Test Sonos Beam Gen 2 : enfin le Dolby Atmos

0
566

Succédant à l’emblématique Sonos Beam, la nouvelle Sonos Beam Gen 2 promet un son encore plus immersif grâce à la prise en charge du Dolby Atmos. Elle apporte pour ce faire un port HDMI eARC couplé à un processeur plus puissant pronostiquant une meilleure simulation des différents effets grâce à des modes DSP plus performants. L’ultra connectivité du précédent modèle, avec compatibilité AirPlay 2, streaming et contrôle vocal Amazon Alexa et Google Assistant reste de mise pour faciliter le contrôle de cette barre de son Sonos. Commercialisée à 499 €, la Sonos Beam 2 peut-elle s’imposer comme la nouvelle référence pour profiter d’un son 3D avec un unique appareil compact ? Les nouveautés méritent-elles le remplacement de votre Sonos Beam de première génération ? 

La barre de son Sonos Beam de seconde génération apporte un port HDMI eARC et une compatibilité Dolby Atmos pour une restitution sonore toujours plus immersive. 

Sonos Beam (Gen 2) : packaging & accessoires 

Comme tous les derniers équipements Sonos, la barre de son Sonos Beam V2 est livrée dans un carton recyclé. À l’intérieur de celui-ci, elle est correctement calée dans un renfoncement en carton et protégée par un tissu synthétique assorti à la couleur de la barre. De part et d’autre de la barre de son, on trouve les accessoires :  un câble d’alimentation, un câble HDMI, un adaptateur optique vers HDMI ainsi qu’un guide d’installation rapide. 

La barre de son Sonos Beam Gen 2 est livrée avec un câble d’alimentation, un câble HDMI, ainsi qu’un convertisseur optique vers HDMI. 

Sonos Beam (Gen 2) : présentation 

Dolby Atmos 

Lancée il y a plus de trois ans, la Sonos Beam de première génération a rencontré un franc succès grâce à sa capacité à délivrer un son puissant et réaliste dans un format compact. Les dernières avancées audio ont cependant rendu cette barre moins immersive que certains modèles récents, dont notamment la Sonos ARC qui était la première barre de son Sonos compatible Dolby Atmos lors de son lancement en 2020. Avec la nouvelle Sonos Beam Gen 2, la marque américaine désire apporter cette technologie spatial audio à son modèle d’entrée de gamme pour fournir une écoute plus immersive dans un format toujours aussi compact, discret et près de deux fois moins cher que sa grande sœur. 

Avec la Sonos Arc, la Sonos Beam Gen 2 est la seconde barre de son Sonos compatible Dolby Atmos. 

Pour assurer une restitution en Dolby Atmos, la nouvelle Sonos Beam Gen 2 reprend la conception acoustique de sa devancière, avec quatre haut-parleurs dédiés aux médiums, un tweeter pour les aigus et trois radiateurs passifs chargés d’étendre la réponse dans le grave. Elle se différencie cependant par l’adoption d’un processeur plus puissant capable de contrôler de manière plus précise chaque haut-parleur et de prendre en charge pour la première fois les pistes DTS et la majorité des formats Dolby, dont le Dolby Atmos. Cependant, les effets Atmos ne sont que simulés et non restitués par de véritables haut-parleurs comme avec la Sonos ARC qui dispose quant à elle de haut-parleurs dédiés sur sa face supérieure. Bien qu’assez probant, l’effet reste plus subjectif et variable d’une pièce à l’autre. 

Le nouveau processeur de la barre de son Sonos Beam 2 permet de contrôler plus efficacement les différents haut-parleurs pour simuler les effets Dolby Atmos. 

Améliorations sonores 

Pour tenter de fournir la meilleure simulation sonore dans chaque pièce, la barre de son Sonos Beam 2 conserve la technologie de calibrage acoustique Sonos Trueplay. Cette dernière permet d’ajuster la reproduction sonore en fonction des résonances et réverbérations de la pièce d’écoute. Pour réaliser cet ajustement, il est cependant toujours nécessaire d’utiliser l’application Sonos à partir d’un appareil iOS (iPhone ou iPad). Si les utilisateurs Android ne peuvent pas profiter de ce système, ils ont néanmoins la possibilité de personnaliser l’écoute grâce à l’égaliseur des graves, médiums et aigus disponible depuis l’application Sonos. C’est plus contraignant et une bonne oreille peut être nécessaire pour parvenir au même résultat. 

