Tests matériels

Test : Aëdle ODS-1

Aëdle ODS-1

Test des écouteurs Aëdle ODS-1, des modèles intra-auriculaires à 2 voies hybrides, avec transducteurs de type dynamique et à armature balancée. Conçus et assemblés en France par Aëdle, tout comme le casque Aëdle VK-1, les écouteurs Aëdle ODS-1 couvrent une plage de fréquences comprise entre 20 Hz et 20 kHz, avec une sensibilité de 109 dB (pour 1 mW) et une impédance de 32 Ohms. Ces caractéristiques les destinent tout autant aux smartphones avec ampli casque de faible puissance, qu’aux baladeurs audiophiles ou aux DAC USB nomades par exemple.

Aëdle ODS-1 : qu’est-ce qu’une armature balancée

La plupart des écouteurs intra-auriculaires embarquent de petits haut-parleurs qu’on appelle transducteurs dynamiques. Identiques dans leur fonctionnement aux haut-parleurs des enceintes acoustiques, ces transducteurs sont composés d’une membrane couplée à une bobine de cuivre, laquelle se déplace d’avant en arrière au gré du courant transmis par l’amplificateur et le champ magnétique d’un aimant. Un transducteur à armature balancé fonctionne autrement…

transducteur-armature-balancée

Des transducteurs à armature balancée.

Le transducteur à armature balancée diffère du dynamique en ce que sa bobine est enroulée autour d’une armature suspendue entre deux aimants et centrée par le biais du champ magnétique créé.  L’armature de la bobine ne pâtit ainsi d’aucune contrainte mécanique similaire à celle d’un transducteur dynamique et se « balance » ainsi au gré des variations du courant électrique – avec une capacité transitoire plus élevée. Enfin, l’armature de la bobine est connectée à un diaphragme très fin, qui par ses oscillations produit le son transmis à l’oreille.

Transducteur à armature balancée

En violet, le diaphragme placé au sommet du transducteur à armature balancée, connecté par une tige verticale à l’armature (pièce en forme de U horizontal), positionnée entre les aimants (bleus). Le son est diffusé par le biais d’un tube de sortie.

De ce fait, les transducteurs à armature balancée possèdent des registres de fréquences de prédilection : le médium et l’aigu en l’occurrence. Les basses fréquences nécessitant une masse supplémentaire pour être convenablement reproduites, la technologie à armature balancée n’est que rarement employée pour le registre grave. Seules des marques telles que Earsonics, Shure ou Westone proposent des écouteurs haut de gamme multivoies à armature balancée intégrale.

Aëdle ODS-1

Un écouteur Aëdle ODS-1, détaché de son câble.

Aëdle a fait le choix d’associer un transducteur dynamique classique de 10 mm de diamètre, pour la reproduction des fréquences basses et un transducteur à armature balancée, pour la reproduction des plages de fréquences médium, haut-médium et aiguës. De ce fait, les écouteurs Aëdle ODS-1 sont dits hybrides.

Aëdle ODS-1 : design et accessoires fournis

Les écouteurs Aëdle ODS-1 se distinguent par la forme de leur câble détachable, qui épouse la forme de l’oreille. La section courbée au contact du tour de l’oreille est revêtue de cuir. Le câble est équipé d’une télécommande filaire avec microphone, pour passer des appels téléphoniques et contrôler la lecture des fichiers audio d’un smartphone.

Aëdle ODS-1

Les écouteurs Aëdle ODS-1 sont livrés avec les accessoires suivants : un câble amovible (MMCX), un adaptateur pour avion, 3 paires d’embouts en mousse (S, M et L), 3 paires d’embouts en silicone (S, M et L) et un étui de transport.

Aëdle ODS-1 : conditions de test et impressions d’écoutes

Nous avons écouté les écouteurs Aëdle ODS-1 avec l’ampli casque Encore mDSD ainsi qu’avec un smartphone Xiaomi Redmi Pro. Les fichiers écoutés étaient au format FLAC (qualité CD et studio). Plusieurs films et séries ont également été visionnés. Les impressions suivantes ont été obtenues avec les embouts en silicone, ceux en mousse atténuant considérablement les hautes fréquences.

Aëdle ODS-1

Le câble détachable est au format MMCX et peut donc être remplacé par un modèle compatible.

Grave
Très présent, avec une surtension dans le haut-grave, laquelle donne du punch et de l’assise à l’écoute. Plus ou moins d’exubérance selon les embouts utilisés et l’étanchéité obtenue avec le canal auditif. La capacité transitoire des écouteurs dans les basses fréquences est perfectible, mais le comportement global est plaisant, avec une extension convenable vers l’infra-grave.

Médium
Légèrement creusé sous 1 kHz, probablement en raison du filtrage passe-bas appliqué au transducteur de 10 mm, afin de laisser s’exprimer le transducteur à armature balancée. Nous relevons à l’oreille une surtension vers 2 kHz, et plus haut en fréquence vers 8 kHz. Toutefois, la vélocité du transducteur à armature balancée distille une somme de micro-détails agréable.

Aigu
L’excès de rendement vers 2 kHz nuit inévitablement, selon les musiques écoutées, à la perception des hautes fréquences. Ce registre est un peu en retrait, un trait de caractère qui participe à la profondeur de la scène sonore.

Aëdle ODS-1

Aëdle ODS-1 : conclusions

Nous avons aimé : la largeur de la scène sonore, l’aération globale, la sensibilité élevée.
Nous aurions aimé : une restitution plus neutre dans le médium, un aigu plus soyeux et un grave plus nuancé.

La grande qualité des écouteurs Aëdle ODS-1 repose sur l’aération de l’écoute et la largeur de la scène sonore. Paradoxalement, les écouteurs Aëdle ODS-1 brillent davantage par leurs performances lors du visionnage de films ou séries, en raison certainement de la balance plus physiologique des pistes audio Dolby ou DTS. Les embouts adéquats choisis, on apprécie la spatialisation du message sonore. Le grave généreux et la rapidité des registres haut-médium et aigu séduisent. On peut regretter une certaine coloration dans le médium, qui selon les musiques écoutées grève l’articulation du message (classique ou rock par exemple). À noter : le câble peut générer au contact de certains vêtements quelques bruits parasites (peu gênants). La télécommande filaire est équipée d’un microphone de qualité et l’utilisateur est bien entendu par ses interlocuteurs lors des appels téléphoniques. De beaux écouteurs.

Aëdle ODS-1

La télécommande microphone des écouteurs Aëdle ODS-1

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

1 Comment

Laisser un commentaire