Actus Interviews

Interview : Martial Rousseau, Directeur de la recherche chez B&W

Martial Rousseau BW

Martial Rousseau est Responsable de la Recherche chez B&W Group. Après un cursus universitaire combinant la physique, l’acoustique et la mécanique, il a rejoint le fabricant britannique d’enceintes en 2002. Il a accepté d’évoquer la nouvelle gamme d’enceintes B&W 700 Series.

La nouvelle gamme B&W 700 Series remplace la gamme CM : pourquoi avoir changé de nom ?

La nouvelle série incorpore de nombreuses technologies inspirées ou issues de la série 800. Il s’agit donc d’un bon en avant important en termes de qualité sonore et nous voulions changer le nom de la gamme pour refléter ce changement.

Combien de temps a duré la genèse de cette nouvelle gamme ?

La phase de développement produit a duré environ 18 mois mais la recherche qui a précédé, en particulier pour le dôme carbone et le cône Continuum, a commencée bien avant. Le programme de recherche qui a mené au dôme carbone a en fait débuté en 2013. Le cône Continuum est quant à lui directement issu des travaux menés pour la série 800D3.

Comment décrire le son des enceintes B&W 700 Series ?

Le mieux est encore de les essayer ! Plus sérieusement, on peut mentionner une très grande cohérence entre les différents registres, une image stéréophonique spectaculaire et l’absence de coloration dans le médium-aigu.

Gamme700Series_980x260

Quelles sont les technologies intégrées à la gamme 700 Series et quel est précisément leur intérêt ?

La gamme 700 intègre plusieurs technologies. Tout d’abord le cône Continuum issu de la série 800D3. Cette technologie permet de contrôler les modes de vibrations mécaniques du cône, afin de limiter les colorations dans le médium. Le principe est similaire à celui utilisé dans le cône Kevlar, mais avec un résultat bien supérieur. De plus, ce haut-parleur est découplé, pour une réduction de l’émission acoustique de l’ébénisterie et une limitation des colorations dans les fréquences médiums. Ensuite, le dôme tweeter carbone dont les performances se rapprochent, sans toutefois les égaler, de celles du dôme diamant. Ce résultat est obtenu en maximisant le premier mode de vibration du dôme, situé à 47 kHz. Dans certains modèles, le tweeter débafflé Solid Body, limite les colorations dans l’aigu, grâce à un assemblage mécaniquement inerte, et améliore la directivité et l’image sonore. Enfin, le cône de grave à profil Aerofoil bénéficie d’une topologie directement issue des travaux effectués sur la série 800D3. Ce concept est basé sur l’utilisation d’un matériau sandwich dont le profil est optimisé de façon à maximiser la rigidité de l’ensemble. L’implémentation dans la série 700 utilise des peaux en papier et une âme en polystyrène.

Pourquoi avoir abandonné le Kevlar et de quoi est composée cette nouvelle membrane Continuum argentée ?

La composition du cône Continuum est malheureusement confidentielle. Je peux cependant révéler qu’il s’agit d’un matériau composite tressé. Ce matériau permet d’améliorer de façon très substantielle le comportement du cône dans le médium et l’aigu, pour un meilleur contrôle des résonances mécaniques et de la directivité. Cela se traduit directement par un médium sans coloration et une image stéréophonique stable et détaillée.

Quel est l’intérêt du tweeter débafflé sur les modèles 702 S2 et 705 S2 ?

L’intérêt du tweeter débafflé est d’améliorer la directivité et donc l’image sonore. De plus, le nouvel assemblage mécanique Solid Body, directement issue de la série 800D3, est inerte et élimine les colorations dans l’aigu.

Quels amplificateurs recommanderiez-vous pour bien profiter des nouvelles enceintes B&W 700 Series ?

Un amplificateur neutre et transparent me parait approprié. En particulier, nous avons obtenu des très bons résultats avec la gamme Rotel.

La gamme B&W 700 Series a été développée tout autant pour la hi-fi que le home-cinéma ?

Tout à fait ! Comme pour chaque série, nous passons beaucoup de temps à développer les enceintes centrales, en particulier l’ajustement de la balance sonore de façon à s’assurer que les voix centrales fonctionnent au mieux avec nos enceintes stéréo.

Pensez-vous qu’après la révolution du contrôle de la musique par le smartphone, le contrôle vocal aura sa place dans la hi-fi ?

Je pense que le contrôle vocal a sa place et sera probablement omniprésent dans un futur proche, même si la compréhension est parfois approximative, du moins pour le moment. Mes enfants en bas âge l’ont déjà adopté !

À titre personnel, comment écoutez-vous la musique au quotidien et avec quelle installation ?

J’utilise beaucoup les services en ligne pour les découvertes, mais je reste fidèle à ma collection de CD et fichiers sauvegardés localement. Je viens d’acquérir une paire de 702 S2, mais elles ne sont pas encore installées. Je suis impatient de les utiliser!

Enfin, pouvez-vous partager avec nous votre plus beau souvenir musical ?

L’un de mes plus beaux souvenirs musicaux, même s’il n’est pas récent, est Massive Attack au Brighton Dome en 2010.

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

Laisser un commentaire