L’inventeur de la télécommande sans fil nous a quitté

0
0

Eugene J. Polley, l’inventeur de la télécommande sans fil nous a quitté il y a quelques jours, à l’âge de 96 ans. Cet américain salarié de la société Zenith Electronics a mis au point en 1955 un appareil capable de commander à distance un téléviseur compatible. Sous des allures de sèche cheveux électrique, la Flash-Matic émettait des flash lumineux qu’il convenait de diriger vers l’un des quatre capteur de son poste de télévision. Les capteurs situés dans les coins supérieurs recevaient les signaux pour changer de chaîne alors que ceux du bas activaient le mode muet ou la mise hors tension du poste.
Dans les années 50, un tel appareillage était rare, très optionnel et… très coûteux. Alors que le poste de télévision était commercialisé aux alentours de 500 $, la télécommande l’était à 100 $ ! Malgré tout, près de 30 000 exemplaires de la Flash-Matic ont été écoulés, avant que la société Zenith Electronics, par l’intermédiaire d’un de ses ingénieurs, Robert Adler, ne propose un nouveau modèle fonctionnant à ultra-sons celui-là. En pratique, ce sont des marteaux qui percutaient de petites pièces de métal pour produire les ultra-sons, captés ensuite par le microphone du poste de télévision compatible. Quoique subjectivement plus archaïque que la télécommande lumineuse d’Eugene J. Polley, ce modèle sonore s’imposa comme la référence pendant près d’un quart de siècle ! Avant que l’industrie ne revienne donc à l’émission lumineuse, cette fois avec les rayons infra-rouges.
Quoique supplantée progressivement par les smartphones et les tablettes tactiles, la télécommande infra-rouge reste encore complètement d’actualité et ce probablement pour des années encore.