Salon Sound Days #7 : les nouveaux amplis hi-fi, home-cinéma, TV et barres de son 2019

0
2974

Outre les dernières générations de platines vinyle, baladeurs audiophiles, casques, écouteurs, enceintes Bluetooth et systèmes multiroom, cette septième édition des Sound Days des 18 et 19 mai derniers au Carreau du Temple à Paris était également l’occasion de venir découvrir quelques TV, barres de son, amplis hi-fi et systèmes home-cinéma récemment sortis. Voici quelques-unes de ces nouveautés et modèles incontournables que vous pouviez découvrir et écouter lors de ce salon.

Le salon des Sound Days était l’occasion de venir découvrir quelques TV, barres de son, amplis hi-fi et systèmes home-cinéma récemment sortis.

Salon Sound Days #7 : home-cinéma, TV et barres de son

Cette année, le fabricant américain McIntosh était très présent sur le marché de la hi-fi tout-en-un, notamment avec la platine vinyle McIntosh MTI100 que nous avons présentée dans la première rétrospective des Sound Days, mais également avec la barre de son McIntosh RS200 sortie plus récemment. Avec un design inimitable et les fameux VU-mètre McIntosh, ce modèle est à la fois une enceinte connectée, une barre de son et une enceinte multiroom. Compatible multiroom DTS Play-Fi et AirPlay 2, dotée d’une connectivité WiFi (DLNA) et Bluetooth, la barre de son McIntosh RS200 est équipée d’une prise HDMI ARC, d’une entrée optique et d’un port USB pour l’utiliser comme DAC USB avec un ordinateur. Elle dispose d’une amplification généreuse qui totalise 650 watts de puissance pour alimenter 8 haut-parleurs.

Très présent sur le salon avec ses casques et enceintes Bluetooth, JBL présentait également aux visiteurs ses différentes barres de son, de la plus petite JBL Bar Studio, en passant par les barres avec caisson de basses sans fil JBL Bar 2.1, JBL Bar 3.1, pour terminer avec la JBL Bar 5.1, le modèle le plus évolué de la marque. Celle-ci dispose en effet d’une puissance totale de 510 watts et de deux enceintes surround sans fil détachables pour constituer un véritable système home-cinéma sans fil.

JBL présentait ses quatre barres de son avec caisson de basses sans fil.

JBL n’était pas le seul à proposer un système home-cinéma sans fil, puisque le fabricant américain Harman Kardon était lui aussi présent avec sa toute nouvelle gamme Citation qui permet en associant la barre de son Citation BAR aux enceintes surround Citation Surround, au caisson de basses Citation SUB, ainsi qu’aux enceintes colonne Citation Tower, de constituer un puissant home-cinéma 5.1. Le grand avantage par rapport à JBL est que chaque enceinte est alimentée sur le secteur et non sur batterie.

Comme mentionné dans notre précédente rétrospective des Sound Days, B&W présentait sa nouvelle gamme multiroom B&W Formation qui se compose entre autres de la barre de son B&W Formation Bar. Celle-ci est compatible Spotify Connect, Roon, AirPlay 2, Bluetooth aptX HD, Dolby Digital et autorise une transmission sans fil des flux audio en haute résolution jusqu’en 24 bits / 96 kHz. Elle embarque un total de 9 haut-parleurs répartis sur trois voies. Cet ensemble est alimenté par 6 amplificateurs de 40 watts, lui conférant une puissance totale de 240 watts et une réponse en fréquence de 40 Hz à 28 kHz. Elle était ici couplée au caisson de basses sans fil B&W Formation Bass.

La barre de son B&W Formation Bar embarque un total de 9 haut-parleurs répartis sur trois voies.

Le fabricant britannique Naim faisait écouter le concert de David Gilmour à Pompéi sur sa toute nouvelle enceinte connectée Naim Mu-so 2. Celle-ci reprend les codes de la première Naim Mu-so sortie en 2014, tout en apportant les dernières technologies de streaming, ainsi que 6 nouveaux haut-parleurs améliorés et optimisés dans le cadre d’un projet de développement commun entre les départements de R&D Naim et Focal. Ces derniers sont toujours alimentés par 6 modules de 75 watts chacun, conférant à la Mu-so 2 une puissance totale de 450 watts. Côté connectivité, elle est compatible WiFi, Tidal, Spotify Connect, Chromecast Built-in, Bluetooth et AirPlay 2 pour facilement diffuser de la musique et l’insérer dans un groupe d’enceintes multiroom. Elle comprend également de nombreuses entrées physiques : HDMI ARC, mini-jack 3,5 mm, numérique optique, USB type A et RJ-45. Enfin, elle peut être facilement contrôlée depuis son interface tactile implantée sur sa face supérieure. Celle-ci dispose d’un capteur de proximité, qui active l’affichage lorsqu’on approche la main, et possède désormais 15 commandes. Une application Naim pour iOS et Android est également disponible pour la piloter, smartphone ou tablette en main.

