Test : ampli casque NuForce HA-200

4
75

NuForce HA-200L’ampli casque NuForce HA-200 est un modèle à transistors fonctionnant en classe A, ce qui signifie que ses composants sont toujours actifs et fonctionnent au maximum de leurs possibilités, quelle que soit l’intensité du signal analogique entrant. Cette technologie très ancienne se caractérise par un rendement très moyen au regard du courant consommé par la section d’alimentation. Toutefois, les amplis en classe A n’ont pas leur pareil pour marier dynamisme et rondeur.

Le HA-200 présente la particularité d’être chaînable. Autrement dit, il est possible d’utiliser deux NuForce HA-200, connectés l’un à l’autre par un câble propriétaire, afin d’augmenter la puissance de sortie et améliorer la réactivé de l’amplification. Nous n’avons pas effectué notre test dans ces conditions.

Le NuForce HA-200 en détails

Le NuForce HA-200 est livré dans un étui en tissu, avec pour seul accessoire son câble d’alimentation. On n’en voudra pas à NuForce de ne fournir aucun câble de modulation compte-tenu du tarif très agressif du HA-200, d’autant qu’il est chaudement recommandé d’utiliser des câbles RCA de qualité avec cet ampli casque.

L'ampli casque NuForce HA-200 et les câbles RCA Viard Audio Silver HD
L’ampli casque NuForce HA-200 et les câbles RCA Viard Audio Silver HD

La face avant du NuForce HA-200 est dotée d’une sortie casque au format jack 6,35 mm et d’une sortie propriétaire (pour chaînage avec un second HA-200). À droite, on trouve un témoin de mise sous tension (une LED rouge) et le potentiomètre de volume. La face arrière intègre une entrée stéréo RCA et une entrée d’alimentation propriétaire (chaînage).

NuForce HA-200
Le connecteur propriétaire du HA-200 permet d’utiliser cet ampli casque en binôme

Le NuForce HA-200 reprend le format compact des électroniques NuForce (telles que le DDA-100 par exemple) et affiche 1,5 kg à la pesée. En mains, le NuForce HA-200 respire le sérieux et on a subjectivement l’impression d’en avoir pour son argent. Un petit coup d’oeil au travers de la grille du capot supérieur laisse apparaître une batterie de transistors et un transformateur torique. Pas d’alimentation à découpage ici, mais une « vraie » alim à l’ancienne.

NuForce HA-200
Le potentiomètre de volume est d’excellente qualité, avec une très bonne balance à faible niveau d’écoute

Conditions d’écoute

Pour profiter au mieux du HA-200, nous l’avons mis dans de bonnes conditions, couplé à un DAC USB Graham Slee Bitzie avec câble USB Audioquest Coffee et une paire de câbles RCA Viard Audio Silver HD RCA. Certes, ces câbles valent à eux seuls plus que notre DAC et le HA-200 réunis, mais ils ne sont pas d’une qualité disproportionnée vis à vis de cet ampli casque, qui, vous allez le voir, boxe bien au-dessus de sa catégorie. Et comme nous ne sommes pas à un paradoxe près, nous avons utilisé le très classique – mais néanmoins performant – casque Sennheiser PX-100 (de première génération). Nous avons puisé dans notre collection de fichiers FLAC, lus au travers de Foobar2000 et VLC pour les fichiers HD (notre DAC Bitzie ne supportant pas nativement ces formats).

Premières impressions

Nous savions par avance que le NuForce HA-200 risquait fort de nous impressionner. Déjà parce qu’un ampli casque en pure classe A à moins de 350 ? est une rareté et que ce type de montage vaut toujours son pesant de cacahuètes, notamment parce qu’il implique une alimentation de très bonne qualité.

Et, effectivement, les premières notes sont saisissantes. Que d’air, que de sérénité pourrait-on dire ! Après les bons résultats d’écoute du Lehmann Audio Rhinelander, nous sommes épatés de constater le fossé qui sépare ces deux amplis casques. Si le Rhinelander est très bon, le NuForce HA-200 est épatant.

Il ne faut pas 5 minutes pour se rendre compte qu’on touche ici à l’excellence, le HA-200 agissant tel une loupe sur le message musical, sans pour autant le décortiquer au point de le rendre informatif et pénible. Au contraire, le message est chaleureux et toujours plaisant à l’oreille. Après l’écoute de fichiers FLAC de qualité CD ou Studio, le flux audio compressé de Deezer montre vite ses limitations, en matière de dynamique et de réponse en fréquence. Malgré tout, c’est bien de la musique qu’on écoute et on se laisse volontiers embarquer.