Pour ajuster plus simplement le rendu de la barre de son Sonos Beam Gen 2, plusieurs modes d’amélioration sonore sont embarqués, dont un mode voix permettant une reproduction plus efficace des dialogues. Le mode nocturne est également conservé pour réduire la plage dynamique afin de limiter les écarts de niveau sonore et profiter de ses films sans déranger les personnes qui sont déjà couchées. Bien que déjà présents sur le modèle précédent, ces différents modes se montrent encore plus convaincants grâce au nouveau processeur qui assure une puissance de calcul plus élevée et une plus grande fiabilité. 

La barre de son Sonos Beam Gen 2 dispose de multiples modes sonores pour optimiser la restitution en fonction du programme visionné. 

HDMI eARC 

Pour bénéficier des flux en Dolby Atmos, le port HDMI de la barre de son Sonos Beam passe en version eARC. Il est désormais possible de récupérer la piste sonore du programme visionné sur le téléviseur, à partir de n’importe quelle source. La Sonos Beam Gen 2 est donc en mesure de lire toutes vos sources, que ce soit un lecteur Blu-ray UHD 4K, un programme TV, un lecteur réseau, une console de jeux ou encore un programme visionné à partir d’un service de VOD tel que Netflix ou Amazon Prime Video, par exemple. Comme pour la Sonos ARC, un adaptateur/convertisseur HDMI vers optique est inclus pour connecter cette barre de son Sonos à un téléviseur uniquement doté d’une sortie optique. Ce second mode de connexion ne permet cependant pas de récupérer les pistes Atmos. 

La barre de son Sonos Beam Gen 2 adopte un port HDMI eARC pour récupérer la piste sonore Dolby Atmos du programme visionné sur le téléviseur. 

Design 

En dehors des spécifications techniques, la barre de son Sonos Beam Gen 2 conserve un format très proche, avec des dimensions toujours aussi compactes : 651 x 69 x 100 mm. Elle s’intègre ainsi de manière plus discrète sous le téléviseur que la Sonos ARC, qui est nettement plus imposante. Malgré cela, la Sonos Beam Gen 2 peut avoir tendance à cacher le bas de l’écran de certains téléviseurs. Bien que les dimensions restent inchangées, le design de la Sonos Beam Gen 2 est modernisé et abandonne le revêtement en tissu pour laisser place à une grille alvéolée en polycarbonate sur la face avant. Une conception directement empruntée à la Sonos ARC et qui a fait ses preuves en se montrant plus robuste et moins salissante, notament sur le modèle blanc. En outre, la qualité d’assemblage est exemplaire, avec une face arrière dotée d’une coque en polymère assemblée de manière millimétrique. Ce châssis de couleur noir ou blanc mat a l’avantage de très peu refléter la lumière de l’image affichée par la TV, limitant ainsi tout risque de  pollution lumineuse. Il se montre également plus moderne et mieux assorti au design des enceintes Sonos One et Sonos One SL, ce qui est idéal si vous décidez de réaliser un ensemble multiroom. 

La barre de son Sonos Beam Gen 2 reprend le design de la Sonos Arc, avec une face avant en nid d’abeilles qui s’associe idéalement aux enceintes multiroom Sonos de dernière génération. 

Gestion & commande 

Comme son aînée, la barre de son Sonos Beam Gen 2 peut se contrôler de différentes manières, notamment à partir des commandes tactiles implantées sur sa face supérieure. Ces dernières permettent de la mettre en marche, en pause, d’ajuster le volume ou encore d’activer ou de couper les microphones. Elle peut également être contrôlée à partir de la télécommande du téléviseur auquel elle est associée ou depuis l’application mobile, smartphone ou tablette en main. 

La barre de son Sonos Beam 2 intègre une interface tactile sur sa face supérieure pour rapidement piloter ses fonctions du bout des doigts. 

Pour toujours plus de simplicité, la barre de son Sonos Beam Gen 2 intègre les assistants vocaux Amazon Alexa et Google Assistant. Lorsque les microphones sont activés, il devient possible de contrôler vocalement la barre de son. La captation vocale se montre assez efficace, à condition que la Beam ne soit pas trop éloignée ou positionnée plus haute que l’auditeur. Il devient alors possible de modifier le volume, de lancer la lecture musicale, de changer de titre ou encore d’allumer le téléviseur (protocole CEC nécessaire) uniquement en le demandant.

