Tests matériels

Test : Yamaha R-N602

Yamaha MusicCast R-N602

Test de l’amplificateur multiroom stéréo Yamaha MusicCast R-N602. Conçu pour l’écoute des musiques dématérialisées, cet ampli dispose d’une connexion réseau WiFi et Ethernet, ainsi que d’un récepteur Bluetooth. Fichiers audio de qualité CD, studio (DSD), iPhone, radios web, Spotify, Qobuz, radios FM et disques vinyle… le Yamaha R-N602 est d’une polyvalence rare.

Yamaha MusicCast R-N602 : caractéristiques techniques

L’amplificateur Yamaha R-N602 développe jusqu’à 2×80 W (du grave à l’aigu) sous 8 Ohms et avec un taux de distorsion hi-fi. Yamaha l’a doté de l’architecture Top Art, mise en oeuvre sur les modèles hi-fi haut de gamme de la série Yamaha AS (Yamaha A-S1100, Yamaha A-S2100, Yamaha A-S3000). Cette conception symétrique des canaux favorise une restitution fine et précise. On trouve un DAC au coeur du R-N602, associé aux entrées numériques (S/PDIF, USB), ainsi qu’aux contrôleurs réseau (WiFi, Ethernet, Bluetooth). Il s’agit d’un modèle Texas Instruments Burr Brown DSD1791. Cette puce prend en charge les flux audio PCM stéréo jusqu’à 24 bits et 192 kHz, ainsi que DSD jusqu’à 5,6 MHz.

Bon point : le DAC TI BB DSD1791 traite nativement les signaux DSD, sans conversion préalable en PCM.

Yamaha MusicCast R-N602 Yamaha MusicCast R-N602 : design

Le Yamaha R-N602 reprend les codes esthétiques de la série hi-fi AS et ressemble ainsi aux amplis des années 1980, avec une façade en aluminium brossé flanquée de gros boutons et potentiomètres. Un large écran LCD affiche notamment les informations sur la lecture en cours : nom de la piste, de l’artiste, de la radio web, de la source, etc.

Yamaha MusicCast R-N602

Yamaha MusicCast R-N602

Yamaha R-N602 : la technologie MusicCast

L’ampli Yamaha R-N602 est compatible MusicCast, le protocole d’écoute réseau multiroom du fabricant. Toutefois, ce n’est pas tant la fonction multiroom de la technologie Yamaha MusicCast qui est intéressante, que la possibilité d’écouter de nombreux services de musique en ligne smartphone en main, ainsi que les fichiers audio (PCM jusqu’à 24/192 et même DSD) stockés dans les appareils connectés au réseau domestique.

En pratique, MusicCast est un logiciel intégré à l’amplificateur Yamaha R-N602, piloté par l’application mobile Yamaha MusicCast CONTROLLER, disponible pour les smartphones/tablettes Android, ainsi qu’iOS. Cette app peut d’ailleurs se substituer à la télécommande IR fournie avec l’ampli, puisqu’elle permet de le mettre sous et hors tension, de sélectionner les différentes entrées et de gérer finement le volume d’écoute.

Les services de musique en ligne supportés par Yamaha MusicCast en France et intégré à l’application mobile sont Spotify et Qobuz. Les radios web sont également supportées, ainsi que les serveurs DLNA. Pour rappel, un serveur DLNA est un logiciel de partage des fichiers audio, installé sur un ordinateur (Windows, Mac OS, Linux), un NAS ou encore une Box. On peut citer Serviio ou Plex Media Server, gratuits.

Yamaha MusiCast CONTROLLER

L’association de l’application mobile Yamaha MusicCast CONTROLLER avec l’ampli Yamaha R-N602 est un jeu d’enfant

Yamaha MusicCast R-N602 : les sources possibles

MusicCast
Par le biais de l’application mobile Yamaha MusicCast CONTROLLER, on peut écouter :
– les fichiers audio d’un serveur DLNA
– les fichiers stockés dans la mémoire d’un smartphone ou d’une tablette (hors DSD)
– Spotify (service de streaming payant)
– Qobuz (service de streaming payant)
– Napster (service de streaming payant)
– Juke (service de streaming payant, non disponible en France sauf à utiliser un serveur proxy ou VPN)
– les radios web nationales et internationales (formats MP3 et AAC).

