Tests matériels

Test : Bose QuietComfort 35 II

test bose quietcomfort 35 ii

Test du casque Bose QuietComfort 35 II cette semaine, un modèle à réduction de bruit active, transmission Bluetooth SBC et compatible Google Assistant. Bose se positionne à l’avant-garde de l’écoute musicale nomade en proposant le premier casque que l’utilisateur peut contrôler vocalement. Autrement dit, il suffit de parler au casque pour qu’il effectue un certain nombre de tâches, au premier rang desquelles l’écoute musicale. Pour cela, le Bose QuietComfort 35 II s’appuie sur la technologie de reconnaissance vocale Google Assistant, intégrée aux smartphones Android.

Un casque avec Google Assistant

Google AssistantSi vous n’avez pas suivi les débuts commerciaux de l’intelligence artificielle appliquée au multimédia, il vous faut savoir qu’Amazon a fait le buzz l’an dernier avec l’enceinte sans fil Echo et son assistance vocale nommée Alexa. Équipée d’un microphone, l’enceinte Amazon Echo reconnaît la voix de son maître et peut jouer de la musique ou commander la pizza ou l’article de votre choix. Google a récemment répliqué avec l’enceinte Google Home, encore plus performante. L’enceinte sans fil de Google embarque un processeur, de la mémoire vive et un système d’exploitation Linux compatible avec la technologie Google Assistant. Son installation initiale requiert un smartphone Android, pour lui indiquer par exemple votre service d’écoute en ligne préféré. Par la suite, l’enceinte devient complètement autonome et répond aux consignes précédées de la phrase clé « OK Google ».

Test Bose QuietComfort 35 II

Les commandes de volume, de prise d’appel et de changement de piste du casque Bose QuietComfort 35 II.

Le casque Bose QuietComfort 35 II est lui aussi compatible avec Google Assistant, mais s’appuie sur la puissance de calcul du smartphone ou de la tablette Android sur laquelle l’application mobile Bose Connect est installée. Contrairement à l’enceinte Google Home dont les microphones sont toujours actifs, celui du casque Bose QuietComfort 35 II s’active lorsqu’on presse un bouton logé sur l’oreillette gauche. Il suffit alors de lui dire « lis Chet Baker » pour qu’une voix féminine réponde que le casque va jouer du Chet Baker. Comme avec n’importe quel smartphone Android dont l’assistant Google est actif, le casque Bose QuietComfort 35 II peut répondre à différentes requêtes vocales. On peut lui demander de raconter une blague, d’indiquer le temps de trajet jusqu’à son domicile, de donner la météo et bien d’autres choses encore. Les notifications Android sont automatiquement indiquées par le casque (« Vous avez un nouveau SMS ») et peuvent être lues si l’utilisateur le souhaite. Une fonction plutôt agréable pour être averti pendant une promenade ou un trajet en transports en commun, d’un email ou d’une actualité importante.

test-bose-quietcomfort-35-ii-11

L’application Bose Connect invite à activer l’assistant Google

Ça fonctionne vraiment ?

Oui, même si nous avons rencontré quelques difficultés avec notre smartphone Lenovo P2, fonctionnant pourtant sous Android 7.0. Outre quelques soucis de reconnexion au smartphone, il est arrivé que nous prononcions mal « Chet Baker » et que le casque indique être sur le point de convoquer Michel Sardou. Les débuts furent même difficiles et l’assistant Google ne savait pas bien comment nous aider. Mais il apprend vite et a fini par corriger le tir.

test-bose-quietcomfort-35-ii-12

L’application Bose Connect est très pratique.

Bose QuietComfort 35 : caractéristiques

Le casque Bose QuietComfort 35 II est un modèle circum-aural clos, équipé de transducteurs large-bande. Bose n’étant pas très généreux en matière de spécifications techniques, le diamètre des transducteurs, ainsi que leur sensibilité et leur impédance ne sont pas connues. La technologie de réduction de bruit active fonctionne selon deux niveaux d’atténuation et il est possible de l’utiliser en mode filaire (elle n’est alors pas débrayable). L’autonomie annoncée par Bose est de 20 heures en mode sans fil (et réduction de bruit active). La présence de microphones permet d’optimiser la réduction de bruit, de passer des appels téléphoniques, et comme expliqué plus haut, de commander vocalement l’assistant Google d’un smartphone. La transmission Bluetooth s’effectue en SBC, après appairage manuel ou sans contact NFC.

