Tests matériels

Test : FiiO X7 Mark II

Test FiiO X7 MarkII

Test du baladeur FiiO X7 Mark II, version améliorée du FiiO X7, dont les qualités musicales nous avaient beaucoup séduits. Un baladeur audiophile, avec de multiples sorties casque, ligne, numérique et Bluetooth, fonctionnant sous Android et conçu pour l’écoute des fichiers Hi-Res audio autant que des services de musique en ligne.

Le FiiO X7 était le tout premier baladeur de la marque chinoise fonctionnant sous Android. Si le son du baladeur était indiscutablement enivrant, la partie logicielle a connu quelques balbutiements, ainsi qu’une mise à jour délicate d’Android 4.4 à Android 5.1. Avec le FiiO X7 Mark II, le fabricant annonce une section logicielle au-dessus de tout soupçon et un DAC de qualité encore supérieure.

Test FiiO X7 MarkII

Le potentiomètre de volume du FiiO X7 Mark II, cranté et biseauté, tout comme les arrêtes du baladeur, agréable donc à prendre en mains.

Le FiiO X7 Mark II intègre le convertisseur ESS Sabre 9028PRO, directement dérivé du fameux ES9018 qui équipait le premier X7, ainsi que de nombreux lecteurs audio haut de gamme. Les différences entre les deux DAC reposent sur une distorsion abaissée, une alimentation plus économe (le DAC 9018 était « bouffe courant ») et de nouveaux filtres de suréchantillonnage. Pour le reste, l’ESS Sabre 9028Pro est toujours capable de traiter 8 canaux simultanément, ce qui permet en application stéréo un mode parallèle 2×4 canaux idéal pour abaisser la distorsion. Avec le DAC 9028Pro, le FiiO X7 Mark II peut décoder les fichiers audio jusqu’à 32 bits / 384 kHz et DSD jusqu’à 5,6 MHz. Deux horloges de synchronisation sont présentes afin d’assurer une conversion optimale des fichiers multiples de 44,1 kHz (CD, HD, DSD) et 48 kHz (HD).

FiiO X7 Mark II : source audio possibles

Le baladeur FiiO X7 Mark II est équipé d’une mémoire interne eMMC de 64 Go, dont 5 Go sont exclusivement dédiés à Android. La capacité de stockage du baladeur est ainsi de 59 Go. À cela s’ajoutent deux lecteurs micro-SD, compatibles chacun avec les cartes de 256 Go. Au total, la capacité de stockage potentielle du FiiO X7 Mark II dépasse donc les 570 Go. De quoi emporter avec soi des milliers de fichiers audio HD.

Test FiiO X7 MarkII

Les deux lecteurs de cartes micro SD du baladeur FiiO X7 Mark II, similaires à ceux des récents smartphones. Un outil d’ouverture est livré avec le baladeur.

La lecture des fichiers audio depuis un serveur domestique est permise, au travers d’une connexion WiFi. Bonne nouvelle, le contrôleur du FiiO X7 Mark II est compatible avec les bandes de 2,4 et 5 GHz, ce qui devrait assurer un streaming stable, notamment sur la bande peu encombrée des 5 GHz (une box ou un routeur WiFi 5 GHz est dans ce cas nécessaire). Le FiiO X7 Mark II est compatible avec les serveurs DLNA (ordinateur, box, NAS, etc.).

L’installation des applications Spotify, Deezer, Qobuz, Tidal, Google Music ou Apple Music est prévue, par le biais du Google Play Store. Nous y reviendrons un peu plus loin.

FiiO X7 Mark II : batterie et autonomie

Le baladeur FiiO X7 Mark II est équipé d’un SoC Rockchip à 4 coeurs cadencés à 1,6 GHz. Relativement ancien, ce jeu de composants n’est pas particulièrement économe du fait de son procédé de gravure, mais l’application première d’un baladeur n’étant pas de jouer, l’autonomie s’annonce correcte (au moins 8 heures). Par ailleurs, le baladeur FiiO X7 Mark II est équipé d’une batterie Li-Po de 3800 mAh, compatible avec la charge rapide. Il faudra toutefois acquérir un chargeur rapide séparément (FiiO n’en fournit pas) pour espérer recharger la batterie en un peu plus de d’1h30. Le FiiO X7 Mark II est compatible avec une puissance de charge de 18 W (12 V/1,5 A). Toutefois, il est possible d’utiliser des chargeurs 5V/2A ou 5V/1A, lesquels seront nécessairement plus lents.