AirPlay
L’ampli peut être utilisé comme une carte son distante par les ordinateurs Apple, les iPhone, les iPod touch et les iPad. La résolution des flux audio est limitée à 16 bits / 44,1 kHz, sans aucune perte (qualité CD). Le contrôle du volume de l’ampli peut être pris en charge par l’iDevice, avec par défaut un volume maximum fixé à -20 dB. Cette limite peut être désactivée, tout autant que la gestion du volume par l’iDevice.

Yamaha MusiCast CONTROLLER

DLNA
Votre smartphone ou tablette fonctionne avec Android ? Pas de problème, Yamaha a implémenté le streaming DLNA dans le R-N602. Autrement dit, la lecture au travers du réseau domestique des fichiers audio sur l’ampli est possible, sans la moindre perte, depuis la plupart des lecteurs audio intégrés à Android (ainsi que l’application MusicCast CONTROLLER). La lecture peut être effectuée depuis un ordinateur, en utilisation un logiciel compatible DLNA (Foobar2000 avec module de sortie UPnP/DLNA, Windows Media Player, etc.).

Bluetooth
Le récepteur Bluetooth est compatible avec les protocoles de compression SBC (universel) et de qualité supérieure AAC (utilisé par les iPhone, iPod et iPad). Pour rappel, la transmission sans fil Bluetooth induit une compression du son par détérioration, ainsi il est conseillé d’utiliser la connexion WiFi (MusicCast/DLNA ou AirPlay).

Tuner FM et AM
L’ampli Yamaha R-N602 est équipé d’un tuner analogique FM et AM. L’écoute de toutes les radios analogiques est possible. Quarante stations peuvent être mémorisées, le nombre d’emplacement étant partagé avec les favoris réseau (radios web, fichiers audio sur le réseau domestique). La sensibilité du tuner nous a semblé très bonne en agglomération.

Entrées numériques
Elles sont au nombre de quatre : deux optiques Toslink et deux coaxiales RCA. Téléviseur HD, Box, décodeur TV, lecteur CD, DVD, Blu-ray sont autant de sources connectables au Yamaha R-N602. La résolution maximale supportée est 24 bits / 192 kHz, au format PCM. L’ampli n’étant pas équipé de décodeur Dolby Digital ni DTS, on prendra soin de paramétrer la sortie numérique d’un téléviseur ou d’un lecteur Blu-ray afin qu’elle diffuse le son au format numérique PCM stéréo.

Entrées analogiques
Elles sont au nombre de quatre, dont une associée à un préampli RIAA pour connecter une platine vinyle (avec cellule MM).

Yamaha MusicCast R-N602

Aux côtés du sélecteur d’enceintes, la sortie casque et l’entrée USB du Yamaha MusicCast R-N602

Entrée USB type A
Compatible iPhone et iPad, l’ampli permet l’écoute des musiques qui y sont stockées, ainsi que celle des applications iOS. La transmission des paramètres de connexion WiFi au réseau domestique peut être réalisée avec un iPhone. Les clés USB ou les baladeurs audio avec partition au format FAT16 ou FAT32 sont lus, et avec eux les fichiers audio aux formats WAV (PCM), AIFF, WMA, AAC, FLAC, ALAC et DSD (2,8 et 5,6 MHz). Les disques durs USB sont pris en charge à condition que leur consommation électrique n’excède pas 5 W.

Yamaha MusicCast R-N602 : les fonctions de confort

Speaker A+B
Deux paires d’enceintes peuvent être branchées au Yamaha R-N602 et utilisées séparément ou simultanément. On rappelera que le mode A+B implique une réduction du rendement de l’alimentation et que l’utiliser pour bi-amplifier deux enceintes (équipées de bornier de bi-amplification) a donc peu d’intérêt. Pour tirer le meilleur parti d’une paire d’enceintes, il faut utiliser le mode A ou B, tout simplement.

