Test : Klipsch Heritage HP-3

7
237

test klipsch heritage hp3

Test du casque Klipsch Heritage HP-3, modèle semi-ouvert haut de gamme et fleuron de l’offre du fabricant américain. Le casque de la série Heritage est-il aussi bon que les enceintes Klipsch Heresy III ou Klipsch Forte III ?

Si Klipsch est depuis 70 ans spécialisée dans la fabrication d’enceintes pour la hi-fi et la sonorisation (concerts, cinémas), la marque ne s’est lancée dans la commercialisation d’écouteurs et de casques que plus récemment, avec par exemple les écouteurs Klipsch X10i. Son offre compte notamment des écouteurs, des écouteurs Bluetooth, des casques Bluetooth et des casques hi-fi.

Le casque hi-fi Klipsch Heritage HP-3 est le tout dernier modèle ainsi que le plus sophistiqué.

test klipsch heritage hp3
Le casque Klipsch Heritage HP-3 dans sa livrée chêne clair.

Klipsch Heritage HP-3 : issu de la gamme Heritage

Si vous ne connaissez pas la gamme Klipsch Heritage, il vous faut savoir qu’elle réunit de très anciens modèles d’enceintes, créés dans des années 1950 à 1980 par Paul Wilbur Klipsch, le fondateur de la marque. Ces enceintes présentent la particularité d’un très haut rendement et emploient des pavillons acoustiques. Ces modèles légendaires sont régulièrement améliorés, à l’instar des Klipsch Heresy III ou très récemment des exceptionnelles Klipsch Forte III et offrent un son ultra-réaliste. Il n’y a pour autant aucune passerelle technologique entre ces enceintes et le casque Klipsch Heritage HP-3.

test klipsch heritage hp3

Le casque Klipsch Heritage HP-3 est d’une sensibilité conventionnelle (98 dB /mW) et son haut-parleur large-bande de 52 mm n’est utilisé dans aucune enceinte Klipsch.

Il s’agit d’un modèle KG-520 dit biodynamic, à membrane papier renforcé avec des fibres synthétiques. Ce transducteur couvre une plage de fréquence comprise selon le fabricant entre 5 Hz et 45 kHz.

C’est plutôt surprenant compte tenu du matériau employé et que les tweeters plus rigides et petits du fabricant ne montent pas tant en fréquence. Sa sensibilité est de 98 dB, soit une valeur moyenne, qui plaide pour une courbe de réponse peu accidentée. Le haut-parleur KG-520 est associé à une bobine de cuivre capable d’encaisser de fortes puissances (jusqu’à 1,8 Watt !).

SVDGUI_201412-PassionKlipsch_980x260

L’aimant associé à cette bobine génère un champ magnétique d’un Tesla. Il s’agit d’une valeur élevée, qui permet un contrôle rigoureux des excursions de la membrane du haut-parleur. Enfin, l’impédance nominale est de 25 Ohms à 1 kHz et, selon Klipsch, elle varie relativement peu en fréquence.

Autrement dit, le baladeur ou l’ampli casque associé ne devrait rencontrer aucune difficulté à faire chanter le Klipsch Heritage HP-3.

test klipsch heritage hp3
Une double grille dissimule chaque haut-parleur du casque Klipsch Heritage HP-3.

Klipsch Heritage HP-3 : Finition

Le casque Klipsch Heritage HP-3 est très élégant, avec ses coques en bois vernies, son cuir caramel et ses pièces d’aluminium brossées. Klipsch a mis les petits plats dans les grands pour offrir à l’auditeur une expérience tactile très agréable. Le HP-3 est ainsi plutôt confortable, même si sa masse élevée engendre une certaine inertie lors des mouvements de tête brusques.

test klipsch heritage hp3
L’arceau en cuir du casque Klipsch Heritage HP-3.

Klipsch Heritage HP-3 : accessoires fournis

Le casque Klipsch Heritage HP-3 est livré dans une boîte de transport en bois et plastique, avec un présentoir de rangement à assembler soi-même (tournevis requis mais non fourni) ainsi que deux câbles de modulation détachables. Le premier d’1m40 à connecteur mini-jack 3,5 mm (pour baladeur) et le second de 2m50 à connecteur jack 6,35 mm (pour une écoute avec un ampli hi-fi à sortie casque par exemple). Notez que Klipsch propose un ampli dédié à ce casque HP-3 sous la référence Klipsch Heritage Headphone Amplifier.

test klipsch heritage hp3
Le casque Klipsch Heritage HP-3 et ses accessoires.

