Tests matériels

Test : FiiO Q1 Mark II, FiiO F5 et FiiO F9

test-fiio-q1-mkII-fiio-q5-fiio-q9-03

FiiO Q1 Mark II : présentation

À moins de 100 €, que vaut donc le FiiO Q1 Mark II, ampli casque et DAC USB nomade, compatible DSD, iPhone, Android et tout ordinateur ? DAC miraculeux ou produit au rabais ?

Le fabricant chinois FiiO bénéficie d’une grande expertise en matière de baladeurs audiophiles et livre régulièrement d’excellents appareils, à l’image des FiiO X5 Mark III ou FiiO X7 Mark II. Le DAC nomade et ampli casque FiiO Q1 II emprunte d’ailleurs aux fameux baladeurs FiiO leur convertisseur Asahi Kasei AK4490, au son si velouté, associé à un puissant ampli casque, capable d’alimenter les casques d’une impédance jusqu’à 150 Ohms environ (au-delà, le volume pourrait être insuffisant).

FiiO Q1 Mark II : quelles utilisations ?

Si vous possédez un smartphone ou une tablette dont la sortie casque est faiblarde, l’entrée ligne du FiiO Q1 II en transcendra les performances. L’ampli intégré étant puissant, il permettra à vos écouteurs ou votre casque de jouer plus fort. Si la sortie casque de votre smartphone, tablette ou ordinateur est vraiment trop mauvaise, avec par exemple un bruit de fond permanent, le FiiO Q1 Mark II peut être utilisé pour prélever le signal audio sous sa forme numérique directement à la source, en le connectant au port micro USB, Lightning ou micro USB C d’un iPhone, iPad, smartphone Android. Évidemment, l’entrée USB du FiiO Q1 II est compatible avec Windows, Mac OS et Linux.

Petits raffinements : une amplification du gain d’entrée et une égalisation des basses fréquences, activables grâce à deux petits boutons.

test-fiio-q1-mkII-fiio-q5-fiio-q9-07

L’ampli casque et DAC nomade FiiO Q1 Mark II, à double sortie casque, entrée et sortie ligne.

FiiO Q1 Mark II : alimenté par batterie

Le FiiO Q1 Mark II associé à un smartphone n’en sollicite pas la batterie, puisque l’ampli nomade dispose de sa propre batterie. L’autonomie annoncée par FiiO est de 20 h, ce que nous n’avons pas vérifié, mais le Q1 II ne nous a pas lâché lors d’une session d’écoutes de 8 heures. Outre l’autonomie du smartphone préservée, l’alimentation par batterie a des vertus audiophiles, puisque le courant fourni par la batterie est exempt de parasites, contrairement à celui prélevé sur le port USB d’un ordinateur.

SVDHIR_201507_980x260

FiiO Q1 Mark II : Hi-Res Audio

Le FiiO Q1 Mark II est certifié Hi-Res Audio. Cela signifie que son DAC prend en charge les signaux audio numériques HD, au-délà de 24 bits et 96 kHz. Il fait d’ailleurs bien mieux, puisque la résolution maximum supportée est 32 bits et 384 kHz. Le format DSD est également décodé, jusqu’à DSD256 (11,2 MHz). Ce sont là les spécifications du convertisseur Asahi Kasei Velvet AK4490, une puce très prisée des fabricants de baladeurs audiophiles, mais aussi d’amplis home-cinéma ou de lecteurs Blu-ray Ultra HD. L’AK4490 est associé ici à un contrôleur USB de référence de marque XMOS.

test-fiio-q1-mkII-fiio-q5-fiio-q9-06

Le FiiO Q1 II est équipé d’un correcteur de volume des basses fréquences.

FiiO Q1 Mark II : accessoires fournis

L’ampli DAC nomade pour casque FiiO Q1 Mark II est livré avec un étui de rangement, un câble Lightning vers micro USB, un câble USB A vers micro USB, un câble court mini-jack vers mini-jack 3,5 mm et 4 sangles (pour fixation à un smartphone).

