Test Sony XR-65A90J : TV OLED 4K HDR idéale pour le jeu vidéo et le home-cinéma

6
3350

La Sony XR-65A90J est une grande TV OLED 4K Ultra HD de 164 cm de diagonale aussi à l’aise en home-cinéma qu’en utilisation gaming. Compatible HDR-10, HLG et Dolby Vision pour profiter au maximum des images en HDR (large plage dynamique), le Sony XR-65A90J est également compatible avec les flux vidéo 4K 120 FPS sur ses deux prises HDMI 2.1 avec fonction VRR (disponible via une future mise à jour).

La TV OLED 4K Sony XR-65A90J succède au Sony KD-65AG9 de 2020 qui avait reçu un accueil enthousiaste et de nombreuses récompenses de la presse spécialisée. Elle s’en démarque par son processeur vidéo de nouvelle génération avec intelligence cognitive baptisé XR Processor, censé offrir selon le fabricant une expérience immersive et un réalisme extrême. Commercialisé à 3590 €, le téléviseur Sony XR-65A90J saura-t-il combler les attentes des amoureux de belles images et surpasser son prédécesseur ?

Imposant par sa taille (164 cm de diagonale), le Sony XR-65A90J l’est également par sa superbe qualité d’image, notamment sur les contenus 4K HDR.

Sony XR-65A90J : la marque

À ses débuts en 1946, Sony se consacre essentiellement à la réparation d’équipements électroniques avant de connaître un fort développement dans les années 50 grâce à la fabrication de transistors. L’entreprise nipponne monte alors en puissance et commercialise en 1955 le premier récepteur radio utilisant uniquement des transistors.

Sony est depuis sa création une entreprise moteur dans le domaine de l’audiovisuel et de l’électronique grand public. Parmi ses inventions majeures, le Walkman, apparu en 1979, révolutionne notre rapport à la musique et préfigure le succès des appareils nomades que nous connaissons aujourd’hui. En 1981, Sony présente le premier appareil photo numérique au monde, le Mavica (Magnetic Video camera) puis le premier caméscope en 1983 (la Betamovie, caméra portable au format Betamax). Sony est également à l’origine du disque Blu-ray en 2006.

Sony est aujourd’hui encore un acteur majeur sur le marché des électroniques audio et vidéo, à la fois pour les professionnels et le grand public, dont l’expertise couvre de multiples domaines, notamment les téléviseurs (TV OLED, TV UHD 4K et TV UHD 8K) et la vidéoprojection (vidéoprojecteurs UHD 4K, vidéoprojecteurs ultra courte focale et vidéoprojecteurs HD).

Il faut savoir également que Sony est incontournable dans le secteur du cinéma que l’enseigne maîtrise d’un bout à l’autre de la chaîne de production, depuis la captation d’images jusqu’à leur diffusion en salle et à domicile. De nombreux écrans de monitoring Sony servent à l’étalonnage des films dans les studios de production de la marque. Le fabricant exploite ainsi cette expertise pour développer des téléviseurs offrant de très hautes performances et une qualité d’image sans faille, à l’instar du Sony XR-65A90J de ce test. 

Grâce à sa branche Sony Pictures Entertainment et ses filiales Columbia Pictures et Tri-Star Entertainment qui produisent et distribuent chaque année de nombreux films à succès, le fabricant est en mesure de proposer par ailleurs une offre de streaming maison baptisée Bravia Core sur les téléviseurs 2021 dotés de la technologie XR Processor, dont le Sony XR-65A90J.

Sony XR-65A90J : packaging & accessoires

La grande TV Sony XR-65A90J est livrée dans un imposant carton mesurant quasiment 1,6 m de longueur et presque 1 m de hauteur pour un poids de 34 kg. À réception, il est impératif d’être deux personnes pour sa manutention tant il est imposant et peu aisé à manipuler seul.

À l’intérieur, la dalle OLED, les pieds du téléviseur et leur visserie ainsi que la télécommande et la documentation sont méticuleusement calés dans des blocs de polystyrène. L’emballage est robuste et protège très efficacement la TV.

Le téléviseur Sony XR-65A90J est livré avec une paire de pieds et les vis pour les monter, une télécommande rétro éclairée, un câble d’alimentation et un guide de démarrage rapide.

