Test : Audio Pro Drumfire

0
1630
  • 53
    Partages

Test de l’enceinte connectée Audio Pro Drumfire, un joli modèle 2.1 qui ressemble à s’y méprendre à un ampli de sono. Cette imposante enceinte est compatible avec les transmissions WiFi, Bluetooth, AirPlay, multiroom, Spotify Connect, Tidal, Deezer, TuneIn, Qobuz et bien plus encore. Un lecteur CD, une platine vinyle avec préampli RIAA ou encore un téléviseur UHD peuvent facilement y être connectés. Composée d’une enceinte deux voies et d’un caisson de basses indépendant, l’enceinte Audio Pro Drumfire offre de nombreux atouts. Ses performances musicales sont-elles à la hauteur de son gabarit ?

L’enceinte connectée Audio Pro Drumfire se compose d’une enceinte deux voies et d’un caisson de basses indépendant.

Audio Pro Drumfire : la marque

Bénéficiant de plus de 40 ans d’expérience dans la conception de haut-parleurs actifs pour un usage domestique, la marque suédoise a depuis l’avènement des technologies de transmission sans fil et des musiques dématérialisées mis son savoir-faire dans la réalisation de systèmes audio connectés. L’ensemble de ses enceintes Audio Pro utilise aujourd’hui les dernières technologies de transmission sans fil : enceintes connectées, enceintes Bluetooth portables, caissons de basses sans fil, enceintes sans fil hi-fi et enceintes multiroom. Grand nombre d’enceintes Audio Pro ont été récompensées par la presse, notamment par l’emblématique magazine What Hi-Fi? L’enceinte connectée Audio Pro Drumfire a elle aussi reçu le fameux label 5 étoiles. Sait-elle se montrer digne des meilleures productions Audio Pro ?

Audio Pro Drumfire : conception

Comme tous les produits de la marque, l’enceinte connectée Audio Pro Drumfire bénéficie d’une conception très aboutie mêlant matériaux nobles et design vintage. On est ici face à un ensemble composé d’une enceinte deux voies (Audio Pro D1) et d’un caisson de basses (Audio Pro DF), tous les deux recouverts d’un simili-cuir avec des surpiqûres réalisées à la main. Un design rappelant celui d’un ampli sono avec une tête d’ampli et un haut-parleur. La face supérieure de l’enceinte reçoit l’interface de contrôle, avec des boutons en métal, toujours agréables à utiliser. Ces derniers permettent de rapidement sélectionner la source (WiFi, Bluetooth, Aux, Ligne), lancer la musique, ajuster le volume et sélectionner l’un des 4 presets disponibles. D’autres commandes sont accessibles à l’arrière du caisson pour ajuster son niveau, la fréquence de coupure (50 à 120 Hz) et la phase (0 – 180°).

L’enceinte connectée Audio Pro Drumfire adopte une interface de commande en métal pour facilement sélectionner la source, lancer la musique, ajuster le volume et sélectionner l’un des 4 presets disponibles.

Audio Pro Drumfire : spécifications

L’enceinte multiroom Audio Pro Drumfire est un modèle stéréo embarquant un module d’amplification en classe D développant une puissance totale de 300 Watts. De cette puissance, 100 Watts sont dédiés à l’alimentation de l’enceinte qui se compose de deux tweeters à dôme textile de 25 mm de diamètre, ainsi que deux haut-parleurs de médium/grave de 11,4 cm. Ces haut-parleurs sont chargés en bass-reflex. Les 200 Watts restants sont dédiés au haut-parleur à long débattement de 20,3 cm du caisson de basses. Ce dernier est également chargé en bass-reflex par un évent arrière. Il faut donc faire attention à ne pas coller l’enceinte contre un mur ou dans un angle. Cette configuration promet une réponse en fréquence allant de 45 Hz à 22 kHz pour l’enceinte et de 30 Hz à 120 Hz pour le caisson de basses.

Des commandes sont accessibles à l’arrière du caisson de l’enceinte Audio Pro Drumfire pour ajuster son niveau, la fréquence de coupure (50 à 120 Hz) et la phase (0 – 180°).

