Test Samsung The Premiere LSP7T : vidéoprojecteur laser 4K ultra courte focale

7
10191
  • 13
    Partages

Le vidéoprojecteur laser 4K Samsung The Premiere LSP7T est un modèle Ultra HD compatible HDR10+. Ce vidéoprojecteur ultra courte focale peut projeter une image mesurant jusqu’à 3 m de diagonale à une distance de 30 cm de l’écran de projection.

Doté d’un tuner TNT, de 3 prises HDMI et d’un port USB multimédia, il est également compatible WiFi et embarque le système d’exploitation maison Tizen. Le Samsung The Premiere LSP7T peut ainsi accéder à de nombreuses applications parmi lesquelles Netflix, Disney+, Prime Video mais aussi OCS, Molotov, Youtube ou encore my Canal. Enfin, sa section audio stéréo 2.2 canaux bénéficie d’une amplification de 30 watts.

Le vidéoprojecteur laser 4K ultra courte focale Samsung The Premiere LSP7T a vocation à remplacer une TV.

Commercialisé 3490 €, le vidéoprojecteur ultra courte focale Samsung The Premiere LSP7T se destine à remplacer une grande TV dans un salon en projetant sur un écran de projection ou directement sur le mur. Son image et ses fonctions sont-elles à la hauteur des meilleures téléviseurs Ultra HD 4K du marché ?

Samsung The Premiere LSP7T : la marque

Créée en 1938, Samsung Corporation est un éminent spécialiste des appareils électroniques pour les professionnels et le grand public. Téléphonie, micro-informatique, multimédia, électroménager, semi-conducteurs : Samsung est omniprésent. Le groupe coréen possède même un chantier naval ainsi qu’une activité BTP, avec à son actif, le gratte-ciel Burj Khalifa à Dubaï, détenteur du record de hauteur avec 828 m.

Samsung : leader mondial des fabricants de TV

Samsung est aujourd’hui le leader mondial sur le marché des téléviseurs LED, des TV Ultra HD 4K et des téléviseurs Ultra HD 8K. Les téléviseurs Samsung QLED tiennent la dragée haute aux TV OLED avec notamment des pics de luminosité élevés pour l’affichage des images HDR, des couleurs riches et un filtre anti-reflets très efficace. 

La gamme de TV Samsung QLED Q95T 2020 (ici le Samsung QE65Q95T) constitue le fleuron des TV 4K Ultra HD du fabricant coréen.

Samsung propose même des TV Lifestyle conçues pour se fondre dans le décor tels des cadres avec ses TV Samsung The Frame QLED ou bien des TV qui sont de véritables objets de design comme la gamme de TV Samsung Serif QLED.

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/article/samsung/SAMSQE65LS03T/the-frame-qe65ls03t-2020_5e6b660797312_1200.jpg
Une fois accrochées au mur, les TV Samsung The Frame (ici la TV Samsung The Frame QE65LS03T 2020) se fondent dans le décor tel un cadre photo ou un tableau. 

Samsung et la vidéoprojection

Face à la demande croissante pour des images de plus en plus grande, Samsung s’est tourné vers la vidéoprojection avec le Samsung The Premiere LSP7T pour proposer une alternative à ses TV Ultra HD 4K et 8K. 

Le coréen n’en est pas à son coup d’essai dans ce domaine puisqu’il proposait déjà à la fin des années 2000 plusieurs vidéoprojecteurs à son catalogue, notamment le magnifique Samsung SP-A600BX ! Ce modèle DLP 1080p fut même récompensé à l’époque par un Hit Matériel décerné par le magazine Les Années Laser

Avec le Samsung The Premiere LSP7T testé ici, le fabricant coréen propose cependant son tout premier vidéoprojecteur ultra courte focale en résolution 4K, avec de surcroît une lampe laser. 

Le Samsung The Premiere LSP7T est le premier vidéoprojecteur ultra courte focale du fabricant coréen, qui plus est en résolution 4K avec une lampe laser.