Contenu de la boîte

  • TV
  • Cordon d’alimentation secteur
  • Guide d’installation rapide
  • Instructions d’utilisation
  • Pieds + visserie
  • Télécommande vocale rétroéclairée
  • Piles pour la télécommande

Sony XR-65A90J : présentation

La TV Sony XR-65A90J adopte une dalle OLED de 164 cm de diagonale compatible HDR10 et Dolby Vision dont le pic de luminosité a été optimisé pour profiter idéalement des images à large plage dynamique, notamment dans les hautes lumières. L’autre nouveauté de ce téléviseur OLED Sony XR-65A90J réside dans son processeur à intelligence cognitive baptisé Cognitive Processor XR. Celui-ci est capable d’analyser non plus individuellement mais simultanément les différents éléments qui composent l’image, à la manière du cerveau humain, pour les traiter en combinaison les uns avec les autres et reproduire une image ultra réaliste. Pour offrir aux spectateurs une qualité de son à la hauteur de l’image affichée par sa dalle OLED, la section audio de cette TV Sony 2021 bénéficie de la technologie sonore Acoustic Surface Audio+. Celle-ci exploite la dalle entière du téléviseur comme une membrane de haut-parleur. Le son sort littéralement de l’écran, ce qui confère aux programmes visionnés un réalisme incomparable. 

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/article/sony/SONYXR65A90J/xr-65a90j_604f0adaa8ea4_900.jpg
La gamme OLED A90J dont fait partie le Sony XR-65A90J se situe au sommet de l’offre de TV 4K HDR proposée par Sony en 2021.

Ce grand téléviseur Sony XR-65A90J profite de la toute nouvelle interface Google TV qui lui permet d’accéder à tous les principaux services de streaming comme Netflix, Disney+ et Prime Video une fois leur application respective téléchargée. Il intègre nativement Google Assistant et peut donc être piloté à la voix. Enfin, la TV Sony XR-65A90J est éligible à l’offre Bravia Core, une plateforme de streaming signée Sony Pictures en partenariat avec IMAX et DTS. Bravia Core est directement intégré au téléviseur et donne accès à plus de 300 films issus du catalogue Sony Pictures, incluant des productions Columbia Pictures et Tri-Star Entertainment.

Enfin côté design, le Sony XR-65A90J adopte deux pieds très discrets qui peuvent être montés de deux façons différentes, dont un mode spécifique qui rehausse l’écran pour placer facilement une barre de son en-dessous.

Sony XR-65A90J : spécifications clés

Image

  • Taille de l’écran (diagonale) : 164 cm / 65″
  • Type d’écran : OLED
  • Résolution de l’écran (H x V, pixels) : 3 840 x 2 160
  • Compatibilité HDR (plage dynamique élevée) : HDR10, HLG, Dolby Vision
  • Processeur d’image : Cognitive Processor XR
  • Signaux vidéo pris en charge (Signal HDMI) : 4096 x 2160p (24, 50, 60 Hz), 3840 x 2160p (24, 25, 30, 50, 60, 100, 120 Hz), 1080p (30, 50, 60, 100, 120 Hz), 1080/24p, 1080i (50, 60 Hz), 720p (30, 50, 60 Hz), 720/24p, 576p, 480p
  • Modes d’image : Vif, Standard, Cinéma, IMAX Enhanced, Jeu, Graphiques, Photo, Personnalisation, Dolby Vision Bright, Dolby Vision Dark, Calibré pour Netflix

Son

  • Puissance de sortie audio : 20 W + 20 W + 10 W + 10 W
  • Type de haut-parleur : Acoustic Surface Audio+
  • Configuration des enceintes : Actionneur x2, woofer x2
  • Borniers enceintes pour utiliser le téléviseur comme enceinte centrale
  • Formats audio Dolby pris en charge : Dolby Audio, Dolby Atmos
  • Formats audio DTS pris en charge : Surround numérique DTS
  • Acoustic Auto Calibration
  • Son Surround simulé : Conversion 3D Surround
  • Modes sonores : Standard, Dialogue, Cinéma, Musique, Sports, Dolby Audio

Logiciels

  • Système d’exploitation : Android (Google TV)
  • Espace de stockage intégré (Go) : 16 Go
  • Recherche vocale (microphone intégré)
  • Commutateur micro intégré
  • Boutique d’applications : Google Play Store

Télécommande

  • Télécommande rétroéclairée premium

Réception TV

  • Tuners (TNT/câble) : 2 (numérique)/1 (analogique)
  • Tuners (satellite) : 2

Connectivité réseau/sans fil

  • Standard Wi-Fi : Wi-Fi Certified 802.11a/b/g/n/ac
  • Entrées Ethernet : 1 (inférieure)
  • Profils Bluetooth® pris en charge : version 4.2 ; HID (connectivité souris / clavier) / HOGP (connectivité périphérique à faible consommation d’énergie) / SPP (profil port série) / A2DP (son stéréo) / AVRCP (profil de télécommande audio / vidéo)
  • Chromecast intégré
  • Apple AirPlay
  • Apple HomeKit