Audio Pro Drumfire : grande polyvalence      

Avant tout pensée pour garantir des performances optimales en transmission sans fil, l’Audio Pro Drumfire est compatible Apple AirPlay, Spotify Connect, Tidal, Deezer, TuneIn, Qobuz, iHeart Radio et Napster. La prise en charge des sources filaires est également assurée grâce à une entrée analogique au format RCA stéréo et mini-jack 3,5 mm pour facilement connecter un lecteur CD, un téléviseur UHD, ou encore un baladeur audiophile, par exemple. Mieux encore, le caisson de basses est relié à l’enceinte par un câble RCA détachable, permettant ainsi de librement l’associer à un ampli Hi-Fi ou home-cinéma. Bien qu’il ne soit pas conçu dans ce but, il s’est montré particulièrement convaincant pour assister une paire d’enceintes compactes lors de notre test.

Le caisson de basses est relié à l’enceinte par un câble RCA détachable, permettant ainsi de librement l’associer à un ampli Hi-Fi ou home-cinéma.

Connectée en WiFi ou en Ethernet, l’enceinte Audio Pro Drumfire peut être intégrée dans un groupe comprenant jusqu’à 6 enceintes Audio Pro compatibles multiroom. C’est par exemple le cas des enceintes Audio Pro Addon BT C10 ou Audio Pro Addon BT C5. Il est ainsi possible de diffuser le même morceau pour chaque pièce d’écoute équipée d’une enceinte compatible ou bien d’écouter une musique différente dans chaque pièce. Mais, le véritable point fort de la fonction multiroom est d’autoriser le couplage stéréo avec une autre Drumfire pour améliorer la spatialisation. Pour ce test, nous avons dans un premier temps écouté l’Audio Pro Drumfire seule, puis en couplage stéréo.

Audio Pro Drumfire : mise en oeuvre

L’Audio Pro Drumfire est très simple à installer. Pour ce faire, il faut en premier lieu placer l’enceinte sur le caisson de basses et brancher le câble coaxial livré avec la Drumfire pour relier ces deux éléments. Nous avons cependant été déçu par le câble inclus avec l’enceinte. Celui-ci est très court, n’autorisant pas de placer l’enceinte ailleurs que sur le caisson de basses. La qualité des connecteurs du câble n’est pas au rendez-vous. Ces derniers se sont facilement tordus en déplaçant l’enceinte. L’utilisation d’un câble pour caisson de basses plus robuste et de plus grande longueur est donc recommandée si vous souhaitez séparer et déporter l’enceinte principale du caisson de basses.

L’enceinte principale de l’Audio Pro Drumfire vient se poser sur le caisson de basses. Avec un câble pour subwoofer de plus grande longueur, il est possible de séparer les deux éléments.

Il suffit ensuite de relier les différentes sources et le câble Ethernet si nécessaire. Dans notre cas, nous avons écouté l’Audio Pro Drumfire connectée au WiFi domestique. Un répéteur Netgear Orbi Satellite placé dans la même pièce assurait le débit nécessaire. La connexion de l’enceinte au WiFi s’effectue simplement depuis l’application Audio Pro Controller pour iOS ou Android. La procédure est la même pour chaque nouvelle Drumfire ajoutée au réseau.

La connexion au réseau de l’enceinte Audio Pro Drumfire se fait en quelques rapides étapes depuis l’application pour IOS et Android.

L’application de contrôle Audio Pro Controller sert également à paramétrer la Drumfire. Il est ainsi possible de renommer l’enceinte, d’ajuster le niveau des graves et des aigus, de programmer un minuteur de mise en veille ou une alarme. Le streaming des musiques s’effectue ensuite soit depuis l’application Audio Pro, soit directement depuis l’application des différents services de musique en utilisant la fonction AirPlay, Bluetooth ou Spotify Connect.

L’application Audio Pro Controller permet de paramètre l’enceinte, de la renommer, d’ajuster le niveau des graves et des aigus et de lancer de la musique.

Malgré un léger manque de fluidité, cette application fonctionne correctement lorsqu’elle est utilisée pour contrôler une seule Drumfire. En revanche, les choses se compliquent lors d’un couplage stéréo ou multiroom. En effet, les réglages des graves et des aigus jusqu’alors disponibles ne sont désormais applicables que sur l’enceinte principale. Impossible d’ajuster précisément le rendu de l’enceinte couplée autrement qu’avec l’unité de commande physique. À l’inverse, le volume sonore des enceintes est uniquement synchronisable depuis l’application. L’utilisation d’un smartphone ou d’une tablette est ainsi indispensable, même lorsque les enceintes sont utilisées avec une source physique telle qu’un lecteur CD par exemple.

L’enceinte Audio Pro Drumfire peut être couplée en stéréo depuis l’application de contrôle.

