Tests matériels

Test : Earsonics ES3

Earsonics ES3

Cela faisait longtemps que nous souhaitions tendre l’oreille aux écouteurs made in France d’Earsonics. Qu’ont-ils donc de si particuliers que des centaines d’artistes français en ont fait leurs modèles de prédilection pour le retour de son sur scène ? Nous avons voulu essayer de le découvrir, en nous intéressant au modèle de cœur de gamme, optimisé pour l’écoute musicale et à l’attention des audiophiles, l’Earsonics ES3.

Shaka Ponk, Stromae, Véronique Sanson, Black M, Charlie Winston, Christine and the queens, Chinese Man, Elvis Costello, Johnny Hallyday, Jean-louis Aubert, Maître Gims ou Renaud, pour n’en citer que quelques uns… la liste des artistes utilisant les écouteurs Earsonics est exceptionnellement longue. Et ce n’est pas sans raison, puisque Earsonics sait réaliser des écouteurs sur mesure, avec un moulage de chaque oreillette aux formes du pavillon et du conduit auditif. Le couplage mécanique et le confort de port sont de ce fait parfaits, ce qui on peut l’imaginer, est un avantage crucial pour un artiste évoluant sur scène. Cela ne fait évidemment pas tout et Earsonics installe dans ses écouteurs jusqu’à 9 transducteurs à armature balancée.

Qu’est-ce un transducteur à armature balancée ?

Un transducteur à armature balancée est un très petit haut-parleur dont le fonctionnement diffère des haut-parleurs traditionnels. Habituellement, un haut-parleur d’écouteur, de la même manière qu’un haut-parleur d’enceinte acoustique, est composé d’une membrane à laquelle est attaché un équipage mobile (bobine, spider) qui est mu par un champ magnétique généré par un aimant. Le haut-parleur à armature balancée met lui aussi en oeuvre une membrane, mais celle-ci n’est pas contrainte mécaniquement par un équipage mobile. armature_balanceeElle est donc bien plus légère et c’est tout l’intérêt de ce type de transducteur, puisque son régime transitoire (capacité de passer d’un son à un autre) est exceptionnel. La membrane est toutefois connectée à une bobine, par une très fine tige métallique. Cette bobine est plongée dans un champ magnétique et balance au gré des fluctuations de ce champ, générant des oscillations de la membrane.

Pourquoi ce type de transducteur est peu répandu ?

Les fabricants maîtrisant la mise en oeuvre des transducteurs à armature balancée ne sont pas très nombreux. Ceci tient principalement au fait que développer des écouteurs à armature balancée est fastidieux et coûteux. En effet, il est souvent nécessaire d’installer plusieurs transducteurs dans une même oreillette, afin de couvrir l’ensemble du spectre sonore (du grave à l’aigu). Outre qu’il est plus onéreux d’installer plusieurs haut-parleurs, il est nécessaire de les filtrer (comme pour une enceinte) afin qu’ils ne reproduisent pas les mêmes fréquences.

Earsonics ES3

Le conduit de diffusion des écouteurs Earsonics ES3, tel qu’il apparaît sans embout.

Earsonics ES3 : caractéristiques

Les écouteurs Earsonics ES3 intègrent chacun trois transducteurs à armature balancée et reproduisent les fréquences de 10 Hz à 20 kHz. Leur sensibilité est de 116 dB pour 1 mW de puissance, ce qui rapporté à leur impédance de 31,2 Ohms les rend très faciles à alimenter. Tout smartphone pourra en tirer parti, et a fortiori tout bon baladeur. Le câble de modulation torsadé en plastique est détachable et terminé par un connecteur mini-jack 3,5 mm. La terminaison du câble côté écouteur est cerclée d’un plastique semi-rigide qui peut être tordu pour épouser le tour de l’oreille.

Earsonics ES3

Le câble des écouteurs Earsonics ES3 peut être modelé afin de contourner l’oreille. Les écouteurs sont alors très bien maintenus.