Multiroom et home-cinéma sans fil 

Sonos est incontestablement le spécialiste et leader dans l’univers multiroom, comme son histoire nous l’enseigne (découvrir l’histoire de la marque Sonos). C’est donc tout naturellement que le Sonos Beam 2 est compatible multiroom AirPlay 2 et Sonos. Elle peut ainsi être groupée avec d’autres enceintes et appareils multiroom AirPlay 2 ou Sonos pour profiter de vos musiques dans toute la maison. Les capacités multiroom de la Sonos Beam 2 ne se limitent pas à la diffusion musicale puisqu’il est également possible de les exploiter pour la restitution des bandes multicanales des films. Il est ainsi possible d’exploiter n’importe quelle paire d’enceintes Sonos comme les Sonos One, Sonos One SL, ou même les Sonos Five pour les effets surround. De la même manière, la reproduction des basses peut être confiée au caisson de basses sans fil Sonos Sub pour profiter au mieux des scènes d’action des films. 

Streaming 

Comme sa devancière, la barre de son Sonos Beam V2 voit ses fonctions décuplées lorsqu’elle est connectée en WiFi ou en Ethernet. Une fois connectée au réseau, elle bénéficie des mêmes fonctionnalités que les autres enceintes connectées Sonos. Le contrôle de la musique s’effectue alors depuis l’excellente application Sonos pour iOS et Android. Celle-ci permet de lire de la musique partagée sur le réseau local, d’accéder à la plupart des services de musique en ligne comme Deezer, Spotify, Apple Music, et même des services proposant des musiques Hi-Res comme Qobuz ou Tidal. Amazon Music est également pris en charge, avec une compatibilité 24 bits/48 kHz annoncée pour la fin de l’année. L’accès à d’innombrables radios internet peut s’effectuer via TuneIn, tandis que les utilisateurs d’appareils Apple profitent du protocole AirPlay 2 pour diffuser le son de toute application vers la barre de son Sonos Beam. 

L’application Sonos permet d’accéder à la plupart des services de musique en ligne. Cette diffusion peut également être réalisée en AirPlay 2 depuis toute application mobile.

Sonos Beam (Gen 2) : mise en œuvre 

La mise en œuvre de la barre de son Sonos Beam (Gen 2) s’effectue de manière aussi simple qu’avec le modèle précédent. Dans un premier temps, il est nécessaire de connecter la barre de son au téléviseur. Dans notre cas, nous l’avons directement reliée à l’HDMI eARC d’une TV UHD 4K LG OLED65CX à l’aide d’un câble Audioquest Cinnamon HDMI. Si le téléviseur ne dispose pas de port HDMI ARC, mais propose une sortie optique, Sonos fournit un adaptateur optique/HDMI pour convertir la sortie optique du téléviseur en HDMI.

Il suffit de poser le smartphone sur la barre de son Sonos Beam 2 pour que cette dernière soit directement détectée par l’application Sonos. 

Après avoir relié la Sonos Beam 2 au téléviseur, il est nécessaire de la mettre sous tension pour continuer l’installation depuis l’application Sonos. Celle-ci nous guide pas-à-pas tout au long de la procédure d’installation. Dans un premier temps, on est invité à se créer un compte Sonos s’il s’agit du premier équipement Sonos utilisé, puis à activer le Bluetooth du smartphone pour configurer un nouveau système. L’application scanne alors les connexions Bluetooth environnantes pour automatiquement détecter la Sonos Beam. Une fois identifié, il est nécessaire d’appuyer sur le bouton d’appairage adoptant le symbole infini prenant place sur la face arrière de la Beam. La barre de son est alors jumelée à l’application et il ne reste plus qu’à sélectionner le réseau WiFi et à entrer son mot de passe pour la connecter au réseau. 

Une fois la barre de son Sonos Beam connectée, l’application Sonos propose de configurer le Sonos Sub. Si vous utilisez la Sonos Beam seule, il suffit de cliquer sur l’option “pas maintenant” pour sauter cette étape et directement profiter de la barre de son. Dans un dernier temps, nous sommes conviés à ajouter des enceintes surround si nous le désirons. Étant donné que la reproduction des effets surround peut être confiée à presque toutes les enceintes connectées Sonos comme les SONOS ONE, SONOS One SL, ou encore les Sonos Five, il est tout d’abord nécessaire de sélectionner à partir d’un menu déroulant le nom des enceintes à utiliser (dans notre cas, deux Sonos One SL, nommées Sonos One sur l’application). La procédure d’installation s’effectue alors rapidement, en seulement quelques étapes. 

L’association des enceintes surround s’effectue tout d’abord par l’enceinte gauche, puis par l’enceinte droite. 

Sonos Beam (Gen 2) : réglages 

Après avoir configuré la Sonos Beam 2 et les différents éléments Sonos optionnels, il est possible d’ajuster les paramètres audio pour que la restitution soit optimale et adaptée à la pièce d’écoute. Il est notamment possible d’ajuster le niveau des enceintes surround pour garantir une perception toujours parfaite des effets, même lorsque les enceintes sont fortement éloignées de l’auditeur. Si vous utilisez un Sonos Sub, celui-ci peut également être ajusté. Ces différents réglages s’effectuent très facilement à partir de l’application Sonos. 

