Tests matériels

Test : Sennheiser Momentum In Ear Wireless (M2 IEBT)

Test Sennheiser Momentum in ear wireless

Test des écouteurs Bluetooth Sennheiser Momentum In Ear Wireless, version sans fil et amplifiée des écouteurs Sennheiser Momentum In Ear, issus de la gamme Sennheiser Momentum. Il y a peu de temps encore, écoute nomade sans fil rimait avec casque à arceau. Désormais, l’offre des fabricants s’enrichit d’écouteurs Bluetooth, tels que les Sennheiser Momentum In Ear Wireless. Deux philosophies s’opposent : celle des écouteurs indépendants (strictement sans fil donc) et celle des écouteurs connectés à un arceau. C’est à cette seconde catégorie qu’appartiennent les Sennheiser Momentum In Ear Wireless. Il s’agit donc d’écouteurs sans fils… avec fils.

Si Sennheiser a fait ce choix, c’est que proposer des écouteurs sans fil indépendants (Earin M1, Earin M2, Elyxr Air True Wireless) pose d’importantes contraintes : une minuscule batterie dans chaque écouteur (autonomie limitée), un ampli dans chaque écouteur et – surtout – une seconde liaison sans fil entre l’écouteur équipé du récepteur Bluetooth et le second, pas simple à synchroniser. Avec arceau, l’installation d’une batterie de forte capacité ne pose aucun problème et il est possible d’ajouter des boutons et LED de contrôle, ainsi qu’une prise micro-USB pour la recharge ou l’écoute en mode DAC USB (bien pratique avec les nouveaux iPhone sans prise mini-jack).

Présentation

Les écouteurs Bluetooth Sennheiser Momentum In Ear Wireless sont ainsi composés d’un arceau en cuir aux extrémités duquel sont fixés deux câbles de modulation de 20 cm environ. Ces derniers sont terminés par un écouteur à coque en métal, dans lequel est logé un transducteur dynamique.

Test Sennheiser Momentum in ear wireless

L’arceau des écouteurs Sennheiser Momentum in ear wireless est en cuir.

Spécifications techniques

La réponse en fréquences des écouteurs Sennheiser Momentum In Ear Wireless s’étend de 15 Hz à 22 kHz, avec un volume sonore maximum (lié à l’ampli intégré) de 112 dB. De quoi écouter à très fort volume ! Le récepteur Bluetooth répond à la norme 4.1 (économe en énergie), gère l’appairage par contact NFC (avec les smartphones NFC) et supporte trois modes de transmission audio : SBC (universel), AAC (iPhone, iPad) et apt-X (Samsung par exemple). La batterie intégrée se recharge en 1h30 et offre une autonomie de 10 heures environ (écoute audio et appels vocaux).

Test Sennheiser Momentum in ear wireless

Les coques métalliques des écouteurs Sennheiser Momentum In Ear Wireless.

Fonctionnalités

Les écouteurs Sennheiser Momentum In Ear Wireless disposent de boutons de contrôle de la lecture en cours avec un smartphone ou un ordinateur, ainsi que d’un microphone pour les appels téléphoniques. Les appels entrants sont signalés par un vibreur intégré à l’arceau.

Point fort, le port micro-USB sert à la recharge de la batterie et à l’écoute audio USB. Connectés à un ordinateur, un iPhone ou un périphérique Android compatible (sortie audio USB active), les écouteurs permettent une écoute filaire sans perte.

Test Sennheiser Momentum in ear wireless

Le connecteur micro-USB des écouteurs Sennheiser Momentum In Ear Wireless sert à la recharge de la batterie et à l’écoute numérique avec un câble USB.

Contenu de l’emballage

Les écouteurs sont livrés dans un coque de transport, avec un assortiments d’embouts en silicone (4 paires) et un câble micro-USB vers USB A pour la recharge ou l’écoute en mode DAC (ordinateur, iPhone, Android).

Test Sennheiser Momentum in ear wireless

La coque de transport est semi-rigide et moulée aux formes des écouteurs.

