Netflix : pourquoi l’image est si belle ?

3
3262

Vous l’avez sans doute remarqué, les télécommandes de téléviseurs équipée d’un bouton rouge Netflix sont de plus en plus nombreuses. Et les téléviseurs labellisés « Netflix recommended TV » également. Ce n’est pas surprenant, dès lors que le service de streaming de films et séries TV compte chaque mois des millions d’abonnés supplémentaires. Samsung, LG, Sony, Panasonic, Philips, Loewe ont tous planché pour intégrer Netflix à leurs téléviseurs. À tel point que l’image est, avec une connexion Internet suffisante, aussi bonne que celle d’un disque Blu-ray, voire supérieure à celle d’un Blu-ray UHD 4K HDR.

Le téléviseur Sony KD-65ZF9, optimisé pour Netflix.

Le Blu-ray UHD 4K dépassé ?

Si la qualité de la vidéo stockée sur un disque Blu-ray Ultra HD 4K est la meilleure actuellement disponible, les écueils sont nombreux pour en profiter sur un téléviseur UHD. Tout d’abord, il faut sélectionner un lecteur avec un processeur vidéo performant et bien calibré. Ensuite, l’emploi d’un câble HDMI de qualité est nécessaire pour ne pas dégrader les signaux audio et vidéo. La communication entre les contrôleurs HDMI du lecteur et du téléviseur doit être parfaite, sans quoi apparaissent des saccades lors des travellings par exemple. D’ailleurs, des fabricants tels que HD Fury ont développé des boîtiers de communication HDMI pour optimiser la liaison source / diffuseur. Enfin, dans le cas d’un contenu 4K avec HDR10, le téléviseur est contraint à une adaptation des performances – plus ou moins heureuse – de sa dalle aux caractéristiques de contraste du flux vidéo reçu. Bref, les chances pour que l’image visionnée soit perfectible sont nombreuses.

Sélection de TV et lecteurs Blu-ray HDR10+

Netflix vs Blu-ray

Avec l’application Netflix embarquée dans les téléviseurs HD et UHD, absolument tous ces écueils sont contournés. Pas de câble HDMI, une app optimisée pour le processeur vidéo du téléviseur et surtout un fonctionnement totalement révolutionnaire : avec Netflix, le téléviseur ne s’adapte pas à la source, c’est la source qui s’adapte au téléviseur. Conséquence, vous profitez toujours de la meilleure image possible avec votre téléviseur.

Télécommande TV avec bouton Netflix
La télécommande du lecteur Blu-ray Sony UBP-X800, avec bouton Netflix.

Netflix s’adapte au téléviseur

Netflix étant un service en ligne, les performances de votre connexion Internet déterminent la qualité de visionnage. Pour les contenus HD et SD, Netflix teste votre connexion et délivre pour votre film ou série le meilleur débit possible. Il existe jusqu’à une dizaine de versions d’une même vidéo, encodée avec des débits de données et des technologies différentes. Si votre connexion est suffisamment rapide et que votre abonnement à Netflix le prévoit, vous pouvez profiter de très nombreux contenus 4K avec HDR.

Sony KD-65AF9
Le téléviseur OLED Sony KD-65AF9, avec mode d’affichage Netflix.

Netflix : la rolls du HDR ?

Nous le rappelions plus haut, les vidéo HDR posent souvent des problèmes de compatibilité entre lecteurs Blu-ray 4K et téléviseurs. Par exemple lorsque le disque est codé en HDR Dolby Vision, alors que le téléviseur ne supporte que le HDR10. Dans ce cas, le lecteur est obligé d’effectuer une conversion en cours de lecture, avec des résultats aléatoires. Netflix a réglé de souci : si votre téléviseur supporte le HDR10, vous visionnerez le film ou la série en HDR10. Si votre TV 4K supporte le Dolby Vision, vous visionnerez le programme en Dolby Vision, avec une parfaite restitution de l’oeuvre originale.

​Netflix​ ​Backlot​

Netflix Backlot est le nom de l’outil de communication entre Netflix et ses partenaires fournisseurs de films et séries TV. Pour mettre un film ou une série en ligne, chaque studio de production doit respecter un cahier des charges draconien, qui n’est pas étranger à la qualité d’image et de son offerte à ses utilisateurs par la plateforme de streaming.

Pour les contenus 4K, Netflix exige qu’ils lui soient fournis au format IMF (Interoperable Master Packages), identique à celui utilisé dans les salles obscures. Chaque image y étant compressée indépendamment et sans perte, la qualité est exceptionnelle. Les contenus HDR doivent être au format Dolby Vision, additionné des méta-données permettant de générer les différentes versions SDR (4K, 1080p, 720p, 480p) streamées vers l’utilisateur. Ainsi les versions standards (SDR) ont une image à la colorimétrie impeccable.

La sélection Dolby Vision

Netflix : le son mixé pour une écoute domestique

Netflix utilise les formats Dolby Digital (AC3) et Dolby Digital (DD+) pour les pistes audio de ses films et séries. Le service de streaming réalise lui-même la conversion vers ces formats, à partir de master 24 bits / 48 kHz. Dans certains cas, les pistes de films ou séries peuvent être au format Dolby Atmos (DD+ Atmos) pour profiter d’un son vertical avec un ampli home-cinéma ou une barre de son compatible.

Plus intéressant peut-être, Netflix exige que ses fournisseurs de contenu lui adressent des pistes audio mixées avec un volume « cible » de 79 dB contre 105 dB pour un mix cinéma. Conséquence, les écarts dynamiques sont amoindris, pour plus de confort. Netflix, ce n’est donc pas seulement une très belle image, mais aussi un son de qualité, adapté aux contraintes domestiques.

Dolby Atmos Le son home-cinéma en 3D

3 COMMENTAIRES

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.