Connectique

  • Entrées HDMI : 2 x HDMI 2.1 / 2 x HDMI 2.0
  • Caractéristiques spécifiées en HDMI 2.1 : 4K 120 FPS / eARC / VRR (via une future mise à jour du microprogramme) / ALLM
  • Retour audio via HDMI (eARC / ARC)
  • Sortie audio numérique optique : 1
  • Sortie casque : 1
  • Ports USB : 3

Dimensions et poids

  • Dimensions sans les pieds (l x H x P) : environ 144,4 x 83,3 x 4,1 cm
  • Dimensions avec les pieds (l x H x P) : environ 150,2 x 83,4 x 31,7 cm (position standard)
  • Dimensions avec les pieds (l x H x P) : environ 144,4 x 90,2 x 31,7 cm (position barre de son)
  • Dimensions du carton d’emballage (l x H x P) : environ 159,4 x 95,9 x 18 cm
  • Largeur du socle (position standard) : Env. 150,2 cm
  • Largeur du socle (position barre de son) : Env. 136,5 cm
  • Pas de vis norme VESA (l x H) : 30 x 30 cm
  • Poids du téléviseur sans le socle : environ 22,5 kg
  • Poids du téléviseur avec le socle : environ 24,6 kg
  • Poids du carton d’emballage (brut) : environ 34 kg

Sony XR-65A90J : mise en œuvre

Mieux vaut être deux personnes pour déballer ce téléviseur Sony XR-65A90J et monter ses pieds en toute sécurité. Même si la dalle repose sur une base de polystyrène qui la maintient en place au-dessus du sol durant l’opération, il est plus prudent qu’une personne l’empêche de basculer. Le montage des pieds prend très peu de temps. Deux vis suffisent à les solidariser au châssis de la dalle. Le Sony XR-65A90J est alors prêt à être posé sur un meuble TV puis branché.

Ceux qui le souhaitent peuvent également monter ce téléviseur 4K OLED Sony au mur sur un support TV compatible VESA 300×300 comme le NorStone Skye F3770-GC, ou bien un modèle inclinable comme le Vogel’s Wall 3315 ou, pourquoi pas, un modèle orientable motorisé spécialement conçu pour les TV OLED comme le Vogel’s Next 7356 (voir le test du Vogel’s Next 7356).

Une fois le téléviseur en place, nous l’avons branché sur une prise d’antenne murale pour la réception de la TNT et relié à la multiprise filtrée Taga Harmony PF-1000 v2. Nous lui avons associé le lecteur Blu-ray 4K UHD Pioneer UDP-LX500 pour la lecture de disques Blu-ray 4K ainsi qu’une Playstation 4 pour les jeux vidéo, au moyen de deux câbles HDMI. Le téléviseur était connecté par câble Ethernet au réseau local et à Internet pour profiter d’une bande passante optimale.

Sony XR-65A90J : nos impressions

Design

Les lignes et l’esthétique du Sony XR-65A90J sont à la fois sobres et majestueuses. Sa très grande dalle OLED de 65” (164 cm) de diagonale adopte des bordures très fines qui laissent un maximum de place à l’image. Cela est rendu possible notamment par la technologie sonore Acoustic Surface Audio+ adoptée par le fabricant nippon sur ses gammes de TV OLED depuis plusieurs générations. Celle-ci exploite des pistons qui font vibrer la dalle de l’écran qui se comporte alors comme la membrane d’un haut-parleur. Cette conception libère le fabricant de l’obligation d’intégrer des haut-parleurs à la base de l’écran, ce qui allège singulièrement son design en façade. Les pieds très discrets contribuent également à alléger l’empreinte visuelle de ce grand téléviseur Sony. Attention par contre à prévoir un meuble suffisamment large pour l’installer : les pieds sont écartés de 1,5 m au maximum et de presque 1,4 m au minimum ! Dommage qu’on ne puisse pas avoir la possibilité de les monter plus au centre pour poser la TV sur un plus petit meuble.

Comme toujours sur les TV OLED, la dalle est très fine et c’est l’électronique et la connectique abritées à l’arrière dans la partie basse du châssis qui ajoutent de l’épaisseur. Si la dalle mesure en effet moins de 5 mm d’épaisseur, la partie inférieure du téléviseur mesure un peu plus de 4 cm d’épaisseur.

Des reflets sur l’écran…

C’est selon nous l’un des principaux points faibles de la technologie TV OLED : les écrans sont sujets à de nombreux reflets à cause de leur finition brillante. Cette TV Sony XR-65A90J ne fait pas exception et ne semble pas montrer de progrès par rapport aux modèles des années précédentes, y compris ceux de la concurrence.

