Hans Zimmer : 30 ans de carrière dans un concert !

0
175

hans_zimmer_live_in_prague-03

Hans Zimmer, c?est 30 ans de carrière dans la composition de musiques de films, dont certaines devenues cultes et dont un grand nombre sont réunies dans ce concert enregistré à Prague le 7 mai 2016. Et quand quelqu’un maîtrise à la fois musiques classique et électronique, ainsi que les techniques de mixage, en concert, cela se ressent forcément. Car d’un point de vue technique, ce Blu-ray est un disque de démonstration de choix. Qui ne connaît pas la musique du Roi Lion, de Gladiator ou de Pirates des Caraïbes ?

Si l’on combine les musiciens de talent et les ch?urs, ce ne sont pas moins de 72 artistes qui s?expriment parfois simultanément. La maîtrise des enchaînements et des éclairages, les changements de rythmes audacieux pour tenir en haleine l’auditoire et la qualité d’interprétation forcent le respect. Hans Zimmer lui-même joue de différents instruments. Tout cela donne un beau spectacle, assez pointu mais accessible, pour le plaisir du plus grand nombre, ponctué de plusieurs intermèdes pendant lesquels le compositeur évoque la genèse de certaines de ses créations cultes, tout en présentant les collaborateurs, musiciens et interprètes qui l’ont aidé. Le tout sous-titré en français s?il vous plait (ce qui n’est pas toujours le cas sur les concerts).

Blu-ray de démonstration

À chaque nouveau format sonore qui voit le jour, les éditeurs nous gratifient de quelques pépites – films et concerts – durant les 2 premières années. Tout le monde se souvient des éditions DVD des Eagles, les Greatest Hits de Queen (double DVD) en DTS 24/96 ou encore The Corrs Unplugged (MTV). La sortie du format Blu-ray et du son HD multicanaux moins compressé nous a valu des concerts nomme N I N Live : Beside You In Time (Dolby True HD 24/48) ou encore Mr Eddy. Avec une image et un son de très haut niveau. Et voici qu’arrive le Dolby Atmos. La 1ère pierre est lancée par Roger Waters en concert, et aujourd’hui Hans Zimmer. Jugez plutôt : image HD 1080p au format 1.78, son Dolby Atmos compatible 7.1 Dolby True HD et une piste stéréo en PCM.

hans_zimmer_live_in_prague-01

Hans Zimmer Live in Prague : image sublime

Généralement, les concerts ont pour point commun d’être filmés en résolution 1080i. Or certains diffuseurs, même très haut de gamme, ne gèrent pas toujours très bien ce format, le rendu pouvant alors être différent d’un écran à un autre sur le même concert.

Ici, on a droit comme pour les films à du vrai 1080p, avec donc à l’image moins d’artefacts ou autres bruits générés par un traitement trop ?léger? du diffuseur. Du coup c?est carton plein. Si les ambiances sombres d’un concert sont souvent synonymes de fourmillements excessifs, ce n’est ici clairement pas le cas. Et rien n’a été oublié. Ni le contraste, ni les couleurs, ni le niveau de détails. Et tout cela, comme je l’ai dis plus haut, avec quasiment aucuns des fourmillements habituels pour un concert. Les ambiances volontairement sombres font bien ressortir les lumières colorées des projecteurs tout en permettant d’afficher des noirs hyper profonds. Avec une bonne précision, même sur les gros plans.

Note image 9/10

hans_zimmer_live_in_prague-02

Hans Zimmer Live in Prague : une démo audio au top

Si l’image est l’une des plus belles que l’on puisse observer pour un concert, le son est carrément monstrueux. Une claque en terme d’ampleur grâce à l’énergie déployé sur l’ensemble des canaux, y compris le(s) caisson(s) de basses. Les 3 premiers chapitres du Blu-ray font un peu office de présentation.

À partir de Gladiator, la magie opère et sur les titres de Batman et d’Interstellar, l’ampleur du grave rivalise carrément avec certains films. Ce qui est intéressant, c?est que malgré cette générosité, on parvient tout de même à distinguer les différents instruments ainsi que les voix des interprètes. La piste stéréo est de très bonne qualité mais le passage au 5.1 apporte un plus indéniable. Il suffit de basculer de l’une à l’autre pour facilement s?en rendre compte. C?est clairement ce genre de concert qui donne envie d’investir dans le son multicanal. Le passage au son 7.1 apporte encore un plus non anecdotique, car les canaux surround back sont très bien exploités. Et ceux qui sont équipés en Dolby Atmos auront véritablement l’impression d’y être. Ce format ne permet pas de sentir d’effets réellement localisés (à part un des titres d’Interstellar) comme sur le film Conjuring 2 par exemple, mais permet efficacement de créer une bulle sonore qui immerge encore davantage le spectateur. C?est comme si vous y étiez !

hans_zimmer_live_in_prague_1

Note son 9/10

Conclusion

Au niveau image, si vous avez un écran OLED et un bon lecteur Blu-ray comme un Oppo par exemple, vous pourrez montrer à vos proches l’intérêt évident de cette technologie. Et avec n’importe quel autre type de diffuseur (écran plat LCD LED, vidéoprojecteur), ce disque vous donnera  l’occasion de vérifier s?il est bien réglé. Car ce Blu-ray est parfaitement équilibré, entre noirs profonds et détaillés et couleurs superbes, tout en gardant une bonne précision. Un must !

Coté son, ce concert permet d’apprécier la spatialisation d’un système mais aussi d’exploiter la capacité dynamique de très grosses installations. Nous avons testé ce Blu-ray sur un ensemble préampli + ampli de puissance multicanaux PRIMARE en 7.1, avec des enceintes colonne Focal Electra et deux caissons de basses B&W avec haut-parleurs de 30 cm. Autant dire que l’expérience était cataclysmique sur certains titres. Sur une installation en Dolby Atmos d’enceintes B&W série 600 S2 en 7.2.4 alimentées par un ampli Denon AVR-X6300, le rendu était plus enveloppant. Évidemment un peu moins impactant dans le grave, mais tout de même hyper efficace. Preuve que ce Blu-ray permet tous les plaisirs avec son assise magistrale et son ampleur grandiose. Un disque Blu-ray indispensable pour mettre en avant les qualités de tous types d’installations, sur l’image comme sur le son.  

hans_zimmer_live_in_prague-04

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.