Actus

Six feet under 2.1

ku-xlarge

Après les WC musicaux et l’oreiller stéréo, voici le cercueil avec caisson de basses intégré, chargé en bass-reflex. Il fallait y penser, le volume interne d’un cercueil étant de plusieurs centaines de litres d’air, c’est tout naturellement qu’un haut-parleur de grave peut y être mis en oeuvre. Dans le cas du CataCombo Sound System (ça ne s’invente pas), qui embarque un transducteur de 20 cm de diamètre et deux paires de haut-parleurs de médium (10 cm) et d’aigu (refroidis par ferrofluide). Les haut-parleurs sont installés dans la porte et dissimulés par le capitonnage, qui fait par ailleurs office de matériaux amortissant.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=SDpC5ZYcA7M?feature=player_embedded]

En pratique, ce cercueil musical intègre un amplificateur doublé d’un client DLNA et Spotify avec écran LCD de 7″. Fonctionnant en WiFi comme en 4G, CataTomb (c’est son nom) affiche les informations relatives à la lecture en cours. La création de listes de lecture est possible, grâce à l’application CataPlay, tout comme la lecture des radios web. Avec 70 Watts au total, le CataCombo Sound System n’est pas de nature à réveiller les morts, mais peut potentiellement mettre une belle ambiance dans un cimetière.

Pause, le fabricant de CataCombo propose son cercueil 2.0 pour la modique somme de 23 500 ?. Mais quand on meurt, on ne compte plus.

About the author

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.