Comparatif des casques Focal Elegia, Focal Celestee et Focal Stellia

3
6280

La gamme de casques hi-fi fermés Focal s’est enrichie récemment avec le modèle Focal Celestee, de type circumaural qui prend place entre le Focal Elegia et le Focal Stellia. Le Focal Celestee adopte les mêmes transducteurs de 40 mm à dôme M en aluminium et magnésium que le Elegia et reprend l’esthétique du Stellia avec comme lui une finition cuir, ici de couleur bleu marine (Navy Blue) rehaussée d’éléments métalliques cuivrés. 

Nous avons pu tester séparément chacun de ces trois casques sur ce blog lors de leur sortie respective, et l’arrivée du nouveau Celestee était pour nous l’occasion de les réunir afin de réaliser une écoute comparative.

Disposer de ces trois superbes casques Focal pendant une semaine nous a permis de mieux cerner leur caractère et de comparer leurs qualités musicales. 

Lors de ce test nous avons alimenté ces trois casques avec le baladeur audiophile Astell & Kern Kann Alpha pour écouter des fichiers audio Hi-Res ainsi que nos playlists sur Qobuz. 

Nous avons également exploité un ampli casque Lehmann Audio Linear auquel nous avons relié un DAC audio USB pour lire nos playlists Qobuz depuis l’application Audirvana sur PC.

Casque Focal Elegia

Actuellement commercialisé en exclusivité sur Son-Vidéo.com dans sa version Focal Elegia SV 20 ans célébrant le vingtième anniversaire du site, l’Elegia constitue le ticket d’entrée dans l’univers des casques hi-fi Focal (499 €). Il embarque un transducteur de 40 mm de diamètre en alliage d’aluminium et magnésium à profil en M. Il présente une sensibilité de 105 dB et couvre une plage de fréquences comprise entre 5 Hz et 23 kHz. 

L’esthétique du casque Focal Elegia est la plus sobre des trois. Les coques sont en aluminium et la face inférieure du bandeau comme les coussinets adoptent un revêtement en microfibre tandis que le cuir est omniprésent sur le Focal Celestee et le Focal Stellia.

Le casque Focal Elegia se caractérise à la fois par sa neutralité, sa précision et sa très grande clarté, ainsi que par une spatialisation et une aération peu communes sur un casque fermé. 

Très transparent dans sa reproduction à la manière d’un casque de monitoring studio, il se montre équilibré et particulièrement juste sur les registres médium et aigu, ce qui le rend très appréciable sur les enregistrements acoustiques. On est ici bien loin de la tendance actuelle à l’accentuation plus ou moins marquée du registre grave. Au point que ce trait de caractère lui a beaucoup été reproché depuis sa sortie. 

La réponse dans le grave du Focal Elegia n’est pourtant pas ridicule, loin s’en faut, à condition de l’alimenter avec une amplification suffisamment solide. La majorité des smartphones et certains baladeurs peuvent en effet se révéler un peu justes pour obtenir un grave satisfaisant avec ce casque. 

Alimenté par un baladeur audiophile doté d’une solide amplification comme le Astell&Kern Kann Alpha ou par un ampli casque puissant, le casque Focal Elegia nous a séduit par la richesse de son médium et le délié de ses hautes fréquences. Le grave est nuancé et profond, quoiqu’un peu en retrait par rapport aux canons actuels.

Mais avec un ampli casque ou un baladeur pourvu d’une amplification efficace dès les premiers watts, les basses sont énergiques, assez profondes et bien définies. Ceux qui privilégient une écoute parfaitement neutre trouveront qu’elles sont simplement à leur place. Mais elles peuvent effectivement sembler en retrait à tous ceux qui aiment profiter de basses très impactantes.

Casque Focal Celestee

Par rapport au Focal Elegia, le casque Focal Celestee (999 €) semble vouloir “corriger le tir” en ce qui concerne les basses fréquences. Bien qu’il soit équipé des mêmes transducteurs en alliage d’aluminium et magnésium que le Focal Elegia, les ingénieurs Focal ont ainsi réussi à optimiser sa courbe de réponse afin qu’il soit plus expressif dans le grave. Ce résultat a été obtenu en travaillant à la fois sur les transducteurs et les coques du casque mais aussi sur l’isolation acoustique procurée par les coussinets d’oreillettes en cuir, plus efficaces sur ce point.

