Test : Hegel H190

1
964

Test Hegel H190

L’ampli hi-fi stéréo Hegel H190 est un modèle très puissant, avec DAC et streamer embarqués, taillé pour alimenter enceintes compactes et colonnes, puissent-elles être réputées difficiles à alimenter. Il développe jusqu’à 2×150 W sous 8 Ohms et 2×250 W sous 4 Ohms.

L’ampli Hegel H190 dispose d’une amplification propriétaire appelée Hegel SoundEngine, qui combine selon le fabricant les avantages des classes d’amplification AB et A. Autrement dit, le H190 peut offrir une très forte puissance d’amplification, sans pour autant sacrifier son rapport signal /bruit. L’apparence épurée, sinon austère de l’ampli Hegel H190, est en phase avec l’esprit qui a guidé Hegel dans le développement de son ampli : consacrer chaque effort uniquement au son et à rien d’autre. On trouve ainsi en façade deux potentiomètres, l’un sélecteur de sources et l’autre d’ajustement du volume. Le bouton (poussoir) de mise sous tension est logé sous l’ampli, dans l’axe du potentiomètre gauche.

Test Hegel H190
L’ampli Hegel H190 et les enceintes Focal Kanta n°2.

Hegel H190 : les entrées

La face arrière de l’ampli Hegel H190 abrite une connectique généreuse : trois entrées ligne analogiques (dont une symétrique XLR), une sortie ligne à niveau fixe et une autre à niveau variable (pour associer la section de préamplification du H190 à un ampli de puissance ou un caisson de basses). Les entrées numériques sont encore plus nombreuses, avec 3 entrées optiques, une coaxiale RCA, une USB de type B (pour un ordinateur) et un connecteur RJ-45 Ethernet (streaming). Les sources connectables sont ainsi très nombreuses : lecteur CD, lecteur réseau, téléviseur, ordinateur, baladeur, etc.

Les entrées numériques sont compatibles avec les signaux PCM jusqu’à 24 bits et 192 kHz, tandis que l’entrée USB-B est limitée à 24 bits et 96 kHz. Il s’agit d’un choix délibéré du fabricant, afin de rendre son ampli totalement plug and play et ne pas nécessiter le téléchargement et l’installation d’un pilote pour Windows. La conversion analogique des signaux numériques entrants est assurée après un suréchantillonnage (24/192).

Test Hegel H190
La connectique analogique de l’ampli Hegel H190.
Test Hegel H190
La connectique numérique de l’ampli Hegel H190.
Test Hegel H190
Les borniers à vis de grand diamètre de l’ampli Hegel H190.

Hegel H190 : streaming HD

L’ampli Hegel H190 est compatible Airplay et peut donc recevoir via le réseau domestique (liaison câblée de l’ampli vers la box ou le routeur de la maison obligatoire), les musiques stockées sous forme de fichiers dans un iPhone, un iPad ou un ordinateur Apple Mac. Il est nécessaire de choisir l’entrée Network pour cela. Le streaming AirPlay est sans perte, mais limité par sa norme à 16 bits et 44,1 kHz. Sous iOS, les apps mobile de Qobuz, Spotify, Deezer, Tidal, Apple Music sont toutes compatibles AirPlay. L’écoute des services de musique en ligne est donc possible.

Second protocole de streaming supporté par le Hegel H190 : UPnP DLNA. Faute d’application maison développée par Hegel, il faut s’en remettre à celles proposées par des tiers. Si vous possédez un NAS Synology par exemple, l’application mobile DSAudio permet le streaming des fichiers audio du NAS vers le Hegel H190, sans perte et jusqu’à 24 bits et 192 kHz. Sous Android, l’application Bubble UPnP autorise l’écoute des fichiers audio du smartphone vers l’ampli Hegel, là encore jusqu’à 24 bits et 192 kHz. Cette app supporte par ailleurs Qobuz (24 bits) et Google Musique. En pratique, les applications de lecture audio Android permettant la lecture vers un périphérique DLNA sont très nombreuses.

Test Hegel H190
L’ampli Hegel H190 est équipé d’un très gros transformateur torique.

Hegel H190 : mise en oeuvre et impressions d’écoutes

Nous avons écouté l’ampli Hegel H190 depuis ses sources essentiellement numériques, en écoute AirPlay et DLNA, à partir de fichiers FLAC notamment, mais aussi associé à différents lecteurs vidéo à sortie audio optique, pour quelques séances de home-cinéma en stéréo.

Le Hegel H190, c’est un peu la force tranquille. Lors de sa mise sous tension, il n’émet strictement aucun souffle, même avec des enceintes sensibles. Souple à bas volume, il ne montre jamais ses muscles et distille avec parcimonie son énergie à mesure qu’on tourne son potentiomètre. Pas d’effet « Whaou » avec le H190, qui ne donne jamais l’impression de forcer, mais semble au contraire tout le temps sous contrôle. Que faut-il comprendre exactement ici ? Ce contrôle s’analyse comme une capacité à toujours conserver un étagement aéré des plans sonores, ainsi qu’à n’infliger aucun tassement dynamique à la musique.

Nous avons écouté le Hegel H190 avec de nombreuses enceintes, notamment les Focal Kanta n°2, les Jean-Marie Reynaud Cantabile Jubilé, les Jamo S 809, les Focal Aria 906 ou encore les Elipson Prestige Facet 6B pour n’en citer que quelques unes. L’ampli nous a accompagné dans de longues sessions d’écoutes, étalées sur plusieurs mois. Nous en gardons un souvenir assurément positif, tant jamais il ne nous a semblé que les enceintes écoutées n’appelaient une meilleure association.

La neutralité du Hegel H190 dans le médium et l’aigu, son couple dans le grave – qui ne traîne pas – en font un ampli polyvalent, peu propice à exciter des tweeters turbulents ou des charges bass-reflex trop expansives. L’ampli est aux petits soins avec les enceintes qu’on lui associe. Avec chaque enceinte écoutée, le Hegel H190 a fait preuve d’un sens de l’échelle impressionnant.

Grave : autoritaire (mais mesuré) à fort volume, avec une répartition égalitaire l’énergie entre infra-grave, grave et haut-grave.
Médium : décontracté et organique, propice à un déploiement ample de la scène sonore.
Aigu : discret et fluide, avec de jolis timbres pour les cuivres.

Test Hegel H190

Conclusion

Serein, jamais poussif à fort volume, capable de bouger des haut-parleurs à l’impédance torturée et chargés par un grand volume d’air, l’ampli Hegel H190 nous a séduit. On imagine difficilement un mariage malheureux, même avec des enceintes impétueuses. Sa neutralité (non aseptisée) en fait un choix de raison pour qui ne souhaite pas regretter l’achat d’un ampli au caractère trop marqué. Son streamer intégré est un réel atout.

Nous avons aimé :

  • Le sens de l’échelle
  • La dynamique
  • La capacité à driver de grandes colonnes dans les basses fréquences
  • Le streamer intégré

Nous aurions aimé :

  • Une app de contrôle ou bien l’intégration d’un Google Chromecast.

 

1 COMMENTAIRE

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.