Tests matériels

Test : FiiO M7

Test FiiO M7

Le FiiO M7 est le dernier né des baladeurs audio du fabricant chinois. Il s’agit d’un modèle d’entrée de gamme, concurrent du FiiO X3 II, mais profondément différent. À l’image des FiiO X5 III et FiiO X7 II, le DAP FiiO M7 fonctionne sous Android. En revanche, pas question d’installer des applications tierces, la mouture d’Android est ici totalement customisée et vouée à faire fonctionner l’application musicale FiiO Music. Il ne faut pas faire grief à FiiO de ce choix, qui permet au fabricant de mieux contrôler le fonctionnement de son baladeur (aucune app ne viendra le faire planter), mais surtout de contourner le mixeur audio natif d’Android, qui force une sortie vers le DAC interne à 48 kHz. Le FiiO M7 peut ainsi lire nativement les fichiers audio de qualité CD et HD et DSD.

FiiO M7 : processeur Samsung

Le FiiO M7 est le premier baladeur de la gamme à ne pas embarquer un processeur ARM Rockchip. C’est un Soc Samsung Exynos qu’on trouve dans le M7, soit un jeu de composants récents, très peu énergivore. Outre son procédé de gravure au moins deux fois plus fin, ce SoC Samsung présente de multiples intérêts pour FiiO, puisque le contrôleur Bluetooth 4.2 est directement intégré. Une aubaine pour le fabricant, qui a pu développer sereinement avec Samsung la gestion de la transmission audio sans fil.

test-fiio-m7-14

Le FiiO M7 accepte les cartes microSD jusqu’à 512 Go.

FiiO M7 : Bluetooth au top

Le DAP FiiO M7 est compatible avec tout ce qui existe de technologie de transmission Bluetooth : SBC, AAC, aptX, aptX HD et même LDAC (le codec HD de Sony). L’écoute avec des écouteurs Bluetooth ou un casque Bluetooth n’est donc pas ici le parent pauvre, bien au contraire. Avec le FiiO M7, chacun tirera le meilleur de son casque Bluetooth. Cerise sur le gâteau, si votre casque est compatible LDAC, aptX HD et aptX par exemple, sachez qu’il est possible de forcer le FiiO M7 à utiliser la technologie de transmission de votre choix.

test-fiio-m7-05

Tous les codecs Bluetooth de qualité sont supportés par le FiiO M7.

test-fiio-m7-03

Le FiiO M7 permet d’écouter les radios FM.

FiiO M7 : combo DAC et ampli-casque ESS

Autre solution clé en main pour FiiO, le DAC ESS Sabre 9018Q2C du baladeur FiiO M7. Ce DAC également très peu consommateur de courant a été conçu pour les périphériques mobiles et intègre son propre ampli casque. Là encore, FiiO profite pleinement de l’expertise d’ESS Tech, qui a parfaitement optimisé l’appairage DAC-ampli casque (impédance, niveau de sortie…). Voilà donc pour la présentation du FiiO M7, annoncé avec une autonomie de 20 heures en lecture et de 40 jours en veille.

test-fiio-m7-11

La sortie casque du FiiO M7 peut être commutée en sortie ligne, pour une utilisation avec un amplificateur et des enceintes par exemple.

test-fiio-m7-12

Le réglage de volume du FiiO M7 est confié à une roue crantée.

test-fiio-m7-13

Le port USB-C permet la copie de fichiers ainsi que la sortie audio vers un DAC externe. Attention, cette sortie est expérimentale.

FiiO M7 : fichiers supportés

Le baladeur FiiO M7 est équipé d’une mémoire interne de 2 Go, extensible par carte microSD, jusqu’à 512 Go selon le fabricant. Lors de ce test, nous avons utilisé une carte de 64 Go. Les fichiers audio de type FLAC, WAV, WMA, OGG, AAC, ALAC et MP3 sont notamment supportés. Ils peuvent être copiés lorsque le baladeur est connecté à un ordinateur, et supprimés directement depuis le baladeur.

test-fiio-m7-15

L’app de lecture musicale affiche les caractéristiques des fichiers audio.

