Test : Davis Acoustics Courbet N°3

0
2755

Test de l’enceinte compacte Davis Acoustics Courbet N°3, modèle situé en haut du panier de la marque tricolore. Assemblée en France, la Courbet N°3 est une impressionnante enceinte équipée de haut-parleurs très haut de gamme conçus et fabriqués à Troyes. Des caractéristiques qui justifient le tarif plutôt élevé de 1 800 € exigé pour cette paire d’enceintes Davis Acoustics Courbet N°3.

L’enceinte Davis Acoustics Courbet N°3 est un modèle deux voies bass-reflex équipé de haut-parleurs très haut de gamme conçus et fabriqués à Troyes.

Fondée en 1986 par Michel Visan, la marque française Davis Acoustics est spécialisée dans la conception de haut-parleurs. La société fut parmi les premières à recourir au Kevlar, au carbone et à la fibre de verre pour la conception de ses haut-parleurs. Davis Acoustics commercialise aujourd’hui de nombreux modèles d’enceintes colonne, compactes, centrales et encastrables. Davis Acoustics sous-traite également la fabrication de haut-parleurs pour d’autres marques d’enceintes. Sa gamme est très vaste, du large bande au tweeter, avec des aimants en ferrite et même Alnico.

Davis Acoustics Courbet N°3 : haut-parleurs français 

Comme toutes les enceintes de la marque, la Courbet N°3 est entièrement assemblée en France. Elle est issue de la gamme Courbet de la marque tricolore, dans laquelle on retrouve l’enceinte colonne Davis Courbet N°5, avec qui elle partage le même haut-parleur en Kevlar et le même tweeter. La conception est particulièrement soignée, avec un châssis profilé mettant en oeuvre une ébénisterie épaisse et solide pour éliminer au maximum les vibrations parasites. Avec son design incliné plutôt original, la Courbet N°3 est très élégante et brise les lignes habituelles pour proposer une forme plus contemporaine.

Avec son design incliné plutôt original, la Courbet N°3 est très élégante et brise les lignes habituelles pour proposer une forme plus contemporaine.

La face avant de la Courbet 3 dispose d’une élégante grille recouverte d’un tissu acoustique noir. Elle vient se fixer sur l’enceinte par un système magnétique, autorisant une face avant des plus esthétiques sur laquelle aucune encoche n’est présente. Il est ainsi plus sympa de laisser l’enceinte sans cache.

L’enceinte Davis Acoustics Courbet N°3 dispose d’une grille magnétique, autorisant une face avant des plus esthétiques sur laquelle aucune encoche n’est présente.

Davis Acoustics Courbet N°3 : haut-parleurs et chiffres

La Davis Acoustics Courbet N°3 est une enceinte deux voies intégrant un haut-parleur grave-médium de 13 cm de diamètre. Réalisé en fibre de Kevlar tressée, il embarque une ogive centrale en métal solidaire du moteur qui limite les turbulences et les distorsions. Cette membrane est conçue à Troyes dans les ateliers de la marque tricolore.

L’enceinte Davis Acoustics Courbet N°3 est équipée d’un haut-parleur de 13 cm de diamètre réalisé en fibre de Kevlar tressée.

Ce haut-parleur est plongé dans un volume d’air accordé par un résonateur bass-reflex circulaire débouchant sur la face arrière. Davis Acoustics annonce une réponse en fréquence allant de 55 Hz à 25 kHz, pour une sensibilité de 90 dB, une puissance nominale de 80 Watts et une puissance maximale de 120 Watts. Des caractéristiques techniques qui permettent de combiner la Courbet N°3 avec la plupart des amplificateurs hi-fi, dès 20 Watts de puissance.

L’enceinte Davis Acoustics Courbet N°3 bénéficie d’un volume d’air accordé par un résonateur bass-reflex circulaire débouchant sur la face arrière.

La restitution des hautes fréquences est assurée par un nouveau tweeter à dôme souple de 2,8 cm de diamètre, présent sur l’ensemble des enceintes de la gamme Courbet. Celui-ci est également réalisé à Troyes.

L’enceinte Davis Acoustics Courbet N°3 est équipée d’un tweeter à dôme souple de 2,8 cm de diamètre.

