Home-cinéma en stéréo : vous perdez bien plus que vous ne l’imaginez

5
201

rp-140sa_5a27fdef55bb2_1200

Cela ne vous aura pas échappé, le son multicanal n’est plus l’apanage des DVD, Blu-ray ou Blu-ray 4K. Désormais la TNT HD, NetFlix, Amazon, iTunes et de nombreux Networks américains (AMC, Starz, etc.) diffusent tous leurs programmes en Dolby Digital Plus (DD+/E-AC3), en stéréo surround, 5.1 voire au format immersif Dolby Atmos. Si vous êtes équipé d’un ampli home-cinéma, de 5 enceintes et d’un caisson de basses, voire d’enceintes de plafond Dolby Atmos, vous ne perdrez pas une miette du mixage original et de l’ambiance voulue par l’ingénieur du son. Mais si vous n’utilisez pas d’enceinte centrale, ni de caisson ou bien seulement deux enceintes en tout et pour tout, voici ce que vous perdez d’une piste Dolby multicanale…

Le downmix selon Dolby

Lorsqu’une enceinte ou plusieurs enceintes manquent à l’appel, le décodeur multicanal de votre téléviseur, box ou ampli home-cinéma est contraint de sous-mixer (downmixer) le signal 5.1 vers le format de votre configuration : 3.1, 4.0, 2.0, etc. Mais les informations des canaux 5.1 ne sont pas toutes intégrées de la même manière… et certaines ne le sont tout simplement pas.

Depuis les débuts du Dolby Digital dans les années 90, Dolby a toujours prévu que ses pistes audio multicanales puissent être écoutées sur un système comprenant moins de 5 enceintes. Aussi, toute piste Dolby 5.1 (Digital, Digital Plus ou TrueHD) contient des métadonnées additionnelles, qui servent au décodeur à répartir les sons des canaux manquants sur les enceintes présentes. Tous les téléviseurs, lecteurs Blu-ray 4K et amplis home-cinéma sont obligés de tenir compte de ces métadonnées pour effectuer leur downmix.

Sonus-Faber-Principia-C_P_600
L’enceinte centrale Sonus Faber Principia C.

En l’absence d’enceinte centrale

Faute d’enceinte centrale, le canal central est mixé en stéréo sur les enceintes frontales gauche et droite. Le niveau sonore est divisé par deux (- 3 dB), afin de retrouver son niveau original avec deux enceintes. Seulement voilà, une diminution supérieure est possible (jusqu’à -6 dB) si l’ingénieur du son l’a souhaité et votre ampli devra s’y plier.

Il est ainsi courant que les dialogues de certains films soient moins audibles que d’autres, car les sons des canaux gauche et droit les couvrent souvent.

En l’absence d’enceintes surround

De la même manière, les métadonnées d’une piste 5.1 indiquent comment les canaux surround doivent être mixés vers les enceintes frontales en l’absence d’enceintes surround. Là encore, le niveau d’atténuation peut varier d’un film à l’autre. Il est même possible que les canaux surround soient tout simplement… désactivés.

Jamo-D600-Surround-cote-gauche_P_600
L’enceinte surround Jamo D600 SUR.

En l’absence de caisson de basses

Sans caisson de basses, pas de canal LFE (le fameux .1). Dolby n’a pas prévu que le canal de basses fréquences soit remixé vers les enceintes frontales. Cela peut se comprendre, le canal LFE comprend des fréquences comprises entre 20 Hz et 120 Hz, souvent avec beaucoup de volume, et bien des enceintes frontales et amplis souffriraient pour le reproduire (excursions dangereuses de membranes, essoufflement de l’alimentation). Cependant, il arrive que certains fabricants d’amplis home-cinéma proposent à l’utilisateur de sous-mixer le canal LFE vers les enceintes principales, au prix d’un effort plus important de l’ampli (préjudiciable à l’aération de la restitution).

Bref, sans caisson, adieu grave profond et impacts physiques.

Focal-Cub-Evo-Noir_Dsous_600
Le caisson de basses Focal Cub Evo.

En l’absence d’ampli home-cinéma

Si vous utilisez un ampli stéréo avec entrées numériques, c’est votre lecteur optique ou votre téléviseur qui procédera au downmix en stéréo. Ce mixage est toujours de moindre qualité que celui effectué par un ampli home-cinéma, qui équipé de DSP, suréchantillonne les signaux de 16 bits à 24 bits et de 48 kHz à 96 kHz, afin de maintenir une définition sonore élevée.

L’absence d’ampli home-cinéma signifie également la perte de la gestion dynamique des canaux, qui permet de profiter de tous les détails d’une piste 5.1 ou 7.1 à faible volume. Souvent appelé mode nuit ou loudness, la compression de la marque dynamique (DRC) est seulement assurée par les amplis home-cinéma et quelques lecteurs optiques haut de gamme.

Yamaha-MusicCast-RX-A870-Titane_P_600
L’ampli home-cinéma Yamaha MusicCast RX-A870.

Comment fonctionne la DRC ?

