Tests matériels

Test : Focal Utopia

Marque emblématique de la hi-fi française depuis sa création en 1979, Focal a marqué l’histoire du haut-parleur et des enceintes acoustiques par de nombreuses innovations. En 2012, la marque stéphanoise investit l’univers des casques avec le Focal Spirit One qui remporte alors un vif succès. Forte de cette expérience et de 35 années d’expertise dans la conception d’enceintes acoustiques, Focal présente en 2016 un casque haute-fidélité haut de gamme : le Focal Utopia. Innovant, élégant et racé, ce casque hors normes est l’incarnation du son Focal qui fait la part belle à l’ouverture, la clarté et une parfaite neutralité.

Focal Utopia

Le casque Focal Utopia est un modèle circumaural ouvert doté de deux transducteurs de 40 mm en Béryllium pur.

Focal Utopia : présentation

Le casque hi-fi Focal Utopia est un modèle circumaural ouvert équipé de transducteurs Focal à dôme M en Béryllium pur. Focal a travaillé de nombreux mois au développement d’un haut-parleur large bande optimisé pour un fonctionnement à proximité immédiate de l’oreille. Le cahier des charges imposé aux ingénieurs était clair : ce casque devait offrir à l’auditeur les mêmes sensations que celles qu’il aurait devant les meilleures enceintes de la marque.

Le casque Focal Utopia est considéré par de nombreux magazines spécialisés comme le meilleur casque sur le marché.

Le casque Focal Utopia est considéré par de nombreux magazines spécialisés comme le meilleur casque sur le marché.

Focal Utopia : haut-parleur Béryllium

Avec des contraintes de diffusion différentes de celles d’une enceinte acoustique, les ingénieurs stéphanois ont conçu une membrane inédite réalisée en Béryllium pur, le même matériau utilisé pour les tweeters des enceintes Focal Utopia primées dans le monde entier. Ce métal ultra-rigide présente le double avantage d’assurer une montée en fréquence exceptionnelle tout en offrant un abaissement important de la distorsion. Afin d’obtenir une onde sonore plane sur la très faible distance séparant le transducteur de l’oreille, les ingénieurs Focal ont développé un haut-parleur avec un dôme en M répondant parfaitement à cette exigence. Il est couplé à une bobine monocouche, ultra légère malgré son diamètre bien supérieur à celui des bobines utilisées par la majorité des casques.

Vue éclatée du transducteur Focal à dôme M en Béryllium pur.

Vue éclatée du transducteur Focal à dôme M en Béryllium pur.

Chaque oreillette du casque Focal Utopia reçoit donc un véritable haut-parleur large bande haut de gamme capable d’explorer le tréfonds du grave jusqu’aux plus hautes fréquences. Le fabricant annonce ainsi une réponse en fréquence comprise entre 5 Hz et 50 kHz, idéale pour l’écoute de musique en haute résolution. Avec sa sensibilité de 104 dB pour 1 mW injecté et son impédance de 80 Ohms, il peut être alimenté par de nombreux amplis casques. Pour en tirer le meilleur parti, on l’associera de préférence avec un amplificateur assez puissant comme le Graham Slee Solo Ultra Linear, le Pathos Inpol Ear ou encore l’excellent DAC USB Antelope Zodiac.

Focal Utopia : structure ouverte

La conception de la structure des oreillettes est intimement liée aux caractéristiques des haut-parleurs en Béryllium, qui doivent pouvoir s’exprimer sans contrainte, ainsi qu’à la volonté du fabricant de s’affranchir des distorsions occasionnées par un système acoustique avec évent accordé pour le grave. Les transducteurs ne sont donc pas logés dans une coque à proprement parler, mais dans une sorte de cage qui permet à l’air de circuler librement tout autour. Sans aucune compression mécanique, ces derniers se meuvent librement, débarrassés de tout bruit d’air et de toute résonance ou distorsion parasite.

Focal Utopia - Detail 02

Lorsqu’on jette un œil à l’intérieur de l’oreillette du casque Focal Utopia, on distingue par transparence la grille acoustique en métal qui recouvre l’arrière de l’oreillette. La structure de la coque qui accueille le transducteur est optimisée pour que rien ne fasse obstacle à la libre circulation de l’air autour et derrière le transducteur.

Il suffit de scruter à l’intérieur des oreillettes pour s’en rendre compte : on distingue parfaitement la structure interne du berceau qui laisse circuler librement l’air tout autour et derrière les transducteurs.

Focal Utopia : fibre de carbone et cuir d’agneau

Les innovations recensées sur le casque Focal Utopia ne se cantonnent pas aux transducteurs à membrane en Béryllium. Fruit d’une réflexion globale sur ce que doit être un casque hi-fi de référence, le casque Focal Utopia apporte des réponses inédites à la question du confort et de l’adaptation à toutes les morphologies. Cela commence par le couplage du yoke en fibre de carbone avec l’arceau gainé de cuir : non seulement le yoke coulisse dans l’arceau pour faire descendre chaque oreillette plus ou moins bas, mais il peut également pivoter vers l’avant ou l’arrière pour assurer le meilleur couplage, quelle que soit la forme du crâne de l’utilisateur.

Focal Utopia - Liaison Arceau/Yoke

Sur le casque Focal Utopia, la mécanique de rotation verticale des oreillettes est déportée à la jonction entre le yoke et l’arceau. Réalisé dans une seule pièce de fibre de carbone, le yoke adopte une forme ergonomique étudiée pour épouser les courbes de la tête.