Test FiiO X7 MarkII

La double sortie casque du module d’amplification FiiO AM3A et le port micro-USB.

FiiO X7 Mark II : partie logicielle

C’est donc Android 5.1 qui anime le FiiO X7 Mark II. Ce n’est évidemment pas la mouture la plus récente, puisque Google a proposé depuis Lollipop trois itérations de son OS mobile et qu’Android 8 Oreo vient tout juste de débarquer. Pour autant, cette ancienne version ne pose strictement aucun problème de fonctionnement pour une application musicale. FiiO a intégré deux « marchés » pour l’installation d’applications. Le premier est nommé FiiO Market, le second Google Play Store. Le FiiO Market regroupe quelques applications Android, dont Spotify, Qobuz ou Tidal. Quant au Google Play Store, il donne accès aux millions d’applications Android. Il suffit pour cela de renseigner les informations de son compte Google / Gmail.

Test FiiO X7 MarkII

Le bureau d’Android 5.1 et le FiiO Market à droite. Notez que le module d’amplification FiiO AM3A est indiqué dans la barre de notifications.

Par ailleurs, il est possible d’installer un marché alternatif (Aptoide par exemple) ou bien de télécharger depuis Internet les applications de son choix (fichiers .APK) pour éviter d’enregistrer des informations personnelles (compte Google) dans le baladeur FiiO X7 Mark II.

FiiO X7 Mark II :  Mode Musique exclusif

Le baladeur Fiio X7 Mark II dispose de deux interfaces utilisateur. Celle classique d’Android et une autre plus restreinte qui ne permet que l’exécution de l’application de lecture audio native. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’Android limite nativement l’échantillonnage des flux audio à 48 kHz, ce qui empêche toute lecture bitperfect des fichiers audio HD. Le Mode Musique, activable via un bouton dans la barre de notifications Android, désactive le mixeur de l’OS et permet à l’application FiiO Music de communiquer exclusivement avec le DAC. Dans ce cas, on peut écouter des fichiers 24 bits et 96 kHz, ainsi que DSD par exemple, sans la moindre modification.

Test FiiO X7 MarkII

Outre le gain et les filtres numériques, un égaliseur permet d’ajuster la signature audio du baladeur FiiO X7 Mark II. L’icône Stockage permet d’activer le mode DAC USB avec tout ordinateur.

L’application FiiO Music

FiiO a réalisé un important travail sur cette application qui existait déjà sur le premier FiiO X7. Désormais ultra-fluide et fonctionnelle, elle offre à l’auditeur tout ce qu’il est en droit d’attendre d’un baladeur audiophile. Lecture sans blanc (gapless), réglage du gain (pour casques peu sensibles et/ou de forte impédance), reprise de la lecture (après veille ou extinction), lecture au travers des dossiers (de la mémoire interne ou des cartes microSD) ou encore choix de filtres numériques. Les mélomanes les plus exigeants pourront activer la section logicielle Viper Effect (optionnelle et payante) afin d’accéder à des filtres audio sophistiqués.

Test FiiO X7 MarkII

L’application FiiO Music, correctement traduite et plutôt ergonomique.

Quant à l’ergonomie de l’application, elle est correctement pensée. En cas d’absence d’image de couverture dans le tag du fichier audio lu, le téléchargement automatique est possible (ainsi que l’édition manuelle). Même les paroles peuvent être récupérées automatiquement par le baladeur et synchronisées pendant l’écoute. Il arrive à l’application de confondre Janis Joplin avec les Spice Girls, mais cela se corrige.

Test FiiO X7 MarkII

Les paramètres de l’application de lecture audio FiiO Music et, à droite, le module optionnel et payant Viper Effect.

Les sorties audio

Casque : le baladeur FiiO X7 Mark II est équipé de deux sorties casque, l’une mini-jack 3,5 mm asymétrique (classique) et l’autre mini-jack 2,5 mm symétrique (pour les casques disposant d’un câble Y compatible). Le double ampli casque est réalisé par Texas Instruments (OPA926 + OPA1612) sur cahier des charges, spécifiquement pour le FiiO X7 Mark II.

