Diapason d’or 2021 : découvrez les lauréats

0
3705

Mis à jour le 17 janvier 2022.

Diapason, le magazine français spécialiste de la hi-fi, a publié son hors-série de fin d’année dans lequel les lauréats du fameux prix Diapason d’or sont passés en revue. Ce label décerné tout au long de l’année récompense les électroniques les plus performantes et les plus prestigieuses. L’occasion en cette fin d’année pour Diapason de proposer une liste exhaustive des meilleures enceintes compactes, enceintes colonnes, enceintes connectées, lecteurs CD, lecteurs réseau, DAC, platines vinyle, préampli phono, amplificateurs hi-fi, casques, amplis casque et câbles de 2021. 

Dans la catégorie des enceintes hi-fi compactes et colonne, on retrouve la B&W 606 S2 Édition 25è Anniversaire qui “fait preuve instantanément d’une musicalité de grande classe avec une image profonde, stable et étonnamment bien assise pour une enceinte de ce volume.” Elle est accompagnée des françaises Davis Acoustics Krypton 6 qui se distingue par sa “restitution […] libre et aérée, avec une très bonne qualité de timbres, une scène sonore superbe”, des JMR Lunna qui “font preuve d’une maturité étonnante pour des colonnes de ce gabarit, grâce à une sensation de maîtrise et de tenue dans tous les registres” et des Focal Aria 936 K2 que le magazine français décrit comme “remarquable[s] dès les premières notes.” Du côté des enceintes connectées, la Cabasse Pearl Akoya brille par sa “respiration, espace, limpidité, aération, aisance, absence de distorsion” et l’ensemble Dali Rubicon 6C avec Sound Hub se voit également récompensé d’un Diapason d’or et qualifiée de “réussite totale”.

L’enceinte Cabasse Pearl Akoya remporte un label Diapason d’or dans la catégorie des enceintes connectées.

La marque britannique iFi Audio remporte deux récompenses dans la catégorie DAC et lecteurs réseau avec l’ensemble Zen DAC et Zen Stream qui offre une écoute “limpide, déconstruite tout en étant incarnée, bref ultra-convaincante.”. Pour l’écoute nomade, le DAC Astell&Kern PEE51 est “une belle réussite qui prouve que miniaturisation et haute-fidélité peuvent jouer la même partition”. Ce qui lui vaut un Diapason d’or dans la catégorie DAC audio portable.

L’ensemble iFi Audio Zen Stream et Zen DAC remporte un Diapason d’or pour ses performances sonores et son rapport qualité-prix.

Pro-Ject faisant partie des grands noms du monde du vinyle, rien de surprenant à voir la dernière platine de la marque remporter un Diapason d’or. La Pro-Ject Debut Pro qui nous avait charmé lors du test disponible sur ce blog, se place parmi les lauréats dans cette catégorie pour son caractère “tonique tout en apportant un côté serein, un bon équilibre tonal et de la finesse à la restitution.” On retrouve à ses côtés l’imposante Thorens TD 124 DD accompagnée de la cellule haut de gamme Ortofon SPU 124. Un ensemble loué pour son immédiateté et expressivité qui font entrer de plain-pied dans la musique, qui apparaît évidente, tonique, vivante, et respectueuse de la prise de son.” . 

La platine vinyle Thorens TD 124 DD descend directement de la platine Thorens TD 124 lancée par la marque en 1957. Ce modèle haut de gamme associé à la cellule Ortofon SPU 124 est le vaisseau amiral de la marque et se place parmi les meilleures platines sorties en 2021.

iFi Audio continue de se distinguer dans la catégorie des préamplis phono, cette fois avec l’iFi Audio iPhono3 Black Label, un “redoutable étage phono [qui] met en avant sa transparence, avec énormément de détails. Il en va de même pour Pro-Ject dont le préampli Phono Box RS 2, “sans équivalent à ce niveau de prix” remporte également un Diapason d’or.

Compatibilité MM/MC, impédance et gain ajustables, conception double mono, connecteurs XLR, le préampli Pro-Ject Phono Box RS 2 se distingue par sa conception et ses performances haut de gamme, ce qui lui vaut un Diapason d’or 2021.

Dans la catégorie des amplificateurs hi-fi, les modèles intégrés tels que les Yamaha A-S1200 offrant “une impression de maîtrise rare à ce niveau de gamme”, l’amplificateur vraiment totalement transparent” Denon PMA-A110 et le Hegel H590 capable de transformer “chaque écoute en une expérience sensorielle captivante et unique”, côtoient les systèmes multiblocs composés d’un préampli et d’un ampli de puissance NAD C 658 + C 298 faisant preuve d’une “aisance totale, une facilité déconcertante à reproduire chaque variation de timbre” et Advance Paris PX1 + BX1 que Diapason qualifie de “réussite aussi inattendue que bien réelle.”

Avec sa connectique étendue et ses 2×105 W sous 8 ohms, l’ensemble Advance Paris PX1 + BX1 fait partie des lauréats d’un Diapason d’or dans la catégorie des amplificateurs hi-fi.

Du côté des casques hi-fi et amplificateurs pour casque, Diapason a récompensé cette année le casque supra aural ouvert Grado SR325X, “une valeur musicalement sûre et patrimonialement solide” et le casque circumaural fermé Audio-Technica ATH-AWKT Kokutan qui donne l’impression d’avoir “pris la place des micros pendant la captation”. On retrouve à leurs côtés les amplificateurs pour casque iFi Audio Neo qui s’impose comme “une nouvelle réussite au tableau de cette marque décidément innovante”, le Bryston BHA-1  qui “se met totalement au service de l’émotion musicale” et l’incontournable Naim Uniti Atom Headphone Edition “d’une qualité musicale qui n’appelle que des commentaires élogieux”.

Avec ses matériaux premiums, sa conception haut de gamme et ses performances de pointe, le casque circumaural fermé Audio-Technica ATH-AWKT Kokutan décroche un Diapason d’or.

La dernière catégorie présentée dans ce hors-série de Diapason mettant en avant les lauréats d’un Diapason d’or en 2021 est celle des câbles, dans laquelle on retrouve les Atlas Ailsa Achromatic RCA et Atlas Hyper 3.5 Achromatic qui mettent “au premier plan le jeu des artistes et la prise de son, avec un supplément d’âme qui les rend si spéciaux.”

Retrouvez tous les matériels récompensés par un Diapason d’or dans notre sélection.


Article précédentTout savoir sur le Spatial Audio Apple
Article suivantS.O.S Fantômes l’héritage : résultats du concours
Amateur de disques vinyle et passionné d'obscurs sous-genres musicaux, mes préférences cinématographiques s'orientent vers les films d'horreur, des classiques Universal aux slashers et films fantastiques des années 80, ainsi que vers la période américaine d'Alfred Hitchcock. Côté matériel je privilégie une installation hi-fi épurée et sobre pour l'écoute de supports physiques et l'utilisation d'un ensemble DAC / écouteurs intra-auriculaires pour les plateformes de musique dématérialisée telles que Qobuz et Bandcamp.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.