Test : Cayin N8

4
1503

Test du baladeur Cayin N8, premier modèle à embarquer un tube électronique plat Korg, couplé au super DAC Asahi Kasei AK4497EQ. Une première mondiale.

Test Cayin N8
Le baladeur Cayin N8, premier baladeur à tube électronique.

Cayin N8 : la marque

Si vous ne connaissez pas Cayin, il vous faut savoir que ce fabricant chinois a derrière lui une longue expérience des électroniques hi-fi. Depuis 25 ans, Cayin s’est souvent illustré par ses amplis, lecteurs CD et DAC à tubes électroniques. Surtout, il y a chez Cayin une science du son, et le moindre de ses produits possède un son vivant et harmonieux. Le tube n’est a priori pas ici un argument marketing pour flatter la fibre nostalgique des vieux amateurs de hi-fi.

Tube-Korg-Cayin-N8
Le tube électronique Korg Nutube 6P1 du baladeur Cayin N8. Un format atypique, mais bien un tube sous vide d’air.

Cayin N8 : tubes ou transistors

Le baladeur Cayin N8 est le vaisseau amiral de la gamme de baladeurs audiophiles du fabricant. On y trouve le DAC Asahi Kasei AK4497EQ, meilleur convertisseur N/A du fabricant japonais. Ce DAC flagship gère les signaux PCM jusqu’à 768 kHz et DSD jusqu’à 22,4 MHz, offre un rapport signal /bruit qui frôle les 130 dB et intègre une batterie de filtres numériques pour affiner la conversion.

L’étage de sortie casque (symétrique/asymétrique) et ligne est assuré au choix de l’utilisateur par des transistors ou un tube électronique plat, signé Korg.

Le tube électronique du baladeur Cayin N8
Le tube électronique du baladeur Cayin N8 est visible lorsque le mode tubes est activé.

Cayin N8 : fonctionnalités

La baladeur Cayin N8 est équipé d’un écran LCD tactile, d’une mémoire interne de 128 Go extensible par carte microSD (+ 512 Go max) dont il peut lire les fichiers audio DSF, DIFF (DSD), SACD-ISO, AIFF, WAV, FLAC, ALAC, APE, WMA (+lossless), MP3, OGG et AAC. Son port USB-C sert au transfert des fichiers (OTG avec clé USB), mais aussi à utiliser le Cayin N8 comme DAC externe USB, ainsi qu’à transmettre les flux audio numériques à un DAC USB externe (le DSD est transmis en natif ou en DoP au choix de l’utilisateur).

Cayin N8
Les connecteurs mini HDMI et USB-C autour du lecteur de cartes microSD du baladeur Cayin N8.

Deux sorties casques sont présentes, l’une classique asymétrique au format mini-jack 3,5 mm (commutable en sortie ligne 2,1V ou numérique S/PDIF), l’autre symétrique au format Pentaconn 4,4 mm (commutable en sortie ligne 4,4 V). La puissance de sortie maximale pour les casques s’étend de 200 mW sous 300 Ohms à 700 mW sous 32 Ohms, avec ajustement du gain possible. Le Cayin N8 peut clairement tout alimenter.

Cayin N8
Les sorties casque symétrique Pentaconn, asymétrique et ligne mini-jack du Cayin N8.

Un connecteur mini HDMI est présent, pour la transmission de signaux audio numérique I2S vers un DAC externe à entrée HDMI I2S.

Enfin, la transmission sans fil Bluetooth atpX ou LDAC depuis un smartphone ou vers un casque compatible est possible.

Cayin N8 : interface

Ce DAC tourne sous une version modifiée de HiBy OS, appelée Cayin OS. Les performances tactiles de l’écran laissent un peu à désirer, mais une fois le pli de glisser avec application le doigt pour dérouler le menu supérieur ou de cliquer patiemment, tout va bien. L’interface toute entière est consacrée à la lecture des fichiers audio ainsi qu’aux réglages de lecture et des différentes sorties (gain, ligne, format numérique, etc.). Un égaliseur graphique est présent, avec 10 bandes de 31 Hz à 20 kHz. La pente du filtre numérique passe-bas du DAC AK4497 peut être choisie : raide (sharp) ou progressive (slow).

Bon à savoir : le Cayin N8 peut être contrôlé en Bluetooth par un smartphone sur lequel est installé l’app de contrôle HiBy.

L'interface du Cayin N8
L’interface du baladeur Cayin N8, avec tous les réglages incontournables d’un bon baladeur.

