Tests matériels

Test : Polk Magnifi Max SR

test-polk-magnifi-max-sr-15

La barre de son Polk Magnifi Max SR est un modèle 5.1, avec caisson de basses et enceintes surround sans fil, compatible Dolby et DTS. Disposant de réglages audio intéressants, cette barre de son intègre un module de streaming Google Chromecast Built-in, pour l’écoute musicale des fichiers audio d’un NAS ou de tous les services de musique en ligne.

Polk Magnifi Max SR : 45 ans d’expérience

Un peu d’histoire pour commencer. Polk Audio une société américaine née en 1972, aujourd’hui dans le giron de Denon et spécialisée depuis toujours dans la fabrication d’enceintes acoustiques : compactes, colonnes, encastrables, d’extérieur ou pour les applications marines. Autant dire que la marque, qui conçoit des haut-parleurs exclusifs, en connaît un rayon en acoustique. Plus récemment, Polk s’est lancée dans les casques et les écouteurs, ainsi que les enceintes sans fil et les barres de son. La Polk Magnifi Max SR constitue son offre haut de gamme.

test-polk-magnifi-max-sr-12

La barre de son Magnifi Max SR a été conçue pour pouvoir rivaliser avec un système audio multicanal 5.1 compact avec ampli home-cinéma. Elle présente de sérieux atouts vis à vis d’une chaîne home cinéma grand spectacle, puisque les trois canaux frontaux (gauche, centre et droit), l’amplification et le module de streaming sont logés dans une barre de son très fine et discrète. Pour rivaliser avec une installation 5.1 classique, Polk a fait le choix d’un caisson de basses séparé et sans fil, ainsi que d’enceintes sans fil positionnables librement. Pas de surround virtuel donc, mais un véritable système audio 5.1.

Les haut-parleurs mis en oeuvre

La barre de son Polk Magnifi Max SR intègre 4 haut-parleurs de grave-médium de 7,5 cm de largeur par 2,5 cm de hauteur (équivalents à des HP de 6 cm de diamètre). Deux sont positionnés aux extrémités de la barre, associés chacun à un tweeter à dôme plastique de 19 mm. Les deux autres sont installés de part et d’autre d’un tweeter de 25 mm, logé au centre de la barre. Chaque enceinte surround sans fil intègre un haut-parleur large bande de 8 cm de diamètre. Le caisson de basses enfin, dispose d’un haut-parleur de 20 cm orienté vers le bas, chargé en bass-reflex.

test-polk-magnifi-max-sr-06

Le haut-parleur de grave et l’évent bass-reflex du caisson de basses sans fil de la barre Polk Magnifi Max SR.

La barre de son compte 3 amplis mono pour une puissance crête maximale de 180 Watts, le caisson un ampli mono de 160 Watts crête, et chaque enceinte surround un ampli de 60 Watts crête. La réponse en fréquence de l’ensemble est de 35 Hz à 20 kHz.

Les possibilités de branchements

La barre de son est le seul composant à disposer de connecteurs d’entrées et sortie. Les trois entrées HDMI au standard HDMI 2.0a (HDCP 2.2) pourront recevoir les signaux d’une box Internet, autant que d’un lecteur Blu-ray UltraHD 2160p, tandis que l’entrée audio numérique optique prendra en charge le son numérique d’un téléviseur et l’entrée ligne analogique permettra de connecter un baladeur par exemple. La sortie HDMI répond aux commandes CEC (la télécommande du téléviseur peut allumer/éteindre et ajuster le volume de la barre) et supporte le retour audio depuis le téléviseur (ARC).

test-polk-magnifi-max-sr-07

L’ensemble de la connectique de la barre de son Polk Magnifi Max SR

La barre Polk Magnifi Max SR est dotée d’un récepteur Bluetooth pour l’écoute directe depuis un smartphone par exemple. Mais et c’est beaucoup mieux, elle intègre un contrôleur réseau (Ethernet et WiFi) pour le streaming sans aucune perte des musiques d’un NAS ou depuis Deezer, Google Play Music, Spotify, Tidal ou encore Qobuz. Bon point, le contrôleur WiFi est compatible avec les bandes de fréquences de 2,4 GHz et 5 GHz.

Design et qualité des matériaux

La barre de son mesure plus d’un mètre, pour seulement 5 cm de hauteur. Sa structure mêle acier et plastique, la quasi totalité de la surface étant recouverte de tissu acoustique. Objectivement, c’est un bel objet, élégant, dessiné avec un certain raffinement. Le caisson possède lui aussi de belles lignes, en revanche sa finition intégrale en plastique emballe moins.