Davis Acoustics Courbet N°3 : pieds haut de gamme

Les Davis Acoustics Courbet N°3 sont proposées avec une paire de pieds optionnelle spécifiquement conçue pour que les enceintes soient placées à hauteur d’oreilles des auditeurs en position assise. Ces pieds adoptent une conception robuste en fonte d’aluminium et sont lestés pour assurer une assise parfaitement stable des enceintes. Chaque pied repose sur des pointes de découplage réglables en hauteur pour compenser un sol irrégulier et assurer une évacuation optimale des vibrations.

Les enceintes Davis Acoustics Courbet N°3 sont proposées avec une paire de pieds optionnelle lestés et reposant au sol sur des pointes de découplage réglables en hauteur.

Davis Acoustics Courbet N°3 : impressions d’écoute

Pour cette écoute des enceintes compactes Davis Acoustics Courbet N°3, nous les avons placé sur les pieds Davis Acoustics Stand et reliées dans un premier temps à l’amplificateur à tubes Cayin CS-55A KT88 au moyen des câbles Viard Audio Silver HD12 HP. La source utilisée était le lecteur réseau D-Stream WR100-D pour streamer de la musique depuis Spotify Connect. L’enceinte Davis Acoustics Courbet N°3 s’est montrée très agréable avec tout type de musique (jazz, rock, électro, etc.). Sa restitution se caractérise par une parfaite maîtrise des différents registres, avec des graves bien appuyés, ce qui constitue une agréable surprise pour une enceinte de ce gabarit. Les médiums sont larges et vivants, tandis que les aigus débordent de détails. La Courbet N°3 instaure dès les premières notes de musique un véritable sentiment de plaisir avec l’auditeur qui est immédiatement saisi par la précision et les capacités offertes par cette enceinte compte tenu de sa taille.

Sa restitution se caractérise par une parfaite maîtrise des différents registres, avec des graves bien appuyés.

Nous avons dans un second temps testé les enceintes Davis Acoustics Courbet N°3 sur l’ampli à transistors Denon DRA-100 relié au moyen des câbles Audioquest StarQuad Type 4. La source était toujours le lecteur réseau D-Stream WR100-D relié cette fois-ci à l’amplificateur avec le câble optique NorStone Arran Optic. À l’écoute, la scène perd la chaleur apportée par les tubes, mais l’ensemble reste toujours parfaitement détaillé et mélodieux. Tout est onctueux et naturel, avec un étagement impeccable de la scène sonore. Sur le titre Voodoo Child de Jimi Hendrix, une musique particulièrement difficile à retranscrire, les Courbet N°3 ne flanchent pas et se montrent très dynamiques. Dès l’introduction, les notes de guitare sont parfaitement latéralisées et montent crescendo, sans jamais venir écraser les voix au centre de la scène. L’équilibre est d’une grande finesse.

Tout est onctueux et naturel, avec un étagement impeccable de la scène sonore.

Davis Acoustics Courbet N°3 : comparé à…

Jean-Marie Reynaud Folia Jubilee : la signature sonore est plutôt en phase avec celle des Courbet N°3, mais avec un registre grave plus timide.

Klipsch Heresy III :  elles ne jouent pas vraiment dans la même catégorie, mais les Klipsch présentent l’avantage de pouvoir être associées à des amplis de très faible puissance (2×10 W par exemple).

Davis Acoustics Courbet N°3 : conclusion

La Courbet N°3 se révèle mélodieuse et douce, tout en sachant se montrer autoritaire, notamment dans le registre grave. Qu’on écoute du Jazz, du Rock ou du classique, la Courbet N°3 invite l’auditeur à pousser le volume et à se laisser emporter durant de nombreuses heures dans un vaste univers sonore. La parfaite linéarité de la Courbet N°3 lui permet d’être facilement associée à un très large éventail d’amplificateurs, des modèles à tubes comme le Cayin CS-55A KT88 aux modèles à transistors comme le Denon DRA-100. Les possibilités d’associations sont infinies tant une petite vingtaine de watts suffisent à faire chanter les Courbet N°3.

Nous avons aimé :

  • La justesse des timbres
  • La musicalité exemplaire
  • L’excellente descente dans le bas du spectre
  • La clarté et la douceur de restitution
  • L’équilibre dynamique
  • Le design et la finition

Nous aurions aimé :

  • Rien de plus

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.