Il faut dire que nos conditions de test sont impitoyables sur ce point dans notre pièce de vie, orientée plein sud et dotée de deux grandes portes fenêtres. Difficile dans ce cas de ne pas être importuné à un moment ou un autre par ces reflets en pleine journée. L’effet miroir sur le Sony XR-65A90J ne nous a pas semblé moins important que sur le LG OLED55CX que nous avions testé dans les mêmes conditions l’année passée.

Au quotidien, ces reflets sont visibles essentiellement sur les parties les plus sombres de l’image. Avec des rideaux occultants masquant les fenêtres, ils disparaissent presque complètement. Dans la pénombre ou l’obscurité, ils sont quasiment inexistants, sauf s’il subsiste une source de pollution lumineuse dans la pièce, notamment derrière les spectateurs. Comme avec toutes les TV OLED, il convient donc de soigner son installation afin d’optimiser les conditions de visionnage pour profiter pleinement de sa qualité d’image.

Réglages basiques ou avancés

Le téléviseur Sony XR-65A90J est facile à mettre en service. À la première mise sous tension, il suffit de se laisser guider pas à pas à travers les principales étapes. Le réglage des chaînes de la TNT ne prend ainsi que quelques minutes, tout comme le paramétrage du compte Google.

La recherche des chaînes de la TNT sur le téléviseur Sony XR-65A90J ne prend que quelques minutes.

Une fois le téléviseur opérationnel, il est possible d’intervenir sur de nombreux paramètres pour ajuster notamment les réglages de l’image et du son. Comme de nombreux fabricants, Sony propose sur ses TV plusieurs modes d’images préréglés accessibles via le menu de réglages basique. Ceux qui le souhaitent peuvent cependant intervenir dans les réglages colorimétriques avec plusieurs niveaux d’expertise disponibles. Attention ! Si vous n’êtes pas familier avec ces paramètres, mieux vaut ne pas y toucher sous peine de prendre le risque de dégrader l’image !

Comment bien régler l'image de sa TV ?

Lors de ce test, nous avons constaté que le mode image standard et le mode cinéma sont particulièrement bien calibrés pour leurs usages respectifs. Le premier convient parfaitement pour un visionnage en journée, qu’il s’agisse d’émissions de la TNT ou de films. Il accentue légèrement la saturation des couleurs, la luminosité globale ainsi que le contraste pour offrir une image très agréable dans une pièce éclairée par la lumière du jour. Nous avons également activé le capteur de lumière ambiante et réglé la luminosité de la dalle à son niveau maximal pour profiter pleinement du rendu des programmes HDR. 

Le mode cinéma offre pour sa part des réglages moins clinquants, plus “doux”, en cela plus conformes à ce qu’on peut expérimenter en salle, adaptés à une séance home-cinéma dans une pièce plongée dans l’obscurité. Le mode Expert ne nous a pas semblé offrir un rendu très différent du mode cinéma.

Télécommande rétro-éclairée

Sony fournit avec cette TV Sony XR-65A90J une télécommande rétro-éclairée parfaite pour retrouver facilement les touches lors d’une séance home-cinéma le soir. Dans l’obscurité, il suffit de la prendre en main pour qu’elle s’illumine grâce à ses capteurs de mouvement et de luminosité.

Très belle avec sa coque supérieure en métal brossé, cette télécommande présente également l’avantage de contrôler la TV par radio-fréquences et non pas par infrarouge. Il n’est donc pas nécessaire de la pointer précisément vers l’écran pour changer de chaîne ou modifier le volume sonore. Pratiques, quatre touches dédiées permettent par ailleurs d’accéder directement à Youtube, Netflix, Disney+ et Prime Video.

Films 4K HDR

Le Blu-ray 4K HDR du film Le Mans 66 s’est révélé idéal pour profiter de la qualité d’image offerte par le téléviseur Sony XR-65A90J.

Nous avons pu mesurer les qualités de cette TV Sony XR-65A90J en visionnant le Blu-ray 4K HDR du film Le Mans 66 réalisé par James Mangold. Ce film à la photographie très soignée fait la part belles aux images très contrastées (courses de voitures au lever et au coucher du soleil), avec des couleurs chatoyantes (carrosseries rouges des Ferrari, bleu profond de la Ford GT de test et bleu pastel du modèle courant au Mans) et des teints de peaux très variés (pâleur de Carroll Shelby/Matt Damon et de la plupart des bureaucrates de chez Ford, peau rougie par la chaleur de l’habitacle de Ken Miles et du dernier pilote Ferrari en lice). 

Les décors naturels sont extrêmement réalistes, que ce soit en Californie du sud (course aux abords du désert avec des tons bruns et ocres très nuancés) ou au Mans (couleurs vives des panneaux publicitaires, vert profond de la végétation qui borde le circuit). On en prend plein les mirettes !

