Comparatif des meilleures enceintes bibliothèques 2021

10
47151

Les enceintes bibliothèques également appelées enceintes compactes sont idéales pour profiter d’une écoute de qualité, tout en minimisant l’encombrement. Ces enceintes peuvent souvent être posées sur un meuble, une étagère, dans une bibliothèque ou encore sur des pieds dédiés ou des supports muraux, facilitant ainsi leur intégration dans tout intérieur. 

Il existe de nombreux modèles d’enceintes compactes et il est parfois compliqué de déterminer quelle paire correspond le mieux à ses goûts musicaux, à sa pièce d’écoute ou encore à son amplificateur. Quelles sont les caractéristiques indispensables que doit posséder une enceinte bibliothèque ? Une enceinte passive est-elle meilleure qu’une enceinte connectée ? Nous allons, dans ce guide et comparatif des meilleures enceintes bibliothèques 2021, vous donner tous les éléments indispensables pour choisir une enceinte adaptée à vos besoins. 

Il existe d’innombrables modèles d’enceintes bibliothèques de marques, de tailles et de performances différentes. Découvrez comment choisir le modèle qui vous convient le mieux.

Enceinte bibliothèque ou colonne ? 

Bien plus qu’un choix effectué en faveur de la compacité, les enceintes bibliothèques présentent des avantages intéressants par rapport aux enceintes colonne. Leur prix est souvent plus faible que le modèle de la même gamme en version colonne. Pour sonoriser une pièce de dimensions réduites ou pour une écoute de proximité, le format compact des enceintes bibliothèque reste idéal et offre une restitution plus cohérente qu’un modèle colonne qui nécessite beaucoup plus d’espace pour s’exprimer. 

Proposée à 149 € la paire, l’enceinte Eltax Monitor III est un Best-Seller incontournable, idéal pour une écoute de proximité dans un bureau, une chambre ou un petit salon.

De plus, comme le coffret de l’enceinte est réduit, le risque de coloration ou d’altération du son est beaucoup moins important. De ce fait, les modèles compacts offrent un son plus percutant, plus actif avec une foule de détails. Ce type d’enceinte est capable de marier rythme et précision de manière surprenante et peut même fournir une meilleure image sonore dans une pièce de taille modeste si on les compare à leurs homologues de type colonne.

Charge bass-reflex ou close ? 

Certaines enceintes compactes adoptent une charge close, avec un coffret entièrement hermétique, tandis que d’autres disposent d’un coffret ouvert par un évent. Cette seconde méthode appelée charge bass-reflex étend la réponse de l’enceinte dans le grave. Le plus souvent, cet évent est de type circulaire et prend place à l’arrière de l’enceinte. Dans ce cas, il est préférable de laisser un espace de quelques dizaines de centimètres entre l’enceinte et le mur arrière, sauf si vous souhaitez amplifier artificiellement le niveau de grave. Par conséquent, si l’enceinte doit être placée sur une étagère ou dans une bibliothèque, il est préférable de choisir une enceinte compacte avec un évent situé en face avant comme la Focal Chorus 706, la Klipsch RB-81 MKII et la Davis Acoustics Mia 30

Grâce à son évent débouchant sur la face avant, l’enceinte Focal Chorus 706 trouve plus facilement sa place sur une étagère ou dans une bibliothèque.

Le nombre de haut-parleurs 

Contrairement aux enceintes colonne qui embarquent souvent de nombreux haut-parleurs, les enceintes bibliothèques se contentent le plus souvent de deux haut-parleurs : un médium/grave et un tweeter. Sur certaines enceintes comme les Fyne Audio F500 et les KEF LS50 Meta, le tweeter est directement implanté au centre du haut-parleur médium/grave. C’est ce que l’on appelle un haut-parleur coaxial. Outre un gain de place supplémentaire, cette configuration optimise la phase en s’assurant que les différentes fréquences soient diffusées à partir du même point et soient ainsi mieux perçues par l’auditeur. Quelques rares fabricants, Cabasse en tête, exploitent cette technologie pour réaliser des enceintes bibliothèques trois voies, avec l’implantation d’un haut-parleur de grave et d’un haut-parleur médium/tweeter coaxial. Cela est notamment le cas des enceintes Cabasse MC170 Antigua et Cabasse MC40 Minorca

L’enceinte bibliothèque KEF LS50 Meta exploite un unique haut-parleur coaxial avec une membrane médium-grave de 130 cm intégrant en son centre le tweeter. Il en résulte une phase optimisée et une meilleure perception des différentes fréquences. 

Le design des enceintes bibliothèques

Outre les performances acoustiques, le design doit également être pris en considération pour choisir vos enceintes bibliothèque. Ces dernières étant destinées à prendre place dans le salon, la chambre ou le bureau, il est nécessaire qu’elles se dissimulent ou s’accordent parfaitement avec le mobilier. Certains fabricants innovent ainsi en proposant des modèles aux formes plus raffinées et plus discrètes que les modèles habituels. Cela est notamment le cas de la marque française Elipson qui propose les enceintes sphériques Elipson Planet L et Elipson Planet M. Cette forme atypique présente de plus l’avantage d’éliminer l’onde arrière pour une restitution plus naturelle et précise. 

