Tests matériels

Test de la platine vinyle Rega Planar 6

Test platine vinyle Rega Planar 6

Après avoir renouvelé ses platines vinyle Rega Planar 1, Rega Planar 2 et Rega Planar 3, le constructeur Rega poursuit avec la Rega Planar 6, remplaçante de la RP6. On retrouve dans la conception de ce nouveau modèle des valeurs et principes chers à la firme : un châssis léger et ultra rigide ainsi qu’un bras précis et simple à prendre en mains pour une restitution musicale surprenante de dynamisme et de justesse.

Prise en mains

Test platine vinyle Rega Planar 6

Test platine vinyle Rega Planar 6

Le carton de la platine Rega Planar 6 comprend : la platine avec un bras et avec notre modèle, une cellule Rega Ania préinstallés. Le sous-plateau et la courroie sont également déjà en place sur la platine et parfaitement maintenus pour sécuriser le transport. On retrouve un capot de protection en acrylique à la teinte légèrement fumée ainsi qu’un plateau en verre et son couvre-plateau en feutrine, tous soigneusement protégés. Le contrepoids du bras est abrité pour sa part dans un polystyrène protégeant le sous-plateau et le bras de lecture. Un second carton comprend l’alimentation séparée Rega Neo PSU (fournie), son bloc secteur et son câble d’alimentation.

Test platine vinyle Rega Planar 6

On retrouve également une notice d’utilisation multilingue (comprenant le français), un protractor (gabarit d’alignement), des patins de protections pour le capot et une fiche technique correspondant à la cellule phono prémontée (ici la Rega Ania).

Test platine vinyle Rega Planar 6

Une fois sortie du carton, la mise en place de la platine vinyle Rega Planar 6 est simple et permet de profiter rapidement des premiers microsillons. La première étape consiste à ajuster le bras de lecture Rega RB330 et donc de mettre en place le contrepoids. Cette étape implique de placer la roue destinée à la force d’appui et l’antiskating en position zéro. Un retrait du protège-cellule est également nécessaire. Le réglage se poursuit par la mise en place du contrepoids. L’objectif est d’atteindre un équilibre du bras afin qu’il ne tombe pas du côté de la cellule ou du contrepoids. Plusieurs ajustements peuvent être nécessaires pour atteindre le placement idéal. Une fois ce point d’équilibre trouvé, la force d’appui peut être appliquée. Il suffit pour cela de tourner la molette dédiée en se référant aux recommandations du constructeur de la cellule montée. La cellule Rega Ania nécessite une force comprise entre 1,75 et 2 grammes. Une fois la force d’appui appliquée, il ne reste plus qu’à ajuster l’antiskating en conséquence.

Test platine vinyle Rega Planar 6

Le sélecteur d’antiskating se trouve sous le bras. Pour une force d’appui à 1,75 g, il doit être placé à 1,75, soit entre 1 et 2.

Le bras peut ensuite entre replacé sur son support, afin de passer à la mise en place du plateau et son couvre-plateau. Enfin, il ne reste plus qu’à connecter le câble de modulation à un préampli phono (ici le Rega Fono MC) et la platine au bloc d’alimentation Rega Neo PSU.

La conception

Côté technique, la platine vinyle Rega Planar 6 brille par sa qualité de conception et sa finition exemplaire. Conformément à la philosophie du constructeur britannique, on retrouve un châssis léger, à contre-courant de ce que proposent les constructeurs concurrents qui, au fil de leurs montées en gamme respectives, proposent des platines aux châssis toujours plus massifs.

La platine vinyle Rega Planar 6 adopte donc un châssis en Tancast 8. Ce matériau polyuréthane est issu de l’industrie aéronautique et bénéficie d’une masse très réduite, surprenant même pour quiconque n’a jamais eu entre les mains une platine Rega. Le châssis profite d’un renfort de technologie Rega Double Brace. Celle-ci consiste en l’ajout d’une pièce d’aluminium entre l’axe de rotation et le support du bras sur les deux faces du châssis, soit sur la zone critique où se concentre la plus importante quantité de vibrations. Grâce à ce renfort, la rigidité est accrue au bénéfice de meilleures conditions d’écoute. Le sous-plateau est usiné à partir d’une unique pièce d’aluminium précisément ajustée pour favoriser une rotation constante et précise. Il est associé à une courroie d’excellente facture, à savoir le même modèle en néoprène qu’emploie Rega pour les platines vinyle chapeautant sa gamme (Rega RP8 et Rega RP10). Le plateau est ici réalisé à partir de deux couches de verre collées et légèrement teintées. Son diamètre est de 29,5 cm, son épaisseur de 1,7 cm et il concentre l’essentiel de la masse de la platine vinyle.