Pour les utilisateurs d’un smartphone ou d’une tablette iOS, le réglage de la Sonos Beam 2 est encore plus simple grâce au système de calibrage automatique TruePlay. Celui-ci utilise le microphone de l’iPhone ou de l’iPad sur lequel l’application Sonos est installée pour étalonner la sonorité de la barre de son en fonction de son environnement. Ce réglage TruePlay s’effectue en deux étapes. La première consiste à rester assis à notre position d’écoute habituelle en maintenant le téléphone à hauteur des yeux. La Sonos Beam 2 diffuse différents sons et fréquences, y compris sur les surround et le caisson lorsque ces éléments sont présents. 

La première partie du calibrage TruePlay s’effectue en étant assis à la position d’écoute habituelle.

La seconde étape du calibrage TruePlay consiste à se déplacer dans la pièce durant l’émission de différents sons et fréquences pour évaluer plus efficacement la manière dont la pièce influence la restitution sonore. Sonos propose une courte vidéo de 30 secondes pour bien expliciter la manière dont il faut orienter et déplacer le smartphone dans la pièce. Ensuite, l’émission des différents sons débute. Après une minute à se déplacer, le calibrage est terminé et peut être sauvegardé. Le son est alors mieux équilibré, que ce soit pour une écoute musicale ou home-cinéma.

Pour la seconde partie du calibrage TruePlay, il est nécessaire de se déplacer dans la pièce avec le smartphone en main. 

Sonos Beam (Gen 2) : impressions d’écoute 

Sonos Beam Gen 2 seule 

Utilisée seule, la barre de son Sonos Beam 2 parvient à créer un espace sonore qui s’étend bien au-delà des limites physiques du téléviseur. Les différents effets avant profitent d’un découpage net et crédible entre chaque canal, ce qui contribue à une perception nettement plus efficace des dialogues. Ces derniers sont fournis avec conviction, autorité et affichent une profondeur séduisante qui permet de correctement distinguer chaque intonation des voix. Même lorsque la bande sonore se déchaîne, celle-ci ne vient jamais recouvrir le canal central qui reste bien découpé et clairement mis en avant, sans même avoir besoin d’être parfaitement centré face à la barre. 

Sans prétendre concurrencer la Sonos ARC qui dispose de véritables haut-parleurs Atmos, la barre de son Sonos Beam 2 parvient à créer une atmosphère assez enveloppante sur les films et séries en Dolby Atmos. On ressent une légère réverbération qui apporte de la hauteur et de l’ampleur à la scène. Les effets ne semblent pas réellement nous survoler comme avec un véritable système Atmos, mais l’écoute gagne tout de même en profondeur et en aération. Cela profite à l’immersion dans le film, avec un son moins projeté et réparti de manière plus homogène dans la pièce. 

La compatibilité Dolby Atmos de la barre de son Sonos Beam 2 apporte de la hauteur et de l’ampleur à la scène sonore. 

Le véritable tour de force de la barre de son Sonos Beam 2 est de parvenir à assurer une restitution puissante et dynamique dans un format ultra compact. Dans une chambre d’environ 20 m², elle restitue avec énergie toutes les bandes sonores soumises. Les basses sont percutantes, vives et étonnamment puissantes. Même dans un salon de près de 60 m², la Sonos Beam 2 ne faiblit pas et parvient à remplir efficacement l’espace. L’extrême grave est en revanche plus timide, mais cela n’entrave en rien le réalisme de l’écoute. De plus, il reste possible de coupler le caisson de basses Sonos Sub pour profiter de basses plus profondes dans une grande pièce de vie. 

Sonos Beam Gen 2 + Sonos One SL (la paire)

Bien que la barre de son Sonos Beam Gen 2 parvienne à créer une scène sonore assez ample, les effets surround restent subtils et discrets. Pour obtenir une restitution plus homogène, nous avons alors associé la Beam à une paire d’enceintes sans fil Sonos One SL. Dès lors, on profite d’un espace sonore plus vaste et d’une écoute encore plus immersive. La répartition dans l’espace des différents effets s’effectue de manière plus cohérente et plus tangible. La puissance des Sonos One SL assure de clairement percevoir les différents effets surround, que les enceintes soient placées à proximité ou à plusieurs mètres derrière l’auditeur. La signature sonore de ces enceintes est de plus très similaire à la Sonos Beam Gen 2, gage d’une parfaite cohérence tonale. 