Salon Sound Days #7 : TV, amplis hi-fi et home-cinéma

Sony mettait en avant les capacités multiroom de son ampli home-cinéma Sony STR-DN1080. Celui-ci était associé au nouveau téléviseur Sony KD-55AG9 qui se chargeait alors de restituer la voie centrale grâce à son système audio Acoustic Surface. Le reste de l’installation comprenait une paire d’enceintes Jamo S 807 pour les voies frontales et une paire de Jamo S 801 pour les surround. Toujours sur le stand de Sony, nous avons pu découvrir de nombreux autres téléviseurs, notamment le Sony KD-55XG9505BAEP doté d’une dalle rétro-éclairage Full Array LED compatible UHD 4K, HDR 10, HLG et Dolby Vision. Le fabricant nippon nous a également fait l’honneur de présenter pour la première fois en France le ZG9, son tout premier téléviseur UHD 8K. Celui-ci dispose d’une dalle LCD Full LED compatible HDR. Il fonctionne sous Android TV et intègre les dernières technologies de la marque, notamment un nouvel algorithme d’upscaling 8K, une calibration dédiée à Netflix et un mode Imax Enhanced.

Sur le stand de Marantz, nous avons pu découvrir le Marantz NR-1510, le prochain amplificateur home-cinéma de la marque et successeur des Marantz NR-1509 et Marantz NR-1609. Ce nouveau modèle 7.2 canaux de 50 watts RMS sous 8 ohms par canal reprend les grandes lignes de ses prédécesseurs, à savoir une compatibilité AirPlay 2, DSD, DLNA, WiFi, Spotify Connect et Hi-Res Audio. Il s’en distingue en revanche par l’intégration d’une sortie eARC et d’une compatibilité avec les assistants vocaux Siri et Google Assistant, en plus d’Amazon Alexa. La marque présentait également l’ampli DAC Marantz HD-AMP1, ainsi que le nouveau Marantz Melody X M-CR612 qui nous avait particulièrement séduit lors de notre test avec les enceintes colonne Elipson Prestige Facet 34F.

NAD, autre grande marque de systèmes Hi-Fi avait pris soin de mettre en avant son dernier amplificateur stéréo connecté, le NAD M10 que nous avons récemment testé. Doté d’un grand écran tactile, il peut lire les musiques partagées sur le réseau local et accéder aux principaux services de musique en ligne, et peut même être contrôlé vocalement via Amazon Alexa ou Siri. Il dispose d’une généreuse amplification développant 2×100 W sous 4 ou 8 ohms et d’un DAC haut de gamme ESS Sabre 32 bits / 384 kHz compatible avec les formats MP3, AAC, WMA, OGG, WMA-L, ALAC et OPUS, ainsi que les formats audio haute résolution MQA, DSD, FLAC, WAV et AIFF.

Cayin, acteur majeur sur le marché des électroniques à tubes présentait quant à lui quelques-uns de ses amplis, notamment le Cayin CS-55A EL34, un modèle de 2×40 watts équipé d’un DAC USB 32 bits / 384 kHz. L’ampli casque Cayin HA-1A MK2 était aussi disponible à l’écoute avec les casques Meze Empyrean et Focal Elegia avec le lecteur réseau Cayin IDAP-6 comme source. Au coeur de son stand, Cayin exposait fièrement l’ampli Cayin A-845 Pro 25e Anniversaire, un modèle d’exception limité à seulement 250 exemplaires et mettant en oeuvre des paires de tubes 6SL7 et 6SN7 pour la section préamplification, associés à des tubes 300B (1540 DIP) pour piloter les tubes de puissance 845 de l’étage de sortie.

McIntosh était lui aussi présent sur le marché des amplis à tubes avec son amplificateur hybride McIntosh MA252. La section préamplification est ainsi confiée à des tubes électroniques 12AX7a et 12AT7 réalisés par McIntosh, tandis que la section de puissance intègre des transistors directement couplés. Cette configuration lui permet de délivrer 2×100 watts sous 8 ohms et 2×160 watts sous 4 ohms. Le test de cet amplificateur est disponible ici.

L’ampli McIntosh MA252 est un modèle hybride équipé de tubes électroniques 12AX7a et 12AT7 pour la section pré-amplification.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.