LG OLED97G2 : comment choisir entre une très grande TV et un vidéoprojecteur ?

2
902

Le téléviseur LG OLED97G2 n’est pas encore disponible qu’il fait déjà beaucoup parler de lui. Il faut dire qu’avec sa dalle OLED de 97″, soit presque 2,5 m (246 cm) de diagonale, il ne laisse personne indifférent. L’avenir nous dira s’il s’agit d’un pur exercice de style ou s’il trouvera son public. Mais au-delà de la prouesse technologique, la taille croissante des TV proposées au catalogue des différents fabricants interroge. Les téléviseurs de 75” qui nous semblaient hier gigantesques, sont supplantés aujourd’hui par des mastodontes de 80” et plus. Quel intérêt présente une telle diagonale ? Est-ce pertinent d’investir dans une TV plutôt que dans un vidéoprojecteur UHD 4K ou un projecteur ultra courte focale ? Quelles différences entre une image TV et une image “cinéma” ?

TV LG OLED G2
Au second semestre 2022, la gamme de TV LG OLED G2 comptera un nouveau membre et pas des moindres : le LG OLED97G2, qui disposera d’une dalle OLED UHD 4K de 246 cm de diagonale.

LG OLED97G2 : la TV OLED de tous les superlatifs

Championne de l’intégration parmi les TV OLED 2022, la gamme de TV LG OLED G2 compte quatre références. Elle se décline ainsi de 55” (1,4 m) à 83” (2,1 m) de diagonale, ce qui est déjà très grand. Le fabricant prévoit cependant d’y ajouter un cinquième modèle de 97” (2,46 m), annoncé pour le second semestre 2022. Il n’y a pas que les mensurations de ce LG OLED97G2 qui sont exceptionnelles. Son prix de lancement annoncé à 25 000 € l’est aussi. 

Gamme TV LG OLED G2

Cette gamme de TV LG OLED G2 se destine spécifiquement à être plaquée au mur grâce au support mural fourni. Les TV LG OLED G2 sont en effet vendues sans pied. Les LG OLED G2 adoptent une nouvelle dalle OLED Evo 4K UHD dévoilée par LG Display au CES 2022 sous l’appellation OLED EX. Celle-ci bénéficie d’une luminosité accrue de 30% par rapport aux dalles OLED conventionnelles de la génération précédente. C’est idéal pour optimiser l’affichage des contenus HDR, grâce notamment à la technologie exclusive Dolby Vision IQ Precision Detail.

Quel est l’intérêt d’avoir un très grand écran comme le LG OLED97G2 ?

Avec une diagonale de 2,5 mètres, le téléviseur LG OLED97G2 ouvre une véritable fenêtre sur le monde. Il affiche des images grandeur nature ! Pour le cinéma, les documentaires, les séries et même pour les jeux vidéo, c’est la garantie d’une immersion totale. On plonge littéralement au cœur de l’image.

Mais une telle taille d’écran impose d’avoir de l’espace. D’abord pour lui faire une place au mur. Ensuite pour avoir suffisamment de recul pour en profiter. Une TV UHD 4K de presque 2,5 m de diagonale impose en effet un recul de 3,5 m à 4 m au moins pour un usage TV. Il peut être un peu moindre pour obtenir un effet cinéma plus immersif sur les films.

À quelle distance doit-on regarder l'écran ?

Pourquoi pas un vidéoprojecteur ?

Face à un écran TV de 75” (189 cm) à 97” (246 cm) dans le cas du LG OLED97G2, on est en droit de se poser la question. D’autant plus que dans la plupart des cas, la somme exigée pour acquérir un très grand téléviseur (75” et plus) permet de s’offrir un vidéoprojecteur performant avec un écran de projection de qualité et ainsi envisager une taille d’image bien supérieure.

Les progrès récents accomplis dans le domaine de la projection (haute luminosité, HDR, espace colorimétrique étendu) plaident en faveur des vidéoprojecteurs. Mais pour obtenir une grande image lumineuse et contrastée en projection, l’obscurité est de mise (ou au moins la pénombre). En pleine journée, dans une pièce éclairée, c’est quasiment mission impossible. Les très grandes TV marquent ici leur supériorité.

Vidéoprojecteur ultra courte focale dans un salon
Un vidéoprojecteur ultra courte focale constitue une alternative pertinente aux très grands téléviseurs pour obtenir une très grande image couvrant presque la totalité du mur.

D’aucuns diront qu’un projecteur ultra courte focale permet d’obtenir une très grande image 4K HDR, sans les contraintes d’une TV XXL. Plus léger, plus compact, plus discret également, un tel projecteur se fait très facilement oublier une fois éteint. Tandis que même éteinte, une très grande TV impose visuellement sa présence dans la pièce.