FiiO Q1 Mark II : mise en oeuvre

Nous avons écouté le FiiO Q1 Mark II associé à un ordinateur fonctionnant sous Linux Mint et deux smartphones Android (Lenovo P2 sous Android 7.1 et Honor Note 8 sous Android 7). Afin que la transmission des signaux audio soit bitperfect (sans ré-échantillonnage), nous avons installé l’application HibyMusic qui permet la lecture directe vers un DAC externe, de tout fichier audio, notamment DSD. Dans ce cas, la petite LED DSD du Q1 s’allume. Deux paires d’écouteurs ont été utilisées : les FiiO F5 et FiiO F9. Deux casques également : l’Audio Technica ATH-MSR7 et le Plantronics BackBeat Pro.

test-fiio-q1-mkII-fiio-q5-fiio-q9-10

Le FiiO Q1 II est relativement fin. Son autonomie annoncée est de 20 heures (entrée ligne).

FiiO Q1 Mark II : impressions d’écoutes

La restitution est douce et claire, avec une distribution homogène de l’énergie. Tout au plus peut-on déplorer un très léger manque d’extension dans les très basses fréquences, qui peut être compensé par l’activation du mode bass-boost. Les petites duretés du registre médium de l’Audio Technica ATH-MSR7 sont gommées par le Q1 II, qui repousse par ailleurs les limites de la scène sonore à laquelle nous a habitué ce casque. Le régime transitoire est très bon, du grave à l’aigu, ce qui rend l’écoute analytique et réaliste.

Les différences entre fichiers audio de qualité CD (16/44) et HD (24/192) sont manifestes avec notre smartphone Android.

L’écoute du casque Plantronics BackBeat Pro confirme nos impressions : extension dans le grave perfectible, douceur et luminosité dans le médium et l’aigu. Lorsque l’ampli intégré au casque est activé (il s’agit d’un modèle Bluetooth), les qualités de cet excellent casque sont magnifiées : le signal fourni par le FiiO Q1 Mark II est d’une précision et d’une douceur évidente. Avec les écouteurs FiiO F5 et FiiO F9, notre sentiment est plus mitigé (lire plus loin), mais cela tient au caractère propre de ces écouteurs.

Fiio-q1-ii

Les FiiO Q1 II (ampli DAC nomade), FiiO F5 (écouteurs sur le Q1) et FiiO F9 en arrière-plan.

FiiO Q1 Mark II : à quels casques l’associer ?

Avec 2×190 mW de puissance sous 32 Ohms, le Fiio Q1 Mark II peut raisonnablement s’attaquer à des casques d’impédance élevée. Nous l’avions par exemple écouté avec le Sennheiser HD660S (150 Ohms), sans qu’il nous semble manquer de jus, ni qu’il faille d’ailleurs corriger le gain d’entrée. On peut imaginer alimenter n’importe quels écouteurs et de très nombreux casques hi-fi. La possibilité de renforcer les basses fréquences est pour cela un véritable atout.

FiiO Q1 Mark II : conclusions

Nous avons aimé :

  • La douceur de restitution
  • La compatibilité 24/192 et DSD
  • La double entrée ligne et USB
  • Le support iOS et Android
  • La batterie intégrée (qui évite de solliciter celle du smartphone associé)
  • Le mode bass-boost

Nous aurions aimé :

  • Plus de nerfs dans l’infra-grave (l’activation du bass-boost est souvent nécessaire)

L’ampli casque et DAC nomade FiiO Q1 Mark II est un compagnon hautement recommandable pour les ordinateurs, smartphones et tablettes, combiné à tout type d’écouteurs et les casques d’une impédance ne dépassant pas 150 Ohms. La douceur et la précision de sa restitution, encore supérieures avec des fichiers audio HD, sont habituellement réservées aux amplis DAC bien plus onéreux. Une excellente affaire nous semble-t-il.

test-fiio-q1-mkII-fiio-q5-fiio-q9-00

Un écouteur FiiO F5.

FiiO F5 : présentation

Les écouteurs intra-auriculaires FiiO F5 sont équipés de transducteurs en titane de presque 14 mm de diamètre et couvrent une plage de fréquences comprises entre 20 Hz et 40 kHz. Cette réponse leur permet de recevoir la certification Hi-Res Audio. Leur ratio sensibilité / impédance conviendra à n’importe quelle source, pour obtenir un fort volume d’écoute.