Le casque Focal Celestee est à nos yeux le plus beau des trois. La finition Navy Blue (qui semble fortement inspirée de la couleur de l’année 2020 – PANTONE 19-4052) est à la fois classe et discrète, plus facile à porter que la finition Cognac du Stellia et bien mise en valeur par les quelques touches de métal cuivré sur les coques et l’arceau. Les coussinets en cuir sont particulièrement confortables.

Le casque Focal Celestee propose donc un rendu sonore plus riche et plus “intense” dans le bas du spectre tout en conservant un bon équilibre global. À l’écoute, le grave est bien présent avec plus de poids et d’impact que sur l’Elegia, grâce aux quelques dB gagnés dès les premières octaves et surtout entre 60 et 150 Hz. Les basses ont du corps et restent cependant parfaitement tenues et très réactives. 

Le registre médium demeure bien incarné, même si le bas médium nous a semblé légèrement en retrait par rapport à celui de l’Elegia. Les plus hautes fréquences sont bien ciselées tout en sonnant de manière un peu plus douce, toujours en comparaison avec l’Elegia.

Des basses plus intenses sans trop perdre en présence dans le médium ni en définition dans les hautes fréquences : le pari est réussi pour le Focal Celestee qui parvient à dynamiser l’écoute de manière efficace par rapport à l’Elegia.

En termes d’aération et de spatialisation, le Focal Elegia et le Focal Celestee font quasiment jeu égal en déployant le son au-delà des limites des oreillettes, même si le premier nous a semblé offrir à la scène sonore une amplitude très légèrement supérieure.

Casque Focal Stellia

Le casque Focal Stellia (2990 €) est considéré par beaucoup comme l’un des meilleurs casques hi-fi fermés du marché. S’il séduit au premier regard par son esthétique soignée et ses matériaux haut de gamme, il finit de convaincre l’auditeur par son confort d’utilisation et surtout par ses qualités acoustiques.

Aluminium et cuir finition brun et Cognac confèrent au casque Focal Stellia une esthétique inimitable, incarnation du luxe à la française au service d’un confort d’utilisation sans faille. Le son est à la hauteur avec une exceptionnelle capacité à plonger l’auditeur au cœur de la musique grâce aux transducteurs en Béryllium : richesse sonore, capacité d’analyse, équilibre et énergie sont au rendez-vous. 

À la différence du Focal Elegia et du Focal Celestee dont les transducteurs sont en alliage d’aluminium et magnésium, ceux du Focal Stellia sont en Béryllium pur. Ce matériau utilisé à l’origine par Focal pour réaliser les tweeters des enceintes Focal Utopia, Focal Electra et Focal Kanta, est également employé par le fabricant français pour réaliser les transducteurs du casque Focal Utopia.

Le Béryllium est un métal ultra-rigide mais extrêmement léger qui permet d’une part de monter très haut en fréquence (40 kHz pour le Focal Stellia) et offre d’autre part une excellente réponse impulsionnelle jusque dans les très basses fréquences, sans distorsion. 

Bien qu’il présente une faible impédance (35 ohms) et une sensibilité élevée (106 dB/1 mW) permettant de l’utiliser avec un smartphone, le casque Focal Stellia gagne à être alimenté par un baladeur audiophile puissant (ici le Astell&Kern Kann Alpha) ou un ampli casque disposant d’une bonne capacité en courant dès les premiers watts. Il offre alors davantage de relief et de matière à l’écoute.

Le Focal Stellia se caractérise par son équilibre global et son timbrage d’une grande justesse qui assurent à l’écoute un son très naturel et réaliste. Le grave est profond, parfaitement tenu et présente un très bel impact. Le Focal Stellia offre sur ce registre plus de présence et d’intensité que le Celestee, avec une courbe de réponse au profil similaire mais présentant quelques dB de plus entre 20 et 200 Hz. Le bas médium est par ailleurs mieux mis en valeur, plus incarné, plus proche de ce que propose l’Elegia avec une courbe de réponse offrant également plusieurs dB de plus entre 200 Hz et 400 Hz avant de rejoindre celle du Celestee. 