La puissance de sortie s’établit à 2×150 mW sous 32 Ohms en mode asymétrique et 2×400 mW sous 32 Ohms en mode symétrique (et jusqu’à 63 mW sous 300 Ohms). Le FiiO X7 Mark II n’aura donc en théorie aucun mal à alimenter des casques exigeants.

Test FiiO X7 MarkII

Ligne : la sortie ligne est à niveau fixe ou variable, au choix de l’utilisateur. On peut donc écouter le baladeur FiiO X7 Mark II avec un amplificateur intégré ou un ampli de puissance par exemple.

Test FiiO X7 MarkII

La sortie ligne peut être transformée en sortie numérique électrique ou optique, avec support du protocole DoP (DSD Over PCM). Notez que le port micro USB permet la connexion à un DAC.

Bluetooth : bonne nouvelle, c’est un émetteur Bluetooth Qualcomm qui est installé dans le FiiO X7 Mark II et la transmission aptX est active. Un message apparaît lors de l’appairage avec un casque, une enceinte ou un ampli compatible aptX. Rappelons tout de même que la tranmission sans fil Bluetooth dégrade le signal audio original et que cette méthode d’écoute ne sollicite aucunement le DAC ou l’ampli casque du baladeur, responsables des qualités hi-fi de l’appareil. Autrement dit, le Bluetooth, c’est pratique, mais un smartphone ne fait pas moins bien.

Accessoires fournis

Le baladeur FiiO X7 Mark II est livré avec un câble micro USB vers USB A pour la recharge et le transfert de fichiers avec un ordinateur, un câble adaptateur mini-jack 3,5 mm vers numérique coaxiale (pour la sortie ligne), une coque en silicone souple transparent (pour protéger le baladeur des chocs), une housse en cuir véritable (avec découpes pour les commandes et l’écran) et un tournevis de démontage. Ce dernier permet de désolidariser l’amplificateur (partie inférieure) du baladeur, afin d’être remplacé par un autre module. Le module d’amplification préinstallé est le FiiO AM3, qui convient à la plupart des casques arceau et écouteurs. Cependant, FiiO propose d’autres modules, comme le FiiO AM, le FiiO AM2 ou le FiiO AM5, optimisés pour les écouteurs ou les casques de faible sensibilité.

Test FiiO X7 MarkII

Les accessoires fournis avec le baladeur FiiO X7 Mark II.

Mise en oeuvre

Nous avons testé le baladeur FiiO X7 avec les casques Meze 99 Classics et Focal Elear et écouté des fichiers FLAC et DSD de résolutions différentes. Nous avons relevé pendant nos sessions d’écoute que le baladeur ne chauffe pas du tout (contrairement au FiiO X7 dont le DAC nécessitait plus de courant cependant). Aucun plantage applicatif, ralentissement ou problème n’a été rencontré. La découverte des serveurs DLNA ne pose aucun problème.

Impressions d’écoutes

Autant le dire tout de suite, FiiO X7 Mark II et FiiO X7 offrent une restitution très similaire, avec un surcroît de précision pour le FiiO X7 Mark II. Pas de révolution donc, mais une sérieuse mise à niveau logicielle et ergonomique, qui donne ses lettres de noblesse au vaisseau amiral des baladeurs FiiO. La restitution se caractérise par un équilibre dynamique irréprochable du grave à l’aigu, qu’on ne peut que constater à l’écoute de prises de son vintage par exemple. Pas une faute avec Move Over de Janis Joplin (Pearl, 24/96), dont la voix s’épanouit au cœur de l’orchestration pourtant très riche (orgue électrique, guitare basse, guitare, batterie, percussions). Les qualités techniques du DAC et l’ampli placent l’auditeur au cœur de la musique, où tout semble cohérent. Les déplacements de l’artiste près du micro sont perceptibles.

Le baladeur FiiO X7 Mark II dans son étui en cuir.

Le baladeur FiiO X7 Mark II dans son étui en cuir.

Le FiiO X7 Mark II n’impose pas sa signature aux musiques écoutées mais sait les présenter de façon neutre, tant et si bien qu’on prend plaisir à écouter un titre aux puissantes basses fréquences (M.I.A, Paper Planes par exemple) puis le très ancien My Funny Valentine de Chet Baker, sans tenir le mixage du second inférieur.