App de contrôle iOS et Android

Elle s’appelle CapTune et est disponible sur le Play Store et l’App Store. Compatible avec les casques Sennheiser Bluetooth récents, elle permet d’appliquer une égalisation au son. Une écoute A/B est possible, avec plusieurs palliers d’égalisation. Attention, seule la musique lue au travers de l’app CapTune est égalisée, ce qui limite les sources musicales (fichiers audio du téléphone et Tidal en l’occurence). Notez que l’app Android pose avec certains téléphones des problèmes de compatibilité, empêchant la lecture des fichiers FLAC.

Test Sennheiser Momentum in ear wireless

L’application Sennheiser CapTune, avec de nombreux profils d’égalisation.

Mise en oeuvre

Les écouteurs Sennheiser Momentum In Ear Wireless sont livrés partiellement chargés et il est recommandé d’effectuer un cycle de charge complet dès que possible. Lors de la première mise sous tension, confirmée par de petites vibrations et un message vocal, les écouteurs passent automatiquement en mode appairage. Ce mode peut être activé manuellement, en maintenant enfoncé le bouton de mise sous tension, jusqu’à ce que la LED témoin clignote bleu et rouge.

Test Sennheiser Momentum in ear wireless

Les commandes des écouteurs Sennheiser Momentum in ear wireless.

Nous avons procédé à des écoutes avec un smartphone Xiaomi Redmi Pro (SBC), un iPod touch (AAC) et un baladeur audiophile Sony NW-ZX100 (Bluetooth SBC, AAC et apt-X). Les fichiers lus étaient aux formats MP3 et FLAC. Par ailleurs, nous avons connecté les écouteurs via leur prise USB à un ordinateur pour un test audio sans compression.

Impressions d’écoutes

Un mot tout d’abord sur le confort de port, qui est très bon. L’arceau n’est jamais une gêne en déplacement et les écouteurs, une fois le bon embout trouvé, sont solidement installés dans les oreilles. Tout au plus peut on regretter quelques parasites acoustiques lorsque le vent se lève, faisant siffler les câbles de modulation.

La signature sonore des écouteurs Sennheiser Momentum In Ear Wireless est assez éloignée de ce que propose habituellement le fabricant. Exit la neutralité et le médium analytique, la restitution est clairement physiologique, avec un grave opulent – mais agréable – vers 60 Hz et une importante brillance du haut du spectre. Les transducteurs étant les mêmes que ceux des écouteurs Sennheiser Momentum In Ear, il semble que l’amplificateur applique une égalisation au son. Si l’excès de grave n’est jamais un problème, l’excès d’aigu peut fatiguer à long terme. Par ailleurs, la coloration induite nuit au bon étagement des plans sonores, au point qu’il n’est pas évident de faire le distinguo entre liaison Bluetooth apt-X et liaison sans perte USB. Pour retrouver un équilibre tonal plus classique, il faut pousser franchement le volume. Reste que l’écoute est déliée et la scène plutôt vaste. La qualité des appels vocaux est bonne (HP et micro).

Test Sennheiser Momentum in ear wireless

Des messages vocaux sont diffusés lors des mises sous et hors tension.

Conclusion

Nous avons aimé :

  • l’écoute sans perte en mode USB
  • le confort de port (même en courant)
  • la liaison Bluetooth stable à 15 m avec obstacles
  • la qualité du microphone intégré
  • les messages vocaux d’alerte et les vibrations de l’arceau
  • l’autonomie qui permet sans problème une journée d’écoute

Nous aurions aimé :

  • un registre aigu moins proéminent
  • une reprise du son du micro lors des appels

Les écouteurs Sennheiser Momentum In Ear Wireless plairont aux auditeurs en quête d’une écoute fun et dynamique, plutôt que fidèle et neutre. C’est clairement un parti pris du fabricant, qui sait parfaitement avec d’autres casques Bluetooth proposer un son neutre (test des Sennheiser HD 4.40 BT, Sennheiser HD 4.50 BTNC et Sennheiser PXC 550 Wireless à venir). Si vous possédez un smartphone, l’application Sennheiser CapTune offre un égaliseur graphique très pratique, qui permet de corriger la courbe de réponse des écouteurs.

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

2 Commentaires

Laisser un commentaire