Le caisson de basses sans fil Polk Magnifi Max SR

Le caisson de basses sans fil Polk Magnifi Max SR

De plus, ce caisson de basses sans fil Polk ne pèse pas bien lourd, ce qui a de quoi inquiéter le testeur, qui se demande inévitablement si le caisson ne va pas vibrer et s’écrouler au premier sabre laser dégainé dans Star Wars. Même impression mitigée avec les enceintes surround et leur petits blocs d’alimentation à découpage : tout cela semble très léger et le plastique domine.

Reste la télécommande… Et là, bonne surprise, bien que compacte, elle est de très bonne qualité, avec différents niveaux de profondeur pour les boutons de contrôle.

test-polk-magnifi-max-sr-03

La télécommande de la barre Polk Magnifi Max SR, simple et bien pensée.

Ce qu’on en pense avant le test

Sur le papier, la Polk Magnifi Max SR est bien pensée : une barre fine, un caisson sans fil, des enceintes surround sans fil, un contrôleur HDMI compatible 4K à 60 ips, un mode d’amélioration des dialogues et une possibilité d’écouter de la musique en Bluetooth, mais surtout avec le Chromecast intégré. Ah le Chromecast, le nirvana des technologies de streaming, qui ne nécessite pas d’app propriétaire pour fonctionner, mais est intégré à toutes les bonnes apps audio pour Android ou iOS, ainsi qu’au navigateur Chrome. On tapote sur l’icône Chromecast dans Deezer par exemple et hop, l’écoute démarre sur la barre.

test-polk-magnifi-max-sr-10

Les boutons de contrôle sur la barre de son Polk Magnifi Max SR.

Les modes SDA Surround Technology

La barre de son Polk dispose de trois modes surround, qui sont uniquement actifs lorsque les signaux entrant sont en stéréo. Lorsque le son entrant est au format Dolby Digital ou DTS 5.1, le son est restitué sans post-traitement. Ces trois modes sont Film, Sport et Musique, tous activables depuis la télécommande. Le mode Film appliqué à un signal stéréo répartir les dialogues sur les haut-parleurs centraux de la barre et les signaux audio larges sur les enceintes surround. Le mode sport fonctionne de la même manière, avec un renfort de la présence sur les enceintes surround.

Le mode Musique enfin, dispose de deux variantes : une première où seuls la barre (G+C+D) et le caisson jouent, et une seconde où les enceintes surround jouent également.

Notez que dans ce cas, les canaux AVG et ARG jouent le même canal. Pour extraire d’un signal stéréo des signaux et les déporter sur les enceintes surround, il faut choisir le mode Cinéma (applicable à la musique donc).

Modes Voice Adjust Technology et Nuit

Comme son nom le suggère, le mode Voice Adjust permet une régulation du volume du canal central de la barre de son (en mode 5.1) et une mise en avant ou en retrait des voix depuis une source stéréo. La télécommande permet ainsi d’affiner la présence des dialogues avec une importante latitude.

test-polk-magnifi-max-sr-09

La technologie Voice Adjust de Polk Audio offre une importante latitude de réglages sur la présence ou le retrait des dialogues. Elle peut être combinée au mode nuit.

Le mode Nuit ensuite, permet une écoute claire et à faible volume, sans déranger le reste des occupants d’un logement. Le volume des basses fréquences est réduit et celui des dialogues accru.

Cela fonctionne vraiment très bien et la cohérence de la scène n’est pas compromise.

Qui plus est, on peut encore ajuster le volume des dialogues manuellement, au point de n’entendre quasiment qu’eux. Belle souplesse.

Les formats audio supportés

La barre Polk Magnifi Max SR ne traite pas les signaux audio numériques HD 24 bits. Honnêtement, ce n’est pas un problème car les flux audio 24 bits / 192 kHz qui regorgent de micro-détails sont à réserver aux enceintes hi-fi. S’agissant des pistes Dolby True HD ou DTS HD Master audio codées justement sur 24 bits, elle sont prises en charge, tout du moins leur noyau Dolby Digital et DTS 16 bits et 48 kHz. Autrement dit, aucun disque Blu-ray ni service de VOD ne posera de problème à cette barre de son.

Mise en oeuvre

De nombreux accessoires sont fournis par Polk Audio. Trois blocs d’alimentation (enceintes surround, barre), une télécommande, un câble optique, un câble HDMI, un câble mini-jack 3,5 mm et deux supports de fixation murale.

test-polk-magnifi-max-sr-04

Nous avons associé la barre de son Polk Audio Magnifi Max SR à notre téléviseur OLED LG de 65″, via une liaison HDMI ARC. Notre source vidéo était une Xiaomi Mi Box sous Android TV avec l’app Plex, pour visionner des films et séries en Dolby Digital et DTS 5.1. Lors de la mise sous tension (automatique avec le téléviseur), nous avons constaté que le caisson et les deux enceintes sans fil étaient automatiquement synchronisées (LED verte allumée).