FiiO M7 : interface

Les menus du FiiO M7 ne dérouteront pas les utilisateurs de smartphones ou tablettes Android, ni les utilisateurs d’iOS. L’interface est épurée, avec 6 boutons clairement identifiés et des réglages convenablement agencés. FiiO a pensé aux utilisateurs peu aventureux et un « Soutien technique » est présent, avec schéma et explications sur le fonctionnement de l’appareil.

test-fiio-m7-06

L’écran d’accueil du FiiO M7.

test-fiio-m7-08

L’interface de l’application FiiO Music.

FiiO M7 : prise en main

Le FiiO M7 dispose de boutons de contrôle (mise sous tension, volume à course crantée, piste précédente, piste suivante et pause/lecture). Ceux-ci sont positionnés sur la tranche gauche de l’appareil. L’écran LCD de 3,2″ d’une résolution de 480×800 pixels n’est pas d’un confort éblouissant. La technologie de matrice rend l’image scintillante. L’interface est aisément lisible (heureusement), mais le moindre smartphone bas de gamme fait mieux, notamment en terme de réactivité. Reste que le FiiO M7 est utilisable sans difficulté majeure.

test-fiio-m7-16

Le FiiO M7 dispose d’un égaliseur graphique.

FiiO M7 : impressions d’écoutes

Sortie casque : l’équilibre nous a plus, un poil en retrait dans l’aigu, défini mais sur la réserve dans le médium, avec beaucoup de punch et de résolution dans le bas du spectre. La balance est sympa, sans surexposition inutile des registres médium et aigu. Le timing est convaincant. Notre casque Audio Technica ATH-MSR7, dont les fréquences médium sont surexposées, gagne un équilibre agréable.

test-fiio-m7-01

Les paramètres généraux du baladeur FiiO M7.

Bluetooth : en liaison aptX avec le Plantronics Backbeat Pro, la restitution est plaisante. Évidemment, le DAC du baladeur n’est pas mis à contribution et le FiiO M7 ne fait que compresser et transmettre des données. Ce traitement logiciel semble convenablement maîtrisé, bien qu’inférieur en terme d’aération à ce qu’offre un smartphone avec SoC Qualcomm Snapdragon.

test-fiio-m7-17

Les paramètres de l’application FiiO Music, avec la lecture gapless des fichiers audio notamment.

FiiO M7 : comparé à…

FiiO X3 III : le X3 est un très bon baladeur, mais sa conception est plus classique, avec un DAC et des composants externes gérant ampli casque et sortie ligne. L’intégration dans le FiiO M7 d’un DAC avec ampli casque le rend supérieur, plus homogène dans sa restitution. Le X3 ne gère que le codec Bluetooth basique SBC. Avantage FiiO X3 III pour son mode DAC USB, qui fait défaut (pour l’instant ?) au FiiO M7.

Shanling M2S : le Shanling M2S délivre un son plus nuancé et doux, typique de son DAC AKM4490. Il est plus fonctionnel (mode DAC USB, mode DAC Bluetooth, contrôle par app mobile sur smartphone, etc.). Son écran est de très bonne qualité, mais on peut trouver la navigation un peu plus complexe car non tactile.

test-fiio-m7-19

Conclusion

Le FiiO M7 s’appuie sur de très bons composants audio et délivre un son charpenté, assez « analogique » dans sa balance. Le contrôleur Bluetooth aptX-HD et LDAC est un réel atout. Dommage que l’écran ne soit pas de qualité supérieure.

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

3 Commentaires

  • Signalons ici que tout appareil sous Android 8.0 ou plus dispose désormais du codec LDAC de Sony et peut donc transmettre par bluetooth un son de qualité.
    Il est à parier que c’est le cas pour ce baladeur qui fonctionne sous Android, mais dont la version n’est pas précisée ici.

    • Je n’ai pas trouvé la version utilisée, mais ce serait une bonne nouvelle car pour les X5/X7, l’Android était en 5.1. Si Fiio passe à la vitesse supérieure en développement, on peut espérer de nouveaux X5/7 sous Oreo avec un large support de codecs Bluetooth.

  • Bonjour,

    Actuellement j’ai le FiiO X3 II avec le FiiO Kilimanjaro2 A3 et le m7 m’intéresse beaucoup pour plusieurs raison : interface tactile, Android, Bluetooth dont aptX HD ( Sony MDR-ZX770BNB ), … Mais j’ai peur d’être déçu, qu’il ne soit pas équivalent ou mieux que mon X3ii.