre site de hi-fi préféré). Les modèles supérieurs prennent respectivement les noms Elipson Alpha 100, Elipson Alpha 100 RIAA et Elipson Alpha 100 RIAA BT. Les trois se voient dotées de la cellule phono Ortofon OM10 et se démarquent par des fonctions différentes. La première (que nous avons choisie pour notre test) est un modèle standard, et n’est pas préamplifiée. La deuxième (Elipson Alpha 100 RIAA) se voit dotée d’un préampli phono (MM et MC) intégré et peut donc être connectée directement à une entrée ligne de n’importe quel amplificateur. La dernière (Elipson Alpha 100 RIAA BT) intègre également un préampli phono et possède un port USB pour la numérisation des disques ainsi qu’un émetteur Bluetooth pour une diffusion sans fil sur une enceinte Bluetooth portable par exemple.

Elipson Alpha 100 : conception de la platine

La platine vinyle Elipson Alpha 100 est dotée d’une conception soignée et fait appel à de nombreuses technologies innovantes. Cette platine inaugure un bras OTT entièrement développé par les ingénieurs Elipson. Le bras est réalisé dans deux matériaux différents : le tube fait appel à de l’aluminium poli et le porte-cellule est lui en PVC. Ces deux éléments sont solidaires l’un de l’autre. Ce choix technique permet d’offrir des performances accrues en réduisant les vibrations, courantes avec des éléments pouvant être désolidarisés. Ce bras est équipé d’un système d’antiskating effectué par torsion d’un câble interne. Une molette de réglage est présente sur le dessus de celui-ci et permettra donc de modifier le réglage en cas de changement de cellule.

Platine vinyle Elipson Alpha 100 réglage antiskating

Réglage de l’antiskating de la platine vinyle Elipson Alpha 100

L’entraînement du plateau s’effectue grâce à un moteur MSD séparé du reste du châssis par un système de suspension mécanique et régulé par une carte ASC (Auto Speed Control). Elle génère une fréquence précise pour une vitesse de rotation constante. Le passage d’une vitesse de lecture à l’autre s’opère facilement grâce à l’interrupteur de démarrage. La lecture des disques 33 et 45 tours est permise sans changement de courroie. Celle des disques 78 tours nécessite quant à elle un démarrage en mode 45T, un bref arrêt puis un second lancement à 45T, un changement de cellule phono est par ailleurs nécessaire. Pour le reste de la construction, on retrouve un plateau réalisé en acier embouti et un châssis conçu en PVC. L’ensemble affiche sur la balance un poids de 5 kilos.
Cerise sur le gâteau, cette platine est dotée du label Made in France. Sa conception est réalisée à près de 70 % dans l’hexagone (à Saint Fargeau dans l’Yonne, pour être précis).

Platine vinyle Elipson Apha 100 selecteur de vitesse lecture

Le sélecteur de vitesse de lecture de la platine vinyle Elipson Alpha 100

Elipson Alpha 100 : cellule Ortofon OM10

La cellule phono mise en œuvre sur cette platine vinyle est une Ortofon OM10, un choix cohérent et très courant sur les platines vinyle de cette gamme. Elle est prémontée et préréglée (tout comme l’antiskating) pour permettre une utilisation dès la sortie du carton. L’utilisateur n’a plus qu’à mettre en place la courroie d’entraînement, relier la platine à un préampli phono RIAA ou l’entrée phono d’un amplificateur ainsi qu’au secteur pour effectuer les premières rotations des disques vinyle.

Platine vinyle Elipson Alpha 100 cellule Ortofon OM10

La cellule phono Ortofon OM10 et son cache de protection

Elipson Alpha 100 : conditions d’écoute

Pour ce test d’écoute nous avons mobilisé le préampli phono Graham Slee Amp 2 Communicator. Celui-ci était connecté à l’amplificateur hi-fi stéréo Hegel H80 grâce à un câble Viard Audio Premium HD RCA-RCA. En bout de chaîne, nous avons opté pour les nouvelles enceintes colonne du constructeur Elipson : les Prestige Facet PF14F.

Platine vinyle Elipson Alpha 100 enceintes colonnes Prestige Facet

La platine vinyle Elipson Alpha 100 aux côtés des enceintes Elipson Prestige Facet PF14F

Pour ce test, nous avons écouté les disques suivants :

  • Ibrahim Maalouf – Red and Black Light (pressage 180 grammes)
  • Johnny Cash – At Folsom Prison (pressage 180 grammes)
  • Amy Winehouse – Back to Black

L’ensemble de cette configuration offre une restitution très cohérente. La scène sonore est bien restituée avec une belle ampleur. Les instruments sont facilement identifiables et peuvent être placés sans difficulté dans l’espace. Les différents registres sonores sont bien présents, on notera une belle présence dans le grave et le médium. Les fréquences aiguës se font quant à elle parfaitement entendre lorsque la musique le nécessite. Comme souvent avec le vinyle, l’ensemble de la restitution est fidèle et offre une musicalité bien supérieure à celle permise par une source numérique de prix équivalent (lecteur réseau).

Platine vinyle Elipson Alpha 100 lecture cellule

Elipson Alpha 100 : conclusions

Comme l’ensemble des platines vinyle du constructeur Elipson, la platine vinyle Elipson Alpha 100 séduit par ses lignes élégantes. Sa restitution sonore chaleureuse et sa simplicité d’utilisation font d’elle un incontournable dans cette gamme de prix, avec un petit plus : une conception et une construction Made in France.

Retrouvez également nos premiers pas cette platine vinyle Elipson Alpha 100 en vidéo :

La platine Elipson Alpha 100 en photos :

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

Mikaël Joly

1 Comment

  • La Pro-Ject Debut 3 DC 2M Red vendue sur votre site est elle supérieure en terme d’écoute? La cellule semble de qualité supérieure à celle de l’elipson a100. Qu’en pensez vous?

Laisser un commentaire