Yamaha MusicCast R-N602

Le variateur de loudness du Yamaha MusicCast R-N602, vraiment très pratique

Loudness variable
Depuis une poignée d’années, Yamaha propose sur ses amplis hi-fi un mode loudness dit « variable ». Pour rappel, le mode loudness, très en vogue dans les années 1970 et 80, consistait en une accentuation franche des basses et hautes fréquences afin de compenser la faible sensibilité de l’oreille à bas volume. Le loudness variable selon Yamaha fonctionne de façon inverse : les basses et hautes fréquences sont inchangées et seules les fréquences médiums sont atténuées, de façon variable donc. Au quotidien, ce loudness variable est vraiment très convaincant et pratique pour visionner des films d’actions en fin de soirée.

Volume Trim
Ce mode applique une atténuation ou un gain de -10 à +10 dB pour chaque entrée, individuellement. Pratique pour conserver un volume équivalent d’une entrée à une autre.

Initial Volume
Ce mode accessible par le biais de l’afficheur LCD et de la télécommande, permet de fixer un volume par défaut à l’allumage de l’amplificateur.

Yamaha MusicCast R-N602 : mise en oeuvre

Nous avons associé l’amplificateur Yamaha R-N602 aux enceintes Klipsch Heresy III et aux câbles Viard Audio Silver HD12. L’ampli était connecté au réseau domestique avec un câble Ethernet. Sa détection par l’application Yamaha MusicCast CONTROLLER a été immédiate, dès lors que nous avons pressé sur le bouton Connect en façade. Nous avons lors de nos tests écouté des fichiers FLAC (streaming depuis le smartphone) et DSD (depuis une clé USB). Des écoutes cinéma ont été effectuées depuis l’entrée optique de l’amplificateur.

Yamaha MusicCast R-N602

Le mode Pure Direct du Yamaha MusicCast R-N602 désactive toutes les corrections de tonalité

Yamaha MusicCast R-N602 : impressions d’écoutes

Avec presque 10 kg sur la balance, le Yamaha MusicCast R-N602 présente le ratio poids/puissance le plus intéressant de la catégorie. L’étude du poids de l’amplificateur n’est pas anodine, puisqu’elle donne un indice sur la taille du transformateur embarqué et donc des capacités de l’alimentation. Le Yamaha R-N602 est ainsi directement comparable au modèle home-cinéma 7.1 Yamaha RX-V681. Si nous évoquons l’alimentation en introduction de nos impressions d’écoutes, ce n’est pas sans raison et cet ampli se montre aussi autoritaire et nuancé qu’un bon ampli hi-fi.

Grave : rapide, sec et ample, avec des écarts dynamiques nuancés.
Médium : sans emphase mais texturé et propice à une restitution bien incarnée des voix humaines. Bas-médium plein d’informations.
Aigu : précis et doux, montant haut en fréquence

Les trois registres sont bien intégrés et nos écoutes de jazz, musique classique et pop ont toutes été satisfaisantes. Nous avons trouvé le Yamaha R-N602 polyvalent, excellent lors du visionnage de films et séries, notamment The Crown (NetFlix) dont les dialogues étaient restitués avec un réalisme saisissant.

Yamaha MusicCast R-N602 : conclusions

Nous avons aimé : la musicalité, la fonction loudness variable, les lignes et la finition, la réactivité aux commandes de l’application mobile
Nous aurions aimé : pouvoir lire les fichiers DSD de notre smartphone avec l’application Yamaha MusicCast

Le Yamaha MusicCast R-N602 n’est pas un ampli home-cinéma déguisé en ampli hi-fi. Si ses fonctions de streaming sont un atout, elles ne sont pour autant pas son seul argument, l’amplification servie par une solide alimentation étant le point fort de cet appareil. On le choisira donc pour pour ses qualités fonctionnelles et techniques, quel que soit le type de musique écouté et encore plus si l’on envisage de lui confier la reproduction du son d’un téléviseur HD ou d’un lecteur Blu-ray. C’est un ampli facile à vivre, aux petits soins pour les oreilles de son auditeur. Nous l’avons trouvé bien assorti aux enceintes Klipsch Heresy III et il pourra sans mal, avec ses 2×80 Watts, alimenter des colonnes exigeantes (JBL ES80Elipson Prestige Facet 14FKlipsch RP-260F, B&W 684 S2 par exemple), et, évidemment, les enceintes compactes (Q Acoustics 3020Dali Zensor 3Focal Aria 906 en tête).

