Actus

Le vinyle HD est annoncé

PJ-Lifestyle-42

Ce n’est plus un secret, le vinyle connaît un regain de popularité considérable depuis quelques années. Les raisons ne manquent pas pour expliquer le retour de la fameuse galette noire sur le devant de la scène. Qu’il s’agisse de collections ressorties du grenier, d’éditions remasterisées, ou tout simplement de nouvelles sorties, le vinyle a aujourd’hui repris une place de choix dans l’univers de la hi-fi. Après avoir reconquis le coeur des audiophiles, le vinyle fait peau neuve.

Disque vinyle 120 g, 180 g et vinyle HD

Nombreux sont les artistes ayant déjà ressorti leurs albums les plus populaires, voire même leur catalogue entier, au format 180 g. Rappelons que les vinyles d’époque étaient pressés au format 120 g ou 140 g. Les éditions 180 g étant plus épaisses et plus lourdes, les disques bénéficient ainsi d’une longévité accrue et garantissent une lecture plus stable (et par conséquent une réduction du pleurage et scintillement) ainsi qu’une réduction des vibrations. Le disque vinyle 180 g est également réputé pour offrir une meilleure image stéréo, une restitution sonore plus claire et une bande passante plus importante… un vaste débat divisant les amateurs de vinyles les plus chevronnés.

Aujourd’hui, c’est au tour de la société autrichienne Rebeat de proposer une nouvelle mue du support analogique le plus en vogue du moment. Détentrice d’un brevet déposé en 2016 pour une nouvelle méthode de pressage des disques vinyle, la marque annonce l’arrivée du disque vinyle HD sur le marché d’ici 2019. En effet, l’entreprise a récemment déclaré avoir investi 4,8 millions de dollars dans le matériel nécessaire à la création de vinyles HD, une nouvelle qui a attiré l’attention de la presse spécialisée et des audiophiles du monde entier, qu’ils soient enthousiastes, sceptiques, ou simplement curieux.

Reloop RP-8000 Straight

Modèle professionnel ou de salon, la platine vinyle occupe aujourd’hui une place à part dans le cœur de nombreux audiophiles.

Le vinyle HD, gimmick marketing ou réalité ?

Que les collectionneurs se rassurent, il ne s’agit pas ici d’une situation comparable à celle du CD prenant le pas sur la cassette, ou encore du Blu-ray sonnant le glas du DVD. Complètement rétro-compatible, le vinyle HD est le fruit d’une nouvelle méthode de pressage mettant à l’oeuvre des technologies de pointe de manière à optimiser la conception et la structure du disque. Les vinyles classiques sont conçus à partir d’une matrice en acétate ou en cuivre placée sur un plateau rotatif, puis gravée à l’aide d’un burin en saphir ou en diamant chauffé. La matrice est ensuite soumise au procédé de galvanisation, c’est-à-dire un bain chimique permettant d’obtenir un négatif (matrice dite “père”) qui sera utilisé pour le pressage des disques en polychlorure de vinyle. La matrice utilisée pour le pressage d’un vinyle HD est, quant à elle, issue d’une carte topographique en 3D conçue à partir du signal numérique issu du master. Notez que la vaste majorité des masters aujourd’hui utilisés pour le pressage de disques vinyle sont numériques. La carte topographique en 3D est ensuite gravée au laser sur un disque en céramique, un processus plus rapide, moins coûteux et plus écologique (pas de produits chimiques) que la conception de disques vinyle actuelle.

master_cutting

Gravure d’une matrice en cuivre par procédé classique.

Les avantages annoncés du vinyle HD

Günter Loibl, le directeur de Rebeat, a en effet annoncé que le vinyle HD pourra contenir 30 à 40% de musique supplémentaire comparé au vinyle classique. Il garantira également un volume sonore supérieur, une dynamique accrue et une restitution plus claire. Mais doit-on simplement se fier au communiqué officiel de Rebeat ou existe-t-il une raison derrière ces améliorations ? La réponse est dans le processus de fabrication. Beaucoup plus précis que le burin, le laser permet d’optimiser la structure des sillons et d’accroître l’espace reservé aux informations à l’intérieur du disque. La découpe ultra précise assurée par le laser améliore drastiquement le rapport signal/bruit, ce qui a pour résultat d’offrir une restitution plus définie et plus claire. La précision chirurgicale du laser permet également d’ajouter plus d’informations, garantissant ainsi une marge dynamique accrue et une optimisation de l’espace offert par le disque vinyle.

laser_guide

La gravure au laser garantit une précision irréprochable du sillon.

Autre avantage notable du vinyle HD, la matrice en céramique subit une usure moindre, voire quasi-inexistante, contrairement à une matrice classique qui se dégrade au fur et à mesure des pressages. Concrètement, le premier disque pressé avec une matrice classique sera de meilleure qualité que le 1000ème vinyle compte tenu de l’usure de la matrice. Le vinyle HD s’affranchit donc de cet inconvénient et permet d’obtenir un pressage plus homogène. Chaque disque reproduira donc l’enregistrement d’origine dans ses moindres détails.

Si cela ne suffit pas à convaincre les audiophiles les plus dubitatifs, Pro-Ject et Grado ont déjà fait part de leur intérêt vis-à-vis du vinyle HD lors de récentes interviews. Actuellement en train de finaliser l’installation de sa première usine dédiée à la conception de disques vinyle HD, Rebeat a annoncé la création de 5 matrices en céramique pour l’été 2018 dans le but de présenter les premiers exemplaires au salon Making Vinyl dédié aux professionnels de l’industrie, tenu à Détroit au mois d’octobre.

Westin Book Cadillac_i_i

Le prestigieux hôtel Westin Book Cadillac de Détroit accueillera le salon Making Vinyl 2018 au cours duquel les premiers disques vinyles HD seront présentés.

Qui dit nouveau format dit-il nouvelle installation ?

Le vinyle HD sera bien entendu compatible avec les platines et les systèmes actuels. On peut imaginer que des cellules et des diamants spécialement conçus pour exploiter entièrement le potentiel de ces nouveaux disques verront le jour si ces derniers parviennent à convaincre, mais Rebeat assure que l’amélioration sera audible avec toutes les installations.

Au-delà de la différence de qualité sonore, il est d’ores et déjà possible d’affirmer que le vinyle HD promet une conception plus écologique, moins coûteuse, et plus rapide ainsi qu’une usure minimale de la matrice pour un pressage plus homogène. Encore faut-il que toutes les usines de pressage investissent dans l’équipement nécessaire.

Le vinyle HD représente-t-il un véritable bond en avant ? Le temps nous le dira, mais on peut bel et bien parler d’une amélioration notable des méthodes de pressage et d’une volonté d’optimiser la galette noire pour offrir la restitution la plus fidèle possible. Un problème de taille semble pourtant se poser avec le vinyle HD : sommes-nous prêts à nous passer du fameux craquement du vinyle ?

SVDDISQ_201712_980x260

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

Clement Guillaume

Donnez votre avis !