Les points de fixations asymétriques des oreillettes au yoke répondent par ailleurs à une contrainte ergonomique : optimiser la répartition de la force d’appui autour des oreilles selon les courbes naturelles du crâne. La sensation de confort est par ailleurs renforcée par le garnissage de l’arceau et des coussinets en mousse à mémoire de forme très épais, recouverts de cuir d’agneau et de microfibre.

Focal Utopia : câble audiophile

En tant que fabricant d’enceintes acoustiques, Focal sait combien le câblage revêt une importance primordiale pour transmettre le signal audio sans l’altérer. C’est pourquoi le câble détachable du casque Focal Utopia est composé de cuivre OFC de très faible impédance afin de ne pas limiter la dynamique ou la bande passante du signal. Son blindage de qualité (la gaine est épaisse, même si le câble demeure relativement souple) garantit une immunité aux perturbations électromagnétiques malgré sa longueur importante (3 m).

Focal Utopia - Detail 03

Le câble symétrique détachable du casque Focal Utopia est réalisé en cuivre OFC à très faible impédance. Il adopte deux connecteurs Lemo blindés avec un verrouillage par baïonnette.

Focal Utopia : prise en mains

La première prise en main n’est pas sans surprendre, tant le poids de ce casque impressionne et peut laisser présager quelques souffrances une fois chaussé. Malgré l’emploi de fibre de carbone pour l’arceau, il affiche en effet 490 grammes à la pesée. Les craintes d’une éventuelle fatigue lors d’un usage prolongé sont cependant vite dissipées : une fois le casque chaussé, son arceau et ses épais coussinets en mousse à mémoire de forme gainés de cuir d’agneau et de microfibre se révèlent très confortables. Les oreilles sont bien dégagées et ne souffrent d’aucun échauffement prématuré. La pression sur le crâne et sur les tempes est vraiment très équilibrée grâce à l’articulation originale des yokes dans l’arceau et aux fixations asymétriques des oreillettes qui permettent à ces dernières de pivoter en épousant les formes naturelles de la tête. Malgré son poids, le Focal Utopia est donc vraiment très confortable. Bien plus même que certains casques affichant 150 grammes de moins sur la balance !

Mais ce qui surprend le plus, c’est la sensation de ne pas porter de casque tant on perçoit clairement tout ce qui se passe autour. C’était la volonté de ses concepteurs d’offrir un casque qui, une fois chaussé, ne modifie pas la perception sonore du lieu dans lequel on se trouve. Pari réussi. Totalement ouvert, ce casque se destine essentiellement à une écoute dans un environnement calme, sans aucune pollution sonore.

Focal Utopia : conditions de test

Pour tester les qualités acoustiques du casque Focal Utopia, nous l’avons associé à l’ampli casque à tubes Inpol Ear du fabricant italien Pathos Acoustics équipé de la carte optionnelle HiDac EVO, dotée d’un convertisseur haut de gamme ESS Sabre 9018K2M. Une fois relié à un ordinateur via le port USB B, il nous a permis d’écouter des services de musique en ligne ainsi que des fichiers audio de qualité CD et HD (PCM et DSD).

Focal Utopia

Le casque Focal Utopia à côté de l’ampli casque Pathos InPol Ear.

Focal Utopia : impressions d’écoute

Le casque Focal Utopia n’est pas du genre démonstratif et ne produit ni basses tonitruantes, ni médium artificiellement mis en exergue, ni aigu stridulant. La première écoute pourrait presque sembler terne, tant on est aujourd’hui conditionné à en attendre toujours plus, notamment d’un casque de cet acabit. Ce serait oublier qu’en matière d’écoute musicale, la frontière est ténue entre plus et trop.

Ce qu’on demande à un casque haute-fidélité, n’est-ce pas justement de savoir s’effacer devant la musique pour mieux la servir ? C’est exactement ce que propose ce casque Focal Utopia qui reproduit chaque morceau qu’on lui présente avec des trésors de justesse et de précision, dans la plus complète humilité, sans rien ajouter ni retrancher à l’enregistrement original.

Ainsi, nous n’avons jamais constaté une quelconque coloration du son lors de nos écoutes. Chaque inflexion de voix, chaque pincement de corde, chaque frappe sur les toms est reproduit à sa juste intensité, dans le respect de l’intention initiale. L’écoute n’est pas physiologique mais toujours authentique, avec un grave profond et vraiment nuancé, toujours à sa place. Les voix sont reproduites avec beaucoup de justesse et une articulation de tous les instants, sans jamais être artificiellement projetées. Les hautes fréquences éclairent de leur présence la musique jouée, sans brillance excessive, avec clarté et douceur. Toutes les composantes de la scène sonore sont à leur place. Enfin l’aération et la sensation d’espace procurées par ce casque nous ont conquis à chaque écoute.

Avec le casque Focal Utopia, la musique respire et s’étend littéralement tout autour de l’auditeur, comme elle le ferait avec des enceintes acoustiques. On en oublie véritablement qu’on porte un casque. Le plaisir d’une écoute de proximité neutre, riche et détaillée, sans les contraintes qui sont habituellement associées à l’utilisation d’un casque. Focal réalise ici un véritable tour de force.

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

François Richard

Laisser un commentaire