Pour l’écoute musicale en streaming, il convient de télécharger l’application Google Home sur un smartphone ou une tablette, qui trouve automatiquement l’enceinte, alors que celle-ci n’est pas encore reliée au réseau domestique (ni par câble Ethernet, ni par WiFi donc).

L’app envoie les paramètres de connexion WiFi à la barre, qui est ensuite mise à jour pendant quelques minutes. Et voilà.

test-polk-magnifi-max-sr-00

L’application Google Home pour Android ou iOS détecte la barre de son Polk Magnifi Max SR et la met à jour avec la dernière version du firmware Chromecast.

Impressions d’écoutes

C’est vraiment très bon et nos craintes liées à l’emploi du plastique pour le caisson de basses ou les enceintes surround ont été rapidement levées. Soyons clair, la barre Polk Magnifi Max SR est parfaitement mise au point et nous a bluffé, même avec ses réglages par défaut. Elle n’a pas de Max que le nom.

Direction Plex sur Android TV pour visionner quelques extraits de films : Blade Runner 2049 et Star Wars Episode VII tant qu’à faire, afin de bousculer haut-parleurs et amplification.

test-polk-magnifi-max-sr-11

La barre de son Polk Magnifi Max SR est équipée de deux évents bass-reflex, situés à chacune de ses extrémités.

La barre elle-même délivre un son neutre, au point qu’on se demande si les tweeters fonctionnent. C’est surprenant, mais cela sert la profondeur de la scène et n’apporte pas de coloration inutile dans le haut du spectre. Le fait que la barre soit bass-reflex lui permet de reproduire convenablement le bas-médium et le haut-grave, sans besoin d’être épaulée par le caisson de basses. Les voix sont donc bien incarnées. Enfin, la largeur de la scène est importante (enceintes surround inactives).

Les enceintes surround ont une balance tonale différente de la barre de son, bien plus soyeuse et lumineuse. Cette rupture de tonalité entre la scène avant et surround n’est cependant pas un défaut, mais une qualité. L’alchimie opère et les effets sonores arrières sont limpides. Ces petites enceintes sans fil ont du chien.

test-polk-magnifi-max-sr-14

L’une des enceintes surround sans fil associée à la barre de son Polk Magnifi Max SR.

Quant au caisson de basses, il ne fallait pas juger le livre à sa couverture. Quel coffre ! C’est bien simple, nous avons poussé le volume général au maximum sans que jamais le caisson ne montre de signe de faiblesse, ni n’émette de vibration parasite. Notre canapé a tremblé comme rarement. Blade Runner 2049, Star Wars : Episode VII ou la scène d’intro de Kingsman The Golden Circle étaient savoureux.

La barre Polk Magnifi Max SR comparée à…

B&W Panorama 2 : la barre Bowers & Wilkins est douce et paisible, sa philosophie est différente. Les réglages surround sont moins efficaces, du fait de l’absence d’enceintes surround arrière. Avantage Polk pour la scène sonore immersive et si l’on aime être franchement secoué à fort volume.

Philips Fidelio B8 : la comparaison est cruelle car la Fidelio B8 a certes des qualités, mais elle est surpassée en tous points. Voix moins incarnées, acidité à fort volume, caisson moins rageur, absence de streaming audio…

Focal Sib Evo 5.1 + Yamaha RX-A870 : l’homogénéité des enceintes Focal est supérieure et les enceintes surround sont des deux voies à tweeter (1 large-bande pour les Polk), ce qui est un atout. Mais le caisson Focal est un cran en dessous du Polk en matière d’énergie. Quant à l’ampli home-cinéma Yamaha RX-A870, il est très bon, mais il ne peut rivaliser avec la simplicité des réglages d’une barre de son.

Conclusions

Que reste-t-il aux systèmes d’enceintes compactes avec ampli home-cinéma ? Leur enceinte centrale plus immersive sans doute. Mais il est évident que la barre Polk Magnifi Max SR entre en concurrence directe avec biens des systèmes d’enceintes compactes avec caisson de basses et ampli home-cinéma. Sa neutralité globale, le caisson valeureux et les fonctions de streaming Chromecast en font une solution clé en main tout à fait redoutable. Le prix demandé est aussi une bonne surprise.

