Norme Ultra HD Premium : l’avenir de la 4K ?

1
159

Ultra HD Premium

L’année 2017 sera-t-elle celle de l’Ultra HD Premium ? Alors que les téléviseurs UHD 4K constituent désormais le gros de l’offre des fabricants de téléviseurs, un label de qualité vient d’être créé par l’UHD Alliance, pour aider le consommateur à choisir entre les bons téléviseurs UHD 4K et les excellents. Les téléviseurs Ultra HD Premium sont ainsi capables d’afficher une image plus contrastée (technologie HDR), avec une colorimétrie étendue couvrant 90 % du spectre réel et en respectant un espace de couleurs de référence (BT.2020).

Norme Ultra HD Premium : deux poids, deux mesures

L’image HDR (High Dynamic Range) de la norme Ultra HD Premium garantit un niveau de détails supérieur dans les zones sombres comme dans les zones claires de l’image. Nécessairement, les téléviseurs OLED dont les diodes sont capables d’un noir absolu, disposent d’un avantage colossal sur les modèles à rétro-éclairage LED – qui ne produisent au mieux qu’un gris foncé.

LG OLED65E6V
Le téléviseur OLED LG OLED65E6V, certifié Ultra HD Premium

Pour ne pas pénaliser les marques ne disposant pas de la technologie OLED, l’UHD Alliance a décidé de certifier les téléviseurs à rétro-éclairage LED dont le niveau de noir atteint 0,05 nits (ou candelas), à condition que leur niveau de blanc atteigne 1000 nits, soit un contraste de 20 000:1.

Par comparaison, le contraste des téléviseurs OLED certifiés Ultra HD Premium dépasse 1 000 000:1, ce qui représente 50 fois plus de nuances.

Précisons que Sony, qui dispose à son catalogue de téléviseurs répondant aux critères de la norme Ultra HD Premium a décidé de ne pas intégrer le label à ses produits.

Ultra HD Premium : existe-t-il des contenus compatibles ?

Les téléviseurs certifiés Ultra HD Premium peuvent afficher 8 millions de pixels, des milliards de couleurs et un contraste exceptionnel. Mais existe-t-il des programmes télévisés, des films ou des séries répondant à ces critères ? La réponse est… très peu. Même les films Blu-ray Ultra HD sont rares à répondre totalement à la norme Ultra HD Premium (4K/HDR/colorimétrie).

star trek beyond
Star Trek Beyond, proposé en Ultra HD 4K HDR… mais masterisé en 2K
  • En ce qui concerne le contraste HDR, peu de films sont captés avec des caméras compatibles. On peut citer toutefois Star Trek Beyond (2016), ainsi que les deux précédents volets réalisés par J.J Abrams, tous disponibles sur Blu-ray Ultra HD HDR Dolby Vision.
  • En ce qui concerne la colorimétrie étendue, celle-ci est bien prise en charge par les Blu-ray Ultra HD.
  • Quant à la résolution 4k, ce n’est pas aussi simple…

L’Ultra HD Premium, mieux qu’au cinéma ?

Pour faire une analogie avec le son, on pourrait dire que les sources projetées au cinéma sont au format FLAC, tandis que les Blu-ray UHD sont au format MP3. Cela peut sembler excessif et c’est pourtant véridique. En effet, le nouveau codec Ultra HD HEVC combine des images compressées par détérioration et d’autres reconstruites d’après les précédentes et suivantes. De fait, l’échantillonnage des couleurs est très incomplet. Au cinéma, c’est le contraire : chaque image est enregistrée au format JPEG2000, qui utilise une compression non détériorante et un échantillonnage de couleurs optimal. Voilà pourquoi bien que projetée en 2K (2048x1080p) sur un écran géant, l’image d’un film au cinéma est superbe.

Les films au cinéma sont donc en 2K et sur Blu-ray UHD en 4K… c’est possible ?