Samsung The Premiere LSP7T : packaging & accessoires

Le vidéoprojecteur laser 4K Samsung The Premiere LSP7T est livré avec une télécommande et ses piles, un câble d’alimentation et un mode d’emploi succinct. Il est enveloppé dans un voile de protection en tissu synthétique et maintenu en place par deux imposantes cales en mousse.

Samsung The Premiere LSP7T : présentation

Image Ultra HD 4K, compatibilité HDR10+, tuner TNT, entrées HDMI et port USB multimédia, section audio surround 2.2 canaux, fonctions Smart TV avec accès à Netflix, Disney+, Prime Vidéo et Canal : le vidéoprojecteur Samsung The Premiere LSP7T a tout d’une TV 4K dernier cri sauf l’écran, remplacé par un système de projection ultra courte focale DLP avec une lampe laser dont la durée de vie est estimée à 20 000 heures au moins.

Jusqu’à 3 mètres de diagonale image !

Le projecteur ultra courte focale Samsung The Premiere LSP7T est conçu pour offrir une très grande image avec très peu de recul par rapport à l’écran de projection ou au mur sur lequel l’image est projetée. On peut ainsi obtenir une taille d’image de 90 pouces de diagonale (2,28 m de diagonale, 2 m de base) en plaçant le projecteur à un peu moins de 25 cm du mur. La taille d’image maximale peut atteindre 120 pouces de diagonale (3,04 m de diagonale, 2,65 m de base) avec un recul de seulement 41,5 cm.

Dans notre salle de test, le vidéoprojecteur Samsung The Premiere LSP7T nous a permis de profiter d’une image de 2,34 m de base en étant placé à un peu plus de 33 cm de l’écran de projection Lumene Movie Palace UHD 4K Extra Bright 240C.

Le projecteur qui remplace la TV

Ce vidéoprojecteur laser 4K Samsung The Premiere LSP7T peut facilement remplacer le téléviseur du salon puisqu’il est équipé d’un tuner TNT. Sa connectique HDMI lui permet par ailleurs d’être relié à différentes sources comme un lecteur Blu-ray 4K, un lecteur réseau AV ou encore une console de jeux vidéo, sans nécessiter de longs câbles de liaison puisque ces électroniques peuvent être logées dans le meuble TV sur lequel le projecteur prend place.

Pour assurer une image toujours parfaitement nette et centrée, le projecteur ultra courte focale Samsung The Premiere LSP7T est équipé d’un système de mise au point motorisé et d’une correction trapèze numérique.

Une mire dédiée constituée de plusieurs formes géométriques est destinée à faciliter la mise au point qui se fait directement depuis la télécommande du Samsung The Premiere LSP7T.

Ultra Haute Définition 4K, lampe laser

Le vidéoprojecteur ultra courte focale Samsung The Premiere LSP7T possède une matrice DLP capable d’afficher une image 16:9 en Ultra Haute Définition 4K. Sa lampe laser, qui offre une luminosité maximale de 2200 Lumens, est couplée à une roue chromatique 4 couleurs (jaune, rouge, vert et bleu). Sa longévité est estimée à environ 20 000 heures, ce qui correspond à plus de 18 années d’utilisation à raison de 3 heures par jour. Afin d’éviter tout risque pour les yeux lorsqu’on s’approche trop près, le Samsung The Premiere LSP7T adopte un détecteur de proximité qui diminue très fortement la luminosité de la lampe lorsqu’il est activé.

Ce projecteur peut restituer une image nette avec des couleurs riches et nuancées dans une pièce partiellement éclairée, à condition toutefois de posséder un écran de projection avec une toile technique (Lumene Movie Palace UHD 4K Extra Bright 240C, par exemple) ou un mur plutôt gris que blanc. Comme avec la majorité des vidéoprojecteurs, l’environnement idéal est tout de même une pièce plongée dans la pénombre ou dans l’obscurité totale. 