Cayin N8 : mise en oeuvre

Nous avons testé le Cayin N8, avec son firmware 2.0, en écoute casque asymétrique seulement, depuis des fichiers FLAC et DSD, ainsi qu’en mode DAC USB. Notez que le tube Korg Nutube 6P1 ne peut être utilisé qu’avec la sortie asymétrique 3,5 mm. Sur le choix des écouteurs et casques, nous avons écouté pèle-mêle les Sennheiser IE 800, les Noble Audio Sage, les Earsonics ES5, Sennheiser HD-800S ou Focal Clear. Nous n’avons pas évalué l’autonomie du baladeur, qui est toutefois équipé d’une batterie de 7200 maH (compatible Quickcharge 2.0). En mode tube, le N8 chauffe beaucoup, ce qui est normal.

Test Cayin N8
Le baladeur Cayin N8 est livré avec une protection d’écran, un câble USB-C vers USB-A et un étui en cuir.

Cayin N8 : impressions d’écoutes

Cela faisait très longtemps que nous n’avions pas entendu au casque une telle restitution. Pour tout dire, aucun baladeur que nous ayons écouté précédemment n’arrive à la cheville du Cayin N8. Ce DAC boxe dans la catégories d’électroniques de prestige comme le McIntosh MHA100 ou bien de l’Antelope Zodiac Platinum DSD avec alim externe.

Dès les premières mesures de musique, on lui pardonne son poids élevé, sa chauffe excessive et de ne pas être animé par un SoC Snapdragon 845.

Test Cayin N8
Le Cayin N8 dispose de deux boutons de contrôle, l’un pour le volume (avec clic pour sortie de veille) et l’autre de changement de piste audio.

Différences mode transitors et tubes

Le mode tube apporte un gain de folie aux timbres et déchaînes les guitares. Il faut écouter La Grange de ZZ Top (2005 remastered version) pour s’en convaincre. C’est un pur régal. Des impacts de baguettes lors de l’intro aux riffs des guitares, l’auditeur sait qu’il va en prendre plein les oreilles et que cela va faire du bien. D’ailleurs on pousse volontiers le volume très fort sans s’inquiéter des conséquences sur son appareil auditif.

Le mode transistor est plus mesuré et rigoureux, mais nous avons écouté la plupart du temps au tube… il n’y a pas photo.

Le Cayin est brillant dans le peuplement de la scène sonore, dans laquelle il donne l’impression d’injecter de l’air. Jamais les instruments ou les plans sonores ne s’enchevêtrent, tout est onctueux et naturel. Ça, c’est un vrai tour de force. Prenez le fameux Hey Joe de Jimmy Hendrix, pas la prise de son la plus douce qui soit. Dès l’intro, les chœurs féminins sont parfaitement latéralisés et montent crescendo, sans que la guitare, la batterie et la voix au centre ne les écrasent. Viennent ensuite les riffs secondaires de la guitare électrique, à droite. L’équilibre est vraiment superbe.

Test Cayin N8
Le Cayin N8 est lourd et massif.

Le tube de Yes, Owner of a lonely heart, souvent restitué avec dureté, révèle des trésors de mixage : des cordes de harpe, des claquements de doigts, la réverbe sur des chœurs, cela fuse de partout, mais avec une cohérence permanente. Et lorsque le morceau s’emballe, l’auditeur aussi. Autre classique rock, Dancing in the Dark de Bruce Springsteen, donne à entendre une basse rageuse et un pied de batterie terriblement lourd. La caisse claire a du corps et ne vrille pas les tympans, non, les fréquences fondamentales sont magnifiées, cela sonne juste, vrai.

Dans un autre genre, Take Five du Dave Brubeck Quartet, que nous avons écouté 100 fois, laisse entendre comme rarement avant le souffle du saxophoniste dans l’anche de l’instrument. La contrebasse est lourde et rapide, les percussions aériennes et massives n’éclipsent pas le jeu du piano, ni sa présence charnelle.

Test Cayin N8
Le dos du baladeur Cayin N8.

Cayin N8 : comparé à…

Sony NW-WM1Z : avantage Sony pour l’interface. Pour l’audio, le Sony est plus froid, moins entraînant et moins puissant.

Astell&Kern A&ultima SP1000 : double DAC Asahi Kasei sur l’A&K SP1000. Mais pas de tube. Un excellent baladeur évidemment, à l’ergonomie irréprochable. Mais un ton sous le Cayin N8 pour l’audio.

Cayin N8 : conclusion

L’interface tactile n’est pas au niveau de celle d’un bon smartphone, mais la section audio du Cayin N8 est exceptionnelle en mode transistors et encore meilleure en mode tubes. Le N8 fera des miracles avec n’importe quels écouteurs ou casque. Il vaut son pesant d’or.

Nous avons aimé :

  • La chaleur du tube
  • La richesse dynamique
  • La justesse des timbres
  • La puissance de sortie
  • Les réglages de tonalité
  • Le Bluetooth duplex pour un mode DAC Bluetooth et un contrôle par smartphone
  • Qu’il chauffe les mains quand il fait froid

Nous aurions aimé :

  • Un écran tactile plus réactif
  • Un moindre poids.

4 COMMENTAIRES

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.