Le cinéma privé Klipsch 7.2.4 de Lolo

1
2268

Musicien, passionné de son et de cinéma depuis le plus jeune âge, Lolo a réalisé son rêve en concevant son propre cinéma privé dans sa maison. Une pièce dédiée qui lui permet de profiter au mieux de la musique et des films grâce à une installation Dolby Atmos 7.2.4 composée d’enceintes Klipsch et d’électroniques de haute qualité. 

Quelle est la superficie de votre cinéma privé ? De la zone technique (électroniques) ?

Mon cinéma privé fait 7,20 x 4,50 m brut et 7 x 4,30 m net soit, 30 m2. L’électronique est dans un meuble fait maison qui fait 65 cm de côtés pour une hauteur de 2,30 m. 

Mon cinéma privé fait environ 30 m2 et comprend huit fauteuils relax en microfibre rouge.

En combien de temps avez-vous pu réaliser ce cinéma privé ?

On a attaqué la réalisation de ce cinéma privé le 1er mars 2021 et on a regardé le premier film le 16 avril ! Soit 1 mois et demi environ.

Quand avez-vous décidé de concevoir une salle dédiée au home-cinéma ? Pourquoi créer un cinéma privé ?

Je suis musicien, passionné de son depuis mon plus jeune âge et nous allions au cinéma régulièrement en famille ou avec des amis. Depuis très longtemps, je voulais cependant me faire une salle de cinéma privée pour regarder ce que je veux, quand je veux et autant de fois que je le veux. Je voulais avoir encore plus de basses qu’en cinéma. J’avais aussi envie de la faire partager et d’inviter des amis qui restent chaque fois bouche bée, me disant : mais c’est mieux qu’au cinéma !

Depuis très longtemps, je voulais un cinéma privé qui rende encore mieux qu’une véritable salle de cinéma.

Comment avez-vous organisé les travaux ? Qu’est qui a posé le plus de souci ?

En fait, je ne suis pas trop bricoleur, pour ne pas dire pas du tout. J’ai un ami ingénieur du son à Paris qui s’appelle Michel Avannier (compilations Buddha Bar, Hôtel Costes…) qui m’a appelé en février pour prendre des nouvelles et me demander où j’en étais de ma salle de cinéma. Je lui ai répondu textuellement « Tu le sais, je ne sais pas planter un clou, il faut que je demande des devis. ». Et il m’a dit « Je descends lundi 1er mars et on attaque ! ». Pendant environ une semaine, on a tout détaillé ce qu’il fallait faire et acheter.

C’est donc lui, pour répondre à votre question, qui a tout organisé. Moi je lui ai passé les outils et le matériel. Rien n’a posé souci. J’ai juste fait venir un électricien pour me faire un tableau électrique et passer certains câbles, ainsi qu’un plaquiste pour me faire le plafond en dalles acoustiques.

Quelle est la répartition budgétaire consacrée au matériel et aux travaux ?

Sans parler du montant pour Michel, j’ai consacré exactement 23 000 euros au total qui se répartissent de la façon suivante :

  • Matériel : 3500 euros
  • Electricité : 2100 euros
  • Matériel  home-cinéma : toile, vidéoprojecteur, etc. : 12600 euros
  • Fauteuils : 4800 euros

Pouvez-vous lister le matériel utilisé et pourquoi le choix de ces marques ?

Pour les enceintes, j’avais déjà fait mon choix, ce serait Klipsch. Même si depuis plus de 40 ans je suis amateur de Cabasse, je voulais pour cette salle quelque chose qui  sonne très fort et qui a beaucoup de rendement et de puissance. J’ai donc :

Pour le vidéoprojecteur et la toile, j’ai fait confiance à une personne qui est concepteur d’enceintes sur Lyon : Badfu Sion. J’ai donc :

 Pour la décoration et l’aménagement de la salle, j’ai : 

  • 1 ciel étoilé en fibre optique de 288 brins de 3 diamètres différents
  • 8 spots LED Philips Hue
  • 3 rubans LED Philips Hue
  • Moquette velours épaisse 
  • Plafond en dalles acoustiques de 600 x 600 mm par 40 mm d’épaisseur en pente (plus haut devant que derrière)
  • 8 fauteuils en microfibre rouge
  • 1 avancée faite de palettes remplies de laine de verre, bande résiliente dessous et dessus, moquette et rubans LED.
  • 1 estrade faite également en palettes remplies de laine de verre, bande résiliente dessous et dessus, moquette et rubans LED.
  • 1 double porte de 1,40 m de large avec 1 poignée sur chaque porte pour ouvrir comme dans les cinémas, traitée acoustiquement.

Pour le choix du lecteur Blu-ray, de l’Apple TV ou encore de la moquette, je me suis documenté sur les forums et les groupes Facebook. J’ai eu plusieurs personnes au téléphone qui m’avaient donné des conseils. J’ai donc associé les différentes idées pour réaliser ma salle. Encore merci à eux, ils se reconnaîtront…

Comment pilotez-vous le système (applications, télécommandes, etc.) ? 