Compatible HDR10 et HDR10+

Le projecteur laser 4K Samsung The Premiere LSP7T est compatible HDR (High Dynamic Range) et prend en charge les formats HDR 10+ et Hybrid Log Gamma. Capable de proposer des pics de luminosité élevés, il est donc en mesure d’afficher les images à la plage dynamique étendue, c’est-à-dire des images aux noirs plus denses et aux blancs plus lumineux que les images standards. Les images HDR offrent ainsi plus de subtilité grâce à un nombre plus important de gradations lumineuses. Les nuances dans les zones sombres et les zones très lumineuses de l’image sont plus fines, avec à la clé plus de détails visibles.

Sur Avatar en 4K HDR, le Samsung The Premiere LSP7T délivre des images aux couleurs riches et bien saturées, avec un rendu HDR très satisfaisant.

Les couleurs bénéficient également de cette plage dynamique étendue, offrant un rendu plus nuancé. Grâce à la technologie PurColor, l’étalonnage colorimétrique est par ailleurs optimisé pour éviter toute dérive et offrir des images aux couleurs réalistes.

Streaming : Netflix, Disney+, my Canal, OCS…

Le projecteur ultra courte focale Samsung The Premiere LSP7T peut être connecté par câble réseau ou en WiFi à la box Internet du domicile. Il peut alors accéder à de multiples services et applications comme Netflix, Disney+, Amazon Prime Video, OCS, my Canal, mais aussi Youtube, Deezer ou Spotify. Il est par ailleurs possible d’exploiter la connectivité réseau de ce projecteur Samsung pour diffuser sans fil les images d’un téléphone mobile sur son grand écran (fonction mirroring), ou les films stockés sur un ordinateur et partagés sur le réseau local, soit en accédant directement aux dossiers, soit en utilisant une application dédiée comme Plex par exemple.

Compatible Alexa, Google Assistant, AirPlay

La connectivité réseau du Samsung The Premiere LSP7T permet d’exploiter sa compatibilité avec les principaux assistants vocaux du marché comme Amazon Alexa et Google Assistant. Une fois le projecteur déclaré comme périphérique dans l’application Alexa ou Google Home, il est alors possible de le commander à la voix depuis une enceinte avec Amazon Alexa ou une enceinte avec Google Assistant. On peut ainsi lancer la lecture d’un épisode d’une série Netflix ou Amazon Prime Vidéo juste en faisant la demande ! Avec la compatibilité AirPlay, on peut aussi lancer la lecture de n’importe quelle vidéo depuis son iPhone, iPad ou iPod Touch pour diffuser l’image sans fil sur grand écran.

Section audio stéréo 2.2 canaux

Le vidéoprojecteur laser 4K ultra courte focale Samsung The Premiere LSP7T possède une section audio stéréo 2.2 canaux avec deux haut-parleurs dédiés uniquement aux basses fréquences. L’amplification totalise 30 watts de puissance et propose différents modes de rendu sonores. Les pistes audio Dolby Digital Plus de la TNT et des services de streaming sont prises en charge pour profiter des programmes sans recourir à un système audio externe. Notez par contre que les pistes audio DTS ne sont pas prises en charge.

Les haut-parleurs du système audio stéréo 2.2 canaux se cachent derrière le tissu acoustique en façade du projecteur Samsung The Premiere LSP7T.

Le vidéoprojecteur laser 4K Samsung The Premiere LSP7T dispose par ailleurs d’un contrôleur Bluetooth qui lui permet de recevoir sans fil et de diffuser sur ses haut-parleurs de la musique lue depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur.

Entrées HDMI et USB multimédia

Le vidéoprojecteur laser 4K Samsung The Premiere LSP7T possède trois prises HDMI dont une compatible ARC et eARC ainsi qu’un port USB multimédia alimenté (5V/0,5A). Une sortie audio numérique optique est également présente pour relier si besoin le projecteur à un ampli home-cinéma qu’on pourra également choisir de brancher sur la prise HDMI ARC/eARC. La connectivité WiFi est par ailleurs doublée d’un connecteur réseau RJ45. Une prise antenne TV pour la TNT est aussi présente.

Les trois prises HDMI 4K HDR du Samsung The Premiere LSP7T sont complétées par une prise USB multimédia.