Là encore, ce sont les métadonnées intégrées à la piste Dolby qui indiquent à l’ampli home-cinéma comment corriger le niveau de chaque canal pour éviter les écarts dynamiques mais en préservant l’unité sonore du mixage original (enfin un minimum). Il existe deux types de DRC, l’une dite « ligne » et l’autre dite « RF ». Tous les amplis home-cinéma ne laissent pas le choix à l’utilisateur d’appliquer l’une ou l’autre et dans ce cas, c’est la DRC ligne qui est appliquée. D’ailleurs, la DRC RF est de moins en moins proposée car elle compresse excessivement la marge dynamique (à la manière de la TNT) et la scène sonore ne ressemble plus à grand chose.

À savoir, la DRC est calibrée par l’ingénieur du son dans une optique de restitution 5.1 ou 7.1. En l’absence d’une ou plusieurs enceintes (centrale par exemple), la compression appliquée par l’ampli est moindre. Bref, pour ne pas se jeter toutes les cinq minutes sur la télécommande de volume, mieux vaut disposer du bon nombre d’enceintes.

Le son surround 5.1 ou 7.1 à partir d’un signal stéréo : ça fonctionne vraiment ?

Sans doute l’avez-vous remarqué, les chaînes de la TNT diffusent le son au format Dolby Digital Plus Surround 2.0. Pour autant, il ne s’agit pas d’un son stéréo (2.0) classique. Les chaînes de télévision procèdent à un downmix des pistes originales 5.1. Ce downmix est encadré par les métadonnées contenues par la piste originale. Ainsi, une piste audio DD+ 2.0 comporte des sons enregistrés en inversion de phase et un marqueur qui active le sur-mixage par l’ampli home-cinéma des sons en inversion de phase vers les enceintes surround. Normalement, l’utilisateur n’a pas besoin de forcer un mode surround quelconque (Dolby Pro Logic, DTS:Neo, etc.) et le mode Dolby Surround s’enclenche alors automatiquement. Par conséquent, l’upmix d’un signal 2.0 en 5.1 ou 7.1 fonctionne très bien et est totalement d’actualité, notamment avec le TNT.

5 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    J’ai quelques questions à vous poser.

    J’ai un Oppo 101 que je branche en RCA stéréo 2.0 à un ampli hifi.
    Est-ce que je quand je regarde un blu-ray en DTS HD Master Audio ou en Dolby True HD je profite de cette qualité de son ou est-ce qu’il y a une compression avec perte ? Dans ma configuration est-ce qu’il y a un downmix ?

    Quand il y a un downmix d’un flux en DTS HD Master Audio ou d’un flux en Dolby True HD de 7.1 ou 5.1 vers 2.0 est-ce que le son est dégradé ?
    Est-ce que ça passe de DTS HD Master Audio vers DTS ou le signal DTS HD Master Audio reste sans perte ?
    Techniquement avec un downmix d’un blu-ray est-ce qu’on bénéficie de la qualité du son du blu-ray (DTS HD Master Audio, Dolby True HD) ou c’est le même que le DVD (DTS, Dolby Digital) ? Est-ce que le downmix passe du muticanal vers stéréo 2.0 sans compression ou alors est-ce qu’il compresse le flux ?

    Quelle est la différence entre un lecteur blu-ray comme mon Oppo 101 qui posséde une sortie analogique dédiée et un Oppo 203 qui n’en posséde pas ?
    Sur l’Oppo 101 il n’y a aucun réglage de downmix contrairement aux Oppo 103/203.

    Merci pour vos réponses.

    • Dès lors que « vous sortez » de l’Oppo en RCA stéréo, il y a downmix depuis les pistes DTS et Dolby multicanales, c’est inévitable.
      Lorsqu’il y a downmix, le son est nécessairement dégradé puisque 6 ou 8 canaux sont mélangés et répartis sur 2, et qu’une compression dynamique peut être appliqué lors du dowmix. Dans votre cas, il est possible qu’aucune compression dynamique ne soit appliquée, car Oppo a toujours soigné ses sorties audio analogiques. Reste que le simple fait d’écouter en stéréo réduit considérablement la quantité d’informations audibles. Deux enceintes ne peuvent offrir le niveau de détail de 6 ou 8.

      • Merci pour vos réponses.

        Que veit dire « compression dynamique » ?

        Il n’y a aucune possibilité de savoir si un flux multicanal DTS HD Master Audio sort en downmix en DTS HD Master Audio 2.0 ou en DTS 2.0 ?

        Comment expliquer qu’avec mon ancien Oppo 93EU le downmix me mélangeait tout (musique plus fort que les voix …) et qu’avec mon ancien Oppo 105EU et mon actuel Oppo 101 en utilisant « stéréo audio out » et non pas « audio out 7.1 » je n’ai plus ce problème ?
        Avec l’Oppo 101 il n’y a aucun réglage de downmix dans les paramétres contrairement aux autres Oppo.
        Etes-vous sûr qu’il y a un downmix quand on utilise les sorties analogiques dédiées RCA ou XLR ?

        Est-ce qu’en achetant un ampli home cinéma et toujours avec 2 enceintes j’aurais le même problème de downmix ?

        Merci d’avance.

  2. Bonjour, je souhaite installer un BenQ W1090 dans mon salon (env. 25 m2 pour situer), et y relier une ou deux enceintes bluetooth afin de ne pas avoir de fils. Savez-vous si c’est possible? Si oui, comment? Navré si la question semble stupide, je suis totalement novice dans le domaine.
    Merci par avance,
    Romain

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.