La particularité de ces écouteurs est d’être livrés avec deux câbles de modulation détachables, le premier classique asymétrique, à connecteur mini-jack 3,5 mm (et microphone intégré pour les appels avec un smartphone), et le second symétrique à connecteur mini-jack 2,5 mm, pour exploiter la sortie compatible d’un baladeur compatible. Le DAC et ampli nomade FiiO Q1 Mark II est précisément équipé d’une telle sortie. Les connecteurs côté écouteurs sont au format MMCX.

test-fiio-q1-mkII-fiio-q5-fiio-q9-09

L’étui de rangement des écouteurs FiiO F5.

FiiO F5 : accessoires fournis

Une boîte de transport en plastique, un câble mini-jack 2,5 mm de 1,2 m, un câble mini-jack 3,5 mm avec microphone de 1,2 m et 6 paires d’embouts en silicone.

FiiO F5 : impressions d’écoutes

Les transducteurs ont beau être en titane et capables théoriquement de filer haut dans l’aigu, l’impression à l’écoute ne confirme pas cette attente. La faute sans doute à un important pic de sensibilité dans la courbe de réponse (médium), les hautes fréquences semblent en berne. Il y a du punch, un niveau de grave correct, des détails dans le médium certes, mais ces qualités font difficilement oublier la coloration du transducteur. La scène sonore est par ailleurs étriquée. Passer du câble asymétrique au symétrique avec le FiiO Q1 Mark II ne fait rien à l’affaire : seul le volume global augmente à position du potentiomètre égale. Conséquence de ces traits de caractère, les différents morceaux joués sont uniformisés. La balance tonale convient mieux au visionnage de films et séries avec un smartphone, où le punch du registre grave se fait plus séducteur.

FiiO F5 : conclusions

Nous avons aimé :

  • Les câbles détachables
  • La nervosité du message

Nous aurions aimé :

  • Un registre aigu bien moins en retrait
  • Une scène sonore plus vaste
test-fiio-q1-mkII-fiio-q5-fiio-q9-02

Les écouteurs FiiO F9.

FiiO F9 : présentation

Les écouteurs FiiO F9 sont de type fermé et à 3 voies. Ils sont ainsi équipés de trois haut-parleurs par oreillettes. Leur sensibilité les destine à être utilisés avec tout smartphone, tablette ou ordinateur. Le FiiO F9 présente des caractéristiques classiques pour des écouteurs : sensibilité élevée à 106 dB /mW et impédance faible de 28 Ohms, qui le qualifient pour produire un fort volume sonore avec n’importe quel smartphone ou baladeur audiophile. Sa réponse en fréquence va de 15 Hz à 40 kHz, ce qui le qualifie pour recevoir le label Hi-Res Audio. FiiO ayant l’honnêteté de publier la courbe de réponse de ses écouteurs, on peut s’apercevoir que le volume sonore à 40 kHz est inférieur de 20 à 30 dB par rapport aux fréquences audibles.

FiiO F9 courbe de réponse

FiiO F9 : l’armature balancée expliquée

Aussi surprenant que celui puisse paraître, ce ne sont pas tant les fabricants de casques qui utilisent de « grands » parleurs – par nature moins aptes à faire le grand écart du grave à l’aigu que les petits haut-parleurs – qui ont pensé à installer des haut-parleurs spécifiquement conçus pour les fréquences médium et aiguës, afin d’offrir des performances supérieures. C’est également surprenant car il y a bien moins de place dans la coque d’un écouteur que dans celle d’un casque. Mais le fait est qu’existent précisément de très petits haut-parleurs, initialement utilisés par les microphones et capables de reproduire avec beaucoup de précision les fréquences médiums et aiguës. Ce sont les haut-parleurs à armature balancée. Le FiiO F9 en intègre deux, en plus de son haut-parleur dynamique classique. Ces écouteurs ont donc une structure à trois voies, ainsi qu’un filtre passif, comme une enceinte acoustique.

test-fiio-q1-mkII-fiio-q5-fiio-q9-05

Les connecteurs MMCX des câbles de modulation des écouteurs FiiO F5 et FiiO F9.