Earsonics ES3 : accessoires livrés

Earsonics fournit outre les écouteurs, un petit étui à fermeture éclair, ainsi que plusieurs jeux d’embouts, en silicone et mousse. Un outil de nettoyage est présent, pour débarrasser les embouts de l’éventuel cérumen.

Earsonics ES3

Les embouts en silicone et mousse à mémoire de forme, ainsi que l’outil de nettoyage des écouteurs Earsonics ES3.

Earsonics ES3

L’outil de nettoyage des écouteurs Earsonics ES3.

Earsonics ES3 : conditions de test

Nous avons écouté les Earsonics ES3 avec plusieurs sources : le baladeur iBasso DX200, le FiiO X5 III et un smartphone Xiaomi Redmi Pro, essentiellement avec des fichiers FLAC et FLAC HD. Il est important de préciser que les embouts choisis impactent considérablement la restitution sonore. Outre qu’il faut opter pour les embouts les plus confortables pour soi, il est indispensable que l’étanchéité de l’oreille soit totale. Non pas tant pour être parfaitement isolé des bruits extérieurs, mais surtout pour ne pas provoquer une dépression des basses fréquences (et donc une écoute déséquilibrée).

Notez que les embouts en mousse, lorsqu’ils sont écrasés à l’entrée du canal auditif peuvent réduire considérablement le volume des fréquences aiguës. Ceci tient à la mousse à mémoire de forme, qui capture les hautes fréquences. Les embouts en silicone ne posent pas ce problème. Reste que si les embouts en mousse sont correctement insérés, ils offrent un confort de port supérieur et ne bougent pas.

Earsonics ES3

Le câble de modulation des écouteurs Earsonics ES3 est détachable

Earsonics ES3 : impressions d’écoutes

Les écouteurs Earsonics ES3 sont remarquablement balancés du grave à l’aigu, avec une dynamique constante et homogène. Leur balance tonale est légèrement physiologique, avec un grave généreux – et juste – et un aigu aérien et fluide. Surtout, la capacité d’analyse de ces écouteurs est impressionnante, avec une aération de tous les instants. On est d’ailleurs souvent surpris par l’ampleur et la scène sonore, même avec un simple smartphone. Avec l’iBasso DX200 et son double DAC ESS, la restitution fourmille de détails et de micro-détails. « Tiens, je ne l’avais jamais entendu ça » se dit-on souvent.

Grave
Généreux (mais pas invasif), transparent et équilibré du haut grave à l’infra-grave. Les capacités transitoires des transducteurs à armature balancée sont évidentes.

Médium
Neutre et fluide, sans accident de linéarité notable. En écoute cinéma ou séries, la précision de ce registre est évidente.

Aigu
Léger excès de présence, sans préjudice pour la cohérence du message. L’articulation étant très bonne, l’écoute gagne en clarté sans dénaturer le message musical.

Earsonics ES3

Earsonics ES3 : conclusions

Les écouteurs Earsonics ES3 sont incontestablement très musicaux, habilement balancés du grave à l’aigu et brillent par leur capacité d’analyse. Le fabricant français propose des écouteurs exceptionnellement performants à ce niveau de gamme. Nous les recommandons chaudement, avec un smartphone, un DAC ou un baladeur audiophile.

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

1 Comment

  • Ne reste plus à Earsonics que de fabriquer les mêmes en bluetooth, donc sans fil (peut-être le font-ils déjà ?). Je suis passé à l’oreillette bluetooth il y a peu de temps et je ne pense pas revenir en arrière même pour une qualité musicale supérieure, tant le sans-fil s’est révélé pratique à l’usage (plus de fil dans les pattes en mangeant au resto, ce qui représente mon utilisation principale).
    Un mot aussi sur la comparaison des embouts mousse et silicone : en mousse les écouteurs tiennent mieux dans une oreille statique que le silicone, mais dès que la mastication entre en jeu c’est le silicone qui l’emporte pour maintenir une position stable dans l’oreille…

Laisser un commentaire