La conception circulaire des Elipson Planet L contribue au raffinement et à la musicalité des enceintes tout en offrant une ligne séduisante digne d’un intérieur design. 

Les choix techniques effectués par les fabricants pour concevoir les haut-parleurs contribuent également souvent au design final des enceintes. C’est par exemple le cas de Klipsch et ses haut-parleurs couleur cuivre, de Dali et ses haut-parleurs en fibres de cellulose bordeaux ou encore de Davis Acoustics avec ses haut-parleurs en fibres de verre jaune.. 

Quel amplificateur associer à vos enceintes ?

Dans les caractéristiques techniques, de nombreux fabricants indiquent la puissance d’amplification recommandée pour l’enceinte bibliothèque afin de faciliter le choix de l’amplificateur. La puissance de l’ampli se doit d’être en adéquation avec les valeurs préconisées pour les enceintes, voire un peu supérieure. Pour de nombreuses raisons techniques, il est en effet préférable d’opter pour un ampli légèrement plus puissant que les enceintes, car il n’y aura pas besoin de le pousser dans ses retranchements pour profiter d’un niveau d’écoute convenable. Cette préconisation reste valable qu’il s’agisse d’un ampli hi-fi stéréo, d’un ampli WiFi/Bluetooth, d’un ampli DAC, d’un ampli-tuner, d’un ampli à tubes, d’un ampli home-cinéma ou d’un ampli de puissance

Avec une puissance de 2 x 100 watts sous 8 ohms, l’ampli Yamaha MusicCast R-N803D est en mesure d’alimenter efficacement la majorité des enceintes bibliothèques du marché.

Il faut également prendre garde à ce que l’impédance des enceintes soit compatible avec les caractéristiques de l’ampli. Des enceintes à l’impédance plus faible que celle pour laquelle l’ampli est prévu risquent de le faire surchauffer.

Les enceintes bibliothèques connectées 

Les enceintes compactes connectées constituent une alternative sérieuse pour profiter d’une reproduction stéréo haute fidélité avec une véritable paire d’enceintes, mais sans la contrainte de multiples appareils et de câbles pour les relier entre eux. Longtemps considérées comme un rêve inaccessible, les enceintes sans fil hi-fi s’invitent désormais dans nos salons, portées par l’explosion de la musique dématérialisée et le streaming. On peut désormais profiter facilement de ses titres stockés sur un smartphone, partagés sur le réseau (DLNA) ou encore lus à partir des services de musique en ligne. Ce domaine est en plein essor depuis quelques années, avec des modèles toujours plus performants comme les Klipsch The Fives Custom #2, KEF LSX Wireless, Dali Oberon 1 C, B&W Formation Duo ou encore les KEF LS50 Wireless 2, incontournables dans cette catégorie.

Les enceintes connectées KEF LS50 Wireless 2 sont parfaites pour profiter d’une reproduction stéréo haute fidélité, sans la contrainte des éléments séparés.

Les meilleures enceintes bibliothèques à moins de 500 €

Les meilleures enceintes bibliothèques entre 500 € et 1000 € 

Les meilleures enceintes bibliothèques entre 1000 € et 3000 €

Les meilleures enceintes bibliothèques à plus de 3000 € 

Les meilleures enceintes bibliothèques WiFi/Bluetooth 

Évidemment, il manque des enceintes dans ce comparatif qui est forcément incomplet. Son-Vidéo.com propose aujourd’hui un très grand nombre d’enceintes bibliothèques différentes. Il a bien fallu faire des choix. Ceux-ci sont bien entendu totalement discutables et forcément subjectifs. Pour compléter ce comparatif et trouver la paire d’enceintes qui vous fait vibrer, n’hésitez pas à vous rendre dans un de nos 16 magasins pour comparer les marques, les tailles des enceintes, mais surtout écouter chaque modèle.


10 COMMENTAIRES

  1. C’est tout sauf un comparatif …faudrait changer le titre Par…
    « Nous avons ces modèles à vous proposer » on est loin de la nouvelle revue du son, ou diapason..

  2. En bibliothèque entre 1000,00€ et 3000€, vous oubliez celle que vous ne commercialisez pas et qui font partie des meilleures, sinon la meilleure en bibliothèque  » Amphion Argos 3S »…

  3. Bonjour, je suis d’accord avec Morpheus et Json. Ce n’est pas ici qu’on trouvera les meilleures enceintes bibliothèques, certes celles proposées ici peuvent en faire partie. Mais merci quand à SonVideo.com pour les infos concernant « comment choisir ces enceintes bibliothèques ».

    • Bonjour, je suis d’accord avec Morpheus et Json. Ce n’est pas ici qu’on trouvera les meilleures enceintes bibliothèques, certes celles proposées ici peuvent en faire partie. Mais merci quand même à SonVideo.com pour les infos concernant « comment choisir ces enceintes bibliothèques ».

  4. Bonjour,je viens d’acquérir un ampli atoll in 100 signature avec Une Paire d’enceintes bibliothèque Rega kyte et franchement je ne regrette pas l’investissement de plus avec Une platine phono Rega planar 3 je me régale

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.