Tests matériels

Test : LG UP970

Test LG UP970

Test du lecteur Blu-ray Ultra HD LG UP970, modèle d’entrée de gamme capable de lire les supports vidéo optiques HD et 4K 2160p HDR, ainsi que les fichiers d’un support USB. Sans oublier Youtube et Netflix.

LG UP970 : présentation

Le lecteur LG UP970 est le produit d’appel de la gamme de lecteur Blu-ray Ultra HD de LG. Il offre pourtant les fonctionnalités essentielles que l’on est en droit d’attendre d’un lecteur optique en 2017. En l’occurrence un support exhaustif des disques optiques, une lecture des fichiers audio, vidéo et photo depuis un support amovible USB, et même une connectivité réseau (basique).

Test LG UP970

Le port USB permet la lecture des fichiers vidéo, audio ainsi que des images

LG UP970 : YouTube et Netflix

Avec son double contrôleur WiFi et Ethernet, le lecteur Blu-ray Ultra HD peut donc accéder à Internet. Avec des limitations puisque LG ne laisse pas à l’utilisateur le choix d’installer les applications de son choix, mais uniquement d’utiliser Youtube et Netflix. Et pour tout dire, ces applications peuvent ne pas être disponibles selon la version du firmware installé. Après mise à jour, l’application Netflix de notre modèle de test a… disparu.

En outre, pas d’implémentation du streaming DLNA : impossible donc de lire les vidéos partagés sur un réseau domestique ou bien directement depuis un smartphone.

Test LG UP970

Difficile de se perdre dans les menus de l’interface du lecteur LG UP970.

LG UP970 : connectique

Le lecteur Blu-ray Ultra HD LG UP970 dispose d’une double sortie HDMI, la seconde ayant vocation à ne véhiculer que les signaux audio, ce qui est pratique lorsqu’un ampli home-cinéma non compatible Ultra HD est utilisé. Ainsi, on peut brancher le lecteur directement au diffuseur (TV, vidéoprojecteur) sans transit par l’ampli. Une sortie optique permet d’exploiter les signaux PCM stéréo avec un ampli stéréo équipé d’un DAC ou bien un DAC externe. Enfin, un port RJ-45 Ethernet 10/100 et un USB (2.0 en façade) complètent la connectique.

Test LG UP970

Sorties uniquement numériques pour le lecteur Blu-ray Ultra HD LG UP970.

LG UP970 : interface utilisateur

L’interface du lecteur LG UP970 est basée sur WebOS, le système d’exploitation des téléviseurs LG. Épuré, le menu principal est constitué de 5 icônes : Film, Photo, Musique, Premium et Paramètres. Les trois premiers permettent de choisir la localisation des contenus vidéo, photo et audio, soit depuis la platine optique ou le port USB. Dans ce dernier cas, les clés et les disques USB (format FAT ou NTFS) sont supportés, ainsi que les périphériques MTP (smartphone par exemple).

Test LG UP970

La navigation dans les différents dossiers de notre disque USB est plutôt pratique. Notez que la non reconnaissance du codec vidéo du fichier n’a pas empêché sa lecture.

Le menu Premium affiche les applications installées (automatiquement), soit Youtube et Netflix (prochainement disponible pour ce lecteur au moment de ce test).

Le menu Paramètres renvoie aux réglages de l’appareil, notamment vidéo et audio. Rien de très particulier à cet endroit et l’on retrouve le mode de sortie vidéo HDMI (jusqu’à 2160p, avec upscaling donc), le cadencement d’images (24 Hz ou 50 Hz). Aucun réglage ne concerne le mode HDR (haute plage dynamique de l’image), qui est ainsi uniquement actif lorsque disque Blu-ray Ultra HD et téléviseur sont tous deux compatibles avec cette technologie. La technologie HDR Dolby Vision devrait être prise en charge avec une mise à jour de firmware, annoncée par LG courant 2017. Les espaces colorimétriques BT.709 et BT.2020 sont quant à eux automatiquement activés en fonction des capacités du téléviseur.

Test LG UP970

Réglages sans fioriture pour le lecteur Blu-ray Ultra HD LG UP970.

Test LG UP970

La sortie audio HDMI peut être réglée pour alimenter l’ampli home-cinéma ou l’ampli DAC avec des signaux PCM.