Ce type de comportement est d’ailleurs le signe d’un matériel hi-fi de très haute qualité. Avec le FiiO X7 Mark II, difficile de trouver le moindre titre sans saveur, dès lors que l’oreille perçoit aisément de fins détails comme rarement avec d’autres baladeurs.

Différences entre mode Android et Musique

Elles sont difficilement perceptibles et bien que le mode Android rabote les fichiers DSD ou 96 kHz (à 48 kHz donc), l’impact sur les hautes fréquences et la scène sonore reste négligeable. Les qualités globales du couple DAC/ampli sont telles que même avec un fichier audio compressé, on peut facilement avoir le frisson. Prenez par exemple sur Youtube Angus & Julia Stone – You’re The One That I Want (Milk Live At The Chapel), avec sa piste audio en AAC. C’est une immense claque sonore, avec des écarts dynamiques très élevés et un niveau de basses fréquences vraiment réaliste. Oui, avec un fichier audio « lossy » mais une prise de son et un mixage au top, on prend énormément de plaisir, plus qu’avec certains fichiers Hi-Res Audio.

Grave : de superbes textures, sans esbroufe dans l’infra-grave est très peu de distorsion
Médium : précis comme on peut en rêver, sans pour autant fatiguer l’oreille à long terme ou à fort volume tant l’aération reste de mise en toutes circonstances
Aigu : fluide et discret, toujours légèrement en deçà du médium pour ne pas comprimer les dimensions de la scène, mais aussi apte à éclairer finement les plus subtiles frottements de cordes ou les discrètes respirations d’un artiste.

Conclusion

Nous avons aimé :

  • Les performances audio exceptionnelles
  • La neutralité sonore qui ne dénature pas les enregistrements
  • La puissance de sortie
  • Le mode DAC USB (mode carte son avec tout ordinateur)
  • La section logicielle maîtrisée et bien traduite
  • Les mises à jour OTA fonctionnelles
  • La coque en silicone fournie et la feuille de verre de protection pré-installées

Nous aurions aimé :

  • Un gabarit plus compact encore.

FiiO a beaucoup progressé dans sa maîtrise d’Android et le FiiO X7 Mark II est de ce point de vue un DAP mature. Les mises à jour OTA fonctionnent, le Play Store est pré-installé et l’application de lecture audio fonctionne très bien. Musicalement – ce qui est l’essentiel – c’est un nirvana sonore dont aucune oreille ne devrait se plaindre. Même si vous n’écoutez que Deezer, ce baladeur là vous fera redécouvrir vos playlists. Et si vous avez la chance de posséder des fichiers DSD ou FLAC 24 bits, vous vous régalerez.

SVDBALANDRO_201703-980x260

Test-FiiO-X7-MarkII-000

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

9 Commentaires

  • Bonjour,
    Merci beaucoup pour ce test complet comme toujours !
    Cependant, comparativement avec le Fiio X5 III ca donne quoi ? (je possède également le casque Meze 99 Classics)

    Merci d’avance.

  • Bonjour,
    merci pour ce teste qui me rassure dans la future acquisition de ce DAP mais une chose me fait peur étant possesseur du x5 II que je trouve très nul pour amplifié un casque, je me demande du coup quel amp choisir pour exploiter au mieux mon casque ( oppo pm-3 )
    Merci.
    Nicolas.

  • Bonjour,

    Y à t’il une personne capable de répondre à ma question posée au commentaire du dessus ?
    Et j’aimerai savoir aussi si possible si il existe un baladeur plus performant que le x7 mark 2 ?
    Merci par avance, musicalement.
    Nicolas.

    • N’est-ce pas plutôt l’Oppo PM-3 qui ne vous convient pas ? Le ratio impédance/sensibilité de votre casque le destine précisément à ce type de baladeur (faible impédance de sortie, puissance de 100 mW environ pour 32 Ohms). Que vous optiez pour un Cowon ou un Astell&Kern, la restitution ne sera pas transfigurée.

      • Bonjour,
        Merci pour votre réponse mais j’ai essayé plusieurs casques sur le x5ii et rien à faire à par avec des intras.
        Sinon je pense acheter le x7ii car on peu changé la parti ampli mais je sais pas la quel est la plus performante, si jamais vous avez une idée je suis preneur :)
        Pour en revenir au oppo pm-3 je suis conquis par ce casque, je regrette juste qu’il soit pas un casque ouvert.
        Encore merci, musicalement.
        Nicolas.

Répondre à Sébastien X