La maîtrise du rendu HDR de cette TV Sony XR-65A90J est remarquable. Les clichés affichés dans ce test ne rendent malheureusement pas justice à la précision des couleurs et aux nuances des lumières dont nous avons pu profiter pendant le visionnage de ce film. Lors des scènes de course en Californie, sur un circuit baigné de lumière, l’image est riche de nombreux reflets sur les pare-brises comme sur les carrosseries, sans que les blancs soient brûlés. Les plans en contre jour offrent un rendu superbe, avec une intensité lumineuse extrême sur le ciel bleu azur, très clair et nuancé, et des zones sombres qui demeurent lisibles et détaillées.

Idem sur les scènes nocturnes durant lesquelles la technologie OLED fait la démonstration de sa capacité à offrir des noirs intenses en conservant un important niveau de détails et un contraste impressionnant. Lorsque Ken Miles/Christian Bale s’affaire sur son prototype à l’aide d’une disqueuse, la lumière intense du spot au fond de l’atelier n’empêche pas de profiter de nombreux détails de la scène : des gerbes d’escarbilles de métal qui fusent, des reflets intenses sur les carrosseries et la sueur qui perle sur le front de l’acteur. Les couleurs demeurent bien saturées et réalistes, les lumières sont magnifiquement rendues.

Bravia Core

C’est l’une des nouveautés marquantes au rayon TV chez Sony en 2021 : l’accès à la plateforme de streaming Bravia Core signée Sony Pictures en partenariat avec IMAX et DTS.

Le service Bravia Core est en effet directement intégré aux téléviseurs Sony 2021 les plus haut de gamme équipés d’un processeur Sony XR dont le Sony XR-65A90J fait partie.

Au programme de Bravia Core, on trouve de nombreux films anciens et quelques uns plus récents, issus des catalogues Sony Pictures, Columbia Pictures et Tri-Star Entertainment. On peut voir également des films remastérisés selon les exigences IMAX pour offrir un spectacle inédit. Avec Bravia Core, Sony annonce en effet une qualité d’image comparable à celle des disques Blu-ray 4K Ultra HD grâce à la technologie Pure Stream. Celle-ci promet un débit constant pouvant atteindre 80 Mb/s, ce qui représente un débit 2 à 5 fois plus important que les services de streaming concurrents. Le résultat est censé être équivalent aux disques Blu-ray 4K Ultra HD dont le débit maximal n’atteint que très rarement 100 Mb/s.

Pour tester ce service dans les meilleures conditions possibles, nous avons choisi de relier la TV Sony XR-65A90J à la Box Internet via un câble Ethernet pour profiter au mieux de notre accès par fibre optique (débit max. : 300 Mb/s descendant). Notre choix s’est porté sur le film Spider-man : Homecoming.

Dès les premières secondes du film, nous avons été bluffé par la qualité d’image proposée. Le niveau de détails est très impressionnant, tout comme la gestion de la lumière avec une maîtrise du rendu HDR phénoménale. Encore une fois, les photos de ce test ne rendent pas justice à la qualité d’image réellement offerte par ce téléviseur qui exploite avec brio cette version remastérisée du film. La finesse et les détails des grains de peau sur les gros plans des visages sont incroyables. Tout comme la maîtrise des ombres et des lumières, avec une très large palette de nuances. Le service Bravia Core rivalise sans peine avec le rendu des meilleures platines Blu-ray UHD 4K.

Notre enthousiasme a cependant été quelque peu tempéré sur deux points. D’abord le service Bravia Core exige une bande passante importante qui s’accommode mal de nombreuses connexions simultanées sur la même box, même avec un accès fibre en 300 Mb/s. Nous en avons fait les frais à quelques reprises avec des interruptions de service (gel d’image) lorsque nos ados confinés à la maison consommaient de la vidéo en streaming de leur côté. La solution pourrait être alors d’investir dans un routeur offrant la possibilité de gérer manuellement la bande passante allouée à tel ou tel appareil (gestion du QoS sur le routeur Netgear XR500-100EUS, par exemple) pour favoriser le streaming Bravia Core sur la TV. Ensuite, nous avons été un peu frustrés par le catalogue assez limité de cette offre qui mériterait d’être étoffé pour être véritablement intéressant. Espérons que ce soit dans les plans de Sony !

TNT & Upscaling 

Qui dit téléviseur dit décodeur TNT, que nous avons également testé sur le téléviseur Sony XR-65A90J, pour voir comment il se débrouille avec des programmes de résolution 1080i diffusés par voie hertzienne.

Une fois de plus le Sony se montre particulièrement à la hauteur, notamment avec les programmes récents sur lesquels les images sont fluides, bien définies avec des couleurs naturelles. Le mode standard est à privilégier pour bénéficier d’un spectacle agréable en journée. Bien évidemment, l’image n’est pas aussi détaillée et précise qu’avec des sources 4K mais globalement, le processeur Sony XR assure une mise à l’échelle très efficace, pour peu que le programme source soit d’une qualité correcte. Avec des séries TV anciennes ou tournées avec de faibles moyens, le Sony XR-65A90J ne fait pas de miracles. Ses concurrents non plus, du reste.