Nous avons aimé :

  • les voix bien incarnées (sans l’appui du caisson)
  • le caisson de basses qui secoue le canapé et ne faiblit pas
  • les enceinte surround sans fil à la restitution claire et dynamique
  • les modes surround et nuit très agréables
  • le Chromecast built-in (clairement la meilleure solution de streaming du marché)
  • la télécommande bien pensée
  • la compatibilité HDMI 4K à 60 images /sec
  • l’impeccable synchro image et son malgré la transmission sans fil

Nous aurions aimé :

  • une finition moins plastique pour le caisson… mais bon, ses performances sont très bonnes
Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

18 Commentaires

  • Bonsoir, ça serait pas mal d’avoir des avis d’utilisateurs je suis tenté mais je pense attendre les retours car j’hésite avec la yamaha ysp-2700 dommage que yamaha n’intègre pas les surround sans fil

    • Yamaha mise sur les « projecteurs sonores » et le déphasage du signal audio pour créer un son surround. Cela fonctionne vraiment bien et la scène arrière est plutôt veloutée. Les caissons Yamaha associés aux barres sont très performants. Le seul reproche qu’on puisse faire à cette technologie de projection, c’est l’absence d’impact et d’énergie franche provenant des « canaux arrière ».

  • Bonjour je voudrais acheter ce produit mais ne trouve pas dans votre article la notion de puissance de celui ci hormis pour le caisson de basse…. Comparer a un ensemble Bose soundtouch 300+ caisson acoustimass il y a t’il beaucoup de différence ou le Polk est il mieux ??? Cordialement

    • La barre de son Polk a des enceintes surround sans fil, c’est un avantage. Le caisson a des performances comparables à celles d’un Bose, à la différence que le caisson Bose travaille sur une plage de fréquences plus étroite et peut être monotone à long terme.

  • Bonjour, votre test est vraiment complet, merci. Je songe à acheter ce Polk pour sa simplicité de mise en oeuvre et sa qualité sonore. Actuellement j’ai un ensemble LG BH9430 dont je ne suis pas spécialement satisfait: entre la qualité sonore que je trouve assez mal gérée et le traitement audio que je trouve bien trop destructeur. D’après ce que je comprend de votre test, nous pouvons régler ce Polk de tel façon qu’un signal stéréo soit traité en mode « Film » et qu’un signal 5.1 soit retranscrit sans traitement et ce sans devoir effectuer d’opération (ce qui me semble devoir couler de source, mais pas chez LG :D).
    D’après votre expérience, pour un budget inférieur à 1000€, avec comme besoin un 5.1 si possible avec surround sans fils, pas spécialement compacte mais avec le moins de cables trainant partout et un usage assez simple avec un transition naturelle entre le stéréo « pro logic » et du vrai 5.1, est-ce j’ai raison de penser que ce Polk serait le meilleur choix? Merci

      • Vu que c’est la barre de son la plus proche de concurrencer la JBL bar 5.1 est-ce qu’ un comparatif est-il faisable ou quelqu’un a-t-il un avis objectif là dessus ? Merci

        • Le test de la JBL Bar 5.1 est prévu. Pas de date de publication pour l’instant, mais le produit est prêt pour une écoute. Si j’ai le temps de la mettre en oeuvre la semaine prochaine, j’essaierai de poster quelques impressions en réponse ici.

    • Bonjour, la réponse et dans le test :

      Les formats audio supportés

      La barre Polk Magnifi Max SR ne traite pas les signaux audio numériques HD 24 bits. Honnêtement, ce n’est pas un problème car les flux audio 24 bits / 192 kHz qui regorgent de micro-détails sont à réserver aux enceintes hi-fi. S’agissant des pistes Dolby True HD ou DTS HD Master audio codées justement sur 24 bits, elle sont prises en charge, tout du moins leur noyau Dolby Digital et DTS 16 bits et 48 kHz. Autrement dit, aucun disque Blu-ray ni service de VOD ne posera de problème à cette barre de son.

      Merci
      Cordialement

        • Je n’ai pas écouté la basse Bose Soundtouch 300. Mais sur le papier elle semble comparable à cette Polk Audio. Possible par contre que le caisson Bose soit monotone, du fait du type de charge employé par Bose. Pas de Chromecast non plus chez Bose.

  • Donc moi j’ai franchi le pas et j’ai acheté la polk sachant que j’hésitais avec l’ensemble Bose soundtouch 300 caisson Bose acoustimass et honnêtement vraiment pas déçu surtout par rapport au prix ça déboîte, mise à jour directement avec Google home, la puissance du subwofer est épatante et avec les surround on est vraiment dans un système 5.1, la qualité du son tv est certes moins bonne qu’en blu Ray et VOD mais ça fait largement le travail et le système voice contrôle fonctionne à merveille bref je suis pas un expert mais pour 679€ ça vaut largement le coup foncé !!!!!

  • Oui les effets surround son bien présent mais cela dépend de la source audio bien sûr , en blu Ray, vod et console ps4 aucun souci par contre si tu regarde un film sur la tv tnt normal quelque chaîne le font mais pas toute font du vrai effet surround autrement c’est plus le même son qui est diffusé à l’avant et l’arrière mais en aucun cas cela est gênant et l’immersion est bien present, en revanche les satellite doivent être bien placés pour profiter du surround je les trouve assez directrice

Répondre à Nico Annuler la réponse.