Klipsch Heritage HP-3 :  mise en oeuvre et impressions d’écoutes

Nous avons écouté le casque Klipsch Heritage HP-3 avec le baladeur FiiO X7 II ainsi qu’avec différents smartphones et rencontré aucune difficulté pour obtenir un très fort volume sonore. Les fichiers écoutés étaient aux formats FLAC et MP3 (Deezer).

Signature : la restitution est physiologique, avec une belle énergie dans le registre grave, un médium en léger retrait et des hautes fréquences légèrement en avant. Cette signature demeure quel que soit le volume d’écoute et à très fort niveau, le Klipsch Heritage HP-3 reste particulièrement serein. Paradoxalement, la scène s’ouvre davantage.

Grave : c’est le point fort de ce casque, avec une énergie très bien répartie du haut-grave à l’infra-grave. La contrebasse grogne joyeusement et la grosse caisse tape proprement. L’extension dans les très basses fréquences est plaisante. Belle assise.

test klipsch heritage hp3
Le casque Klipsch Heritage HP-3 sur son support de rangement.

Médium : légère coloration dans le médium – malgré l’absence d’emphase sur ce registre – qui dessert un peu les ambitions hi-fi du casque. Quelques légers suintements sont à déplorer, auxquels l’oreille s’habitue toutefois.

Aigu : justement placé vis à vis des deux autres registres, malgré une légère mise en exergue ce registre ne nuit pas aux dimensions de la scène.

Timbres : la fluidité perfectible dans le haut du spectre ne favorise pas une évidente justesse des timbres des instruments.

Scène sonore : autre point fort du casque Klipsch Heritage HP-3, le rapport entre la largeur et la profondeur de la scène est très bon. La scène semble aussi large que profonde, avec une image 3D très convaincante.

test klipsch heritage hp3
Le câble de modulation du casque Klipsch Heritage HP-3 est détachable.

Klipsch Heritage HP-3 : comparé à…

Focal Clear : le casque Focal est capable de plus de raffinements du grave à l’aigu et la scène est plus large encore. Avantage Focal pour le confort de port.

B&W P9 Signature : le Klipsch Heritage HP-3 est plus linéaire, doux et dynamique, avec une scène mieux positionnée.

Sennheiser HD660S : le Sennheiser est plus rigoureux dans le médium et propose une restitution plus spatiale, mais moins solide dans le grave.

test klipsch heritage hp3
L’arceau du casque Klipsch Heritage HP-3 est gradué pour conserver les bons réglages de port.

Conclusion

Nous avons aimé

  • La courbe de réponse physiologique
  • L’extension des basses fréquences
  • L’absence de fatigue auditive à long terme
  • La scène 3D
  • Le support de rangement.

Nous aurions aimé

  • Un registre médium plus fluide
  • Retrouver le son des enceintes Klipsch Heritage
  • Un moindre poids
  • Un tarif plus démocratique.

Le casque hi-fi Klipsch Heritage HP-3 semble conçu pour les très longues sessions d’écoutes à faible comme à fort volume. On peut lui reprocher un léger manque de résolution dans le médium, compensé par sa justesse dans le grave et une scène 3D qui ne se comprime jamais. Une écoute prolongée est nécessaire pour bien prendre la mesure du potentiel de ce casque, qui ne se révèle pas immédiatement.

test klipsch heritage hp3

7 COMMENTAIRES

  1. Il est vraiment magnifique ce casque!
    D’autant que l’esthétique respecte bien l’esprit de la gamme Héritage ( tout comme avec les enceintes The One et The Three).
    Coté technologie, on ne pouvait nullement s’attendre à l’emploie de transducteurs à compressions de la part de Klipsch car la proximité avec les tympans est bien trop importante pour permettre cela.

    Enfin, le prix est certe élevé mais j’ai vu bien pire dans la rubrique des casques hi-fi.

    En tous cas, ce casque HP-3 donne sacrément envie de franchir le cap du vrai casque audio.

  2. Je possède actuellement le Fostex Th-610 et je me demande si le gain qualitatif sera vraiment assez important pour justifier l’achat du Klipsh qui coute quand même plus du double.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.