LG UP970 : capacités de lecture

Le lecteur Blu-ray Ultra HD LG UP970 intègre un logiciel de lecture de fichiers vidéo compatible avec les principaux conteneurs vidéo : MKV, M2TS, TS, MP4, etc. La plupart des codecs vidéo récents sont supportés, H265 (HEVC), H264 (AVC), VC-9, MPEG 1 et 2, WMV, etc. Les fichiers audio sont également lus (FLAC, AAC, MP3). Quant aux formats audio multicanaux (Dolby Digital, Dolby True HD, Dolby Atmos, DTS et DTS HD Master Audio), ils sont transmis à la sortie HDMI dans leur format natif ou convertis en stéréo PCM (exception faite du Dolby Atmos, un downmix n’ayant aucun intérêt).

Test LG UP970

Les opérations possibles pendant la lecture sont multiples : changement de piste audio, changement de piste de sous-titres, avance et retour rapide (5 vitesses), accès direct à point précis (en h, min et sec) ou encore ajustement de l’image. Les réglages proposés dans ce dernier cas sont limités à quatre modes : normal, vif, cinéma et utilisateur. Les réglages utilisateurs comprennent le contraste, la luminosité, la saturation et la netteté, avec 6 valeurs (-3/+3).

LG UP970 : conditions de test

Nous avons évalué le lecteur Blu-ray Ultra HD LG UP970 avec le téléviseur OLED LG OLED65B6V et un câble Norstone Jura HDMI. Plusieurs disques Blu-ray Ultra HD ont été visionnés : The Revenant, DeadPool ou encore Mad Max Fury Road. Des fichiers MKV (HEVC 10 bits ou AVC) ont également servi pour ce test, avec des pistes audio en DTS, Dolby Digital ou AAC 5.1. Nous n’avons rencontré aucun problème de lecture et les temps de réponse aux différentes commandes sont courts, tout autant que le chargement et l’initialisation de la lecture d’un disque.

Test LG UP970

LG UP970 : impressions de visionnage

Avec nos sources MKV et Blu-ray 2160p, l’image est convenablement détaillée, sans piqué excessif. Rien d’impressionnant au demeurant donc, mais aucun faux-pas par ailleurs. Les paysages gelés de The Revenant sont joliment restitués, sans dominante de couleur anormale. À l’opposé, le désert et les tons saturés de Mad Max Fury Road flattent plus franchement l’oeil, là encore sans excès de contraste, ni aberration chromatique. Avec les sources de moindre définition (720p, 1080p), on retrouve la neutralité plaisante de la restitution Ultra HD.

Test LG UP970

La télécommande du lecteur Blu-ray LG UP970.

LG UP970 : conclusion

Nous avons aimé : la simplicité d’utilisation, la télécommande avec touches de contrôle des téléviseurs LG
Nous aurions aimé : une image plus percutante, un support DLNA et la possibilité d’installer d’autres applications, que l’application Netflix ne disparaisse pas après mise à jour et un afficheur LCD sur le lecteur (pratique pour les CD-Audio).

Le lecteur Blu-ray Ultra HD LG UP970 ne souffre d’aucun défaut relatif au visionnage des disques Blu-ray Ultra HD 4K, ni des fichiers vidéos MKV. Son interface intuitive est son point fort.

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

9 Commentaires

  • Bonjour à tous,

    possesseur de cette platine, je souhaiterai partager également mon expérience de la bête. Contrairement au test, après l’installation de la première màj du firmware dès réception (passage en BD36.646.70408.C), je n’ai eu aucune disparition de Netflix, simplement le message « coming soon » indiquant que Netflix serait disponible lors d’une prochaine màj. Netflix est maintenant accessible puisqu’il y a quelques jours j’ai installé une 2e màj du firmware (BD36.818.70420.C) libérant l’icône.

    En revanche, problème de lecture via usb de fichiers vidéos mkv avec piste dolby atmos…les vidéos ne se lancent carrément pas (j’ai le petit sablier en forme de cercle qui tourne non-stop). J’ai testé des vidéos en h265, h264, rien n’y fait. Passage de auto, puis PCM, puis décodage dts, là non plus rien n’y fait. Dans les infos complémentaires du fichier vidéo apparaît bien AVC pour la video, et audio inconnue.

    Vraiment dommage pour ça car j’ai l’ampli dernière génération derrière qui permet de décoder l’atmos…

    • Ah oui j’oubliais…également un problème de sous-titre sur mes mkv. Mes sous-titres (non forcés je le précise) se mettent automatiquement sur certains films, et malgré le menu LG où je peux sélectionner le sous-titre ou l’absence de sous-titre, celui-ci ne disparaît pas. Et pourtant j’ai fais pleins de tests.