Test Bose QuietComfort 35 II

Le casque QuietComfort 35 II et ses accessoires.

Accessoires fournis

Le casque Bose QuietComfort 35 II est livré avec un câble micro-USB vers USB A (30 cm), un câble mini-jack 2,5 mm vers 3,5 mm stéréo et un étui rigide.

Ergonomie

Le casque Bose QuietComfort 35 II est très léger et confortable. La pression exercée autour des oreilles est légère et l’arceau rembourré s’oublie très vite. Très peu d’inertie est à déplorer lors des mouvements de tête, même rapides. La position des différents boutons de contrôle nécessite un peu d’acclimatation. Sur l’oreillette gauche, le bouton d’activation de l’assistant Google permet, lorsque le smartphone n’a pas été associé à l’assistant, de contrôler le niveau de réduction de bruit. Une fois l’association effectuée, il faut utiliser l’application Android Bose. Sur l’oreillette droite se trouvent trois boutons, dont deux de volume. Le troisième sert à prendre des appels, à mettre en attente, passer à la piste audio suivante ou précédente, ainsi qu’à faire de l’avance ou du retour rapide. Pour cela, il faut combiner un certain nombres de pressions, de durées variables. Mieux vaut donc avoir bonne mémoire.

test-bose-quietcomfort-35-ii-04

Le bouton de mise sous tension du casque Bose QuietComfort 35 II.

test-bose-quietcomfort-35-ii-02

Le casque QuietComfort 35 II est compatible NFC, pour un appairage facilité.

Mise en oeuvre

Nous avons écouté le casque Bose QuietComfort 35 II en liaison Bluetooth SBC, avec un Macbook et un smartphone Android. Afin de profiter des fonctionnalités de contrôle vocal, nous avons installé l’application Bose Connect.

Impressions d’écoutes

Le Bose QuietComfort 35 II nous a accompagné durant plusieurs semaines. Nos écoutes ont été effectuées en environnement calme (avec et sans réduction de bruit) et bruyant (avec réduction de bruit). L’isolation passive est déjà très bonne et l’active très impressionnante, au point qu’une sensation de vide – voire d’aspiration des tympans – se fait sentir. L’activation de la réduction de bruit engendre une légère contraction de la marge dynamique et met un peu en retrait le registre grave. La signature sonore du casque Bose QuietComfort 35 II se caractérise par un grave convenablement équilibré, une certaine clarté du registre médium et des hautes fréquences bien placées, quoique limitées dans leur extension. Le parti-pris de Bose semble être de proposer une restitution consensuelle, plaisant au plus grand nombre. Seuls les amateurs d’un son franchement entêtant pourraient préférer au Bose QuietComfort 35 II un modèle plus expressif… mais nécessairement sans contrôle vocal.

test-bose-quietcomfort-35-ii-09

Conclusion

Nous avons aimé

  • Le confort de port
  • L’efficacité de la réduction de bruit active
  • L’intégration de Google Assistant

Nous aurions aimé

  • Un son plus expressif et entraînant

Le casque Bose QuietComfort 35 II ne manque pas de qualités et il est difficile de ne pas être séduit par sa légèreté ou sa réduction de bruit active bluffante. A ce titre, il est hautement recommandable pour les utilisateurs nomades prenant souvent le train ou l’avion. Les possesseurs de périphériques mobiles Android pourront profiter de l’assistant Google intégré, qui constitue un vrai plus à l’utilisation. Plus d’ampleur dans la restitution sonore en aurait certainement fait le cador de sa catégorie.

test-bose-quietcomfort-35-ii-10

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

3 Commentaires

Répondre à ALBAN X