Actus Technique

Pas de home-cinéma sans XBMC ?

Si vous n’êtes pas familier de XBMC, vous vous demandez sans doute ce qui se cache derrière cet acronyme de 4 lettres. Une longue histoire à vrai dire, débutée avec celle de la toute première Microsoft Xbox et qui se conjugue désormais avec à peu près tous les périphériques capables de lire des films en haute définition, tablettes et smartphones en tête. Née Xbox Media Center, XBMC était à l’origine une application non officielle développée par des passionnés pour offrir à la Xbox la possibilité de lire des films et des musiques, notamment partagées sur un réseau local. Pour l’installer, il fallait « pirater » la Xbox, de la même manière qu’on jailbreake un iPad aujourd’hui. Quelques années plus tard, XBMC est sortie de la clandestinité et s’affiche sur pratiquement tous les systèmes d’exploitation (Windows, MacOS, Ubuntu, iOS, Android…). Mieux, l’application est même devenue un système d’exploitation à part entière, basé sur Linux et capable de faire transformer un ordinateur, une tablette ou un smartphone en lecteur et serveur multimédia de luxe.

logo dlna

L’application idéale pour les films HD en DLNA

Pour qui souhaite partager une bibliothèque de films HD et de musiques stockés sur son ordinateur au travers d’un réseau local, XBMC est de loin l’option la plus efficace. Il suffit d’installer le logiciel sur son ordinateur (Mac, PC) puis d’activer l’option avancée Serveur UPnP/DLNA. Dès lors, tous les appareils connectés au réseau local et compatibles UPnp/DLNA (SmartTV, lecteur Blu-ray, ampli HC, lecteur multimédia, tablettes, etc.) auront accès aux contenus partagés. Par exemple, un téléviseur compatible pourra naviguer dans la liste des fichiers partagés et lancer la lecture d’un film HD en streaming. C’est le cas de figure le plus courant, avec un support basique du protocole DLNA, limité au mode DMP (Digital Media Player). Plus intéressant, certains téléviseurs supportent en revanche le mode DMR (Digital Media Renderer) et dans ce cas le film peut être streamé depuis un ordinateur équipé de XBMC directement vers le téléviseur, qui bascule automatiquement en mode lecture.

logo android

Android en point de mire

Avec l’essor des HTPC (mini-ordinateurs pour le home-cinéma), le logiciel XBMC s’est peu à peu mué en un véritable système d’exploitation, gratuit toujours car basé sur une distribution Linux, désormais capable de faire fonctionner des lecteurs multimédia comme le Xtreamer Ultra. Toutefois c’est sous sa forme applicative et intégré à une autre distribution Linux, Android, que XBMC va prochainement faire parler de lui. L’App Android devrait rapidement devenir celle de référence pour la lecture et le partage de contenus multimédia en réseau. Bientôt, il sera possible, tablette en mains, jaquettes et résumés de films sous les yeux, de piocher en WiFi dans son NAS pour visionner un film HD. Autre possibilité, XBMC supportant le mode DLNA DMC (Digital Media Controler) et à condition de disposer d’un téléviseur HD compatible DLNA DMR, utiliser sa tablette ou son smartphone pour streamer musiques et films depuis un NAS ou un ordinateur… directement vers le téléviseur. Enfin, pour vous convaincre de l’importance à venir de XBMC, sachez qu’il s’agira de l’application officielle de lecture multimédia de la future console de jeux Google Ouya, dont les développeurs sont en grande partie ceux du projet XBMC. A suivre donc… et  à installer d’urgence*.

* La version finale de XBMC pour Android n’est pas encore finalisée mais il est toutefois possible de télécharger sa version beta. Notez que les utilisateurs de Galaxy S/S2/S3, Note ou Google Nexus 7 doivent télécharger la version NEON du package d’installation.

About the author

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.