Gaming

Acteur majeur du gaming avec sa lignée de consoles de jeux vidéo Playstation, Sony propose avec le téléviseur Sony XR-65A90J un modèle adapté aux gamers. Il intègre en effet la fonction ALLM (auto low latency mode – bascule automatique en mode faible latence), le VRR (variable refresh rate – taux de rafraîchissement variable) qui ne sera disponible qu’après une mise à jour à venir, et prend en charge des contenus 4K jusqu’à 120 FPS sur ses deux entrées HDMI 2.1. Il peut donc être connecté à une Playstation 5, à une Xbox Series X ou encore à un PC doté d’une carte graphique performante pour vous faire profiter des jeux vidéo avec un framerate élevé.

Pour ce test, à défaut d’avoir une console dernière génération ou un PC hardcore gamer sous la main, c’est à une Playstation 4 que nous avons relié cette TV OLED Sony 2021. Nous avons pu ainsi la tester sur plusieurs jeux, notamment Nier Automata, Ghost of Tsushima, Gravity Rush 2 et Bloodborne. 

Dès la mise sous tension de la console, le Sony XR-65A90J la détecte et bascule en mode jeu pour optimiser le temps de latence. Le test commence avec le jeu Nier Automata aux paysages urbains apocalyptiques de toute beauté. L’excellent taux de contraste de cette TV OLED Sony fait ici des merveilles, tant sur les images en contre jour que sur les scènes nocturnes. Lors des combats, la réactivité est de mise, tandis que les combos d’attaques s’enchaînent sans aucun lag dans un festival de couleurs et d’explosions visuelles et sonores.

Sur le titre phare de 2020 du studio Sucker Punch, on se laisse emporter facilement dans l’ambiance du japon féodal en incarnant Jin Sakai, le héros qui oscille entre la voie du Samouraï et le Ninjutsu pour vaincre les nombreux ennemis qu’il rencontre. Les paysages sont magnifiquement rendus à l’écran et la bande son envoûtante signée Shigeru Umebayashi est parfaitement reproduite par la section audio du téléviseur. On est plongé immédiatement dans l’univers du jeu et les actions s’enchaînent avec une belle fluidité, l’écran étant à tout instant très réactif.

Ambiance complètement différente avec Gravity Rush 2 qui bouscule nos repères gravitationnels lors de combats épiques en lévitation ! Pour sa part, le Sony garde bien les pieds sur terre et nous gratifie d’une image léchée avec des effets lumineux très réussis autour de notre héroïne qui virevolte frénétiquement sans que l’image ne soit à la traîne.

Nous avons clos notre session de jeu avec Bloodborne et son univers dark fantasy d’inspiration victorienne pour les décors et lovecraftienne pour l’ambiance et les créatures rencontrées. Le Sony XR-65A90J ne se laisse pas déborder par l’exubérance des décors et du bestiaire de ce jeu qu’il reproduit à l’écran de façon magistrale. On est séduit par la richesse de l’architecture et le travail sur les lumières que le contraste de l’OLED porte aux nues, avec une excellente lisibilité dans les zones sombres. Pas besoin de jouer en 4K native pour être dépaysé et prendre du plaisir sur console…

Rendu sonore

Le fabricant nippon reconduit sur ce téléviseur OLED Sony XR-65A90J la technologie Acoustic Surface Audio+. Celle-ci utilise la surface complète de l’écran comme une membrane acoustique pour produire le son, à la place des haut-parleurs dynamiques de petite taille généralement placés sous l’écran en façade. Des pistons sont donc placés directement derrière la dalle et sont chargés de transmettre les micro-vibrations qui la transforment en un véritable haut-parleur. Totalement imperceptibles à l’œil, ces vibrations produisent un son bien plus immersif que les haut-parleurs habituellement intégrés aux téléviseurs. Ce système est particulièrement efficace sur les voix, parfaitement audibles et reproduites de manière très réaliste, mais aussi avec les effets sonores qui semblent suivre l’action à l’écran. Pour reproduire les basses fréquences, la TV Sony XR-65A90J fait cependant appel à deux haut-parleurs dynamiques placés au dos de l’écran qui se révèlent également assez efficaces.

En plus de la technologie Acoustic Surface+ qui utilise la dalle de l’écran comme une membrane de haut-parleur, le téléviseur Sony XR-65A90J adopte deux véritables haut-parleurs sur sa face arrière, dédiés aux basses fréquences.