Vidéoprojecteur ultra courte focale + écran fixe
Une fois le projecteur ultra courte focale éteint, l’écran de projection prend autant de place au mur qu’une TV…

Enfin, même avec un écran technique, le contraste et la saturation des couleurs sont moindres avec un projecteur ultra courte focale en pleine journée. Cela s’explique par la différence d’intensité entre la lumière directe (TV) et la lumière réfléchie (projection).

Lumière directe et lumière réfléchie

Vous l’avez sans doute déjà constaté, l’image d’un téléviseur semble toujours plus intense et plus lumineuse que l’image obtenue avec un vidéoprojecteur, souvent plus douce. Cela tient à la façon dont la lumière qui compose l’image parvient aux yeux du spectateur. Avec une TV, la diffusion est frontale. La TV génère la lumière de l’image qui parvient directement aux yeux des spectateurs. Les couleurs sont ainsi plus vives, mieux saturées, la plage dynamique de l’image plus élevée, le contraste est plus important. C’est encore plus vrai avec la technologie OLED qui permet d’afficher un noir absolu, et donc un contraste exceptionnel.

Avec un vidéoprojecteur, la lumière de l’image est réfléchie par l’écran avant d’atteindre la rétine. La lumière est donc partiellement absorbée par l’écran. L’image perd un peu en intensité et prend un aspect plus mat. Elle semble plus douce, plus délicate. C’est ce que les amoureux de la projection apprécient et qui fait tout le charme des images typées “cinéma”. Mais si on ne fait pas l’obscurité dans la pièce, l’écran renvoie non seulement la lumière du projecteur (l’image projetée), mais aussi les lumières ambiantes. L’image projetée semble alors bien fade (voir l’article : qu’est-ce que la pollution lumineuse ? Comment la traiter ?).

Dans une pièce de vie, pour regarder les programmes TV quotidiens mais aussi pour les films et les jeux vidéo, une très grande TV est donc préférable à un vidéoprojecteur. Ce dernier reste cependant inégalable aux yeux des cinéphiles dans une salle de cinéma privée.

Très grande TV ou vidéoprojecteur ?

Rien de tel qu’un très grand écran pour profiter d’une sensation d’immersion inégalable devant un film ou un jeu vidéo. Cela se vérifie, qu’on choisisse une TV 4K XXL, un projecteur ultra courte focale plus un écran de projection fixe ou un projecteur 4K et un écran électrique.

Deux paramètres sont à prendre en compte pour choisir entre l’une ou l’autre solution. D’une part, celui de l’environnement dans lequel on diffuse l’image, d’autre part celui du rendu souhaité. 

Dans une pièce de vie très claire ou dans une salle TV avec une pollution lumineuse non traitée, la TV XXL s’impose. Idem si la majorité des séances de visionnage s’effectue en pleine journée. 

TV SONY XR85Z9J dans une grande pièce lumineuse
Le très grand téléviseur Sony XR-85Z9J est particulièrement adapté aux grands salons et aux pièces de vie lumineuses.

Un projecteur ultra courte focale avec un écran ALR constitue une alternative très intéressante. Notamment si on peut obscurcir un peu la pièce avec des rideaux. À taille d’image égale, cette solution peut par ailleurs se révéler moins onéreuse. 

Dans une pièce qui peut facilement être plongée dans la pénombre ou l’obscurité, et a fortiori dans une salle dédiée, le vidéoprojecteur est la solution royale pour obtenir une image cinéma. 

Vidéoprojecteur SONY VPL-VW290ES dans un salon
Un vidéoprojecteur classique peut trouver sa place dans un grand salon, à condition qu’on puisse facilement faire la pénombre pour optimiser le contraste et la colorimétrie des images.

Reste la question du rendu de l’image souhaité. C’est un point assez subjectif qui peut conduire à des débats enflammés ! Certains considèrent que rien ne vaut l’intensité lumineuse et la saturation des couleurs obtenues avec les TV 4K HDR. C’est un argument qui se tient quand on cherche à obtenir une image éclatante et ultra réaliste. D’autres préfèrent la douceur d’une image cinéma. Ils la jugent moins agressive pour la rétine et plus propice à plonger dans l’œuvre cinématographique.

En définitive, c’est avant tout une affaire de goûts personnels. Car ce qui compte vraiment, qu’on soit adepte des TV XXL ou des projecteurs, c’est de prendre un maximum de plaisir devant ses films, ses séries et ses jeux vidéo préférés.


2 COMMENTAIRES

  1. Je me souviens avoir vu ici (avec grand intérêt!) une tv à écran enrourable. Y’a t-il du nouveau concernant cette technologie qui pourraient mettre d’accord les partisans des grandes tv et ceux des projos ?

  2. Bonjour,
    LG propose toujours cette fameuse TV OLED enroulable à son catalogue ((OLED R). Mais il n’y a pas de date de disponibilité annoncée par le fabricant…

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.