La quasi totalité des films sont masterisés en 2K pour le cinéma, car le format de diffusion des salles obscures est précisément le 2K. Le matériel de filmage implique souvent des caméras de 2K à 5K et le mastering est ainsi réalisé dans la résolution la plus basse. Par ailleurs, la plupart des studios d’effets spéciaux sont seulement équipés pour travailler en 2K, le passage à l’Ultra HD étant très onéreux.

Conséquence, la plupart des films de 2016 disponibles en Blu-ray Ultra HD sont en réalité des formats 2K upscalés en 4K.

The_Revenant

Mais il existe des exceptions, à l’instar de The Revenant, capté et masterisé en 4K. On peut attendre également du prochain Avatar – qui sera capté en 8K ! – qu’il contribue à booster l’Ultra HD Premium. Autre exception notable : les films d’animation masterisés en 2K qui peuvent être « versionnés » en 4K, puisque les images sont vectorielles. Comme des Bêtes, prévu pour décembre 2016 promet d’être magnifique.

Finalement, un téléviseur Ultra HD Premium, est-ce vraiment utile ?

À la lumière de nos explications, on pourrait en douter. Mais ce serait une erreur. Tout d’abord, la dalle d’un téléviseur Ultra HD 4K apporte un confort de visionnage supérieur à une dalle Full HD, même avec des contenus 1080p, 1080i (TNT) ou 720p. L’accroissement du nombre de pixels (de 2 à 8 millions) rend l’image plus douce et précise. En outre, le contraste élevé des téléviseurs Ultra HD Premium offre des images plus nuancées. Or ce sont précisément les nuances de couleurs qui donnent l’impression de définition.

Ensuite, de véritables contenus 4K Ultra HD Premium, cela existe ailleurs qu’au cinéma. On peut remercier NetFlix et Amazon !

NetFlix Daredevil
Daredevil, proposé en Ultra HD 4K HDR par NetFlix

En effet, les technologies de production de films et séries TV évoluent à pas de géant. NetFlix donc, produit ses propres films et séries et alimente ainsi l’offre de contenus Ultra HD Premium, puisque le mastering de ses productions est réalisé en 4K HDR. La série Daredevil, par exemple, est ainsi captée en 4K/5K, masterisée en 4K et streamée en 4K. Idem pour l’exceptionnelle série Transparent d’Amazon, captée, masterisée et streamée en 4K. À vrai dire, la plupart des nouvelles séries de ces deux plateformes de streaming sont garanties 100% Ultra HD.

Amazon Transparent
Transparent, capté, masterisé et diffusé en Ultra HD Premium par Amazon

De l’Ultra HD Premium pour les très vieux films ?

Le Seigneur des Anneaux, la seconde Trilogie Star Wars, Avatar, tous les films emblématiques du passage au numérique sont prisonniers des technologies qu’ils furent les premiers à utiliser. Filmés en 2K, produits en 2K, ils ne seront probablement jamais disponibles en 4K (sauf upscaling discutable). Le coût d’une nouvelle production serait colossal, car il faudrait refaire tous les effets spéciaux. En revanche, les films captés avec des caméras à pellicule argentique peuvent bénéficier d’un transfert télécinéma 4K. Autrement dit, il est possible de numériser les négatifs en 4K avec HDR et colorimétrie étendue. Il faudra simplement être patient, certains chefs-d’?uvre n’étant pas encore disponibles en Blu-ray 1080p. Il se dit que Disney préparerait des version Ultra HD 4K de tous ses films d’animation pour Noël…

Le Voyage dans la Lune de Georges Mélies

Quel avenir pour le support optique ?

La plus grande incertitude règne pour les disques DVD, Blu-ray et Blu-ray Ultra HD. En concurrence directe avec les plateformes de VOD / streaming, ils sont coûteux et ne garantissent plus la meilleure qualité possible. Évidemment, regarder un film 4K en streaming implique de disposer d’une connexion Internet performante, idéalement câblée ou fibrée. C’est certainement par la fibre optique voire par les technologies sans fil 5G et suivantes que les contenus vidéos certifiés Ultra HD Premium seront le plus largement véhiculés. Patience.

Ultra HD Premium : tous les téléviseurs compatibles

1 COMMENTAIRE

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.