Sur Le Mans 66, dès les premières minutes du film, on est comme happé par la bande son. Le souffle de Caroll Shelby qui lutte au volant de son bolide est parfaitement audible, malgré les vrombissements du moteur à chaque coup d’accélérateur. L’ambiance sonore dans les stands est particulièrement bien rendue, tout comme le ballet des voitures sur la piste du circuit de la Sarthe. C’est le mode Cinéma qui nous a semblé offrir les meilleures sensations sonores sur ce film à la bande son particulièrement bien travaillée, avec une immersion et une largeur de la scène sonore très convaincantes.

Notez que la technologie Acoustic Surface Audio+ du Sony XR-65A90J permet d’utiliser le téléviseur pour reproduire uniquement le canal central d’une bande son multicanal. Il suffit pour cela de connecter son bornier dédié à la sortie haut-parleur central d’un ampli home-cinéma puis de régler la sortie audio sur Système Audio au lieu de Haut-parleur TV. La section audio du téléviseur se comporte alors comme une enceinte acoustique, et le résultat est très convaincant. Sony est le seul fabricant de TV à proposer cette fonction qui ravira les fans de home-cinéma qui ont des difficultés à placer une enceinte centrale.

Un bornier à pince permet de relier le téléviseur Sony XR-65A90J à la sortie pour enceinte centrale d’un ampli home-cinéma. Le système audio de l’écran se charge alors de diffuser les dialogues. Il suffit simplement de paramétrer la sortie audio de la TV sur Mode enceinte centrale.

Lors des sessions de jeu, le système audio intégré au téléviseur Sony XR-65A90J s’est montré parfaitement à la hauteur de l’image délivrée. Il nous a permis de profiter pleinement des ambiances très spécifiques de chaque titre joué, contribuant à nous immerger efficacement au cœur de ces univers très différents.

Google TV

Depuis plusieurs années, Sony est fidèle au système d’exploitation Android TV dont il intègre sur le Sony XR-65A90J la dernière mouture avec l’interface Google TV. La principale différence avec la version précédente d’Android TV tient dans la refonte du menu d’accueil beaucoup plus orienté utilisateur, avec une présentation qui met l’accent sur les recommandations. 

Google TV regroupe ainsi les contenus par thèmes (comédies, action, aventure, comédies dramatiques…) en fonction des goûts de l’utilisateur et propose sous l’onglet baptisé “Pour Vous” ses recommandations basées sur les programmes vus précédemment. Ces recommandations sont transversales et s’affranchissent ainsi d’un classement par sources. Sur la même ligne se trouvent donc des contenus issus de différentes plateformes de streaming ou de services de VOD. 

Google TV répertorie également les contenus par type sous les onglets Films et Série TV accessibles en haut de l’écran, à la manière des menus des différents services de streaming du marché. Enfin, les applications téléchargées sont accessibles dans un carrousel en bas de l’écran.

À l’usage, Google TV se révèle pratique et l’interface répond instantanément aux sollicitations de la télécommande, avec une parfaite fluidité.

Sony XR-65A90J : comparé à…

LG OLED65C1

Comme toutes les TV OLED du marché, le Sony XR-65A90J intègre une dalle OLED LG. En effet, le fabricant coréen est encore aujourd’hui le seul à en maîtriser la technologie de fabrication pour les dalles de grande taille. Le Sony se démarque cependant des TV OLED LG C1 par son traitement vidéo et sa justesse colorimétrique qui produisent une image extrêmement réaliste. Le rendu HDR est particulièrement convaincant avec une très belle gestion des contrastes, dans les hautes comme dans les basses lumières.

Le LG reprend cependant la main en ce qui concerne les fonctions gaming avec ses quatre ports HDMI compatibles 4K 120 FPS et sa prise en charge des technologies VRR G-Sync (Nvidia) et FreeSync (AMD).

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/article/lg/LGOLED55CX/oled55cx_5e79c42a47ed3_1200.jpg

Malgré une image au rendu très vivant mais moins cinématographique, le LG OLED65C1 constitue encore un concurrent sérieux au Sony XR-65A90J, notamment pour le gaming.

Côté son, la technologie Sony Acoustic Surface Audio+ est un cran au-dessus des principaux systèmes audio concurrents mais n’offre pas autant de largeur à la scène sonore que le mode AI Sound Pro du LG. 

Enfin, l’interface Google TV emporte notre adhésion par son offre de services bien plus substantielle que celle proposée par l’interface LG webOS, plus limitée. Côté convivialité et fluidité à l’usage, les deux font cependant jeu égal.