L’association de la Sonos Beam Gen 2 à une paire d’enceintes sans fil Sonos One SL apporte une restitution plus précise et plus efficace des effets surround. 

Sonos Beam Gen 2 : comparée à… 

Sonos ARC : commercialisée à 999 €, la barre de son Sonos ARC se dote des mêmes fonctions de streaming et de multiroom, avec la possibilité de créer un système home-cinéma sans fil constitué d’autres éléments Sonos. Elle est également compatible Dolby Atmos, mais la restitution de ces effets est encore plus réaliste et bluffante grâce à l’emploi de haut-parleurs dédiés sur la face supérieure de la barre de son. En revanche, la Sonos ARC est nettement plus imposante et s’accommode idéalement de grands téléviseurs. La Sonos Beam Gen 2 présente ainsi l’avantage d’être plus compacte pour s’intégrer plus facilement dans tout intérieur. 

La Sonos Arc apporte une restitution encore plus efficace des effets Atmos grâce à l’emploi de haut-parleurs dédiés sur sa face supérieure. 

Denon Home 550 : proposée à 550 €, cette barre de son Denon est un modèle équipé de neuf haut-parleurs pour restituer les effets Atmos et DTS:X. Comme la Sonos Beam 2, la Denon mise exclusivement sur des modes DSP pour simuler les effets Atmos puisqu’elle ne dispose pas de haut-parleurs dédiés. L’immersion est donc moins concluante qu’avec un modèle dédié comme la Sonos ARC. En dehors de cela, on profite d’une compatibilité HEOS pour le streaming, d’une lecture DLNA et USB jusqu’en 24 bits / 192 kHz et DSD 5,6 MHz, ainsi que du multiroom pour réaliser un home-cinéma sans fil avec les enceintes Denon Home 150, Denon Home 250 ou Denon Home 350. La configuration et la gestion de l’ensemble n’atteignent cependant pas le niveau de la Sonos Beam 2, indétrônable dans ce domaine. 

Sonos Beam Gen 2 : pour qui ? 

La barre de son Sonos Beam Gen 2 se montre idéale pour tout utilisateur désirant démultiplier la puissance et le réalisme du son de sa TV, tout en conservant un système sonore visuellement discret. Elle convient parfaitement à un utilisateur éclairé comme néophyte, grâce à une simplicité de mise en œuvre et d’utilisation déconcertante. L’application Sonos pour iOS et Android constitue l’élément central pour installer et personnaliser cette barre de son, tandis que le contrôle vocal permet de pousser le concept encore plus loin. 

Comme avec toute nouvelle génération d’un appareil, on peut se demander si le remplacement de la Sonos Beam 1 par la Sonos Beam Gen 2 est judicieux. Concrètement, même si la prise en charge du Dolby Atmos apporte une écoute un peu plus enveloppante, cet unique ajout ne justifie pas le renouvellement de la Sonos Beam. Si vous désirez profiter de l’Atmos, la Sonos Arc sera nettement plus à l’aise dans ce domaine. En revanche, le changement de design apporté par la Sonos Beam Gen 2 peut s’avérer intéressant si vous désirez profiter d’un appareil plus moderne et qui s’associe de manière plus convaincante aux enceintes sans fil Sonos. 

La barre de son Sonos Beam Gen 2 est idéale pour profiter d’un son puissant et immersif dans un système compact et visuellement discret. 

Sonos Beam Gen 2 : conclusion 

Avec la Sonos Beam Gen 2, le fabricant américain conserve la puissance, la compacité et la générosité de sa barre de son la plus populaire, tout en proposant un design plus moderne et la prise en charge du Dolby Atmos. Cette compatibilité apporte une écoute un peu plus ample et aérée, pour une immersion sonore légèrement accrue. En outre, les dialogues restent toujours parfaitement restitués et tangibles. En revanche, la barre de son Sonos beam Gen 2 révèle son véritable potentiel lorsqu’elle est associée à une paire d’enceintes sans fil Sonos pour les effets surround, sans quoi ces derniers sont assez timides. Dans une grande pièce, les amateurs de basses puissantes et profondes trouveront également intérêt à l’associer au caisson de basses Sonos Sub. En conclusion, la Sonos Beam Gen 2 propose une solution compacte et clé en main pour optimiser le son de tout téléviseur. 

Nous avons aimé : 

  • Le design moderne et compact 
  • La puissance sonore 
  • L’application de contrôle 
  • La simplicité d’utilisation 
  • Le multiroom pour créer un home-cinéma sans fil 

Nous aurions aimé : 

  • Des haut-parleurs dédiés à l’Atmos 
  • Des effets surround moins timides

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.