Samsung The Premiere LSP7T : spécifications clés

Système de projection

  • Définition d’image : 4K Ultra HD (3840 x 2160 pixels)
  • Technologie de projection : DLP
  • Source lumineuse : laser
  • Durée de vie du laser : jusqu’à 20 000 heures
  • Luminosité : 2200 lumens ANSI
  • Contraste natif : 1000:1
  • Contraste dynamique : 2 000 000:1
  • Taille de l’image projetée (diagonale) : de 90″ à 120″ (de 2,28 m à 3,04 m)
  • Bruit de fonctionnement : 31 dB (A)
  • Système de protection des yeux

Système audio

  • Puissance 30 watts RMS
  • Système stéréo 2.2 canaux
  • Woofer intégré (basses)
  • Dolby Digital Plus
  • Bluetooth Audio (4.2)
  • Adaptive Sound

Smart TV

  • Interface : Tizen
  • Compatible Google Assistant, Alexa, AirPlay 2.0
  • Assistant vocal intégré
  • WiFi 5
  • Télécommande universelle
  • Décodeur Canal intégré
  • Navigateur Internet
  • Mode Gallery
  • Dépannage à distance
  • Mobile Tap Mirroring (MTM)
  • Mirroring Mobile sur TV
  • WiFi Direct
  • Allumage via le réseau (WOL – Wake On LAN)

Connectique

  • 3 x entrées HDMI
  • 1 x entrée USB 2.0
  • 1 x sortie audio optique
  • 1 x prise réseau Ethernet (RJ45)
  • 1 x entrée antenne
  • 1 x port Ex-Link mini-jack

Consommation électrique 

  • En veille : 0,5 W
  • En marche : 240 W
  • Consommation électrique annuelle : 320 kWh

Généralités

  • Dimensions du projecteur (LxHxP) : 532 x 132,7 x 342 mm
  • Dimensions du carton (LxHxP) : 675 x 257 x 480 mm
  • Poids du projecteur : 9,1 kg
  • Poids du produit emballé : 11,9 kg
  • Montage possible sur support pour vidéoprojecteur (Vis M6 – 9/10 mm non fournies)
  • Écartement des 4 trous de fixation : 235 x 135 mm)

Accessoires

  • Télécommande : TM2090A Base
  • Piles (pour la télécommande)
  • Mode d’emploi papier
  • E-Manuel

Samsung The Premiere LSP7T : mise en oeuvre

Pour ce test du Samsung The Premiere LSP7T, nous avons d’abord projeté l’image sur un écran de projection ultra courte focale à toile technique Lumene Movie Palace UHD 4K Extra Bright 240C et sur un écran de projection électrique Lumene Coliseum UHD 4K 240C dans notre salle de test. Nous avons également testé la projection directement sur un mur et sur un écran de projection électrique dans un salon peint en gris.

Nous avons pu tester l’image du vidéoprojecteur laser 4K Samsung The Premiere LSP7T sur la toile technique de l’écran de projection ultra courte focale Lumene Movie Palace UHD 4K Extra Bright 240C.

Via l’interface Tizen, nous avons pu profiter de programmes sur Netflix et lire des films 4K HDR stockés sur un disque dur USB. Nous avons également relié un lecteur Blu-ray 4K sur l’une des entrées HDMI du Samsung LSP7T.

L’installation

Selon qu’on choisisse de projeter directement sur le mur ou sur une toile de projection, l’installation est simple et rapide ou beaucoup moins…

Lorsqu’on projette sur un mur (de préférence lisse et plutôt blanc voire gris, nous verrons plus loin pourquoi), il suffit de poser le vidéoprojecteur sur le sol ou sur un meuble TV, de l’aligner bien parallèlement au mur et de jouer éventuellement sur la hauteur des pieds pour aligner les bords verticaux de l’image. Le motif de test du menu de réglages (section réglages du projecteur) est pour cela très utile.

Le motif de test dans le menu de réglages du vidéoprojecteur ultra courte focale Samsung The Premiere LSP7T permet d’aligner les bords de l’image avec ceux de l’écran de projection.

Lorsqu’on veut projeter sur un écran, cela se complique un petit peu pour parvenir à faire rentrer parfaitement l’image dans le cadre. Il faut d’abord bien centrer l’image puis trouver la distance adaptée et ajuster la hauteur des pieds pour que les bords de l’image restent parallèles. 

