Tests matériels

Test : B&W P9 Signature

Test B&W P9 Signature

Test du casque hi-fi B&W P9 Signature, élégant modèle conçu pour autant pour les baladeurs que pour les smartphones et tablettes. Est-il aussi plaisant à l’oreille qu’il ne l’est à l’oeil ?

Bowers & Wilkins livre depuis quelques années de très beaux casques audio, à l’instar du B&W P5. La marque britannique, éminente spécialiste des enceintes acoustiques, décline son savoir-faire au profit des auditeurs nomades, désireux de profiter d’un son de qualité.

B&W P9 Signature : présentation

Le B&W P9 Signature figure le haut de la gamme du fabricant et se positionne comme un casque de très haute fidélité. Transducteurs de 40 mm à bobines CCAW et aimant surdimensionnés, oreillettes à double cavité, cuir synthétique, aluminium brossé, les spécifications du P9 sont plus que sérieuses. La gamme de fréquences reproduites est annoncée de 2 Hz (!) à 30 kHz, avec une impédance nominale de 22 Ohms et une sensibilité de 111 dB. Sur le papier, même un smartphone très peu puissant peut faire chanter le B&W P9.

Test B&W P9 Signature

La partie supérieure de l’arceau du casque B&W P9 Signature est recouverte d’un plastique anti-dérapant.

B&W P9 Signature : ergonomie et finition

Chapeau bas pour le design et l’ergonomie : le casque B&W P9 Signature est solide et agréable à porter. Trois câbles détachables sont fournis pour la connexion à un baladeur (câble sans télécommande), un smartphone (télécommande filaire) ou une source éloignée (câble de 5 m pour un téléviseur par exemple). Chaque câble est unilatéral et se fixe à l’oreillette gauche. Petite surprise, le connecteur femelle est dissimulé par l’oreillette elle-même, amovible, qu’il faut ôter pour le branchement. Deux ergots et des aimants la maintiennent ainsi fermement en place. Un passe-câble circulaire assure un excellent maintient et protège les connecteurs contre l’arrachement.

Le casque B&W P9 Signature est relativement agréable à porter, bien que son poids soit important (> 400 g) et lui confère une certaine inertie. La pression exercée autour des oreilles est acceptable, tandis que l’arceau est lui très confortable.

Test B&W P9 Signature

Les coussins des oreillettes du casque B&W P9 Signature sont en simili-cuir.

B&W P9 Signature : conditions de test

Nous avons écouté le casque B&W P9 Signature avec plusieurs sources : baladeur Onkyo DP-X1, baladeur Hidisz AP60, DAC USB Encore mDSD et smartphone Xiaomi Redmi Pro. Notre exemplaire de test était déjà rodé.

B&W P9 Signature : impressions d’écoutes

Surprise à l’écoute du casque B&W P9 Signature. Ses spécification techniques plaidaient une réponse en fréquence très large et un dynamisme de tous les instants. Pourtant, c’est une écoute paisible, presque engoncée qu’offre ce casque. L’énergie est centrée sur le registre médium, avec une réponse en fréquences en dents de scie et une coloration manifeste. Conséquence, l’agencement des plans sonores est bouleversé et il est bien difficile de positionner artistes et instruments dans l’espace. Une telle balance plaira certainement aux auditeurs en quête d’une écoute intelligible dans les transports en commun, mais pourrait rebuter les amateurs d’une restitution équilibrée et réaliste. Le changement de source ne fait d’ailleurs rien à l’affaire.

Test B&W P9 Signature

L’astucieux système de fixation du câble détachable du casque B&W P9 Signature.

B&W P9 Signature : conclusion

Nous avons aimé : la qualité de fabrication, la fixation astucieuse du câble détachable.
Nous aurions aimé : une réponse en fréquence moins accidentée et une restitution plus entraînante.

Le casque hi-fi B&W P9 Signature est un bel objet et c’est là sa principale qualité. Pour prendre autant de plaisir à l’écouter qu’à le contempler, il faudra donc jouer de l’égaliseur.

Test B&W P9 Signature

La housse de transport du casque B&W P9 Signature, à fermeture aimantée.

Test B&W P9 Signature

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

2 Commentaires

  • Oh, le test est fait bien rapidement. Moi qui pensais remplacer mon P5 par celui la, vous ne m’avez pas vraiment convaincu. J’écoute avec un DX90.
    Vous avez écoutez quel morceaux ? La pression sur les oreilles est qualifie de « acceptable », c’est plutôt mauvais pour ce type de produit ?

    • J’écoute une playlist de titres qui vont du jazz au rock, en passant par l’électro. Des fichiers FLAC essentiellement, parfois Deezer. Des concerts, films et séries aussi.
      Ce n’est pas le plus confortable des casques circum-aural, mais il peut être porté longuement. Vous ne retrouveriez pas la signature du P5, nettement plus présent sur la plage 1-2 kHz. Vous pourriez essayer l’Audio Technica ATH-MSR7, qui a une courbe pas très éloignée du P5, mais avec bien plus de punch et de réalisme.

Répondre à Dorigny Valentin X