Le Stellia réalise en quelque sorte la synthèse du grave énergique et impactant du Celestee avec le bas médium riche et incarné du Elegia. Quant aux plus hautes fréquences, très incisives et bien ciselées, elles nous ont semblé plus détaillées et plus précises que sur le Celestee et l’Elegia, sans souffrir toutefois d’une brillance excessive. 

L’aération et la spatialisation de la scène sonore sont remarquables pour un casque fermé, avec encore plus d’amplitude que sur le Celestee et l’Elegia, aussi bien en largeur qu’en profondeur. 

Conclusion

Ce test comparatif des casques Focal Elegia, Focal Celestee et Focal Stellia nous a permis de bien cerner leur caractère. Bien que les différences à l’écoute entre ces trois casques Focal ne soient pas fondamentales (ils ne présentent pas des caractères diamétralement opposés), elles offrent néanmoins à chacun d’eux une signature sonore qui lui est propre.

Focal Elegia 

Extrêmement transparent, plutôt analytique, le Focal Elegia présente un caractère neutre et droit. Il excelle notamment dans le registre médium qui bénéficie d’une excellente définition et révèle une belle incarnation, avec beaucoup de matière. Les hautes fréquences sont précises et bien ciselées. Légèrement en retrait, le grave est cependant réactif et nuancé même s’il manque d’impact et de poids. Ce trait de caractère peut cependant être corrigé à l’égalisation.

Le Focal Elegia est particulièrement à l’aise sur les enregistrements acoustiques, les prestations vocales, le jazz et le classique (petites et grandes formations).

Focal Celestee

Le Focal Celestee offre plus de présence dans le grave qui est toujours aussi réactif et bien tenu mais plus intense que sur son “petit” frère dont il comble ici les lacunes. Le bas médium est par contre un peu en retrait par rapport à l’Elegia et au Stellia, et peut sembler parfois un peu “voilé” en comparaison. Les hautes fréquences demeurent claires et précises. 

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/article/focal/FOCACELESTEE/celestee_600ee5fcd8787_900.jpg
Le Focal Celestee est très à l’aise sur le rock et l’électro avec des basses énergiques qui suivent parfaitement la cadence. Moins analytique que l’Elegia, il pardonne plus volontiers les enregistrements de qualité moyenne.

Focal Stellia 

Le Focal Stellia réunit le meilleur de ces deux casques avec des basses encore plus présentes et plus impactantes que le Celestee tout en offrant une très grande richesse dans le médium et une exceptionnelle clarté dans les plus hautes fréquences. Le tout avec naturel, réalisme et décontraction, sans jamais fatiguer l’auditeur. C’est de loin notre préféré !

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/article/focal/FOCASTELLIA/stellia_5c5aed026e0f4_1200.jpg
Le Focal Stellia est à l’aise dans tous les registres et se montre toujours à la hauteur, que ce soit sur de petites formations de jazz ou sur un live acoustique, sur des partitions orchestrales ou encore sur de la musique électronique ou même du rock agressif.

3 COMMENTAIRES

  1. Bonjour. Je vous remercie pour votre article.
    Je possède actuellement un Meze 99 que Julia écrit un smartphone et un Fiio X5. J’aimerais savoir j’ai un réel intérêt qualitatif à acheter le Focal Elegia ?

    Cordialement.

    • Bonjour Sébastien,
      Ce sont deux casques qui présentent un caractère assez différent.
      Le Meze 99 est assez rond et flatteur dans le grave qui est profond mais pas toujours très « net » (ça déborde un peu à mon goût). Il est plus mesuré et moins précis dans le médium et les hautes fréquences qui sont assez ciselées mais par forcément très détaillées. Il pardonne facilement les enregistrements moyens à médiocres, sans en accentuer les défauts.
      Le Focal Elegia est plus « droit », avec une signature sonore typée monitoring. Le grave est moins impressionnant mais mieux tenu, très énergique, le registre médium plus riche et moins timide et les hautes fréquences plus lumineuses. Il est capable de sublimer les meilleurs enregistrements avec une multitude de détails et beaucoup de nuances. Par contre, les mauvais enregistrements passent moins bien avec ce casque. Il faut soigner la source…
      Le FiiO X5 est bien adapté pour alimenter le Focal. Avec les fichiers audio Hi-Res et un abonnement Qobuz, par exemple, vous allez vous régaler !

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.