Par les différentes télécommandes de chaque appareil tout simplement et par mon portable par l’application Philips Hue pour les lumières. Je peux choisir séparément le ciel étoilé, les 3 rubans LED ou les 8 spots et sur chaque, je peux modifier la couleur ou l’intensité lumineuse.

Je pilote mon système avec les télécommandes des différentes électroniques et l’application Philips Hue pour l’éclairage.

Avez-vous utilisé un traitement acoustique sinon, comptez-vous en utiliser un par la suite ?

Nous avons mis des lambourdes de 7 cm d’épaisseur avec de la bande résiliente sur les deux faces sur toute la hauteur et fixées au mur en béton. Puis nous les avons remplies de laine de verre de 10 cm d’épaisseur. Enfin, des plaques d’OSB 3 que nous avions préalablement recouvertes de tissu acoustique noir de 320g recouvrent le tout. 

Nous avons réalisé quatre Bass Trap pour les quatre angles. Pour le plafond, des dalles acoustiques de 40 mm d’épaisseur sont disposées. Au sol prend place du liège de 4 mm d’épaisseur, puis une moquette épaisse posée par ma femme. Devant les deux fenêtres qui sont au fond de la salle, ma femme a également réalisée des rideaux avec le même tissu acoustique de 320 g, mais en le doublant. Pour l’instant, je n’ai pas de panneaux absorbants ou réfléchissants sur les murs. Le son me convient parfaitement comme tel, que ce soit pour la musique ou les films. 

Quel est le premier film que vous avez visionné ? Quel est celui qui vous a donné goût au home-cinéma ?

Dans ma salle, c’était « Bohemian Rapsody » ! Puis « Gladiator » puis… Je n’ai cependant pas de film en particulier qui m’a donné goût au home-cinéma. 

À quelle périodicité utilisez-vous ce cinéma privé ?

Presque tous les jours, même pour écouter un morceau qui va me mettre la pêche de bon matin (Street Player de Leonid and Friends par exemple. 

J’utilise mon cinéma privé quasiment tous les jours, que ce soit pour regarder des films ou écouter de la musique.

Visionnez-vous autre chose que des films ? Sport ? Série ? Jeux vidéo ? Concerts ?

Oui, pas mal de vidéos diverses sur Youtube, que ce soit les tests en 4K pour l’image ou des tests Atmos pour le son. Je profite également de cette installation pour des concerts et certains évènements sportifs. 

Comment souhaitez-vous faire évoluer votre système ?

À part faire calibrer mon vidéoprojecteur par un pro, mon installation me semble déjà optimale. En fait, on peut toujours faire évoluer, mais pour l’instant, je suis extrêmement satisfait !

Que pouvez-vous donner comme conseil à quelqu’un qui souhaite réaliser un cinéma privé comme celui-ci ?

Je pense qu’en se documentant, en posant des questions sur les groupes home-cinéma, en se faisant conseiller par des professionnels et en étant bricoleur, que la réalisation d’un cinéma privé se fait plutôt facilement. Il faut être méthodique, bien faire la liste de tous les achats, ainsi que l’ordre des tâches à faire.

J’avais ce rêve depuis de longues années et il faut, dans la mesure du possible, réaliser ses rêves ! Nous avons déménagé de notre maison ou nous sommes restés 20 ans juste pour avoir cette pièce supplémentaire pour pouvoir me faire ce cinéma privé. Donc si le temps et le budget vous le permettent, foncez ! 

Pour l’anecdote – pas marrante, pardon d’avance – mon père savait que je voulais cette salle de cinéma depuis longtemps, et le 6 mars, sur son lit d’hôpital où il souffrait beaucoup, il m’a dit 2 choses : Je veux que ça se termine au plus vite et où vous en êtes de la salle de cinéma ? Il est décédé le 7 mars au petit matin…

Voilà pour mon histoire, j’espère avoir donné goût à certains ou en avoir convaincu d’autres qui étaient hésitants.

Découvrez le cinéma privé de Lolo.


Article précédentHFR : le futur du cinéma ?
Article suivantEISA Awards 2021-2022 : découvrez tous les lauréats
DJ à mes heures, grand fan de musiques Soul, Funk, Disco j’aime aussi le rock, le hip-hop, le reggae et la musique latine. The Temptations, Millie Jackson, Cerrone, Donald Byrd ou Hamilton Bohannon... Cinéphile à mes heures, je voue une passion aux westerns (Le bon, la brute et le truand, Jango unchained...), aux films de sciences fictions (Interstellar, District 9...) et films de guerre (La ligne rouge, 1917, Le soldat Ryan...). J’ai hérité de la chaîne hifi de mes parents que j’ai progressivement remplacé dès 2000 lors de mes débuts chez Son-Vidéo.com. Aujourd’hui je suis équipé avec un ensemble Elipson Planet alimenté par un ampli Yamaha en 5.1. Pas de TV mais un projecteur Epson et un écran Lumene motorisé. Deux platines Technics SL1200 avec table de mixage Ecler, platine cassette TEAC et Blu-ray Onkyo complètent mon système audio.

1 COMMENTAIRE

  1. De toutes les salles de ciné privé que j’ai pu voir ici, celle-ci est ma préférée ; car à surface comparable c’est celle qui donne le plus l’impression d’être dans un vrai cinéma.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.