Attention ! Plus le meuble TV est haut, plus l’image l’est également et plus vous éloignez le vidéoprojecteur de l’écran, plus l’image s’agrandit. Le réglage dans notre salle de test s’est révélé assez délicat pour projeter sur notre écran technique Lumene Movie Palace UHD 4K Extra Bright 240C dont la hauteur n’est pas réglable. Nous avons dû changer notre meuble qui était trop haut pour un autre un peu plus bas afin que l’image rentre dans le cadre. 

Avec un écran de projection électrique ou un écran de projection manuel, la mise en œuvre est facilitée par la possibilité de monter et descendre la toile. 

Après quelques minutes de “gymnastique” on parvient dans tous les cas à trouver le réglage idéal. Mais il faudra prendre garde de ne pas bouger le vidéoprojecteur lorsqu’on fait les poussières sous peine de devoir recommencer l’ajustement !

Samsung The Premiere LSP7T : nos impressions 

L’image

Nous avons commencé ce test du Samsung The Premiere LSP7T avec plusieurs films en 4K HDR sur disque dur USB et sur Blu-ray 4K : Alita: Battle Angel, Avatar, Interstellar et Mad Max: Fury Road. En journée lorsque la pièce est éclairée, même partiellement, l’image demeure assez pâle et manque parfois de lisibilité, surtout sur un mur ou un écran blancs. 

Par contre, dès qu’on tire les rideaux ou qu’on baisse les stores, on retrouve avec ce projecteur Samsung ce qui fait la force des vidéoprojecteurs DLP à savoir le piqué de l’image, la netteté et le contraste.

Le projecteur Samsung The Premiere LSP7T offre plusieurs modes images préréglés sur lesquels on peut modifier différents paramètres (netteté, couleurs, teinte, gamma, rehausseur de contraste…). 

Le mode “Standard”, plus lumineux que le mode cinéma, convient bien pour une projection en pleine journée, notamment pour des documentaires et des émissions TV type talk shows. On peut aussi conserver le mode “Standard” sur les films en journée pour améliorer la lisibilité de l’image. Attention cependant : par défaut le paramètre “Clarté d’image” est activé en mode standard. Comme son nom ne l’indique pas, ce réglage concerne la fluidité de l’image. Si vous ne voulez pas bénéficier d’un rendu “caméscope”, nous recommandons de le désactiver.

Pour la projection des films et séries en soirée dans un environnement optimisé (pièce sombre, pas de pollution lumineuse), c’est le mode Cinéma qui est le plus adapté. Il est bien calibré d’origine et ne nécessite pas de se pencher sur les réglages images pour avoir un résultat très satisfaisant. Un très bon point pour qui ne souhaite pas se perdre dans les méandres d’une calibration.

Par défaut, le mode “Cinéma” du vidéoprojecteur Samsung The Premiere LSP7T est parfaitement calibré.

Mur ou écran ?

Le vidéoprojecteur Samsung The Premiere LSP7T peut projeter aussi bien sur un mur que sur une toile de projection. Sa luminosité est toutefois un peu juste pour projeter en pleine journée une image suffisamment lumineuse et contrastée sur un mur clair ou sur une toile blanche si vous ne faites pas un minimum de pénombre voire d’obscurité dans la pièce.

Toile technique et toile blanche dans une pièce blanche

Sur la toile technique d’un écran de projection ultra courte focale, la luminosité de l’image est plus élevée et le contraste sensiblement meilleur. On peut alors envisager la projection en journée dans une pièce modérément éclairée. L’image est assez lisible mais le contraste n’est pas optimal. Notez que la couleur des murs de la pièce impacte grandement le contraste de l’image, même avec une toile technique. Dans notre salle de test par exemple, les murs blancs diffusent la lumière du jour, ce qui réduit le contraste perçu.

Même avec une toile technique, les meilleurs résultats sont obtenus lorsqu’on est dans la pénombre ou l’obscurité.