  • Bonjour,

    J’ai aussi acheté ce lecteur il y a 3 semaines. Très grosse frustration que de ne pas disposer du DLNA alors que mes anciens LG l’avaient.
    C’est de ma faute, j’aurai mieux fait de mieux lire les spec, mais franchement là, quelle déception. En plus le port RJ45 (Ethernet) n’est qu’un 10/100 alors que maintenant la norme c’est 100/1000. C’est peut être la raison de la disparition du DLNA, car streamer un film en 2160p de 2h d’un volume de 60Go nécessite un débit 8Mo/s soit 64Mb/s. Normalement ça devrait suffire sauf si l’implémentation du driver ethernet n’est pas optimisé.

    J’espère que le DLNA viendra avec une maj du firmware mais rien n’est moins sûr. Cela sent le blocage du service marketing.

    J’ai fait des tests de décodage Atmos à partir de flux m2ts (from Dolby Laboratory) et cela fonctionne parfaitement lorsque l’on possède l’ampli qui va bien :)

    • @Bertrand Collard
      J’ai un kit ONKYO HT-S7805 (dont ampli HT-R695) tout à fait compatible atmos. Mon ampli détecte les pistes atmos des BR 4K sans aucun problème, mais que je sois en auto, en PCM ou en décotage DTS mes mkv avec piste atmos ne se lance pas…je ne comprends pas pourquoi.

  • Bonjour

    Pas de cable HDMI fourni et aucune info dans la doc… je suppose qu’un High Speed HDMI 2.0 doit être optimum mais j’aimerais savoir s’il faut un HDMI 2.2 …

  • J’ai perdu mon Dolby Digital 5.1 !!

    En fait 7.1 puisque les frontales sont doublées par des KEF Q700 … (sortie A+B)
    bref peu importe la source, mon ampli ne reconnait que du Dolby Pro Logic … et rend quasi inexistantes mes enceintes surround …

    Le passage du Full HD 1080p au 4K (2160p) n’est pas évident non plus.

    L’image est de bonne qualité, mais le passage au 4K n’est pas l’effet époustouflant attendu … j’ai pourtant une TV LG UHD qui a environ 1an , mais sans HDR. J’ai piqué le cable de la PS3 (pourtant en high speed hdmi), je me demande si ce n’est pas ce qui limite un peu l’image.

    Pour en revenir au son, je suis branché par cable optique entre la platine et mon ampli, un vieux Yamaha DSP-A595 qui fait amplement l’affaire pour un salon je trouve…

    Ce qui est frustrant, c’est que le Dolby Digital était reconnu depuis la Play Station … alors comme le passage à la 4K n’est pas spectaculaire… c’est plutôt une régression pour moi …

    Pour la sortie Son, je reste en Auto, mais je crois que la platine fait un recodage systématiquement… et me sort du Dolby Pro Logic …

    un peu frustré, car ça m’a l’air d’une bonne platine …

    • Il faudrait activer la sortie pass-through du lecteur LG UP970, pour la sortie S/PDIF. Si votre ampli applique un traitement Pro Logic, c’est qu’il reçoit un flux PCM stéréo et non pas de l’AC3. Donc la sortie S/PDIF est mal réglée.

  • Apparemment c’est du recodage de la platine qui sort du DTS recodé non reconnu comme DTS…
    les nouvelles sources DTS-HD MA (ou autres sources récentes des BD, même en DTS 5.1) sont recodées et reconnues comme Dolby Pro Logic par mon ampli. Le son est bon mais beaucoup moins présent en surround !

    Son & Vidéo, va falloir me faire un bon prix sur les amplis compatibles Dolby Vision, HDR 10 … DTS HD !!

    • Du DTS réencodé ? C’est étrange. Un flux DTS HD MA contient un noyau DTS classique, il n’y a pas besoin de réencoder quoique ce soit pour un ampli non compatible HD MA. Les nouvelles gammes d’amplis Yamaha et Onkyo sont arrivées. Il faut demander une cotation depuis le formulaire de contact de son-vidéo.com ou appeler en se recommandant du blog pour avoir une remise. Je pense que c’est du domaine du possible.

Répondre à Bertrand Collard X