Cet article est aussi disponible en : Anglais

About the author

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

123 Comments

  • Bonjour, cela fait plusieurs fois que je lis les commentaires sur sur site et je me décide à poser une question concernant mon amplificateur r n602: Voila, est _il possible d’y associer une enceinte sans fil de chez yamaha ? pour mettre dans une autre pièce cette enceinte devant bien sur être « commandée » par l’ampli
    Merci par avance de votre réponse, cordialement

    • Cet appareil possède la fonctionnalité Yamaha Musicast et peut donc être relié à l’écosystème multiroom créé par l’ensemble des appareils Yamaha compatibles, en particulier à des enceintes sans fil possédant la même fonctionnalité. Mais il faut bien avoir à l’esprit que dans cette configuration c’est l’ampli intégré aux enceintes qui produira le son que vous entendrez, et non le rn-602 qui servira tout au plus de passerelle entre les sources qui lui seraient connectées (télé, lecteur cd…) et les enceintes. Le pilotage de l’ensemble s’effectuera via l’appli Musicast sur tablette ou smartphone.

      • Merci de la rapidité de la réponse, ce qui m’intéressait c’est cette fonction passerelle. Le modele Station YAMAHA MusicCast WX010 pourrait-il convenir ? merci d’avance.

  • Je cherche un nouvelle ampli pour remplacer un JVC AX-311. J’ai des Cerwin Vega M-1 2x150w en 8 ohms. Le JVC à un problème avec le potard, il y a du parasite quand je veut régler le volume. Je cherche aussi la connectivité de nos jours. Ce que je me pose comme question. Est-ce possible avec les logiciels comme Spotify ou un logiciel de fichiers audio ou via un pc, macbook, tablette, d’utiliser l’ampli sans obligatoirement passer par l’application Musicast ? Comme je ne souhaite pas l’utiliser, ça fait gadget pour moi et me rajoute un intermédiaire dans mon chemin de lecture audio.

  • Bonjour
    Tout d abord merci pour votre article
    Je possède un lecteur CD Advance Technologie et des enceintes Antal Es. Mon ampli Atoll IN80 vient de me lâcher, on me propose ce Yamaha, mais j’ai peur de perdre en chaleur au niveau du son. Qu en pensez vous ?

  • Bonjour,

    J’ai fait l’acquisition de cet ampli. Il est associé à une paire de Kef 104. Mon problème est que je dois monter le volume a plus de la moitié pour commencer a entendre quelquechose… Je precise que cela fait la meme chose avec toutes les sources (CD, radio, NAS, platine). Les enceintes ne sont pas toutes jeunes mais en bon état. Une idée si c’est normal ou pas ?

    • Si un autre ampli est branché sur les mêmes enceintes veillez à ce qu’il soit éteint quand vous les utilisez avec le Yamaha.
      Sinon prenez des Klipsch si vous changez d’enceintes un de ces jours car leur sensibilité est en général très élevée et vous avez un son fort avec peu de puissance.

      • Merci pour votre réponse. Auncun autre ampli n’est branché dessus et je ne comptais pas changer d’enceintes.
        Pensez-vous que cela est normal ou y a t il un probleme quelque part ?

          • On peut lire dans les spécifications : Amplifier Requirements: 15-50 watts per channel into 8 ohms. Le RN602 répond largement à cette exigence donc le problème est ailleurs. Si vous avez la possibilité, testez l’ampli avec d’autres enceintes et les enceintes avec un autre ampli. Sinon testez aussi l’ampli avec un casque ou des écouteurs pour voir si tout est ok.
            Sinon vous avez 2 paires de borniers sur le RN602, A et B. Assurez-vous que vos enceintes sont toutes les 2 branchées sur la même ligne (A ou B, mais pas de branchements croisés). Si vous les avez branchées sur les borniers A (ligne du haut, à gauche comme à droite), essayez alors les borniers B (tous les branchements sur la ligne du bas) pour voir si c’est toujours pareil.

Répondre à Fab Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.