Test : Focal Elegia

2
2123

Le casque Focal Elegia est le dernier né d’une série de casques hi-fi à succès. Après les Focal Clear, Elear et Utopia, le fabricant joue à nouveau la carte made in France pour proposer une solution d’écoute nomade audiophile.

Test Focal Elegia

Focal Elegia : casque fermé

Les trois casques audio Focal Clear, Elear et Utopia sont des modèles ouverts. Ce n’est pas le cas du nouveau Focal Elegia, qui est fermé. Cette configuration présente l’avantage évident de mieux isoler l’auditeur des bruits environnants, et par extension d’améliorer le rapport signal/bruit. C’est là un point essentiel et un critère de choix en faveur du Focal Elegia, pour qui envisage de l’écouter dans un environnement bruyant.

Focal Elegia : contraintes techniques

La contrepartie de cette qualité place les haut-parleurs dans des conditions acoustiques plus complexes, car l’onde sonore reste emprisonnée dans la coque et engendre des perturbations acoustiques. En outre, les haut-parleurs sont contraints par l’air emprisonné, qui exerce une pression à chacun de leurs mouvements. Rien de nouveau pour Focal, qui maîtrise ce type de problématique depuis des décennies avec ses enceintes acoustiques.

Test Focal Elegia
Le casque Focal Elegia est livré avec un câble détachable anti-emmêlements.

Focal Elegia : transducteurs maison

Nous avons eu l’opportunité de rendre visite à Focal en son fief, tout près de St-Étienne. La marque nous a ouvert les portes de son site de production et nous avons pu découvrir, outre la fabrication des haut-parleurs pour enceintes, la ligne de fabrication des casques audio. Les machines outil utilisées pour emboutir les feuilles d’aluminium et de magnésium qui composent les haut-parleurs des casques Focal, sont développées sur place. La maîtrise de Focal est donc totale. Les haut-parleurs du casque Focal Elegia sont directement dérivés des recherches menées pour les tweeter Utopia. Toutefois, ils sont plus grands, afin de produire des basses fréquences, et les membranes Alu/Mg sont montées sur des suspensions bien plus souples.

Focal Elegia : assemblage ultra-précis

Sans dévoiler ce que sont les techniques d’assemblage et de collage, nous pouvons assurer que la précision est tout à fait remarquable. L’alliage d’aluminium et de magnésium assure au casque une réponse en fréquence étendue, tandis que la puissante bobine assure un rendement élevé. Ainsi, un simple smartphone peut alimenter le Focal Elegia, même si une source de qualité supérieure (DAC ou baladeur audiophile) est conseillée pour en tirer pleinement parti.

Test Focal Elegia
Le transducteur du casque Focal Elegia est un modèle M en aluminium et magnésium.

Focal Elegia : qualité de fabrication

C’est un point fort du Focal Elegia, qui hérite du savoir-faire du fabricant développé avec les Focal Clear, Elear et Utopia. En mains, la qualité perçue est très bonne : le casque est souple et rigide à la fois, les coques en aluminium à semi-perforations agréables au toucher, le velours des oreillettes chaleureux, l’arceau gainé de cuir et de velours généreux. L’Elegia possède un bel équilibre, immédiatement perceptible.

Focal Elegia : confort de port

L’enfiler est tout aussi agréable. La pression exercée sur le crâne, autour des oreilles notamment, est parfaitement dosée, sans contrainte pénible et préjudiciable aux longues sessions d’écoutes. Aucune inertie n’est à déplorer et on peut bouger la tête au gré de la musique sans craindre que le casque ne se déplace. Les mousses à mémoire de forme sont particulièrement tendres. Les bruits parasites générés par les frottement du câble, lorsque l’auditeur se déplace, sont peu gênants, sauf lorsque les extrémités sont directement touchées.

Test Focal Elegia
Le casque Focal Elegia est fabriqué en France.

Focal Elegia : impressions d’écoutes

Nous avons associé le Focal Elegia à différents DAC USB et baladeurs audiophiles, l’essentiel de nos écoutes étant réalisées avec le DAP iBasso DX150, avec des fichiers FLAC et DSD. L’Elegia est un casque neutre et réservé dans sa restitution, avec une scène sonore aérée, aux dimensions convenables pour un modèle fermé. En comparaison de ses aînés, l’Elegia ouvre moins et focalise davantage l’attention de l’auditeur au centre. Il n’en est pas moins serein, et capable d’agencer minutieusement les plans sonores dans la profondeur.

Nous avons trouvé le grave discret, mais ce registre de fréquences se montre véloce et linéaire.

De fait, la signature sonore est davantage marquée par les registres médium et aigu, très équilibrés en termes de sensibilité et dynamisme. Avec l’Elegia, on a affaire à un casque très cohérent, peu exubérant, même à fort volume où il ne se désunit pas. Il est plaisant à écouter avec des musiques non électroniques, où ses qualités de timbres sont mises en exergue. Musiques classique, acoustique ou jazz donnent plaisir à entendre. Les arrangements plus toniques et électroniques gagnent à être écoutés avec une petite égalisation des basses fréquences au niveau de la source, voire un ajustement à la hausse du gain de tout bon ampli casque.

Test Focal Elegia
Le casque Focal Elegia est très agréable à porter.

Focal Elegia : comparé à…

B&W P9 Signature : le Focal Elegia est plus expressif et pourtant bien plus linéaire dans sa réponse en fréquence. Avantage Focal.

Audeze EL-8 Closed Titanium : livré avec un câble ampli-DAC pour iPhone, l’Audeze possède des transducteurs Planar Magnetic. De ce fait, son régime transitoire est meilleur. Sans doute l’alternative la plus crédible au casque Focal Elegia.

Kennerton Magister : avantage Kennerton pour l’impression de qualité perçue, avec du bois véritable et du cuir de mouton. Le Magister est plus rigoureux encore dans sa restitution des hautes fréquences, grâce à ses transducteurs en titane.

Focal Elear : c’est plus ou moins la version ouverte du Focal Elegia. La structure ouverte libère le transducteur et ouvre la scène sonore. L’Elear est, pour qui compte écouter en environnement calme, l’un des meilleurs choix du marché.

Focal Elegia : conclusion

Proposé aux environs de 800 €, le casque hi-fi fermé Focal Elegia n’a, au regard de ses prestations, que peu de concurrents sérieux. La signature Focal en fait une valeur sûre.

Nous avons aimé

  • L’unité de la restitution
  • Le confort de port

Nous aurions aimé

  • Un grave plus expansif

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour, je possède un ampli casque Atoll HD120 couplè avec un Sennheiser HD660S. L’ensemble est super mais je recherche un casque fermé équivalent en qualité au Sennheiser pour ne pas déranger mon entourage. Je possède le Meze 99 Classics mais je le trouve inférieur au HD660S. Moins de définition, d’ouverture et un grave parfois envahissant. L’Elegia peut il êttre un upgrade du Meze 99 sur mon Atoll HD120 ou faut il viser plus haut en casque fermé ?

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.