Le haut-parleur à armature balancée diffère du classique haut-parleur dynamique en ce qu’il désolidarise la bobine parcourue par le courant de l’ampli de la membrane du haut-parleur. De ce fait, la membrane qui est reliée à la bobine par une très fine tige, s’avère infiniment plus légère et peut changer plus rapidement d’état. Elle vibre beaucoup plus rapidement et délivre un son plus précis. Évidemment, cette technologie ne s’applique qu’aux fréquences courtes, médiums et aiguës.

Sur le papier, c’est donc la panacée. En pratique, embarquer trois haut-parleurs pose quelques difficultés, liées aux réflexions à l’intérieur de la coque des écouteurs, ainsi qu’au filtrage des trois haut-parleurs. Il n’est ainsi pas simple d’atténuer efficacement le haut-parleur dédié aux basses fréquences sur la plage de fréquence médiums et aiguës où jouent les haut-parleurs à armature balancée. Il faut dire que le haut-parleur de grave d’un écouteur est plus petit que n’importe quel tweeter d’enceinte acoustique et qu’ainsi, il grimpe naturellement en fréquence. Bref, avoir des écouteurs à 3 voies, c’est bien sur le papier, mais c’est très compliqué à mettre correctement en oeuvre.

FiiO F9 : accessoires fournis

Les écouteurs FiiO F9 sont livrés avec deux câbles de modulation détachables, l’un au format asymétrique avec embout mini-jack stéréo 3,5 mm et l’autre symétrique avec embout mini-jack stéréo 2,5 mm. De plus, deux types d’embouts sont fournis : les uns classiques et les autres optimisés pour les basses fréquences. Question : comment élabore-t-on un embout qui favorise les basses fréquences ? Simplement en réduisant les hautes, en modifiant la surface du conduit de l’embout de manière à limiter la réflexion des hautes fréquences. Il ne faut donc pas attendre une explosivité des basses fréquences après avoir chaussé les embouts idoines, mais simplement à ce que les fréquences médiums et aiguës soient atténuées. Reste que pouvoir façonner quelque peu la restitution de ses écouteurs sans jouer du tournevis ou du fer à souder ne peut qu’être souligné.

test-fiio-q1-mkII-fiio-q5-fiio-q9-08

Les écouteurs FiiO F9 et leurs accessoires.

FiiO F9 : impressions d’écoutes

Les écouteurs FiiO F9 sont clairement supérieures aux FiiO F5. Le comportement dans le bas du spectre est très similaire, mais le médium et l’aigu sont d’une part plus présents et autrement mieux détaillés. On retrouve à l’écoute la signature de l’armature balancée : vivacité, clarté et une spatialisation plus marquée. Restent des colorations, moins marquées qu’avec le FiiO F5, certainement liées au transducteur dynamique. La restitution est dynamique, convenablement assise dans le registre grave, crédible et entraînante. Il ne faut pas s’attendre à des trésors de raffinement et de douceur, mais à ce prix, le son est plus que convenable. L’utilisation du câble symétrique avec le FiiO Q1 n’apporte pas grand chose, sinon un niveau sonore supérieur.

test-fiio-q1-mkII-fiio-q5-fiio-q9-04

Les embouts en silicone livrés avec les écouteurs FiiO F9.

FiiO F9 : conclusion

Nous avons aimé :

  • La scène sonore aérée
  • L’équilibre tonal
  • Les deux câbles détachables

Nous aurions aimé :

  • Un médium moins accrocheur et typé

Le FiiO F9 sont des écouteurs plus agréables à écouter que les FiiO F5, en ce que leur restitution est bien plus déliée et offre une scène sonore aux dimensions convaincantes. Mais la promesse d’écouteurs à 3 voies – un aigu fin et un médium délié – n’est pas totalement remplie. Reste qu’au prix demandé, il n’existe pas d’écouteurs comparables à technologie identique.

De ces trois produits FiiO, c’est clairement l’ampli casque et DAC nomade FiiO Q1 Mark II qui casse la baraque. À moins de 100 €, c’est à l’évidence le meilleur de sa catégorie, avec ses entrées analogique et USB numérique, compatible iPhone, Android et ordinateur.

test-fiio-q1-mkII-fiio-q5-fiio-q9-12

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

Laisser un commentaire