Avec le vidéoprojecteur Samsung LSP7T, la projection sur une toile technique dans une pièce sombre donne d’excellents résultats : l’image est extrêmement bien contrastée.

Toile blanche et mur gris dans une pièce grise

À défaut d’investir dans un tel écran, la projection sur un mur peint en gris se révèle plutôt satisfaisante, le gris atténuant fortement la pollution lumineuse et améliorant le contraste par rapport à un mur blanc. Le test du film Avatar qui regorge de scènes aux couleurs vives est exemplaire : une fois la pièce plongée dans la pénombre, le contraste est excellent, les couleurs riches et saturées à souhait, les noirs intenses et les blancs lumineux sans être fatigants. Ce n’est pas aussi spectaculaire qu’avec la toile technique de l’écran Lumene Movie Palace UHD 4K Extra Bright 240C mais le résultat est tout de même très satisfaisant.

Lorsque la pièce est partiellement éclairée, le mur gris donne des résultats acceptables, même si le contraste pâtit bien évidemment de la lumière ambiante.

Sur une toile blanche déroulée sur fond gris, le résultat en journée est un peu meilleur qu’avec une toile blanche sur fond blanc. Dans l’obscurité le résultat est bien meilleur que dans une pièce aux murs blancs : les murs gris renvoient beaucoup moins de lumière parasite vers l’écran. L’image est plus contrastée.

Le son

C’est une des bonnes surprises de ce test, le son délivré par ce projecteur Samsung The Premiere LSP7T est convaincant. La configuration stéréo limite forcément la spatialisation du son qui n’est pas enveloppant mais les effets latéraux sont précis et permettent de souligner efficacement les mouvements et les actions à l’écran. C’est suffisant pour qu’on se sente immergé dans son programme. Mention spéciale aux basses fréquences qui sont bien présentes et donnent du coffre aux explosions, sans saturation même à fort volume. Globalement, ce projecteur ultra courte focale Samsung fait bien mieux en matière de son que bon nombre de téléviseurs. On aurait cependant aimé encore plus de largeur et d’amplitude, comme avec certaines barres de son.

Fonctions Smart TV

Ceux qui connaissent les TV Samsung et leur interface Smart TV Tizen ne seront pas dépaysés puisque le vidéoprojecteur Samsung THe Premiere LSP7T en est équipé lui aussi. On retrouve donc avec plaisir la barre de navigation en bas de l’écran avec les principales applications de streaming et de contenus vidéo en ligne. Lorsqu’on défile vers la gauche, on accède au catalogue d’applications, aux sources ainsi qu’au menu de réglages. Intuitive et réactive, l’interface Tizen n’a rien à envier à Android et se révèle très agréable à utiliser au quotidien.

La barre de menu Tizen du vidéoprojecteur Samsung The Premiere LSP7T donne accès à de multiples services comme Netflix, OCS, Apple TV…

L’accès aux films stockés sur un disque dur USB se fait de manière très rapide et fluide, tout comme celui aux films partagés sur le réseau local. L’interface par défaut n’est pas très funky, la navigation par dossiers étant bien moins agréable que celle proposée par des applications comme Plex, par exemple. 

Samsung The Premiere LSP7T : comparé à…

Optoma HD35UST

Plus lumineux (3600 lumens) mais moins bien défini (HD 1080p seulement), ce projecteur Optoma HD35UST est plus adapté que le Samsung à la projection dans une pièce en pleine journée, notamment avec un écran de projection doté d’une toile technique. Mais le Samsung The Premiere LSP7T reprend l’avantage en matière de définition d’image (UHD 4K HDR), de colorimétrie et de connectivité. Il est plus cher mais il se suffit à lui même puisqu’il donne accès à la TNT et à plusieurs services de streaming sans avoir à lui associer de source supplémentaire.