Ce qui impressionne, c’est la faculté du NuForce HA-200 à séparer les différents plans sonores, à les écarter donc pour y injecter de l’énergie. Aucun registre ne semble privilégié et l’auditeur se voit proposé une partition explosive en matière de basses fréquences.

Écoutes

Get Lucky, Daft Punk, FLAC 24/88

Typiquement un titre facile à écouter, rondement balancé et qui passe bien sur pratiquement n’importe quel matériel. Il y a pourtant plusieurs difficultés à contourner pour un bon ampli, notamment les forte de Pharell Williams (come too far… who where are, raise the bar… to the stars). Avec le HA-200, le chanteur est sous contrôle si l’on peut dire. Que dire des guitare et guitare basse dont on suit le jeu sans difficulté. La batterie est réaliste et frappe très sèchement. Plus de volume ne gêne en rien l’équilibre de la restitution.

Contact, Daft Punk, FLAC 24/88

Là encore, la maîtrise est indiscutable : l’envolée finale et son « tapis » d’infra-grave emportent l’auditeur sans aucune projection du son. Écouté avec un smartphone, un ordinateur ou un DAC bas de gamme, ce morceau est une bouillie de sons saturés.

Les Nuits sans Kim Wilde, Laurent Voulzy, FLAC 16/44

Sur la compilation Saisons, ce tube de Voulzy écouté au travers du NuForce HA-200 surprend agréablement. La balance franchement montante du mixage trouve un équilibre évident. Ça module, ça pétille en permanence.

It’s Alright (Baby’s Coming Back), Eurythmics, FLAC 16/44

Même constat sur un mixage assez dur, avec une section rythmique électronique et sèche. Le HA-200 apporte de l’air à l’enregistrement, les « différentes voix » d’Annie Lennox étant remarquablement distribuées, avec beaucoup de réverbe.

Symphony No. 9 ‘Choral’ in D Minor, Presto, allegro assai, Pt. 7, Ludwig Van Beethoven, Boston Philarmonic Orchestra (FLAC 16/44)

Ch?urs masculins et féminins s’enchevêtrent habilement, avec une incarnation convaincante. Quelques pointes de distorsion que nous mettons sur le compte du DAC Bitzie auto-alimenté par notre ordinateur.f1bd8d5413232e9cd001271e1e0861808f6e5566

Dream Baby, Cher (remaster, Deezer)

Impressionnante stéréo, presque trop marquée pour une écoute au casque. La voix de Cher a du mal à s’extraire des ch?urs féminins au centre de la scène. On incriminera pas le HA-200 mais davantage la compression détériorante du flux audio.

Lessons in Love, Level 42, (Deezer)

L’impression d’écouter un mauvais vinyle prédomine, avec un registre aigu dégoulinant. Là encore, la compression liée au streaming massacre le haut du spectre audio.

Si nous insistons tant sur ce point c’est que le NuForce HA-200 nous permet d’entendre clairement ce que d’autres amplis gomment par manque de rigueur.

Hey Now, London Grammar (FLAC, 24/44)

Belle épaisseur, la voix de la chanteuse envoûte, ses respirations sont palpables : le HA-200 est exemplaire de maîtrise, la tenue du registre grave incite à pousser le volume, ce que l’on fait volontiers, sans s’écorcher un instant les oreilles.

Conclusion

Bien difficile de ne pas tomber sous le charme de cet ampli-casque  NuForce HA-200 qui n’a aucun adversaire à ce tarif et concurrence sans mal des modèles valant le double sinon le triple de son prix. Sa réserve de puissance est élevée, avec 2 véritables Watts, pour faire chanter les casques Hi-Fi de forte impédance.

À noter : cet ampli casque chauffe – comme tout classe A qui se respecte – et il est impératif de ne pas obstruer sa grille d’aération.

4 COMMENTAIRES

  1. Cet ampli a une très belle sonorité , de la chaleur dans la resritution et beaucoup de détails sans agressivité .
    Par contre niveau puissance il ne drive pas mon Sennheiser HD650ou mon Hifiman HE500 mieux que l’ampli casque intégré de mon Teac UD501 ;
    Sur ce point je suis déçu , je m’attendais à plus de puissance au vu des chiffres annoncés .

    • contrairement à ce que j’ai ecrit dans la rubrique « commentaire client » cet ampli ne drive pas bien le HD 600 et cela reste logique puisqu’il ne fonctionne pas bien avec le HD 650 de jean pierre. Par contre le resultat est excellent (des le debut de course du potard de volume) avec le HD 700.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.