Test platine vinyle Rega Planar 6

Le plateau de la platine vinyle Rega Planar 6 est constitué de deux couches de verre.

Son entraînement est assuré par un moteur synchrone 24V haute précision. Il est associé à un bloc d’alimentation séparé Rega Neo PSU doté du même générateur DSP (Digital Signal Processing) que celui de la platine vinyle Rega RP10. Il délivre donc un courant fiable et constant pour un pitch optimal. On notera que le changement de vitesse de lecture (33,3 ou 45 tours/minutes) s’opère directement à partir du commutateur présent en façade du Rega Neo PSU.

Test platine vinyle Rega Planar 6

Le bras de lecture de la platine vinyle Rega Planar 6 n’est autre que le Rega RB330, modèle dévoilé en 2016 avec la platine Rega Planar 3. Il profite de l’expertise acquise par Rega au fil de sa quarantaine d’années d’existence et du meilleur des technologies modernes, comprenant une conception assistée par ordinateur (CAO) à l’aide de logiciels de pointe. Le bras Rega RB330 intègre un nouveau palier et un tube conçu à partir d’une unique pièce d’aluminium. Sa forme est droite et sa longueur de 9 pouces (22 cm). Le câble de modulation RCA est solidaire du bras de la platine et ne peut être remplacé. D’excellente facture, il dispose de connecteurs plaqués or d’origine Neutrik.

Test platine vinyle Rega Planar 6

La platine vinyle Rega Planar 6 est proposée sans cellule, avec la cellule phono Rega Ania ou bien avec la cellule phono Rega Exact.

Enfin, la platine vinyle Rega Planar 6 repose sur trois pieds exclusifs à ce modèle et réalisés en aluminium et élastomère. Le découplage de la platine vinyle avec le reste d’une chaîne hi-fi et des éventuelles vibrations est donc optimal.

Écoute

Test platine vinyle Rega Planar 6

Pour ce test nous avons fait appel au préamplificateur phono RIAA Rega Fono MC. Celui-ci était associé à l’amplificateur hi-fi connecté Naim Uniti Nova à l’aide du câble de modulation RCA Viard Audio Premium HD RCA-RCA. En bout de chaîne, nous avons opté pour les enceintes colonne B&W 703 S2 connectées à l’ampli au moyen de câbles d’enceintes Viard Audio Silver HD12 HP.

Rapidement, la platine vinyle Rega Planar 6 et sa cellule phono Rega Ania convainquent par la restitution sonore dynamique et naturelle qu’elles proposent.

L’écoute du disque vinyle Red & Black Light du trompettiste Ibrahim Maalouf frappe par la justesse des timbres. Les écarts de dynamique et les variations de tempo, nombreux sur des morceaux comme Free Spirit ou Red & Black Light sont très bien retranscrits. Entraîné par la musique, on se surprend aisément à battre la mesure.

On retrouve également cette justesse avec l’album Live at Folsom Prison de Johnny Cash. La voix unique, puissante et grave du rockeur est réaliste et parfaitement mise en valeur par l’ensemble. L’ambiance qu’entraîne la présence du public et les interactions avec l’artiste – consignes, applaudissements, acclamations – sont plaisantes. La scène sonore est large et détaillée.

Test platine vinyle Rega Planar 6

La platine vinyle Rega Planar 6 confirme ses qualités à l’écoute du vinyle de reprise reggae de Aux armes et cætera de Serge Gainsbourg. Les jeux que permettent la stéréo sont là aussi bien restitués. Cette platine tourne-disque fait preuve d’une remarquable polyvalence et rend parfaitement hommage à la qualité des enregistrements confiés.

Verdict

La platine vinyle Rega Planar 6 séduit par sa qualité de construction, son sens du rythme et la justesse de sa restitution. Il s’agit sans conteste d’une des meilleures platines vinyle de sa catégorie. Ajoutons l’atout indéniable de l’alimentation séparée qui permet d’ajuster précisément la vitesse de lecture tout en assurant un courant optimisé. La cellule Rega Ania est un gage également d’une grande précision de lecture, un combo parfait pour qui souhaite acquérir une platine vinyle dernière génération complète et parfaitement calibrée pour tirer toute la quintessence musicale de ses meilleurs disques vinyle.

On notera que la platine vinyle Rega Planar 6 est proposée sans cellule sous la référence Rega Planar 6, avec la cellule phono Rega Exact sous la référence Rega Planar 6 Exact ou avec la cellule phono Rega Ania sous la référence Rega Planar 6 Ania.

Ce test est issu du catalogue Son-Vidéo.com 2017-2018.

Découvrez en vidéo comment installer et régler la platine vinyle Rega Planar 6 :

À propos de l'auteur

Mikaël Joly

Laisser un commentaire