Sony KD-65AG9

Les propriétaires d’un Sony KD-65AG9 peuvent s’interroger sur la pertinence de changer de modèle pour ce Sony XR-65A90J millésime 2021. Selon nous, les différences entre les deux modèles ne le justifient pas nécessairement, sauf si vous souhaitez y connecter une Playstation 5 ou une Xbox Series X pour jouer en 4K 120 FPS. Les différences de qualité d’image entre les deux sont difficiles à cerner tant les processeurs et les traitements vidéo sont efficaces depuis plusieurs années. Un peu plus lumineux, le Sony XR-65A90J gère mieux les plus hautes lumières en HDR que son prédécesseur mais les différences ne sont pas non plus extrêmement marquées.

Sony XR-65A90J : pour qui ?

La TV OLED Sony XR-65A90J s’adresse à tous ceux qui cherchent un rendu cinématographique sur les films et les séries et souhaitent profiter d’une image très bien contrastée avec des couleurs riches et fidèles. Il ravira les amateurs de séances home-cinéma dans la pénombre ou l’obscurité : la technologie OLED n’a en effet pas d’équivalent pour offrir des noirs absolus dont l’intensité contribue au réalisme du rendu colorimétrique. 

La TV Sony XR-65A90J est formidable pour les séances home-cinéma sur grand écran, plus particulièrement sur les films en HDR.

Ce téléviseur Sony XR-65A90J est également adapté au gaming, même si on peut trouver des modèles OLED plus abordables avec une compatibilité VRR plus étendue, chez LG notamment. Il compte également parmi les TV OLED qui offrent la plus large étendue de services connectés grâce à son interface Google TV qui donne accès à une multitude d’applications.

Sony XR-65A90J : conclusion

La TV Sony XR-65A90J nous a séduit par sa très bonne gestion des contenus HDR qui garantit un spectacle incomparable. Les images sont idéalement contrastées, très réalistes avec des couleurs vibrantes. Le niveau de détails dans les zones sombres et les zones claires est très satisfaisant, contribuant au plaisir des spectateurs qui s’immergent très facilement dans l’action. Le mode Cinéma propose un rendu très juste et fait des merveilles pour les séances home-cinéma nocturnes. 

Au quotidien, le rendu sur les programmes de la TNT est également très satisfaisant avec notamment un upscaling des sources HD vers la 4K de très bonne facture, pour peu que l’image d’origine ne soit pas de trop mauvaise qualité. 

Ceux qui bénéficient d’une connexion Internet haut débit pourront pleinement profiter de la qualité d’image offerte par le service de streaming Bravia Core, notamment les contenus remasterisés par les studios IMAX qui sont d’aussi bonne qualité que les meilleurs Blu-ray du marché.

Avec une connexion Internet très haut débit, le Sony XR-65A90J offre avec le service Bravia Core une qualité d’image exceptionnelle.

Nous avons également beaucoup apprécié le rendu sonore de la technologie Acoustic Surface Audio+. Le fait que le son soit émis par la dalle et sorte littéralement de l’image renforce l’immersion visuelle et sonore. La spatialisation est efficace avec une bulle sonore essentiellement frontale mais des effets qui se déploient de manière très satisfaisante en largeur et en hauteur.

Enfin la télécommande en finition métal est bien conçue. Les différentes touches tombent bien sous la main, l’accès aux services de vidéo en ligne est rapide grâce aux touches dédiées et le contrôle dans l’obscurité est facilité par le rétroéclairage qui s’active dès qu’on la prend en main s’il fait sombre.

Parmi les points qui mériteraient d’être améliorés, la brillance de la dalle OLED figure en tête. Dans une pièce sombre elle est peu gênante mais en journée ou dans une pièce éclairée, cela génère de nombreux reflets qui peuvent contrarier les plus exigeants. Les pieds très écartés sur ce téléviseur Sony XR-65A90J peuvent également poser problème si votre meuble TV n’est pas au moins aussi large que l’écran. Enfin, si nous avons été bluffés par la qualité d’image offerte par le service de streaming Bravia Core, son catalogue nous a par contre un peu laissé sur notre faim.

Nous avons aimé

  • Le rendu sur les contenus 4K HDR
  • Les nuances et les détails dans les scènes sombres et les scènes lumineuses
  • Les couleurs très bien calibrées en mode Cinéma
  • L’upscaling très efficace
  • La qualité d’image offerte par le service Bravia Core
  • Le son qui sort de l’écran (Acoustic Surface)
  • La télécommande rétroéclairée métallisée

Nous aurions aimé

  • Un filtre anti-reflets
  • Plus d’amplitude dans le réglage de l’écartement des pieds
  • Un catalogue Bravia Core plus étoffé

6 COMMENTAIRES

    • Bonjour Franck,
      Nous n’avons malheureusement pas eu l’opportunité de tester la gamme Panasonic HZ2000 pour la comparer avec cette gamme Sony.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.