Audio Pro Drumfire : impressions d’écoute

Dans un premier temps, nous avons écouté des fichiers Hi-Res Audio depuis un abonnement Qobuz sublime avec une seule enceinte Audio Pro Drumfire et sans son caisson de basses. Les deux tweeters et les deux haut-parleurs médium/grave forment un semblant stéréo assez convaincant. Évidemment, la spatialisation est moins ample que celle offerte par une véritable installation stéréo dans laquelle une enceinte est placée de part et d’autre de la pièce, mais la scène sonore apparaît toujours plus large qu’avec une enceinte mono. La restitution est cependant beaucoup trop axée sur les médiums et les aigus. Les graves sont quasi absents de la scène sonore et l’ensemble manque de vitalité. Des caractéristiques peu étonnantes puisque la Drumfire est conçue pour fonctionner en tandem avec son caisson.

Sans le caisson de basses, les graves de l’enceinte Audio Pro Drumfire sont quasi absents et l’ensemble manque de vitalité.

Pour combler le manque de graves lors de cette première écoute, nous avons dans un second temps relié l’enceinte Audio Pro Drumfire à son caisson de basses. Après quelques minutes de réglages pour ajuster la restitution des graves en fonction des propriétés acoustiques de la pièce, la Drumfire se montre assez convaincante. La restitution est généreuse, notamment dans le bas du spectre où nous avons dû limiter le caisson au ¼ de sa puissance. Le registre médium est bien placé et percutant. Les aigus manquent cependant légèrement d’articulation et de douceur. Cela se remarque davantage sur des musiques particulièrement difficiles à retranscrire. Par exemple, sur le titre Sweet Child O’ Mine de Guns N’ Roses, les premières notes de guitare manquent de précision et de détails.

La restitution est généreuse, notamment dans le bas du spectre.

Nous avons dans un dernier temps associé une deuxième enceinte Audio Pro Drumfire dans le but de réaliser un couplage stéréo. Toujours depuis Qobuz en Hi-Res Audio, la signature sonore reste la même, mais la spatialisation est digne d’un véritable système hi-fi. La maîtrise des basses fréquences peut cependant rapidement devenir problématique dans une petite pièce d’écoute dont l’acoustique n’est pas optimisée, à moins de franchement aimer quand ça “tape fort” ou d’être en froid avec ses voisins.

En couplage stéréo, l’enceinte multiroom Audio Pro Drumfire offre une spatialisation digne d’un véritable système hi-fi.

Audio Pro Drumfire : comparée à…

KEF LSX Wireless : pour une écoute stéréo, les LSX Wireless apportent une plus grande précision du registre médium et aigu tout en conservant les nombreuses fonctions connectées de la Drumfire. Elles sont cependant dépourvues d’un caisson de basses, mais intègrent une sortie subwoofer pour facilement combler ce manque.

Audio Pro Addon BT C5A : la signature sonore est très semblable à la Drumfire lorsque cette dernière est utilisée sans son caisson de basses. Malgré cela, la Drumfire est légèrement plus généreuse dans les graves grâce à l’intégration d’un deuxième haut-parleur médium/grave.

Google Home Max : le registre grave de la Google Home Max est moins bien articulé et nuancé. Sans doute la faute du registre médium, qui manque de souplesse et tend à tasser la scène sonore, ce qui peut être pénible à la longue.

Klipsch The Three with Google Assistant : la Klipsch délivre un registre haut-médium légèrement plus clair. Même si les graves sont inévitablement moins puissants que sur la Drumfire, ils cognent bas et sonnent juste pour une enceinte de ce gabarit. Elle s’avère ainsi plus performante que l’Audio Pro lorsque cette dernière est utilisée sans le caisson.

Audio Pro Drumfire : conclusion

L’enceinte Audio Pro Drumfire séduit par ses fonctionnalités connectées et sa conception particulièrement soignée. Elle est très agréable à utiliser, soit depuis un smartphone ou une tablette, soit directement depuis l’enceinte. Nous espérons cependant une future mise à jour de l’application pour corriger les quelques bugs rencontrés lors du couplage stéréo.

Nous avons aimé :

  • La qualité des finitions
  • Le design qui plaira forcément aux musiciens
  • Le puissance des graves

Nous aurions aimé :

  • Un câble coaxial plus long pour déporter l’enceinte du caisson
  • Un couplage stéréo plus intuitif
  • Amazon Alexa en français

  • 53
    Partages

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.