Optoma CinemaX UHZ65UST

Pour un prix similaire au Samsung, le vidéoprojecteur Optoma CinemaX UHZ65UST offre sensiblement les mêmes fonctions : Ultra Haute Définition 4K avec HDR, trois HDMI, connectivité réseau et Internet, interface Android pour accéder à de multiples services en ligne… L’Optoma dispose cependant d’un argument supplémentaire : une luminosité maximale de 3500 lumens contre 2000 lumens seulement pour le Samsung, ce qui lui permet d’être plus à l’aise pour projeter en pleine journée. Cette différence s’estompe cependant lors d’une projection dans une pièce sombre ou plongée dans l’obscurité, le Samsung faisant alors jeu égal avec l’optoma pour ce qui est du contraste et du rendu HDR. 

Samsung The Premiere LSP7T : conclusion

Le projecteur ultra courte focale Samsung The Premiere LSP7T offre une alternative intéressante au téléviseur du salon, à condition toutefois de projeter sur un écran technique ou à défaut sur un mur gris pour conserver un minimum de contraste en journée (avec les rideaux tirés idéalement). Le soir venu ou dans une pièce plongée dans la pénombre ou l’obscurité, il vous régalera par ses images détaillées aux couleurs chatoyantes, notamment sur les programmes vidéo HDR.

Le Samsung The Premiere LSP7T nous a gratifié d’une très belle image 4K HDR lorsque les conditions étaient réunies.

La section audio, sans être extraordinaire, assure un rendu sonore stéréo convaincant avec des basses bien présentes, sans saturation, et une spatialisation assez large.

Les trois entrées HDMI, le port USB multimédia et la connectivité réseau offrent à l’utilisateur de multiples possibilités de divertissements avec la connexion possible d’un lecteur de disques Blu-ray, l’accès direct à Netflix, Disney+, Prime Video, OCS, Apple TV, myCanal… mais aussi la lecture de fichiers multimédia sur support USB ou partagés sur le réseau local. 

Que pourrait-on lui reprocher ? Sa luminosité est un peu juste pour projeter en pleine journée dans une pièce claire, même avec un écran technique (rideaux sombres bienvenus), mais c’est généralement le cas avec de nombreux vidéoprojecteurs. L’absence de prise en charge du DTS est également ennuyeuse pour les adeptes de ce format sonore. Enfin, en veille, l’alimentation de ce vidéoprojecteur émet un petit bourdonnement qui peut se révéler gênant si vous placez le Samsung The Premiere LSP7T dans une chambre ! Mais il suffit d’une prise connectée ou d’une multiprise avec interrupteur pour y remédier.

Nous avons aimé

  • Le design très attractif et la qualité de finition
  • La richesse des couleurs et la bonne gestion du HDR
  • L’interface Tizen et les nombreux services disponibles
  • Le bon rendu sonore, notamment les basses fréquences

Nous aurions aimé

  • Qu’il ne fasse aucun bruit à l’arrêt
  • Une barre de son surround multicanaux
  • La prise en charge du DTS
  • Qu’il existe aussi en noir mat

  • 13
    Partages

7 COMMENTS

  1. Excellent test 🙂

    J’hésite entre l’optoma et ce modèle du coup. Pour une chambre avec toile technique uniquement de nuit, le quel est a privilégié ?

    Par contre je suis etonné de votre commentaire sur le bruit ? Même lorsqu’il est éteint ? D’où provient ce bruit ??

    Merci d’avance

    • Bonjour Jonathan,
      Je n’ai pas eu l’occasion d’essayer le CinemaX P2, je ne peux donc pas vous répondre sur ce point. En ce qui concerne le bruit, on dirait un bourdonnement d’alimentation. Il n’est pas extrêmement fort, mais suffisant pour être gênant je pense dans une chambre.
      Sur une toile technique, en projection de nuit uniquement, ce Samsung est très convaincant.

      • Merci beaucoup pour le retour

        Vous savez quand il sera disponible ? Je vais surement mettre une prise connecté dans ce cas pour l’éteindre complet.

        • Très bonne idée la prise connectée !
          En ce qui concerne la disponibilité, Samsung nous indique une livraison la première semaine de novembre… Dans une quinzaine de jours donc 🙂

  2. Le P2 n’est pas vraiment le successeur du UGZ65UST il est apparement moins bien d’après les tests.
    J’hésite effectivement entre les 3 modèles (P2, UHZ65 et Samsungà

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.